Ambisome liposomal (amphotéricine b)

Médicaments à base de amphotéricine b :

Découvrez Posos 🎉

L’outil d’aide à la prescription simple et personnalisé qui vous aide à prendre la meilleure décision.

  • Identifier une posologie complexe
  • Limiter la iatrogénie
  • Vérifier les contre-indications
  • Trouver un équivalent thérapeutique
Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

    Amphotericine B

  • Dosages

    50 mg

  • Formes galéniques

    poudre pour dispersion pour perfusion

  • Classe Thérapeutique

    J02AA - ANTIBIOTIQUES

Illustration indications

Indications - Quand utiliser ambisome liposomal ?

  • En cas d'echec a une autre therapeutique

  • En cas d'intolerance a un autre trt

  • Chez l'adulte

  • Chez l'enfant

  • En cas d'echec a une autre therapeutique

  • En cas d'intolerance a un autre trt

  • Chez l'adulte

  • Chez l'enfant

  • En cas d'echec a une autre therapeutique

  • En cas d'intolerance a un autre trt

  • Chez l'adulte

  • Chez l'enfant

  • Chez l'adulte

  • Chez l'enfant

  • En cas d'insuffisance renale chronique

  • Chez l'adulte

  • Chez l'enfant

  • En cas d'insuffisance renale chronique

  • Chez l'adulte

  • Chez l'enfant

  • En cas d'insuffisance renale chronique

  • Chez l'adulte

  • Chez l'enfant

  • Chez le patient infecte par le vih/sida

  • En cas d'insuffisance renale chronique

  • Traitement empirique

  • Chez l'adulte

  • Chez l'enfant

  • En cas de neutropenie

  • En cas de fievre

  • En cas de resistance a un autre trt

  • Chez l'adulte

  • Chez l'enfant

  • En cas d'intolerance a un autre trt

  • Chez le patient infecte par le vih/sida

  • En cas d'insuffisance renale chronique

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de ambisome liposomal ?

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite amphotericine b
    • Hypersensibilite arachide
    • Hypersensibilite soja/lecithine de soja
  • Allaitement

  • Autre traitement en cours

    • Trt par sultopride
  • Atteinte renale

    • Alteration de la fonction renale
  • Autre traitement en cours

    • Trt par medicament nephrotoxique
  • Diabete autre

  • Diabete type i

  • Diabete type ii

  • Dialyse

  • Insuffisance renale chronique

  • Quel que soit le terrain

  • Atteinte renale

    • Alteration de la fonction renale
  • Autre traitement en cours

    • Trt par medicament nephrotoxique
  • Diabete autre

  • Diabete type i

  • Diabete type ii

  • Dialyse

  • Insuffisance renale chronique

  • Quel que soit le terrain

Illustration side-effect

Quels sont les effets indésirables de ambisome liposomal ?

SEVERE(S)
  • arret respiratoire
  • atteinte hepatique
  • cytolyse hepatique
  • deces mortalite
MODERE(S) OU SEVERE(S)
  • acidose metabolique
  • acidose tubulaire renale
  • agranulocytose
  • alat modification
  • anaphylaxie
  • anemie
  • anurie
  • arret cardiaque
  • arythmie
  • asat modification
  • atteinte renale
  • bicarbonate diminution
  • bilirubine modification
  • bouffee vasomotrice
  • bronchiolite
  • bronchospasme asthme
  • choc anaphylactique
  • choc cardiogenique
  • coagulation trouble
  • cylindrurie
  • diabete
  • douleur locale au point dinjection
  • douleur oppression thoracique
  • dyspnee
  • electrocardiogramme modification
  • eosinophilie
  • fibrillation ventriculaire
  • flush
  • gamma gt modification
  • hematurie
  • hemoptysie
  • hydroelectrolytique trouble
  • hypercreatininemie
  • hyperkaliemie
  • hyperphosphoremie hyperphosphatemie
  • hypertension arterielle
  • hyperuremie hyperazotemie
  • hypocalcemie
  • hypokaliemie
  • hypomagnesemie
  • hyponatremie
  • hypotension arterielle
  • infiltrat pulmonaire
  • insuffisance cardiaque
  • insuffisance hepatique
  • insuffisance renale aigue
  • insuffisance renale chronique
  • lactico deshydrogenase modification
  • leucopenie
  • lymphopenie
  • nephrocalcinose
  • neutropenie
  • oedeme de quincke angioedeme
  • oedeme pulmonaire
  • oligurie
  • phosphatase alcaline modification
  • polyurie
  • proteinurie
  • reaction allergique
  • tachycardie
  • thrombocytopenie
  • thrombophlebite
  • torsade de pointe
  • vasodilatation cutanee
  • veinite
MODERE(S)
  • creatine kinase modification
  • dorsalgie
  • douleur osseuse
  • eruption cutanee
  • eruption maculo papuleuse
  • hyperglycemie
  • prurit
  • rhabdomyolyse
MINEUR(S) OU MODERE(S)
  • acouphene bourdonnement doreille
  • amaigrissement
  • anorexie
  • arthralgie
  • audition alteration
  • cephalee
  • convulsion
  • diarrhee
  • diplopie
  • douleur
  • douleur abdominale
  • dyspepsie
  • epigastralgie
  • fievre
  • frisson
  • gastralgie
  • hypoacousie surdite
  • leucoencephalopathie
  • malaise lipothymie
  • myalgie
  • nausee vomissement
  • neuropathie peripherique
  • vertige etourdissement
  • vision alteration
  • vision floue
Illustration general

