Aminoplasmal 8 (valine / tyrosine / thréonine / sérine / proline / phénylalanine / méthionine / lysine / leucine / l-tryptophane / isoleucine / histidine / glycine / arginine / alanine / acide glutamique / acide aspartique)

Découvrez Posos 🎉

L’outil d’aide à la prescription simple et personnalisé qui vous aide à prendre la meilleure décision.

  • Identifier une posologie complexe
  • Limiter la iatrogénie
  • Vérifier les contre-indications
  • Trouver un équivalent thérapeutique
Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

    Phenylalanine, Tyrosine, Methionine, Alanine, Lysine, L Tryptophane, Acide Aspartique, Histidine, Valine, Arginine, Proline, Leucine, Glycine, Acide Glutamique, Threonine, Serine, Isoleucine

  • Dosages

    N/A

  • Formes galéniques

    solution pour perfusion

  • Classe Thérapeutique

    B05BA - SOLUTIONS POUR NUTRITION PARENTERALE

Illustration indications

Indications - Quand utiliser aminoplasmal 8 ?

  • En cas alimentation orale impossible

  • En cas alimentation enterale impossible

  • En cas d'apport digestif impossible

  • En cas d'apport digestif insuffisant

  • En cas d'apport digestif contre-indique

  • Associer a d'autres therapeutiques

  • Au cours de la nutrition parenterale

  • Chez l'adulte

  • Chez l'enfant

  • Chez le nourrisson a partir de 24 mois

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de aminoplasmal 8 ?

  • Acidose

    • Acidose metabolique
  • Anomalie metabolisme acide amine

    • Anomalie metab acide amine congenitale
  • Choc cardiogenique

  • Choc hypovolemique

  • Collapsus cardiovasculaire

  • Hyperhydratation

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite acide amine
  • Hypoxie

  • Insuffisance cardiaque

    • Insuff cardiaque non compensee
  • Insuffisance hepatique

    • Insuffisance hepatique severe maladie
  • Insuffisance renale chronique

    • Insuffisance renale au stade terminal
    • Insuffisance renale severe
  • Nourrisson

    • Nourrisson de moins de 24 mois
  • Nouveau-ne

  • Oedeme pulmonaire

    • Oedeme pulmonaire aigu
    • Deshydratation

      • Deshydratation hypotonique
    • Hyperosmolarite

    • Insuffisance cardiaque

      • Insuff cardiaque compensee
    • Insuffisance hepatique

      • Insuffisance hepatique legere maladie
      • Insuffisance hepatique moderee maladie
    • Insuffisance renale chronique

      • Insuffisance renale legere
      • Insuffisance renale moderee
    • Quel que soit le terrain

    • Deshydratation

      • Deshydratation hypotonique
    • Hyperosmolarite

    • Insuffisance cardiaque

      • Insuff cardiaque compensee
    • Insuffisance hepatique

      • Insuffisance hepatique legere maladie
      • Insuffisance hepatique moderee maladie
    • Insuffisance renale chronique

      • Insuffisance renale legere
      • Insuffisance renale moderee
    • Quel que soit le terrain

    Illustration side-effect

    Quels sont les effets indésirables de aminoplasmal 8 ?

    SEVERE(S)
    • acidose metabolique
    • albuminurie
    • anemie
    • bouffee vasomotrice
    • cephalee
    • coagulation trouble
    • coma
    • dyspnee
    • erytheme
    • fievre
    • frisson
    • glycosurie
    • hepatomegalie
    • hydroelectrolytique trouble
    • hyperglycemie
    • hyperlipidemie
    • hyperosmolarite
    • hypersudation
    • hyperuremie hyperazotemie
    • hypervolemie
    • leucopenie
    • nausee vomissement
    • polydipsie
    • polyurie
    • proteinurie
    • steatose
    • surcharge circulatoire
    • thrombocytopenie
    MODERE(S) OU SEVERE(S)
    • alat modification
    • anaphylaxie
    • asat modification
    • atteinte hepatique
    • bilirubine modification
    • cholecystite
    • cholestase
    • cirrhose
    • cyanose
    • embolie pulmonaire
    • eruption cutanee
    • fibrose hepatique
    • gamma gt modification
    • hyperammoniemie
    • hypercreatininemie
    • hyperphenylalaninemie
    • hypoxie
    • insuffisance hepatique
    • lithiase biliaire
    • oedeme
    • phosphatase alcaline modification
    • prurit
    • reaction allergique
    • respiration trouble
    • retention hydrique
    • thrombophlebite
    • tremblement
    • urticaire
    Illustration general

