Actonel (acide risédronique)

Médicaments à base de acide risédronique :

Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

    Acide Risedronique

  • Dosages

    35 mg75 mg30 mg5 mg

  • Formes galéniques

    comprimé pelliculécomprimé gastro-résistant

  • Classe Thérapeutique

    M05BA - DIPHOSPHONATES

Illustration indications

Indications - Quand utiliser actonel ?

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de actonel ?

Illustration side-effect

Quels sont les effets indésirables de actonel ?

Rare (< 1%)

  • acouphene / bourdonnement d'oreille
  • agranulocytose
  • alat modification
  • amblyopie
  • anaphylaxie
  • anemie
  • asat modification
  • atteinte hepatique
  • atteinte renale
  • bronchoconstriction
  • bronchospasme / asthme
  • choc anaphylactique
  • coagulation trouble
  • conjonctivite
  • cornee modification
  • cornee ulceration
  • dyschromatopsie
  • dyspnee
  • eruption cutanee
  • erytheme
  • erytheme maculaire
  • erythrodermie / dermatite exfoliative
  • gamma gt modification
  • glomerulonephrite
  • hematurie
  • hypercreatininemie
  • hypersudation
  • hyperuremie / hyperazotemie
  • insuffisance renale aigue
  • insuffisance renale chronique
  • iridocyclite
  • iritis
  • irritation oculaire
  • kyste ovarien
  • kyste renal
  • lactico-deshydrogenase modification
  • leucopenie
  • lithiase biliaire
  • lyell syndrome
  • lymphopenie
  • necrose cutanee
  • neoplasme
  • nephrite interstitielle
  • neutropenie
  • nycturie
  • oedeme facial
  • osteonecrose
  • pancytopenie
  • panophtalmie
  • phosphatase alcaline modification
  • photosensibilisation medicamenteuse
  • pollakiurie
  • prurit
  • reaction allergique
  • retention d'urine
  • secheresse oculaire
  • stevens johnson syndrome
  • syndrome nephrotique
  • thrombocytopenie
  • toxidermie bulleuse / pemphigus
  • urticaire
  • vascularite
  • vision alteration
  • vision floue

Fréquent (> 1%)

  • alopecie
  • amaigrissement
  • anomalie labiale
  • anomalie parathyroidienne
  • anorexie
  • apnee
  • appetit perte
  • arthralgie
  • arthrite
  • arthropathie
  • asthenie
  • bouffee vasomotrice
  • bronchite
  • candidose
  • candidose gastro-intestinale
  • cephalee
  • cheilite
  • colite
  • constipation
  • crampe musculaire
  • demineralisation osseuse
  • dents alteration
  • depression
  • deshydratation
  • diarrhee
  • distension abdominale
  • dorsalgie
  • douleur
  • douleur / oppression thoracique
  • douleur abdominale
  • douleur cervicale
  • douleur dentaire
  • douleur des extremites
  • douleur oesophagienne
  • douleur osseuse
  • duodenite
  • dysgueusie
  • dyspepsie
  • dysphagie / deglutition difficulte
  • epanchement articulaire
  • epigastralgie
  • eructation
  • fievre
  • flatulence / meteorisme
  • fracture osseuse
  • frisson
  • gastralgie
  • gastrite
  • gingivite
  • glossite
  • hematemese
  • hemorragie digestive
  • hemorroides
  • hernie abdominale
  • hyperkaliemie
  • hypernatremie
  • hypertension arterielle
  • hypertonie musculaire
  • hypocalcemie
  • hypoesthesie
  • hypokaliemie
  • hypomagnesemie
  • hypophosphoremie / hypophosphatemie
  • hypotension arterielle
  • hypothermie
  • incontinence fecale
  • langue hypertrophie
  • maladie inflammatoire intestinale
  • malaise / lipothymie
  • melena
  • myalgie
  • myasthenie
  • nausee vomissement
  • oedeme de quincke / angioedeme
  • oedeme peripherique
  • oesophagite
  • osteomalacie
  • paresthesie
  • perforation digestive
  • polyarthrite
  • polydipsie
  • prise ponderale
  • proteine c reactive augmentation
  • pyrosis
  • raideur articulaire
  • raideur musculaire
  • reaction locale au point d'injection
  • reflux gastro-oesophagien
  • regurgitation
  • saignement / hemorragie
  • saignement gastrointestinal
  • sclerite / episclerite
  • secheresse buccale
  • sinusite
  • stenose oesophagienne
  • stomatite
  • syndrome grippal
  • toux
  • ulceration buccale
  • ulceration duodenale
  • ulceration gastrique
  • ulceration pharyngee
  • ulcere oesophagien
  • uveite
  • vertige / etourdissement
Illustration general

Liste des présentations disponibles

  • Illustration de la forme galénique

    ACTONEL 35 mg, comprimé pelliculé

    plaquette(s) PVC-Aluminium de 4 comprimé(s)

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 16,02
  • Illustration de la forme galénique

    ACTONEL 35 mg, comprimé gastro-résistant

    plaquette(s) PVC aluminium de 4 comprimé(s)

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 16,02
  • Illustration de la forme galénique

    ACTONEL 75 mg, comprimé pelliculé

    plaquette(s) PVC-Aluminium de 2 comprimé(s)

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 17,01
  • Illustration de la forme galénique

    ACTONEL 30 mg, comprimé pelliculé

    plaquette(s) PVC-Aluminium de 28 comprimé(s)

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 189,09
  • Illustration de la forme galénique

    ACTONEL 5 mg, comprimé pelliculé

    2 plaquette(s) PVC-Aluminium de 14 comprimé(s)

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 16,03
Illustration posology

Quelle est la posologie de actonel ?

