Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

    Ethinylestradiol, Levonorgestrel

  • Dosages

    N/A

  • Formes galéniques

    comprimé enrobé

  • Classe Thérapeutique

    G03AB - PROGESTATIFS ET ESTROGENES, POUR ADMINISTRATION SEQUENTIELLE

Illustration indications

Indications - Quand utiliser adepal ?

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de adepal ?

Illustration side-effect

Quels sont les effets indésirables de adepal ?

Rare (< 1%)

  • accident vasculaire cerebral
  • acne
  • acouphene / bourdonnement d'oreille
  • adenome hypophysaire
  • alopecie
  • anaphylaxie
  • anemie
  • anemie hemolytique
  • angor
  • atteinte vasculaire de la retine
  • audition alteration
  • bronchite
  • bronchospasme / asthme
  • candidose
  • cecite
  • chloasma
  • choc anaphylactique
  • conjonctivite
  • cornee modification
  • cystite
  • depigmentation
  • dermatite
  • douleur
  • dyspnee
  • dysurie
  • eczema
  • embolie pulmonaire
  • eruption cutanee
  • erytheme
  • erytheme noueux
  • erytheme polymorphe
  • exantheme
  • fievre
  • galactorrhee
  • hemolyse
  • herpes gravidique
  • hirsutisme
  • hyperamylasemie
  • hyperlipasemie
  • hyperpigmentation
  • hyperprolactinemie
  • hypertension arterielle
  • hypertrichose
  • hypertriglyceridemie
  • hyperuremie / hyperazotemie
  • hypoacousie / surdite
  • hypotension arterielle orthostatique
  • hypotrichose
  • infarctus du myocarde
  • infection a herpes virus
  • infection des voies respiratoires
  • infection fongique / mycose
  • infection urinaire
  • infection virale
  • insuffisance renale aigue
  • irritation oculaire
  • ischemie
  • ischemie myocardique
  • jambes lourdes
  • lactation reduction
  • maladie autoimmune
  • melasme
  • miction trouble
  • nevrite optique
  • oedeme
  • oedeme cutane
  • oedeme cutaneomuqueux
  • oedeme de quincke / angioedeme
  • ongles alteration
  • palpitations
  • pancreatite aigue
  • pathologie coronarienne
  • photosensibilisation medicamenteuse
  • pollakiurie
  • polyradiculonevrite / guillain barre
  • porphyrie
  • prurit
  • psoriasis
  • purpura
  • reaction allergique
  • retinopathie
  • rhinite
  • seborrhee
  • secheresse oculaire
  • sinusite
  • sueurs nocturnes
  • syndrome grippal
  • syndrome hemolytique et uremique
  • syndrome lupique
  • tachycardie
  • thrombocytopenie
  • thrombocytose
  • thromboembolie
  • thrombophlebite
  • thrombose arterielle
  • thrombose veineuse
  • urticaire
  • varices
  • vision alteration
  • vision floue

Fréquent (> 1%)

  • adenome hepatique
  • alat modification
  • amaigrissement
  • amenorrhee
  • anorectite
  • anorgasmie / orgasme trouble
  • anxiete
  • appetit augmentation
  • appetit perte
  • asat modification
  • asthenie
  • atteinte hepatique
  • augmentation du volume mammaire
  • bilirubine modification
  • bouffee vasomotrice
  • cancer col uterus
  • cancer du sein
  • candidose vaginale
  • cephalee
  • cholecystite
  • cholestase
  • colite
  • conscience trouble
  • constipation
  • convulsion
  • crampe musculaire
  • cycle menstruel irregulier
  • depression
  • diabete
  • diarrhee
  • diminution de tolerance au glucose
  • distension abdominale
  • douleur abdominale
  • douleur mammaire
  • douleur pelvienne
  • dysmenorrhee
  • dyspareunie
  • dyspepsie
  • endometre hyperplasie
  • endometrite
  • enterite
  • fibrome uterin
  • flatulence / meteorisme
  • fragilite emotionnelle
  • gamma gt modification
  • gastralgie
  • gastrite
  • hemorragie digestive
  • hepatite
  • humeur trouble
  • hypercholesterolemie
  • hyperesthesie
  • hyperglycemie
  • hyperlipidemie
  • hyperplasie nodulaire focale hepatique (hnf)
  • hypersecretion vaginale
  • hypoesthesie
  • ictere
  • incontinence urinaire
  • insomnie
  • irritabilite
  • kyste mammaire
  • kyste ovarien
  • lactico-deshydrogenase modification
  • leucorrhee
  • libido trouble
  • lithiase biliaire
  • maladie inflammatoire intestinale
  • mastodynie
  • mastopathie
  • menometrorragie
  • menorragie
  • metrorragie
  • mouvement anormal
  • nausee vomissement
  • nervosite
  • oedeme peripherique
  • oligomenorrhee
  • paranoia
  • pharyngite
  • phosphatase alcaline modification
  • polype uterin
  • prise ponderale
  • prurit vulvaire
  • rapport hdl/ldl modification
  • rectorragie
  • retention hydrique
  • saignement / hemorragie
  • secheresse vaginale
  • sommeil trouble
  • somnolence diurne
  • spotting (petit saignement)
  • syndrome premenstruel
  • tendance / tentative suicidaire
  • tension mammaire
  • trouble sexuel
  • trouble vulvo-vaginal
  • tumeur benigne du sein
  • tumeur hepatique
  • tumeur maligne
  • tumeur uterine
  • ulceration anorectale
  • vaginite
  • vertige / etourdissement

