Alunbrig (brigatinib)

Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

  • Dosages

    180 mg30 mg90 mg 180 mg90 mg

  • Formes galéniques

    comprimé pelliculé

  • Classe Thérapeutique

    L01XE - INHIBITEURS DE LA PROTEINE KINASE

Illustration indications

Indications - Quand utiliser alunbrig ?

  • Monochimiotherapie

  • En monotherapie

  • Dans les formes avancees

  • Chez l'adulte

  • Dans les formes alk-positives

  • En cas de traitement prealable

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de alunbrig ?

  • Adulte jeune (15-17 ans)

  • Allaitement

  • Enfant

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite brigatinib
  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

  • Anomalie metabolisme galactose

  • Deficit en lactase

  • Grossesse

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite galactose (intolerance)
    • Hypersensibilite glucose (intolerance)
    • Hypersensibilite lactose (intolerance)
  • Regime sans galactose

  • Syndrome de malabsorption / intolerance digestive

    • Hypersensibilite galactose (intolerance)
    • Hypersensibilite glucose (intolerance)
    • Hypersensibilite lactose (intolerance)
    • Syndrome malabsorption glucose/galactose
  • Atteinte hepatique

  • Atteinte respiratoire

  • Autre traitement en cours

    • Trt par inducteur puissant du cyp3a4
    • Trt par inhibiteur puissant du cyp3a4
    • Trt par medicament bradycardisant
  • Bradycardie

  • Dyspnee

  • Femme en age de procreer

  • Homme

  • Hyperglycemie

  • Hypertension arterielle

  • Insuffisance hepatique

    • Insuffisance hepatique severe maladie
  • Insuffisance pancreatique

  • Insuffisance renale chronique

    • Insuffisance renale severe
  • Interaction d'origine alimentaire

    • Apport de (jus de) pamplemousse
  • Myalgie

  • Pneumopathie

    • Pneumopathie maladie
  • Quel que soit le terrain

  • Sujet age

    • Sujet age de plus de 85 ans
  • Toux

  • Trouble de la vision

  • Trouble neuromusculaire

  • Atteinte hepatique

  • Atteinte respiratoire

  • Autre traitement en cours

    • Trt par inducteur puissant du cyp3a4
    • Trt par inhibiteur puissant du cyp3a4
    • Trt par medicament bradycardisant
  • Bradycardie

  • Dyspnee

  • Femme en age de procreer

  • Homme

  • Hyperglycemie

  • Hypertension arterielle

  • Insuffisance hepatique

    • Insuffisance hepatique severe maladie
  • Insuffisance pancreatique

  • Insuffisance renale chronique

    • Insuffisance renale severe
  • Interaction d'origine alimentaire

    • Apport de (jus de) pamplemousse
  • Myalgie

  • Pneumopathie

    • Pneumopathie maladie
  • Quel que soit le terrain

  • Sujet age

    • Sujet age de plus de 85 ans
  • Toux

  • Trouble de la vision

  • Trouble neuromusculaire

Illustration side-effect

Quels sont les effets indésirables de alunbrig ?