Liste des présentations disponibles

  • Illustration de la forme galénique

    AMBISOME liposomal 50 mg, poudre pour dispersion pour perfusion

    10 flacon(s) en verre de 50 mg de poudre avec filtre(s)

    • REMBOURSABLE :
    • PRIX :
    Illustration posology

    Quelle est la posologie de ambisome liposomal ?

    • Traitement des infections fongiques invasives à Aspergillus. La dose recommandée est de 3 mg/kg/jour.
    • Enfants

    Les études cliniques montrent qu'en pédiatrie les doses sont identiques à celles utilisées chez l'adulte, rapportées au kilo de poids corporel.

    • Sujets âgés

    Aucune donnée chez le sujet âgé (> ou = 65 ans) ne permet de recommander un schéma posologique différent de celui de l'adulte.

    • Traitement des infections fongiques invasives à Candida. La dose recommandée est de 3 mg/kg/jour.
    • Enfants

    Les études cliniques montrent qu'en pédiatrie les doses sont identiques à celles utilisées chez l'adulte, rapportées au kilo de poids corporel.

    • Sujets âgés

    Aucune donnée chez le sujet âgé (> ou = 65 ans) ne permet de recommander un schéma posologique différent de celui de l'adulte.

    • Traitement des cryptococcoses neuro-méningées chez le sujet infecté par le VIH. La dose recommandée est de 3 mg/kg/jour.
    • Enfants

    Les études cliniques montrent qu'en pédiatrie les doses sont identiques à celles utilisées chez l'adulte, rapportées au kilo de poids corporel.

    • Sujets âgés

    Aucune donnée chez le sujet âgé (> ou = 65 ans) ne permet de recommander un schéma posologique différent de celui de l'adulte.

    • Traitement empirique des infections fongiques présumées chez des patients neutropéniques fébriles. La dose recommandée est de 3 mg/kg/jour.
    • Enfants

    Les études cliniques montrent qu'en pédiatrie les doses sont identiques à celles utilisées chez l'adulte, rapportées au kilo de poids corporel.

    • Sujets âgés

    Aucune donnée chez le sujet âgé (> ou = 65 ans) ne permet de recommander un schéma posologique différent de celui de l'adulte.

    • Traitement des leishmanioses viscérales : la dose cumulative recommandée est de 18-24 mg/kg en 6 perfusions : une perfusion par jour pendant 5 jours consécutifs et une 6ème perfusion le 10ème jour chez l'enfant et le sujet immunocompétent.
    • Enfants

    Les études cliniques montrent qu'en pédiatrie les doses sont identiques à celles utilisées chez l'adulte, rapportées au kilo de poids corporel.

    • Sujets âgés

    Aucune donnée chez le sujet âgé (> ou = 65 ans) ne permet de recommander un schéma posologique différent de celui de l'adulte.

    • Traitement des leishmanioses viscérales : la dose cumulative recommandée est de 18-24 mg/kg en 6 perfusions : une perfusion par jour pendant 5 jours consécutifs et une 6ème perfusion le 10ème jour chez l'enfant et le sujet immunocompétent.

    Chez le sujet immunodéprimé, les données sont limitées. Des doses jusqu'à 40 mg/kg sur 10 à 20 jours consécutifs ont été administrées.

    • Enfants

    Les études cliniques montrent qu'en pédiatrie les doses sont identiques à celles utilisées chez l'adulte, rapportées au kilo de poids corporel.