N/A

  • saignement vaginal
Illustration general

Liste des présentations disponibles

  • Illustration de la forme galénique

    ADEPAL, comprimé enrobé

    1 plaquette(s) thermoformée(s) PVC aluminium de 21 comprimé(s)

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 2,61
    Illustration posology

    Quelle est la posologie de adepal ?

    • Posologie

    Prendre régulièrement et sans oubli 1 comprimé par jour au même moment de la journée, pendant 21 jours consécutifs avec un arrêt de 7 jours entre chaque plaquette.

    Une hémorragie de privation débute habituellement 2 à 3 jours après la prise du dernier comprimé et peut se poursuivre après le début de la plaquette suivante.

    L'ordre de prise des comprimés est le suivant : 7 comprimés blancs et 14 comprimés rose-orangé.

    Début de traitement par ce médicament :

    • Absence de contraception hormonale le mois précédent : Prendre le 1er comprimé le 1er jour des règles.

    • Relais d'un autre contraceptif hormonal estroprogestatif (contraceptif oral combiné (COC), anneau vaginal ou dispositif transdermique (patch)) : Prendre le 1er comprimé le jour suivant la prise du dernier comprimé actif du contraceptif précédent ou au plus tard le jour qui suit la période habituelle d'arrêt des comprimés. Dans le cas de l'anneau vaginal ou du dispositif transdermique, prendre le 1er comprimé le jour de retrait ou au plus tard le jour prévu pour l'application du nouveau dispositif ou du nouvel anneau.

    • Relais d'une contraception progestative (pilule microdosée, injectable, implant, dispositif intra-utérin DIU contenant un progestatif) : Le relais d'une contraception microdosée peut se faire à tout moment du cycle et ce médicament devra être débuté le lendemain de l'arrêt. Le relais d'un implant se fait le jour du retrait, et le relais d'un contraceptif injectable se fait le jour prévu pour la nouvelle injection. Dans tous les cas, il est recommandé d'utiliser une méthode complémentaire de contraception pendant les 7 premiers jours de traitement.

    • Après une interruption de grossesse du premier trimestre : Il est possible de débuter ce médicament immédiatement. Il n'est pas nécessaire d'utiliser une méthode complémentaire de contraception.

    • Après un accouchement ou une interruption de grossesse du deuxième trimestre : Le post-partum immédiat étant associé à une augmentation du risque thrombo-embolique, les contraceptifs oraux estroprogestatifs ne doivent pas être débuté moins de 21 à 28 jours après un accouchement ou une interruption de grossesse du deuxième trimestre, il est recommandé d'utiliser une méthode complémentaire de contraception de type mécanique pendant les 7 premiers jours de traitement. Cependant, si des relations sexuelles ont déjà eu lieu, il convient de s'assurer de l'absence de grossesse avant le début de prise de contraceptif oral estroprogestatif ou d'attendre les premières règles.

    En cas d'allaitement : Cf. rubrique "Grossesse et allaitement".