MINEUR(S)
  • acne
  • alat modification
  • amaigrissement
  • anemie
  • appetit perte
  • arthralgie
  • arythmie
  • asat modification
  • asthenie
  • aucun effet indesirable rapporte
  • bilirubine modification
  • bradycardie
  • cataracte
  • cephalee
  • champ visuel anomalie
  • coagulation trouble
  • constipation
  • creatine kinase modification
  • decollement retinien
  • depression respiratoire
  • dermatite
  • diarrhee
  • diplopie
  • douleur
  • douleur abdominale
  • douleur des extremites
  • douleur oppression thoracique
  • dysgueusie
  • dyspepsie
  • dyspnee
  • electrocardiogramme modification
  • eruption cutanee
  • eruption maculo papuleuse
  • erytheme
  • erytheme maculaire
  • erythrodermie dermatite exfoliative
  • flatulence meteorisme
  • glaucome
  • hyperamylasemie
  • hypercholesterolemie
  • hypercreatininemie
  • hyperglycemie
  • hyperinsulinemie
  • hyperlipasemie
  • hypertension arterielle
  • hypokaliemie
  • hypomagnesemie
  • hyponatremie
  • hypophosphoremie hypophosphatemie
  • hypoxie
  • infection des voies respiratoires
  • insomnie
  • lactico deshydrogenase modification
  • leucopenie
  • lymphopenie
  • memoire trouble
  • myalgie
  • nausee vomissement
  • neuropathie peripherique
  • oedeme
  • oedeme facial
  • oedeme maculaire
  • oedeme periorbitaire
  • oedeme peripherique
  • oedeme retinien
  • palpitations
  • pancreatite aigue
  • paresthesie
  • phosphatase alcaline modification
  • photophobie
  • photopsie phosphene
  • photosensibilisation medicamenteuse
  • pneumonie
  • pneumopathie
  • pneumopathie interstitielle diffuse
  • prurit
  • raideur musculaire
  • respiration trouble
  • secheresse buccale
  • secheresse cutanee
  • stomatite
  • tachycardie
  • thrombocytopenie
  • toux
  • vertige etourdissement
  • vision alteration
  • vision corps flottants myodesopsie
  • vision floue
Illustration general

Liste des présentations disponibles

  • Illustration de la forme galénique

    ALUNBRIG 180 mg, comprimé pelliculé

    plaquette(s) thermoformée(s) (ACLAR RX) polytrifluorochloroéthylène aluminium de 28

    • REMBOURSABLE : 100 %
    • PRIX : 3,937,39
  • Illustration de la forme galénique

    ALUNBRIG 30 mg, comprimé pelliculé

    plaquette(s) thermoformée(s) (ACLAR RX) polytrifluorochloroéthylène aluminium de 56

    • REMBOURSABLE :
    • PRIX :
  • Illustration de la forme galénique

    ALUNBRIG 90 mg + 180 mg, comprimé pelliculé

    Plaquette thermoformée (ACLAR RX) polytrifluorochloroéthylène aluminium de 7 comprimés + plaquettes thermoformées ACLAR RX) polytrifluorochloroéthylène aluminium de 21 comprimés (Kit d’initiation de 28 comprimés)

    • REMBOURSABLE : 100 %
    • PRIX : 3,937,39
  • Illustration de la forme galénique

    ALUNBRIG 90 mg, comprimé pelliculé

    plaquette(s) thermoformée(s) (ACLAR RX) polytrifluorochloroéthylène aluminium de 7

    • REMBOURSABLE :
    • PRIX :
Illustration posology

Quelle est la posologie de alunbrig ?

Le traitement par ce médicament doit être initié et supervisé par un médecin expérimenté dans l'utilisation de médicaments anticancéreux.

Le statut du CBNPC ALK-positif doit être connu avant l'initiation du traitement par ce médicament. Un test validé ALK est nécessaire pour sélectionner les patients présentant un CBNPC ALK-positif (Cf. rubrique "Propriétés pharmacodynamiques"). L'évaluation du CBNPC ALK-positif doit être réalisée dans un laboratoire disposant de la technologie spécifique nécessaire.

  • Posologie

La dose initiale recommandée de brigatinib est de 90 mg une fois par jour pendant les 7 premiers jours, puis de 180 mg une fois par jour.

En cas d'interruption du traitement par brigatinib pendant 14 jours ou plus pour des raisons autres que la survenue d'effets indésirables, le traitement devra être réduit à 90 mg une fois par jour pendant7 jours avant d'augmenter la dose jusqu'à celle précédemment tolérée.

En cas d'oubli d'une prise ou de vomissements survenant après la prise d'une dose, aucune autre dose ne doit être administrée et la dose suivante doit être prise à l'heure habituelle.

Le traitement doit être poursuivi tant qu'un bénéfice clinique est observé.

  • Adaptations de dose

Une interruption du traitement et/ou une réduction de dose peut/peuvent être nécessaire(s) en fonction de la tolérance individuelle.