Chez l'adulte, la dose recommandée est d'un comprimé à 35 mg, une fois par semaine, par voie orale. Le comprimé doit être pris le même jour de la semaine, chaque semaine.

  • Sujets âgés

Aucun ajustement de la posologie n'est nécessaire car la biodisponibilité, la distribution et l'élimination sont similaires chez les gens âgés (> 60 ans) et chez les gens jeunes. Ceci a été démontré également chez les patientes ménopausées très âgées de 75 ans et plus.

  • Insuffisants rénaux

Aucun ajustement de la posologie n'est nécessaire chez les patientes ayant une insuffisance rénale légère à modérée. L'utilisation du risédronate monosodique est contre-indiquée chez les patients ayant une insuffisance rénale sévère (clairance de la créatinine < 30 ml/min) (cf. rubriques "Contre-indications" et "Propriétés pharmacocinétiques").

  • Population pédiatrique

L'utilisation du risédronate monosodique n'est pas recommandée chez les enfants de moins de 18 ans, la sécurité et l'efficacité n'ayant pas été démontrées (voir rubrique "Propriétés pharmacodynamiques").

  • Insuffisants hépatiques

Aucune étude n'a été réalisée pour évaluer la sécurité ou l'efficacité du risédronate dans cette population. Le risédronate n'est pas métabolisé via le foie, de ce fait l'ajustement de dosage n'est probablement pas nécessaire chez les patients présentant une insuffisance hépatique (Source RISEDRONATE SDZ 35MG CPR).

Chez l'adulte, la dose recommandée est d'un comprimé à 35 mg, une fois par semaine, par voie orale. Le comprimé doit être pris le même jour de la semaine, chaque semaine.

  • Sujets âgés

Aucun ajustement de la posologie n'est nécessaire car la biodisponibilité, la distribution et l'élimination sont similaires chez les gens âgés (> 60 ans) et chez les sujets plus jeunes.

  • Insuffisants rénaux

Aucun ajustement de la posologie n'est nécessaire chez les patients ayant une insuffisance rénale légère à modérée. L'utilisation du risédronate monosodique est contre-indiquée chez les patients ayant une insuffisance rénale sévère (clairance de la créatinine < 30 ml/min) (cf. rubrique "Contre-indications" et "Propriétés pharmacocinétiques").

  • Population pédiatrique

L'utilisation du risédronate monosodique n'est pas recommandée chez les enfants de moins de 18 ans, la sécurité et l'efficacité n'ayant pas été démontrées (voir rubrique "Propriétés pharmacodynamiques").

  • Insuffisants hépatiques

Aucune étude n'a été réalisée pour évaluer la sécurité ou l'efficacité du risédronate dans cette population. Le risédronate n'est pas métabolisé via le foie, de ce fait l'ajustement de dosage n'est probablement pas nécessaire chez les patients présentant une insuffisance hépatique (Source RISEDRONATE SDZ 35MG CPR).

Chez l'adulte, la dose recommandée est d'un comprimé, une fois par semaine, par voie orale. Le comprimé doit être pris le même jour de la semaine, chaque semaine.

La durée optimale du traitement par bisphosphonates pour l'ostéoporose n'a pas été établie. La nécessité de poursuivre le traitement doit être réévaluée régulièrement au cas par cas en fonction des bénéfices et des risques potentiels du risédronate, particulièrement après 5 ans ou plus de traitement.

  • Populations particulières
  • Sujets âgés

Parmi les patientes ayant reçu des comprimés gastro-résistants de risédronate 35 mg au cours des études sur l'ostéoporose post-ménopausique, 59% étaient âgées de 65 ans ou plus et 13% étaient âgées de 75 ans ou plus. Aucune différence générale n'a été observée quant à la sécurité et l'efficacité entre ces patientes et les sujets plus jeunes.

  • Insuffisants rénaux

Aucune modification de posologie n'est nécessaire chez les patientes ayant une insuffisance rénale légère à modérée. L'utilisation du risédronate monosodique est contre-indiquée chez les patientes ayant une insuffisance rénale sévère (clairance de la créatinine inférieure à 30 ml/min) (voir rubriques "Contre-indications" et "Propriétés pharmacocinétiques").

  • Population pédiatrique

L'utilisation du risédronate monosodique n'est pas recommandée chez l'enfant avant l'âge de 18 ans en raison de données insuffisantes sur la sécurité et l'efficacité (voir également la rubrique "Propriétés pharmacodynamiques").