Informations générales

Indications et autres usages documentés

Contre-indications

Interactions

Effets indésirables

Grossesse et allaitement

Composition, prix et conditionnement

Posologie

Alepsal (caféine / phenobarbital)

Informations générales

Indications et autres usages documentés

  • En monotherapie

  • Associer a d'autres therapeutiques

  • Avec generalisation secondaire

  • Sans generalisation secondaire

  • Chez l'adulte

  • Chez l'enfant

  • En monotherapie

  • Associer a d'autres therapeutiques

  • Chez l'adulte

  • Chez l'enfant

Contre-indications

Contre-indication absolue

Utilisation déconseillée

Précautions d'emploi

Mise en garde

  • Insuffisance respiratoire

    • Insuff respiratoire severe
  • Interaction d'origine alimentaire

    • Apport de millepertuis
  • Porphyrie cutanee

  • Porphyrie hepatique

    • Porphyrie hepatique maladie
  • Allaitement

  • Interaction d'origine alimentaire

    • Ingestion d'alcool
  • Alcoolisme chronique

  • Enfant

  • Exposition a une temperature extreme

  • Insuffisance hepatique

  • Insuffisance renale chronique

  • Quel que soit le terrain

  • Sujet age

    Interactions

    Précautions d'emploi

    Mise en garde

    Pas de résultat

    Il n'existe aucune interaction pour ce médicament.

    Effets indésirables

    Fréquents

    Rares

    Fréquence indéterminée

    fréquent (> 1%)
    • adenopathie
    • agitation
    • agressivite
    • alat modification
    • anxiete
    • arthralgie
    • asat modification
    • asthenie
    • ataxie
    • atteinte hepatique
    • bilirubine modification
    • calcium perturbation
    • coordination trouble
    • demineralisation osseuse
    • dependance
    • depression
    • dermatite
    • dysarthrie parole difficulte
    • eosinophilie
    • equilibre trouble
    • eruption cutanee
    • eruption maculo papuleuse
    • erytheme polymorphe
    • erythrodermie dermatite exfoliative
    • fievre
    • fracture osseuse
    • gamma gt modification
    • hepatite
    • humeur trouble
    • hypertension arterielle
    • insomnie
    • irritabilite
    • lactico deshydrogenase modification
    • langage trouble
    • lyell syndrome necrolyse epidermique toxique net
    • lymphocytose
    • memoire trouble
    • nervosite
    • osteomalacie
    • osteopenie
    • osteoporose
    • palpitations
    • phosphatase alcaline modification
    • photosensibilisation medicamenteuse
    • reaction allergique
    • reveil retard
    • somnolence diurne
    • stevens johnson syndrome
    • syndrome lupique
    • teratogenicite
    • toxidermie bulleuse pemphigus
    • tremblement
    • trouble cognitif
    • trouble psychocomportemental
    • ulceration duodenale
    • ulceration gastrique
    • vertige etourdissement
    • vigilance trouble
    rare (< 1%)
    • agranulocytose
    • anaphylaxie
    • anemie
    • aplasie medullaire
    • atteinte cardiovasculaire
    • atteinte pulmonaire
    • atteinte renale
    • dress syndrome
    • dupuytren maladie
    • erytheme
    • la peyronie maladie
    • ledderhose maladie
    • leucopenie
    • megaloblastose
    • neutropenie
    • oedeme des membres inferieurs
    • oedeme facial
    • oedeme peripherique
    • pancytopenie
    • prurit
    • thrombocytopenie
    Fréquence non précisée
    • acidose metabolique
    • arythmie
    • bradypnee
    • cephalee
    • coma
    • confusion mentale
    • convulsion
    • deshydratation
    • diarrhee
    • douleur abdominale
    • dyspnee
    • electrocardiogramme modification
    • epigastralgie
    • extrasystole
    • gastralgie
    • hallucination
    • hemorragie digestive
    • hyperglycemie
    • hypokaliemie
    • hyponatremie
    • hypotension arterielle
    • mouvement anormal
    • nausee vomissement
    • neurotoxicite
    • obnubilation
    • polyurie
    • rhabdomyolyse
    • saignement gastrointestinal
    • sommeil trouble
    • tachycardie