Les niveaux de réduction de la dose de ce médicament sont résumés ci-dessous.

Données 1 : Paliers de réduction de la dose de ce médicament recommandés

  • Posologie : 90 mg par jour (7 premiers jours) . Paliers de dose de brigatinib : Palier 1 : Réduire à 60 mg une fois par jour . Paliers de dose de brigatinib : Palier 2 : Arrêt définitif . Paliers de dose de brigatinib : Palier 3 : Sans objet

  • Posologie : 180 mg par jour . Paliers de dose de brigatinib : Palier 1 : Réduire à 120 mg une fois par jour . Paliers de dose de brigatinib : Palier 2 : Réduire à 90 mg une fois par jour . Paliers de dose de brigatinib : Palier 3 : Réduire à 60 mg une fois par jour

Les recommandations de modifications de la posologie de ce médicament en cas de survenue d'effets indésirables sont résumées dans les Données 2.

Données 2 : Recommandations d'adaptation de la posologie de ce médicament en cas d'effets indésirables

  • Effet indésirable : Pneumopathie interstitielle diffuse (PID)/pneumopathie inflammatoire . Sévérité (*) : Grade 1 . Adaptation posologique : Si l'événement survient pendant les 7 premiers jours de traitement, suspendre le traitement par brigatinib jusqu'à la récupération de l'état initial puis reprendre au même palier de dose et ne pas augmenter à la dose de 180 mg une fois par jour .. Si la PID/pneumopathie inflammatoire survient après les 7 premiers jours de traitement, suspendre le traitement par brigatinib jusqu'à la récupération de l'état initial puis reprendre au même palier de dose ..Arrêt définitif du traitement par brigatinib en cas de récidive de PID/pneumopathie inflammatoire.

  • Effet indésirable : Pneumopathie interstitielle diffuse (PID)/pneumopathie inflammatoire . Sévérité (*) : Grade 2 . Adaptation posologique : Si la PID/pneumopathie inflammatoire survient pendant les 7 premiers jours de traitement, suspendre le traitement jusqu'à la récupération de l'état initial puis reprendre au palier de dose inférieur (Cf. Données 1) et ne pas augmenter à la dose de 180 mg une fois par jour. .. Si la PID/pneumopathie inflammatoire survient après les 7 premiers jours de traitement, susprendre le traitement par brigatinib jusqu'à la récupération de l'état initial puis reprendre le traitement par brigatinib au palier de dose inférieur (Cf. Données 1) .. Arrêt définitif du traitement par brigatinib en cas cas de récidive de PID/pneumopathie inflammatoire.

  • Effet indésirable : Pneumopathie interstitielle diffuse (PID)/pneumopathie inflammatoire . Sévérité (*) : Grade 3 ou 4 . Adaptation posologique : Arrêt définitif du traitement par brigatinib

  • Effet indésirable : Hypertension . Sévérité (*) : Hypertension de grade 3 (PAS > ou = 160 mmHgou PAD > ou = 100 mmHg, intervention médicale indiquée, nécessitant plus d'un médicament antihypertenseur ou un traitement plus intensif que celui précédemment utilisé) . Adaptation posologique : .. Le traitement par brigatinib doit être suspendu jusqu'à récupération d'une hypertension de grade < ou = 1 (PAS < 140 mmHg et PAD < 90 mmHg), puis repris à la même posologie. .. En cas de récidive de l'hypertension de grade 3, le traitement par brigatinib doit être suspendu jusqu'à récupération d'une hypertension de grade < ou = 1, puis repris au palier de dose inférieur (Cf. Données 1) ou arrêté définitivement.