    Liste des présentations disponibles

    • Illustration de la forme galénique

      AMINOPLASMAL 8, solution pour perfusion

      10 flacon(s) en verre de 500 ml

      • REMBOURSABLE :
      • PRIX :
      Illustration posology

      Quelle est la posologie de aminoplasmal 8 ?

      La posologie doit être ajustée en fonction des besoins individuels en acides aminés et des besoins individuels hydriques qui dépendent de l'état clinique du patient (état nutritionnel et/ou degré du catabolisme azoté induit par la pathologie sous-jacente).

      • Adultes et adolescents de 14 à 17 ans :
      • Dose quotidienne moyenne : 1,0 - 2,0 g d'acides aminés/kg de poids corporel, soit environ 20 - 40 ml/kg de poids corporel, soit environ 1400 - 2800 ml pour un patient de 70 kg
      • Vitesse maximale de perfusion: 0,1 g d'acides aminés/kg de poids corporel/heure, soit environ 2 ml/kg de poids corporel/heure, soit environ 2,34 ml/minute pour un patient de 70 kg
      • Patients atteints d'insuffisance rénale/hépatique

      Les doses doivent être ajustées au cas par cas chez les patients atteints d'insuffisance hépatique ou rénale (Cf. également rubrique "Mises en garde spéciales et précautions d'emploi"). Ce médicament, solution pour perfusion, est contre-indiqué en cas d'insuffisance hépatique sévère et d'insuffisance rénale sévère en l'absence d'un traitement de substitution de la fonction rénale (Cf. rubrique "Contre-indication").

      • Durée d'utilisation

      Cette solution peut être administrée tant que la nutrition parentérale est indiquée.

      La posologie doit être ajustée en fonction des besoins individuels en acides aminés et des besoins individuels hydriques qui dépendent de l'état clinique du patient (état nutritionnel et/ou degré du catabolisme azoté induit par la pathologie sous-jacente).

      • Population pédiatrique
      • Nouveau-nés, nourrissons et enfants de moins de deux ans

      Ce médicament, solution pour perfusion, est contre-indiqué chez les nouveau-nés, les nourrissons et les enfants âgés de moins de 2 ans (Cf. rubrique "Contre-indication").

      • Enfants et adolescents de 2 à 13 ans

      Les posologies pour les groupes d'âge mentionnés ci-dessous sont des valeurs moyennes recommandées. La posologie exacte doit être ajustée individuellement en fonction de l'âge, du stade de développement et de la pathologie qui prévaut.

      . Dose quotidienne chez l'enfant âgé de 2 à 4 ans : 1,5 g d'acides aminés/kg de poids corporel, soit environ 30 ml/kg de poids corporel

      • Enfants dans un état critique :

      Chez les patients qui se trouvent dans un état critique, l'apport conseillé en acides aminés peut être plus important (jusqu'à 3,0 g d'acides aminés/kg de poids corporel par jour).

      • Vitesse de perfusion maximale :

      0,1 g d'acides aminés/kg de poids corporel/heure, soit environ 2,0 ml/kg de poids corporel/heure

      Dans le cas de besoins en acides aminés de 1,0 g/kg de poids corporel/jour ou plus, une attention particulière devra être apportée aux limitations en matière d'apports hydriques. Pour éviter une hyperhydratation, des solutions d'acides aminés de concentrations plus élevées doivent être utilisées dans de telles situations.

