Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

    Insuline

  • Dosages

    100 UI/ml

  • Formes galéniques

    solution injectable en cartouchesolution injectable en stylo prérempli

  • Classe Thérapeutique

    A10AE - INSULINES ET ANALOGUES POUR INJECTION D'ACTION LENTE

Illustration indications

Indications - Quand utiliser abasaglar ?

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de abasaglar ?

Illustration side-effect

Quels sont les effets indésirables de abasaglar ?

Rare (< 1%)

  • acidose metabolique
  • anaphylaxie
  • appetit perte
  • bronchospasme / asthme
  • cetose
  • choc anaphylactique
  • collapsus cardiovasculaire
  • dermatite
  • diarrhee
  • douleur
  • douleur abdominale
  • dysgueusie
  • dyspepsie
  • dyspnee
  • eczema
  • haleine modification / halitose
  • hernie abdominale
  • hyperglycemie
  • hypernatremie
  • hypotension arterielle
  • langue oedeme
  • lipoatrophie / lipodystrophie
  • myalgie
  • neuropathie peripherique
  • oedeme de quincke / angioedeme
  • oedeme facial
  • oedeme peripherique
  • polydipsie
  • polyurie
  • prise ponderale
  • retention hydrique
  • secheresse buccale
  • secheresse cutanee
  • sifflement pulmonaire
  • steatose

Fréquent (> 1%)

  • anticorps apparition
  • anxiete
  • appetit augmentation
  • asthenie
  • brulure locale
  • cecite
  • cephalee
  • coma
  • concentration baisse
  • confusion mentale
  • conscience trouble
  • convulsion
  • cristallin modification
  • deces / mortalite
  • depigmentation
  • diplopie
  • douleur locale au point d'injection
  • ecchymoses
  • encephalopathie
  • eruption cutanee
  • erytheme
  • faiblesse musculaire
  • hematome
  • hypersudation
  • hypoglycemie
  • induration
  • inflammation locale au point d'injection
  • langage trouble
  • malaise / lipothymie
  • manifestation cutanee
  • nausee vomissement
  • nervosite
  • oedeme
  • paleur
  • palpitations
  • paresthesie
  • prurit
  • reaction allergique
  • reaction locale au point d'injection
  • refroidissement des extremites
  • retinopathie
  • saignement local au point d'injection
  • somnolence diurne
  • tachycardie
  • tremblement
  • urticaire
  • vertige / etourdissement
  • vision alteration
  • vision floue

N/A

  • apathie
Illustration general

Liste des présentations disponibles

  • Illustration de la forme galénique

    ABASAGLAR 100 unités/ml, solution injectable en cartouche

    5 cartouche(s) en verre de 3 ml

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 39,42
  • Illustration de la forme galénique

    ABASAGLAR 100 unités/ml, solution injectable en stylo prérempli

    5 cartouche(s) en verre de 3 ml dans stylo jetable Kwikpen

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 39,42
    Illustration posology

    Quelle est la posologie de abasaglar ?

    • Posologie

    Ce médicament contient de l'insuline glargine, un analogue de l'insuline, et a une durée d'action prolongée.

    Ce médicament doit être administré une fois par jour à n'importe quel moment de la journée mais au même moment chaque jour.

    Le schéma posologique de ce médicament (posologie et moment d'administration) doit être ajusté individuellement. Chez les patients atteints de diabète de type 2, ce médicament peut également être associé à des antidiabétiques oraux.

    L'activité de ce médicament est exprimée en unités. Ces unités sont spécifiques à ce médicament et ne correspondent ni aux UI ni aux unités utilisées pour les autres analogues de l'insuline (Cf. rubrique "Propriétés pharmacodynamiques").

    • Populations particulières
    • Sujet âgé (> ou = 65 ans) Chez les patients âgés, une altération progressive de la fonction rénale peut provoquer une diminution régulière des besoins en insuline.

    • Insuffisance rénale Chez les patients insuffisants rénaux, les besoins en insuline peuvent être diminués en raison d'une réduction du métabolisme de l'insuline.

    • Insuffisance hépatique Chez les patients insuffisants hépatiques, les besoins en insuline peuvent être diminués en raison d'une réduction de la capacité de la néoglucogenèse et d'une réduction du métabolisme de l'insuline.

    • Remplacement d'autres insulines par ce médicament

    Quand on remplace une insuline d'action intermédiaire ou d'action prolongée par ce médicament, il peut être nécessaire de modifier la dose d'insuline et/ou d'ajuster la posologie du traitement antidiabétique concomitant (doses et horaires d'administration des insulines rapides ou des analogues rapides de l'insuline ou posologies des antidiabétiques oraux associés).