  • Effet indésirable : Hypertension Artérielle . Sévérité (*) : Hypertension de grade 4 (conséquences menaçant le pronostic vital, indication d'une intervention en urgence) . Adaptation posologique :
    .. Le traitement par brigatinib doit être suspendu jusqu'à récupération d'une hypertension de grade < ou = 1 (PAS < 140 mmHg et PAD < 90 mmHg), puis repris au palier de dose inférieur (Cf. Données 1) ou arrêté définitivement. .. Arrêt définitif du traitement par brigatinib en cas de récidive de l'hypertension de grade 4,

  • Effet indésirable : Bradycardie (fréquence cardiaque inférieure à 60 bpm) . Sévérité (*) : Bradycardie symptomatique . Adaptation posologique : .. Le traitement par brigatinib doit être suspendu jusqu'à récupération d'une bradycardie asymptomatique ou une fréquence cardiaque au repos de 60 bpm ou plus. .. Si un traitement concomitant pouvant entraîner une bradycardie est identifié et interrompu, ou si la posologie de ce traitement est ajustée,reprendre le traitement par brigatinib à la même posologie dès la récupération d'une bradycardie asymptomatique ou d'une fréquence cardiaque au repos de 60 bpm ou plus. .. Si aucun traitement concomitant pouvant entraîner une bradycardie n'est identifié, ou si ce traitement concomitant ne peut être interrompu ou ajusté, le traitement par brigatinib doit être repris au palier de dose inférieur (Cf. Données 1) dès la récupération d'une bradycardie asymptomatique ou d'une fréquence cardiaque au repos de 60 bpm ou plus.

  • Effet indésirable : Bradycardie (fréquence cardiaque inférieure à 60 bpm) . Sévérité (*) : Bradycardie avec conséquences menaçant le pronostic vital, indication d'une intervention en urgence . Adaptation posologique : .. Si un traitement concomitant pouvant entraîner cet événement est identifié et arrêté, ou si sa posologie est ajustée, le traitement par brigatinib doit être repris au palier de dose inférieur (Cf. Données 1) dès la récupération d'une bradycardie asymptomatique ou d'une fréquence cardiaque au repos de 60 bpm ou plus, avec une surveillance fréquente comme cliniquement indiqué. .. Arrêt définitif du traitement par brigatinib, si aucun médicament concomitant pouvant entraîner cet événement n'est identifié. .. Arrêt définitif du traitement par par brigatinib en cas de récidive.

  • Effet indésirable : Augmentation du taux de CPK . Sévérité (*) : Augmentation de grade 3 ou 4 du taux de CPK (> 5,0 × LSN) avec douleur ou faiblesse musculaire de grade > ou = 2 . Adaptation posologique : .. Le traitement par ce médicament doit être suspendu jusqu'à la récupération d'un taux de CPK de grade < ou = 1 (< ou = 2,5 × LSN) ou aux valeurs initiales, puis repris à la même posologie. .. En cas de récidive d'un grade 3 ou 4 avec une douleur ou une faiblesse musculaire de grade > ou = 2, le traitement par ce médicament doit être suspendu jusqu'à la récupération d'un taux de CPK de grade < ou = 1 (< ou = 2,5 × LSN) ou aux valeurs initiales, puis repris au palier de dose inférieur (Cf. Données 1).

  • Effet indésirable : Augmentation du taux de lipase ou d'amylase . Sévérité (*) : Augmentation de grade 3 du taux de lipase ou d'amylase (> 2,0 × LSN) . Adaptation posologique : .. Le traitement par brigatinib doit être suspendu jusqu'à la récupération d'un grade < ou = 1 (< ou = 1,5 × LSN) ou aux valeurs initiales, puis repris à la même posologie .. En cas de récidive le traitement par brigatinib doit être suspendu jusqu'à la récupération d'un grade < ou = 1 (< ou = 1,5 × LSN) ou aux valeurs initiales, puis repris au palier de dose inférieur (Cf. Données 1)

  • Effet indésirable : Augmentation du taux de lipase ou d'amylase . Sévérité (*) : Augmentation de grade 4 du taux de lipase ou d'amylase (> 5,0 × LSN) . Adaptation posologique : .. Le traitement par brigatinib doit être suspendu jusqu'à la récupération d'un grade < ou = 1 (< ou = 1,5 × LSN), puis repris au palier de dose inférieur (Cf. Données 1)

