Aclotine (antithrombine)

Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

    Antithrombine

  • Dosages

    100 UI/mL

  • Formes galéniques

    poudre et solvant pour solution injectable

  • Classe Thérapeutique

    B01AB - GROUPE DE L'HEPARINE

Illustration indications

Indications - Quand utiliser aclotine ?

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de aclotine ?

Illustration side-effect

Quels sont les effets indésirables de aclotine ?

Rare (< 1%)

  • anaphylaxie
  • cephalee
  • choc anaphylactique
  • eruption cutanee
  • fievre
  • hypotension arterielle
  • oedeme
  • oedeme cutane
  • oedeme de quincke / angioedeme
  • reaction allergique
  • saignement / hemorragie
  • transmission agents infectieux

N/A

  • sans info sur effets surdosage
Illustration general

Liste des présentations disponibles

  • Illustration de la forme galénique

    ACLOTINE 100 UI/mL, poudre et solvant pour solution injectable

    1 flacon(s) en verre de poudre - 1 flacon(s) en verre de solvant de 5 ml avec dispositif de transfert avec une aiguille-filtre

    • REMBOURSABLE :
    • PRIX :
    Illustration posology

    Quelle est la posologie de aclotine ?

    Une unité internationale (UI) d'antithrombine humaine est équivalente à la quantité d'antithrombine présente dans 1 ml de plasma humain normal. Le taux normal est en moyenne de 100 %. L'administration de 1 UI/kg d'antithrombine humaine augmente le taux circulant d'environ 2 % dans les déficits constitutionnels, en dehors d'une période de thrombose.

    La posologie et la durée du traitement dépendent de la sévérité des signes cliniques et de l'importance du déficit en antithrombine. La dose administrée et la fréquence des injections doivent toujours être adaptées en fonction de l'efficacité clinique et du taux d'antithrombine observés. Un taux circulant d'antithrombine de 70 % doit être maintenu pendant toute la durée du traitement.

    A titre indicatif, la posologie est :

    • dans le décifit constitutionnel :
    • en traitement prophylactique : 30 à 50 UI/kg, lors d'une situation à risque thrombo-embolique (grossesse, chirurgie). La posologie et le rythme d'injection sont adaptés à l'évolution clinique et biologique.

    Une unité internationale (UI) d'antithrombine humaine est équivalente à la quantité d'antithrombine présente dans 1 ml de plasma humain normal. Le taux normal est en moyenne de 100 %. L'administration de 1 UI/kg d'antithrombine humaine augmente le taux circulant d'environ 2 % dans les déficits constitutionnels, en dehors d'une période de thrombose.

    La posologie et la durée du traitement dépendent de la sévérité des signes cliniques et de l'importance du déficit en antithrombine. La dose administrée et la fréquence des injections doivent toujours être adaptées en fonction de l'efficacité clinique et du taux d'antithrombine observés. Un taux circulant d'antithrombine de 70 % doit être maintenu pendant toute la durée du traitement.

    A titre indicatif, la posologie est :

    • dans le décifit constitutionnel :
    • en traitement curatif : 40 à 50 UI/kg tous les jours ou tous les deux jours chez l'adulte selon l'évolution clinique et biologique.

    Une unité internationale (UI) d'antithrombine humaine est équivalente à la quantité d'antithrombine présente dans 1 ml de plasma humain normal. Le taux normal est en moyenne de 100 %. L'administration de 1 UI/kg d'antithrombine humaine augmente le taux circulant d'environ 2 % dans les déficits constitutionnels, en dehors d'une période de thrombose.

    La posologie et la durée du traitement dépendent de la sévérité des signes cliniques et de l'importance du déficit en antithrombine. La dose administrée et la fréquence des injections doivent toujours être adaptées en fonction de l'efficacité clinique et du taux d'antithrombine observés. Un taux circulant d'antithrombine de 70 % doit être maintenu pendant toute la durée du traitement.

    A titre indicatif, la posologie est :

    • dans le décifit acquis sévère :
    • en traitement curatif : dose initiale de 40 à 50 UI/kg voire 100 UI/kg. Les doses ultérieures, la fréquence des injections et la durée du traitement seront adaptées à l'état clinique et au suivi biologique.