    • Remplacement de 2 injections journalières d'insuline NPH par une injection quotidienne de ce médicament

    Afin de réduire le risque de survenue d'une hypoglycémie nocturne ou de début de journée, les patients qui remplacent leur schéma d'insuline basale de 2 injections journalières d'insuline NPH par une injection quotidienne de ce médicament doivent réduire leur dose quotidienne d'insuline basale de 20-30 % durant les premières semaines de traitement.

    • Remplacement de l'insuline glargine 300 unités/ml par ce médicament

    Ce médicament et Toujeo (insuline glargine 300 unités/ml) ne sont pas bioéquivalents et ne sont donc pas directement interchangeables. Afin de réduire le risque de survenue d'une hypoglycémie, les patients qui remplacent leur schéma d'insuline basale à une injection quotidienne d'insuline glargine 300 unités/ml par une injection quotidienne de ce médicament doivent réduire leur dose de 20% environ.

    Durant les premières semaines, cette réduction doit, au moins en partie, être compensée par une augmentation de l'insuline couvrant les repas, après cette période le traitement devra être ajusté individuellement.

    Il est recommandé d'assurer une surveillance métabolique étroite pendant la période de remplacement et les premières semaines qui suivent.

    En cas d'amélioration de l'équilibre métabolique et, par conséquent, d'augmentation de la sensibilité à l'insuline, il peut être nécessaire d'effectuer un ajustement posologique supplémentaire. Un ajustement posologique peut également s'avérer nécessaire par exemple en cas de modification du poids corporel ou du mode de vie du patient, de modification de l'heure d'administration de l'insuline ou dans toute autre circonstance pouvant augmenter la susceptibilité à l'hypo- ou à l'hyperglycémie (voir rubrique "Mises en gardes et précautions d'emploi").

    Les patients nécessitant de fortes doses d'insuline en raison de la présence d'anticorps anti-insuline humaine peuvent constater une amélioration de leur réponse à l'insuline avec ce médicament.

    • Posologie

    Ce médicament contient de l'insuline glargine, un analogue de l'insuline, et a une durée d'action prolongée.

    Ce médicament doit être administré une fois par jour à n'importe quel moment de la journée mais au même moment chaque jour.

    Le schéma posologique de ce médicament (posologie et moment d'administration) doit être ajusté individuellement. Chez les patients atteints de diabète de type 2, ce médicament peut également être associé à des antidiabétiques oraux.

    L'activité de ce médicament est exprimée en unités. Ces unités sont spécifiques à ce médicament et ne correspondent ni aux UI ni aux unités utilisées pour les autres analogues de l'insuline (Cf. rubrique "Propriétés pharmacodynamiques").

    • Populations particulières
    • Insuffisance rénale Chez les patients insuffisants rénaux, les besoins en insuline peuvent être diminués en raison d'une réduction du métabolisme de l'insuline.

    • Insuffisance hépatique Chez les patients insuffisants hépatiques, les besoins en insuline peuvent être diminués en raison d'une réduction de la capacité de la néoglucogenèse et d'une réduction du métabolisme de l'insuline.

    • Population pédiatrique . Adolescents et enfants à partir de 2 ans La sécurité et l'efficacité de ce médicament ont été établies chez l'adolescent et l'enfant à partir de 2 ans (Cf. rubriques "Effets indésirables", "Propriétés pharmacodynamiques" et "Propriétés pharmacocinétiques"). Le schéma posologique (posologie et moment d'administration) doit être ajusté individuellement.

    . Enfants âgés de moins de 2 ans La sécurité et l'efficacité de Lantus n'ont pas été établies. Aucune donnée n'est disponible.

    • Remplacement d'autres insulines par ce médicament

    Quand on remplace une insuline d'action intermédiaire ou d'action prolongée par ce médicament, il peut être nécessaire de modifier la dose d'insuline et/ou d'ajuster la posologie du traitement antidiabétique concomitant (doses et horaires d'administration des insulines rapides ou des analogues rapides de l'insuline ou posologies des antidiabétiques oraux associés).

    • Remplacement de 2 injections journalières d'insuline NPH par une injection quotidienne de ce médicament

    Afin de réduire le risque de survenue d'une hypoglycémie nocturne ou de début de journée, les patients qui remplacent leur schéma d'insuline basale de 2 injections journalières d'insuline NPH par une injection quotidienne de ce médicament doivent réduire leur dose quotidienne d'insuline basale de 20-30 % durant les premières semaines de traitement.

