Informations générales

Indications

Contre-indications

Interactions

Effets indésirables

Conditions de prescription

Grossesse et allaitement

Liste des médicaments

Posologie

Advilgel (ibuprofène)

Informations générales

Indications

  • Traitement symptomatique

  • Traitement par voie locale

  • Traitement de courte duree

  • Dans les formes benignes

  • Chez l'adulte

  • Traitement symptomatique

  • Traitement par voie locale

  • Traitement de courte duree

  • Dans les formes benignes

  • Chez l'adulte

  • Traitement symptomatique

  • Traitement par voie locale

  • Traitement de courte duree

  • Chez l'adulte

Contre-indications

Contre-indication absolue

Utilisation déconseillée

Précautions d'emploi

Mise en garde

  • Asthme

    • Hypersensibilite ains
    • Hypersensibilite aspirine
    • Hypersensibilite ibuprofene
    • Hypersensibilite salicyles
  • Atteinte cutanee

  • Brulure

  • Dermatose allergique-eczema

  • Dermatose suintante

  • Enfant

  • Grossesse

    • Grossesse de plus de 5 mois
    • Grossesse troisieme trimestre
  • Lesion cutanee

  • Lesion infectee

  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

  • Plaie

  • Terrain allergique

    • Hypersensibilite ains
    • Hypersensibilite aspirine
    • Hypersensibilite ibuprofene
    • Hypersensibilite salicyles
    • Atteinte cutanee

    • Atteinte hepatique

    • Atteinte renale

    • Personnel soignant

    • Quel que soit le terrain

    • Ulcere gastroduodenal

      Interactions

      Précautions d'emploi

      Mise en garde

      Pas de résultat

      Il n'existe aucune interaction pour ce médicament.

      Effets indésirables

      Fréquents

      Rares

      Fréquence indéterminée

      fréquent (> 1%)
      • anaphylaxie
      • choc anaphylactique
      • dermatite
      • dress syndrome
      • dyspnee
      • eosinophilie
      • eruption cutanee
      • erytheme noueux
      • erytheme pigmente fixe
      • erytheme polymorphe
      • exantheme
      • gorge irritation
      • hypersudation
      • hypotension arterielle
      • infection cutanee
      • lichen
      • lyell syndrome necrolyse epidermique toxique net
      • malaise lipothymie
      • oedeme
      • oedeme de quincke angioedeme
      • oedeme facial
      • oedeme larynge aigu
      • photosensibilisation medicamenteuse
      • pneumopathie interstitielle diffuse
      • prurit
      • purpura
      • pustulose exanthematique aigue generalisee peag
      • reaction allergique
      • respiration trouble
      • rhinite
      • secheresse nasale
      • sifflement pulmonaire
      • stevens johnson syndrome
      • tachycardie
      • toux
      • toxidermie bulleuse pemphigus
      • urticaire
      • vascularite
      rare (< 1%)
      • atteinte renale
      • bronchospasme asthme
      • douleur abdominale
      • dyspepsie
      • dysurie
      • effet systemique possible
      • epigastralgie
      • gastralgie
      • gastrite
      • hemorragie digestive
      • hypercreatininemie
      • insuffisance renale chronique
      • oligurie
      • saignement gastrointestinal
      • ulceration gastrique
      Fréquence non précisée
      • acne
      • brulure locale
      • cephalee
      • douleur
      • eczema
      • eruption maculo papuleuse
      • erytheme
      • erythrodermie dermatite exfoliative
      • nausee vomissement
      • oedeme cutane
      • phlyctene vesicule
      • picotement
      • psoriasis
      • secheresse cutanee
      • somnolence diurne
      • ulcere cutane

      Conditions de prescription et de délivrance

      En bref

      Médicament allopathique en libre accès réservé à l'adulte de plus de 15 ans

      Grossesse et allaitement

      • Fausses couches

        • Une légère augmentation des fausses couches (multiplication par 2) est attribuée à l’exposition aux AINS en début de grossesse. Cependant, faute de précision sur un certain nombre de facteurs de risque et des modalités exactes d’exposition, ces résultats doivent être confirmés.

        Aspect malformatif

        • Les données chez les femmes enceintes exposées à l’ibuprofène au 1er trimestre de grossesse sont très nombreuses et rassurantes.

        Aspect fœtal et néonatal

        • Tous les AINS (y compris les inhibiteurs sélectifs de COX-2 et l’aspirine ≥ 500 mg/j) peuvent provoquer une toxicité fœtale et /ou néonatale cardio-vasculaire et/ou rénale , parfois irréversible, voire fatale, en particulier à partir du début du 6ème mois de grossesse (24 semaines d’aménorrhée) :
          • constriction partielle ou totale du canal artériel, avec les conséquences cardiaques et vasculaires qui en découlent (insuffisance cardiaque, atteintes de l’arbre vasculaire pulmonaire...), voire une mort fœtale in utero. Plus le terme avance, plus le risque d’accident aigu est élevé.
          • atteinte de la fonction rénale (oligo- ou anamnios, oligurie ou anurie, lésions histologiques rénales...).
          • cette toxicité fœtale est majorée par une durée de prise longue.
          • l’appareil cardio-pulmonaire et la fonction rénale du fœtus sont en place dès l’organogenèse (2 premiers mois de grossesse). Leur maturation fait l’objet d’un continuum tout au long de la grossesse. L’exposition aux AINS avant 24 SA, en particulier en prise chronique, doit donc être prudente.
        • Les atteintes décrites ci-dessus sont consécutives à une inhibition de synthèse des prostaglandines. Ce mécanisme d’action est commun à tous les AINS, y compris les inhibiteurs sélectifs de COX2 et l’aspirine ≥ 500 mg/j.

        Effets à long terme

        • Les effets suivants ont été évoqués chez les enfants exposés in utero aux AINS : cryptorchidies, asthme / wheezing, troubles neurodéveloppementaux ...
          A ce jour, les données cliniques disponibles et les biais méthodologiques des études publiées ne permettent pas de retenir un lien de causalité.

      Liste des présentations disponibles

      • ADVILGEL 5 %, gel

        1 tube(s) aluminium verni de 60 g

        • REMBOURSABLE :
        • PRIX :

        Posologie

        Réservé à l'adulte et à l'enfant (plus de 15 ans).

        • Posologie

        1 application, 3 fois par jour.

        Respecter un intervalle de quatre heures entre deux doses successives (dose quotidienne maximale de 500 mg sur 24 heures).

        Ne pas dépasser la dose indiquée.

        Il est conseillé au patient de prendre un avis médical si les symptômes persistent ou s'aggravent, ou si l'utilisation du gel apparaît nécessaire pour plus de 5 jours.

        • Personnes âgées

        Aucune adaptation particulière de la dose n'est nécessaire.

        • Durée du traitement

        La durée du traitement est limitée à 5 jours en l'absence de prescription médicale.