    Grossesse et allaitement

      • Aspect malformatif

        • Les données publiées chez les femmes enceintes exposées au phénobarbital au 1er trimestre de la grossesse sont très nombreuses. Dans les études récentes, la fréquence globale des malformations est faiblement augmentée par rapport aux groupes contrôles (population générale, ...).
          • On observe principalement des cardiopathies congénitales, des fentes labio-narinaires ou palatines et des hypospadias.
        • Le risque semble survenir à partir de 80 mg/j avec une relation dose-effet.
        • La présence dans la fratrie d’un enfant atteint d’anomalies après l’exposition in utero au phénobarbital serait un facteur de risque de récidive pour une grossesse ultérieure.
      • Aspect fœtal et néonatal

        • Le phénobarbital passe le placenta. Les concentrations plasmatiques maternelles et néonatales sont équivalentes.
        • Les petits poids pour l’âge gestationnel sont environ 2,5 fois plus fréquents chez les enfants exposés au phénobarbital en cours de grossesse.
        • Chez des nouveau-nés de mères traitées par phénobarbital jusqu’à l’accouchement on observe parfois :
          • Des symptômes liés à l’imprégnation du nouveau-né par le phénobarbital, notamment une sédation, une hypotonie et une mauvaise succion. La demi-vie d’élimination plasmatique chez le nouveau-né est de l’ordre de 4 jours.
          • Des symptômes liés à un sevrage (troubles du sommeil, hyperexcitabilité, trémulations...) qui surviennent avec un délai de quelques jours, succédant ou non à des signes d’imprégnation.
          • Quelques rares hémorragies néonatales précoces, dues à l’effet inducteur enzymatique du phénobarbital qui diminue les facteurs vitamine K-dépendants du nouveau-né.
      • Aspect neurodéveloppemental

        • Des retards psychomoteurs ont été décrits dans des observations anciennes chez des enfants de femmes traitées par phénobarbital en cours de grossesse, souvent en polythérapie.
        • Une étude récente ne retrouve pas de risque neurodéveloppemental particulier (évaluation des performances scolaires) chez des enfants exposés in utero au phénobarbital et évalués pour certains à l’âge de 15 ans.
      • Aspect maternel

        • Une diminution des concentrations plasmatiques de phénobarbital est possible en cours de grossesse avec un risque de reprise des crises convulsives.
        • Après l’accouchement, les concentrations plasmatiques maternelles de phénobarbital remontent pour revenir à leur état antérieur.

    Liste des présentations disponibles

    • ALEPSAL 50 mg, comprimé

      plaquette(s) PVC-Aluminium de 30 comprimé(s)

      • REMBOURSABLE : 65%
      • PRIX : 2,37
    • ALEPSAL 15 mg, comprimé

      plaquette(s) PVC-Aluminium de 30 comprimé(s)

      • REMBOURSABLE : 65%
      • PRIX : 2,36
    • ALEPSAL 150 mg, comprimé

      plaquette(s) PVC-Aluminium de 30 comprimé(s)

      • REMBOURSABLE : 65%
      • PRIX : 4,43
    • ALEPSAL 100 mg, comprimé

      plaquette(s) PVC aluminium de 30 comprimé(s)

      • REMBOURSABLE : 65%
      • PRIX : 3,07

    Posologie

    L'efficacité du médicament ne peut être jugée qu'après 15 jours de traitement. Il en sera de même pour toute modification de la posologie.

    Lorsque la clinique le justifie, contrôler la barbitémie en effectuant le prélèvement de préférence le matin (en général 65 à 130 micromoles/l chez l'adulte soit 15 à 30 mg/l chez l'adulte et 85 micromoles/l soit 20 mg/l chez l'enfant).

    Adultes : 2 à 3 mg/kg soit, pour un sujet de 70 kg :

    3 comprimés dosés à 50 mg,

    2 comprimés dosés à 100 mg,

    1 comprimé dosé à 150 mg.

    Une seule prise par jour (Cf. rubrique "propriétés pharmacocinétique") au coucher.