  • Effet indésirable : Hépatotoxicité . Sévérité (*) : Elévation des ALAT ou des ASAT de grade > ou = 3 (> 5,0 x LSN) et de la bilirubine totale < ou = 2 x LSN . Adaptation posologique : .. Le traitement par brigatinib doit être suspendu jusqu'à la récupération des valeurs initiales ou inférieures ou égales à 3 × LSN, puis repris au palier de dose inférieur (Cf. Données 1)

  • Effet indésirable : Hépatotoxicité . Sévérité (*) : Elévation des ASAT ou des ALAT de Grade > ou = 2, (> 3 x LSN) et un taux de bilirubine totale de Grade > ou = 2 (> 1,5 x LSN) (en l'absence de cholestase ou d'hémolyse) . Adaptation posologique : Arrêt définitif du traitement par brigatinib

  • Effet indésirable : Hyperglycémie . Sévérité (*) : Grade 3 (supérieure à 250 mg/dL ou 13,9 mmol/L) ou supérieur . Adaptation posologique : .. En l'absence d'un contrôle glycémique adéquat avec une prise en charge médicale adaptée, le traitement par Alunbrig doit être suspendu jusqu'à obtention d'un contrôle glycémiquesatisfaisant. Dès obtention d'un équilibre glycémique satisafaisant, le traitement par brigatinib peut être repris au palier de dose inférieure (Cf. Données 1) ou arrêté définitivement.

  • Effet indésirable : Troubles visuels . Sévérité (*) : Grade 2 ou 3 . Adaptation posologique : Le traitement par brigatinib doit être suspendu jusqu'à la récupération d'un grade 1 ou aux valeurs initiales, puis repris au palier de dose inférieur (Cf. Données 1)

  • Effet indésirable : Troubles visuels . Sévérité (*) : Grade 4 . Adaptation posologique : Arrêt définitif du traitement par brigatinib

  • Effet indésirable : Autres effets indésirables . Sévérité (*) : Grade 3 . Adaptation posologique : Le traitement par brigatinib doit être suspendu jusqu'à la récupération des valeurs initiales, puis repris à la même posologie. .. En cas de récidive, le traitement par brigatinib doit être suspendu jusqu'à la récupération des valeurs initiales, puis repris au palier de dose inférieur (Cf. Données 1) ou arrêté définitivement.

  • Effet indésirable : Autres effets indésirables . Sévérité (*) : Grade 4 . Adaptation posologique : Le traitement par brigatinib doit être suspendu jusqu'à la récupération des valeurs initiales, puis repris au palier de dose inférieur (Cf. Données 1) .. En cas de récidive le traitement par brigatinib doit être suspendu jusqu'à la récupération des valeurs initiales, puis repris au palier de dose inférieur (Cf. Données 1) ou arrêté définitivement.

bpm = battements par minute ; CPK = créatine phosphokinase ; PAD = pression artérielle diastolique ; PAS = pression artérielle systolique ; LSN = limite supérieure de la normale

(*) Grades de sévérité établis selon les critères communs de terminologie des évènements indésirables, établis par CTCAE (National Cancer Institute Common Terminology Criteria) Version 4.0 (NCI CTCAE v4).

  • Populations particulières
  • Patients âgés Les données limitées sur la sécurité et l'efficacité de brigatinib chez les patients âgés de 65 ans et plus suggèrent qu'aucune adaptation posologique n'est nécessaire chez les patients âgés (Cf. rubrique "Effets indésirables"). Aucune donnée n'est disponible sur les patients de plus de 85 ans.

  • Insuffisance hépatique Aucune adaptation posologique de brigatinib n'est nécessaire pour les patients présentant une insuffisance hépatique légère (score de Child-Pugh A) ou modérée (score de Child-Pugh B). Une dose initiale réduite de 60 mg une fois par jour pendant les 7 premiers jours suivie d'une dose de 120 mg par jour est recommandée pour les patients présentant une insuffisance hépatique sévère (score de Child-Pugh C) (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques").