    • Remplacement de l'insuline glargine 300 unités/ml par ce médicament

    Ce médicament et Toujeo (insuline glargine 300 unités/ml) ne sont pas bioéquivalents et ne sont donc pas directement interchangeables. Afin de réduire le risque de survenue d'une hypoglycémie, les patients qui remplacent leur schéma d'insuline basale à une injection quotidienne d'insuline glargine 300 unités/ml par une injection quotidienne de ce médicament doivent réduire leur dose de 20% environ.

    Durant les premières semaines, cette réduction doit, au moins en partie, être compensée par une augmentation de l'insuline couvrant les repas, après cette période le traitement devra être ajusté individuellement.

    Il est recommandé d'assurer une surveillance métabolique étroite pendant la période de remplacement et les premières semaines qui suivent.

    En cas d'amélioration de l'équilibre métabolique et, par conséquent, d'augmentation de la sensibilité à l'insuline, il peut être nécessaire d'effectuer un ajustement posologique supplémentaire. Un ajustement posologique peut également s'avérer nécessaire par exemple en cas de modification du poids corporel ou du mode de vie du patient, de modification de l'heure d'administration de l'insuline ou dans toute autre circonstance pouvant augmenter la susceptibilité à l'hypo- ou à l'hyperglycémie (Cf. rubrique "Mises en gardes et précautions d'emploi").

    Les patients nécessitant de fortes doses d'insuline en raison de la présence d'anticorps anti-insuline humaine peuvent constater une amélioration de leur réponse à l'insuline avec ce médicament.

    • Posologie

    Ce médicament contient de l'insuline glargine, un analogue de l'insuline, et a une durée d'action prolongée.

    Ce médicament doit être administré une fois par jour à n'importe quel moment de la journée mais au même moment chaque jour.

    Le schéma posologique de ce médicament (posologie et moment d'administration) doit être ajusté individuellement. Chez les patients atteints de diabète de type 2, ce médicament peut également être associé à des antidiabétiques oraux.

    L'activité de ce médicament est exprimée en unités. Ces unités sont spécifiques à ce médicament et ne correspondent ni aux UI ni aux unités utilisées pour les autres analogues de l'insuline (Cf. rubrique "Propriétés pharmacodynamiques").

    • Populations particulières
    • Sujet âgé (> ou = 65 ans) Chez les patients âgés, une altération progressive de la fonction rénale peut provoquer une diminution régulière des besoins en insuline.

    • Insuffisance rénale Chez les patients insuffisants rénaux, les besoins en insuline peuvent être diminués en raison d'une réduction du métabolisme de l'insuline.

    • Insuffisance hépatique Chez les patients insuffisants hépatiques, les besoins en insuline peuvent être diminués en raison d'une réduction de la capacité de la néoglucogenèse et d'une réduction du métabolisme de l'insuline.

    • Remplacement d'autres insulines par ce médicament

    Quand on remplace une insuline d'action intermédiaire ou d'action prolongée par ce médicament, il peut être nécessaire de modifier la dose d'insuline et/ou d'ajuster la posologie du traitement antidiabétique concomitant (doses et horaires d'administration des insulines rapides ou des analogues rapides de l'insuline ou posologies des antidiabétiques oraux associés).

    • Remplacement de 2 injections journalières d'insuline NPH par une injection quotidienne de ce médicament

    Afin de réduire le risque de survenue d'une hypoglycémie nocturne ou de début de journée, les patients qui remplacent leur schéma d'insuline basale de 2 injections journalières d'insuline NPH par une injection quotidienne de ce médicament doivent réduire leur dose quotidienne d'insuline basale de 20-30 % durant les premières semaines de traitement.

    • Remplacement de l'insuline glargine 300 unités/ml par ce médicament

    Ce médicament et Toujeo (insuline glargine 300 unités/ml) ne sont pas bioéquivalents et ne sont donc pas directement interchangeables. Afin de réduire le risque de survenue d'une hypoglycémie, les patients qui remplacent leur schéma d'insuline basale à une injection quotidienne d'insuline glargine 300 unités/ml par une injection quotidienne de ce médicament doivent réduire leur dose de 20% environ.

    Durant les premières semaines, cette réduction doit, au moins en partie, être compensée par une augmentation de l'insuline couvrant les repas, après cette période le traitement devra être ajusté individuellement.

    Il est recommandé d'assurer une surveillance métabolique étroite pendant la période de remplacement et les premières semaines qui suivent.

