Adriblastine (doxorubicine)

Médicaments à base de doxorubicine :

Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

    Doxorubicine

  • Dosages

    10 mg50 mg

  • Formes galéniques

    poudre pour solution injectable en flacon

  • Classe Thérapeutique

    L01DB - ANTHRACYCLINES ET APPARENTES

Illustration indications

Indications - Quand utiliser adriblastine ?

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de adriblastine ?

Illustration side-effect

Quels sont les effets indésirables de adriblastine ?

Rare (< 1%)

  • alat modification
  • anaphylaxie
  • asat modification
  • bilirubine modification
  • bronchospasme / asthme
  • choc anaphylactique
  • hepatite
  • ictere
  • irritation cutanee
  • phosphatase alcaline modification
  • prurit
  • reaction allergique
  • urticaire

Fréquent (> 1%)

  • agranulocytose
  • alopecie
  • amaigrissement
  • amenorrhee
  • anemie
  • anorexie
  • appetit perte
  • arythmie
  • asthenie
  • atteinte cardiovasculaire
  • augmentation du risque infectieux
  • avortement spontane
  • azoospermie
  • bacteriemie
  • bloc auriculo ventriculaire
  • bouffee vasomotrice
  • bradycardie
  • bronchite
  • brulure locale
  • bursite
  • cachexie
  • cancer buccal
  • candidose
  • candidose gastro-intestinale
  • candidose vaginale
  • cardiomyopathie
  • cellulite
  • cephalee
  • choc cardiogenique
  • colite
  • coloration urine
  • conjonctivite
  • constipation
  • convulsion
  • crampe musculaire
  • cycle menstruel irregulier
  • cystite
  • deces / mortalite
  • deshydratation
  • diarrhee
  • dorsalgie
  • douleur
  • douleur / oppression thoracique
  • douleur abdominale
  • douleur buccale
  • douleur locale au point d'injection
  • douleur mammaire
  • douleur pelvienne
  • douleur testiculaire
  • dyschromie cutanee
  • dysgueusie
  • dysovulation
  • dyspepsie
  • dysphagie / deglutition difficulte
  • dyspnee
  • effet immunosuppresseur
  • electrocardiogramme modification
  • embolie pulmonaire
  • encephalite
  • endocardite
  • epanchement pericardique
  • epididymite
  • epistaxis
  • erection trouble
  • eruption cutanee
  • erytheme
  • erytheme polymorphe
  • erythrodysesthesie palmo-plantaire
  • estrogene modification
  • faiblesse musculaire
  • fasciite
  • fibrillation auriculaire
  • fievre
  • flatulence / meteorisme
  • flush
  • folliculite
  • frisson
  • furonculose
  • gangrene
  • gastralgie
  • gastrite
  • gorge constriction
  • gynecomastie
  • hemoglobine modification
  • hemorragie digestive
  • hemorragie uro-genitale
  • hyperglycemie
  • hyperkaliemie
  • hyperpigmentation
  • hypersecretion vaginale
  • hypersudation
  • hypertension arterielle
  • hypocalcemie
  • hypokaliemie
  • hypomagnesemie
  • hyponatremie
  • hypoplasie medullaire
  • hypotension arterielle
  • hypotension arterielle orthostatique
  • impuissance
  • infarctus du myocarde
  • infection a herpes virus
  • infection bacterienne
  • infection cutanee
  • infection des voies respiratoires
  • infection fongique / mycose
  • infection pulmonaire
  • infection urinaire
  • infection virale
  • inflammation de la muqueuse
  • inflammation locale au point d'injection
  • insuffisance cardiaque
  • insuffisance cardiaque congestive
  • insuffisance ovarienne
  • insuffisance ventriculaire gauche
  • irritation muqueuse
  • keratite
  • larmoiement
  • leucemie aigue
  • leucopenie
  • libido trouble
  • lymphopenie
  • lyse tumorale syndrome
  • malaise / lipothymie
  • meningite
  • meningite infectieuse
  • menometrorragie
  • menorragie
  • mort foetale
  • mucite
  • mucosite
  • myalgie
  • myocardite
  • nausee vomissement
  • necrose cutanee
  • neutropenie
  • nevralgie
  • oedeme
  • oedeme cutane
  • oedeme de quincke / angioedeme
  • oedeme des membres inferieurs
  • oedeme facial
  • oedeme peripherique
  • oesophagite
  • oligospermie
  • orgelet
  • pancytopenie
  • perforation digestive
  • pericardite
  • peritonite
  • pharyngite
  • photosensibilisation medicamenteuse
  • pneumonie
  • pneumopathie
  • pneumopathie interstitielle diffuse
  • prise ponderale
  • prostatite
  • purpura
  • pustulose
  • reaction locale au point d'injection
  • retinopathie
  • rhinite
  • saignement vaginal
  • secheresse buccale
  • sepsis / choc septique
  • septicemie
  • sinusite
  • sterilite secondaire
  • stevens johnson syndrome
  • stomatite
  • syncope
  • syndrome grippal
  • syndrome myeloproliferatif
  • tachycardie
  • teratogenicite
  • testicule modification de la taille
  • testosterone modification
  • thrombocytopenie
  • thrombocytose
  • thromboembolie
  • thrombophlebite
  • thrombose veineuse
  • ulceration gastrique
  • ulceration vaginale
  • ulceration vulvaire
  • vaginite
  • vasodilatation cutanee
  • veinite
  • verrue
  • vertige / etourdissement
  • vision alteration
  • zona

N/A

  • aplasie medullaire
Illustration general

Liste des présentations disponibles

  • Illustration de la forme galénique

    ADRIBLASTINE 10 mg, poudre pour solution injectable en flacon

    1 flacon(s) en verre

    • REMBOURSABLE : 100%
    • PRIX : 14,66
  • Illustration de la forme galénique

    ADRIBLASTINE 50 mg, poudre pour solution injectable en flacon

    Poudre en flacon (verre), boite de 1

    • REMBOURSABLE : 100%
    • PRIX : 58,82
    Illustration posology

    Quelle est la posologie de adriblastine ?

    Il est indispensable de diminuer les doses chez les sujets présentant une insuffisance hépatique sévère (bilirubine ou transaminases élevées) : chez ces sujets, en effet, les taux sanguins de doxorubicine et la demi-vie plasmatique de ce roduit sont augmentés, d'où une majoration des effets econdaires (administrer alors 15 à 30 mg/m2 toutes les 4 semaines) (cf. "Mises en garde et précautions d'emploi").

    La posologie moyenne est de 40 à 75 mg/m2 par cycle. Chaque cycle est séparé du précédent par un intervalle de 3 à 4 semaines. Les cycles sont répétés jusqu'à une dose totale maximale de 550 mg/m2.

    On administre la dose de doxorubicine en 3 à 5 minutes minimum dans la tubulure d'une perfusion intraveineuse de solution de chlorure de sodium isotonique ou de solution de glucose à 5 % :

    • soit en une seule fois,
    • soit en 2 fois au cours de la journée,
    • soit répartie sur 2 à 3 jours.

    Il n'est pas nécessaire de procéder à une longue perfusion, celle-ci pouvant être débutée peu de temps avant l'administration de la doxorubicine et arrêtée quelques minutes après.

    Attention, il est extrêmement important de s'assurer que l'administration est bien endoveineuse. Toute extravasation risque de produire une nécrose des tissus environnants : dans ce cas, il convient d'interrompre immédiatement l'injection.