  • Insuffisance rénale Aucune adaptation posologique de brigatinib n'est nécessaire pour les patients présentant une insuffisance rénale légère ou modérée (débit de filtration glomérulaire estimé (DFGe) > ou = 30 mL/min). Une dose initiale réduite de 60 mg une fois par jour pendant les 7 premiers jours suivie d'une dose de 90 mg par jour est recommandée pour les patients présentant une insuffisance rénale sévère (DFGe < 30 mL/min) (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques"). Les patients présentant une insuffisance rénale sévère doivent faire l'objet d'une surveillance étroite afin de détecter l'apparition ou l'aggravation de symptômes respiratoires pouvant évoquer une PID/pneumopathie inflammatoire (par ex. dyspnée, toux, etc.), en particulier au cours de la première semaine (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

  • Population pédiatrique La sécurité et l'efficacité de brigatinib chez les patients de moins de 18 ans n'ont pas encore été établies. Aucune donnée n'est disponible.

Le traitement par ce médicament doit être initié et supervisé par un médecin expérimenté dans l'utilisation de médicaments anticancéreux.

Le statut du CBNPC ALK-positif doit être connu avant l'initiation du traitement par ce médicament. Un test validé ALK est nécessaire pour sélectionner les patients présentant un CBNPC ALK-positif (Cf. rubrique "Propriétés pharmacodynamiques"). L'évaluation du CBNPC ALK-positif doit être réalisée dans un laboratoire disposant de la technologie spécifique nécessaire.

  • Populations particulières
  • Patients âgés Les données limitées sur la sécurité et l'efficacité de brigatinib chez les patients âgés de 65 ans et plus suggèrent qu'aucune adaptation posologique n'est nécessaire chez les patients âgés (Cf. rubrique "Effets indésirables"). Aucune donnée n'est disponible sur les patients de plus de 85 ans.

  • Insuffisance rénale Une dose initiale réduite de 60 mg une fois par jour pendant les 7 premiers jours suivie d'une dose de 90 mg par jour est recommandée pour les patients présentant une insuffisance rénale sévère (DFGe < 30 mL/min) (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques"). Les patients présentant une insuffisance rénale sévère doivent faire l'objet d'une surveillance étroite afin de détecter l'apparition ou l'aggravation de symptômes respiratoires pouvant évoquer une PID/pneumopathie inflammatoire (par ex. dyspnée, toux, etc.), en particulier au cours de la première semaine (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

  • Population pédiatrique La sécurité et l'efficacité de brigatinib chez les patients de moins de 18 ans n'ont pas encore été établies. Aucune donnée n'est disponible.

Le traitement par ce médicament doit être initié et supervisé par un médecin expérimenté dans l'utilisation de médicaments anticancéreux.

Le statut du CBNPC ALK-positif doit être connu avant l'initiation du traitement par ce médicament. Un test validé ALK est nécessaire pour sélectionner les patients présentant un CBNPC ALK-positif (Cf. rubrique "Propriétés pharmacodynamiques"). L'évaluation du CBNPC ALK-positif doit être réalisée dans un laboratoire disposant de la technologie spécifique nécessaire.

  • Populations particulières
  • Patients âgés Les données limitées sur la sécurité et l'efficacité de brigatinib chez les patients âgés de 65 ans et plus suggèrent qu'aucune adaptation posologique n'est nécessaire chez les patients âgés (Cf. rubrique "Effets indésirables"). Aucune donnée n'est disponible sur les patients de plus de 85 ans.

  • Insuffisance hépatique Une dose initiale réduite de 60 mg une fois par jour pendant les 7 premiers jours suivie d'une dose de 120 mg par jour est recommandée pour les patients présentant une insuffisance hépatique sévère (score de Child-Pugh C) (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques").

  • Population pédiatrique La sécurité et l'efficacité de brigatinib chez les patients de moins de 18 ans n'ont pas encore été établies. Aucune donnée n'est disponible.