    En cas d'amélioration de l'équilibre métabolique et, par conséquent, d'augmentation de la sensibilité à l'insuline, il peut être nécessaire d'effectuer un ajustement posologique supplémentaire. Un ajustement posologique peut également s'avérer nécessaire par exemple en cas de modification du poids corporel ou du mode de vie du patient, de modification de l'heure d'administration de l'insuline ou dans toute autre circonstance pouvant augmenter la susceptibilité à l'hypo- ou à l'hyperglycémie (voir rubrique "Mises en gardes et précautions d'emploi").

    Les patients nécessitant de fortes doses d'insuline en raison de la présence d'anticorps anti-insuline humaine peuvent constater une amélioration de leur réponse à l'insuline avec ce médicament.

    • Posologie

    Ce médicament contient de l'insuline glargine, un analogue de l'insuline, et a une durée d'action prolongée.

    Ce médicament doit être administré une fois par jour à n'importe quel moment de la journée mais au même moment chaque jour.

    Le schéma posologique de ce médicament (posologie et moment d'administration) doit être ajusté individuellement. Chez les patients atteints de diabète de type 2, ce médicament peut également être associé à des antidiabétiques oraux.

    L'activité de ce médicament est exprimée en unités. Ces unités sont spécifiques à ce médicament et ne correspondent ni aux UI ni aux unités utilisées pour les autres analogues de l'insuline (Cf. rubrique "Propriétés pharmacodynamiques").

    • Populations particulières
    • Insuffisance rénale Chez les patients insuffisants rénaux, les besoins en insuline peuvent être diminués en raison d'une réduction du métabolisme de l'insuline.

    • Insuffisance hépatique Chez les patients insuffisants hépatiques, les besoins en insuline peuvent être diminués en raison d'une réduction de la capacité de la néoglucogenèse et d'une réduction du métabolisme de l'insuline.

    • Population pédiatrique . Adolescents et enfants à partir de 2 ans La sécurité et l'efficacité de ce médicament ont été établies chez l'adolescent et l'enfant à partir de 2 ans (Cf. rubriques "Effets indésirables", "Propriétés pharmacodynamiques" et "Propriétés pharmacocinétiques"). Le schéma posologique (posologie et moment d'administration) doit être ajusté individuellement.

    . Enfants âgés de moins de 2 ans La sécurité et l'efficacité de Lantus n'ont pas été établies. Aucune donnée n'est disponible.

    • Remplacement d'autres insulines par ce médicament

    Quand on remplace une insuline d'action intermédiaire ou d'action prolongée par ce médicament, il peut être nécessaire de modifier la dose d'insuline et/ou d'ajuster la posologie du traitement antidiabétique concomitant (doses et horaires d'administration des insulines rapides ou des analogues rapides de l'insuline ou posologies des antidiabétiques oraux associés).

    • Remplacement de 2 injections journalières d'insuline NPH par une injection quotidienne de ce médicament

    Afin de réduire le risque de survenue d'une hypoglycémie nocturne ou de début de journée, les patients qui remplacent leur schéma d'insuline basale de 2 injections journalières d'insuline NPH par une injection quotidienne de ce médicament doivent réduire leur dose quotidienne d'insuline basale de 20-30 % durant les premières semaines de traitement.

    • Remplacement de l'insuline glargine 300 unités/ml par ce médicament

    Ce médicament et Toujeo (insuline glargine 300 unités/ml) ne sont pas bioéquivalents et ne sont donc pas directement interchangeables. Afin de réduire le risque de survenue d'une hypoglycémie, les patients qui remplacent leur schéma d'insuline basale à une injection quotidienne d'insuline glargine 300 unités/ml par une injection quotidienne de ce médicament doivent réduire leur dose de 20% environ.

    Durant les premières semaines, cette réduction doit, au moins en partie, être compensée par une augmentation de l'insuline couvrant les repas, après cette période le traitement devra être ajusté individuellement.

    Il est recommandé d'assurer une surveillance métabolique étroite pendant la période de remplacement et les premières semaines qui suivent.

    En cas d'amélioration de l'équilibre métabolique et, par conséquent, d'augmentation de la sensibilité à l'insuline, il peut être nécessaire d'effectuer un ajustement posologique supplémentaire. Un ajustement posologique peut également s'avérer nécessaire par exemple en cas de modification du poids corporel ou du mode de vie du patient, de modification de l'heure d'administration de l'insuline ou dans toute autre circonstance pouvant augmenter la susceptibilité à l'hypo- ou à l'hyperglycémie (Cf. rubrique "Mises en gardes et précautions d'emploi").

    Les patients nécessitant de fortes doses d'insuline en raison de la présence d'anticorps anti-insuline humaine peuvent constater une amélioration de leur réponse à l'insuline avec ce médicament.