    • Sujets âgés

    Aucune donnée chez le sujet âgé (> ou = 65 ans) ne permet de recommander un schéma posologique différent de celui de l'adulte.

    • Traitement des infections fongiques invasives à Aspergillus. La dose recommandée est de 3 mg/kg/jour.

    En cas d'aggravation de la fonction rénale sous ce médicament, la poursuite du traitement doit être discutée en fonction du rapport bénéfice/risque estimé. En l'absence de schéma validé d'adaptation posologique, il est proposé d'abaisser les doses de ce médicament à 1,5 mg/kg/jour de manière transitoire, ou d'espacer temporairement les perfusions.

    • Enfants

    Les études cliniques montrent qu'en pédiatrie les doses sont identiques à celles utilisées chez l'adulte, rapportées au kilo de poids corporel.

    • Sujets âgés

    Aucune donnée chez le sujet âgé (> ou = 65 ans) ne permet de recommander un schéma posologique différent de celui de l'adulte.

    • Traitement des infections fongiques invasives à Candida. La dose recommandée est de 3 mg/kg/jour.

    En cas d'aggravation de la fonction rénale sous ce médicament, la poursuite du traitement doit être discutée en fonction du rapport bénéfice/risque estimé. En l'absence de schéma validé d'adaptation posologique, il est proposé d'abaisser les doses de ce médicament à 1,5 mg/kg/jour de manière transitoire, ou d'espacer temporairement les perfusions.

    • Enfants

    Les études cliniques montrent qu'en pédiatrie les doses sont identiques à celles utilisées chez l'adulte, rapportées au kilo de poids corporel.

    • Sujets âgés

    Aucune donnée chez le sujet âgé (> ou = 65 ans) ne permet de recommander un schéma posologique différent de celui de l'adulte.

    • Traitement des cryptococcoses neuro-méningées chez le sujet infecté par le VIH. La dose recommandée est de 3 mg/kg/jour.

    En cas d'aggravation de la fonction rénale sous ce médicament, la poursuite du traitement doit être discutée en fonction du rapport bénéfice/risque estimé. En l'absence de schéma validé d'adaptation posologique, il est proposé d'abaisser les doses de ce médicament à 1,5 mg/kg/jour de manière transitoire, ou d'espacer temporairement les perfusions.

    • Enfants

    Les études cliniques montrent qu'en pédiatrie les doses sont identiques à celles utilisées chez l'adulte, rapportées au kilo de poids corporel.

    • Sujets âgés

    Aucune donnée chez le sujet âgé (> ou = 65 ans) ne permet de recommander un schéma posologique différent de celui de l'adulte.

    • Traitement empirique des infections fongiques présumées chez des patients neutropéniques fébriles. La dose recommandée est de 3 mg/kg/jour.

    En cas d'aggravation de la fonction rénale sous ce médicament, la poursuite du traitement doit être discutée en fonction du rapport bénéfice/risque estimé. En l'absence de schéma validé d'adaptation posologique, il est proposé d'abaisser les doses de ce médicament à 1,5 mg/kg/jour de manière transitoire, ou d'espacer temporairement les perfusions.

    • Enfants

    Les études cliniques montrent qu'en pédiatrie les doses sont identiques à celles utilisées chez l'adulte, rapportées au kilo de poids corporel.

    • Sujets âgés

    Aucune donnée chez le sujet âgé (> ou = 65 ans) ne permet de recommander un schéma posologique différent de celui de l'adulte.

    • Traitement des leishmanioses viscérales : la dose cumulative recommandée est de 18-24 mg/kg en 6 perfusions : une perfusion par jour pendant 5 jours consécutifs et une 6ème perfusion le 10ème jour chez l'enfant et le sujet immunocompétent.

    Chez le sujet immunodéprimé, les données sont limitées. Des doses jusqu'à 40 mg/kg sur 10 à 20 jours consécutifs ont été administrées.

    En cas d'aggravation de la fonction rénale sous ce médicament, la poursuite du traitement doit être discutée en fonction du rapport bénéfice/risque estimé. En l'absence de schéma validé d'adaptation posologique, il est proposé d'abaisser les doses de ce médicament à 1,5 mg/kg/jour de manière transitoire, ou d'espacer temporairement les perfusions.

    • Enfants

    Les études cliniques montrent qu'en pédiatrie les doses sont identiques à celles utilisées chez l'adulte, rapportées au kilo de poids corporel.

    • Sujets âgés

    Aucune donnée chez le sujet âgé (> ou = 65 ans) ne permet de recommander un schéma posologique différent de celui de l'adulte.