      • Patients atteints d'insuffisance rénale/hépatique

      Les doses doivent être ajustées au cas par cas chez les patients atteints d'insuffisance hépatique ou rénale (Cf. également rubrique "Mises en garde spéciales et précautions d'emploi"). Ce médicament, solution pour perfusion, est contre-indiqué en cas d'insuffisance hépatique sévère et d'insuffisance rénale sévère en l'absence d'un traitement de substitution de la fonction rénale (Cf. rubrique "Contre-indication").

      • Durée d'utilisation

      Cette solution peut être administrée tant que la nutrition parentérale est indiquée.

      La posologie doit être ajustée en fonction des besoins individuels en acides aminés et des besoins individuels hydriques qui dépendent de l'état clinique du patient (état nutritionnel et/ou degré du catabolisme azoté induit par la pathologie sous-jacente).

      • Population pédiatrique
      • Nouveau-nés, nourrissons et enfants de moins de deux ans

      Ce médicament, solution pour perfusion, est contre-indiqué chez les nouveau-nés, les nourrissons et les enfants âgés de moins de 2 ans (Cf. rubrique "Contre-indication").

      • Enfants et adolescents de 2 à 13 ans

      Les posologies pour les groupes d'âge mentionnés ci-dessous sont des valeurs moyennes recommandées. La posologie exacte doit être ajustée individuellement en fonction de l'âge, du stade de développement et de la pathologie qui prévaut.

      . Dose quotidienne chez l'enfant âgé de 5 à 13 ans : 1,0 g d'acides aminés/kg de poids corporel, soit environ 20 ml/kg de poids corporel

      • Enfants dans un état critique :

      Chez les patients qui se trouvent dans un état critique, l'apport conseillé en acides aminés peut être plus important (jusqu'à 3,0 g d'acides aminés/kg de poids corporel par jour).

      • Vitesse de perfusion maximale :

      0,1 g d'acides aminés/kg de poids corporel/heure, soit environ 2,0 ml/kg de poids corporel/heure

      Dans le cas de besoins en acides aminés de 1,0 g/kg de poids corporel/jour ou plus, une attention particulière devra être apportée aux limitations en matière d'apports hydriques. Pour éviter une hyperhydratation, des solutions d'acides aminés de concentrations plus élevées doivent être utilisées dans de telles situations.

      • Patients atteints d'insuffisance rénale/hépatique

      Les doses doivent être ajustées au cas par cas chez les patients atteints d'insuffisance hépatique ou rénale (Cf. également rubrique "Mises en garde spéciales et précautions d'emploi"). Ce médicament, solution pour perfusion, est contre-indiqué en cas d'insuffisance hépatique sévère et d'insuffisance rénale sévère en l'absence d'un traitement de substitution de la fonction rénale (Cf. rubrique "Contre-indication").

      • Durée d'utilisation

      Cette solution peut être administrée tant que la nutrition parentérale est indiquée.

      La posologie doit être ajustée en fonction des besoins individuels en acides aminés et des besoins individuels hydriques qui dépendent de l'état clinique du patient (état nutritionnel et/ou degré du catabolisme azoté induit par la pathologie sous-jacente).

      • Patients atteints d'insuffisance rénale/hépatique

      Les doses doivent être ajustées au cas par cas chez les patients atteints d'insuffisance hépatique ou rénale (Cf. également rubrique "Mises en garde spéciales et précautions d'emploi"). Ce médicament, solution pour perfusion, est contre-indiqué en cas d'insuffisance hépatique sévère et d'insuffisance rénale sévère en l'absence d'un traitement de substitution de la fonction rénale (Cf. rubrique "Contre-indication").

      • Durée d'utilisation

      Cette solution peut être administrée tant que la nutrition parentérale est indiquée.