Illustration general

Informations générales

Illustration indications

Indications - Quand utiliser antarene codeine ?

  • Traitement de courte duree

  • Dans les formes severes

  • Dans les formes moderees

  • Chez l'adulte

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de antarene codeine ?

  • Allaitement

  • Enfant

  • Grossesse

    • Grossesse de plus de 5 mois
    • Grossesse troisieme trimestre
  • Hemorragie arterielle

  • Hemorragie cerebrale

    • Hemorragie cerebrale en cours
  • Hemorragie digestive

    • Hemorragie digestive atcd personnel
    • Hemorragie digestive en cours
  • Hemorragie genitale

  • Hemorragie interne

  • Hemorragie pulmonaire

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite aceclofenac
    • Hypersensibilite acetylsalicylate methyl
    • Hypersensibilite acide tiaprofenique
    • Hypersensibilite ains
    • Hypersensibilite alfentanil
    • Hypersensibilite alminoprofene
    • Hypersensibilite aspirine
    • Hypersensibilite benzydamine
    • Hypersensibilite bufexamac
    • Hypersensibilite buprenorphine
    • Hypersensibilite carbasalate calcique
    • Hypersensibilite celecoxib
    • Hypersensibilite codeine
    • Hypersensibilite codethyline
    • Hypersensibilite croisee
    • Hypersensibilite dexketoprofene
    • Hypersensibilite diclofenac
    • Hypersensibilite diethylsalicylamide
    • Hypersensibilite diflunisal
    • Hypersensibilite dihydrocodeine
    • Hypersensibilite etodolac
    • Hypersensibilite etoricoxib
    • Hypersensibilite fenoprofene
    • Hypersensibilite fentanyl
    • Hypersensibilite fentiazac
    • Hypersensibilite floctafenine
    • Hypersensibilite flurbiprofene
    • Hypersensibilite hydromorphone
    • Hypersensibilite ibuprofene
    • Hypersensibilite indometacine
    • Hypersensibilite inhib prostaglandine
    • Hypersensibilite jaune orange s
    • Hypersensibilite ketoprofene
    • Hypersensibilite ketorolac tromethamine
    • Hypersensibilite mefenamique acide
    • Hypersensibilite meloxicam
    • Hypersensibilite mesalazine
    • Hypersensibilite methadone
    • Hypersensibilite morphine
    • Hypersensibilite nabumetone
    • Hypersensibilite nalbuphine
    • Hypersensibilite naproxene
    • Hypersensibilite niflumique acide
    • Hypersensibilite nimesulide
    • Hypersensibilite noscapine
    • Hypersensibilite olsalazine
    • Hypersensibilite opiace / opioide
    • Hypersensibilite opium
    • Hypersensibilite oxicams
    • Hypersensibilite oxycodone
    • Hypersensibilite para aminosalicyliq ac
    • Hypersensibilite parecoxib
    • Hypersensibilite pethidine
    • Hypersensibilite phenazone
    • Hypersensibilite phenylbutazone
    • Hypersensibilite piroxicam
    • Hypersensibilite pyrazoles
    • Hypersensibilite remifentanil
    • Hypersensibilite rofecoxib
    • Hypersensibilite salicylamide
    • Hypersensibilite salicyles
    • Hypersensibilite salicylique/salicylate
    • Hypersensibilite salol
    • Hypersensibilite saule
    • Hypersensibilite sufentanil
    • Hypersensibilite sulfasalazine
    • Hypersensibilite sulindac
    • Hypersensibilite tenoxicam
    • Hypersensibilite thiomersal
    • Hypersensibilite tramadol
  • Insuffisance cardiaque

    • Insuff cardiaque non controlee
    • Insuff cardiaque severe classe iv
  • Insuffisance hepatique

    • Insuffisance hepatique severe maladie
  • Insuffisance renale chronique

    • Insuffisance renale severe
  • Insuffisance respiratoire

    • Insuff respiratoire legere
    • Insuff respiratoire moderee
    • Insuff respiratoire severe
  • Lupus erythemateux dissemine

  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

  • Perforation digestive

    • Perforation digestive atcd personnel
  • Ulcere gastroduodenal

    • Ulcere gastroduodenal atcd personnel
    • Ulcere gastroduodenal en evolution
    • Ulcere gastroduodenal recidivant atcd
  • Autre traitement en cours

    • Trt par ains
    • Trt par inhibiteur selectif cox-2
    • Trt par med contenant de l'alcool
  • Interaction d'origine alimentaire

    • Ingestion d'alcool
  • Cholescystectomie

  • Exposition a une temperature extreme

  • Femme en age de procreer

  • Hypertension intracranienne

  • Mode d'administration particulier

    • Traitement prolonge
  • Quel que soit le terrain

  • Toux

    • Toux productive
  • Trouble de la vision

  • Accident vasculaire cerebral

    • Accident vascul cerebral atcd personnel
  • Asthme

    • Asthme en cours
  • Atteinte cutanee

    • Atteinte cutanee severe
  • Atteinte gastrointestinale

    • Atteinte gastrointestinale atcd perso
  • Autre traitement en cours

    • Trt par antiagregant plaquettaire
    • Trt par anticoagulant
    • Trt par aspirine
    • Trt par corticoide
    • Trt par diuretique
    • Trt par hbpm
    • Trt par heparine
    • Trt par hyperkaliemiant
    • Trt par inhib selec recapture serotonine
    • Trt par inhibiteur enzyme conversion
    • Trt par lithium
    • Trt par methotrexate a forte dose
    • Trt par pemetrexed
    • Trt par sartan
    • Trt par warfarine
  • Cardiopathie ischemique

  • Cholescystectomie

  • Cirrhose

    • Cirrhose decompensee
  • Crohn maladie

    • Crohn maladie atcd personnel
  • Diabete type i

  • Exposition a une temperature extreme

  • Hernie de l'appareil digestif

    • Hernie antecedent personnel
    • Hernie hiatale
  • Hyperkaliemie

  • Hypertension arterielle

    • Hypertension arterielle atcd personnel
    • Hypertension arterielle non controlee
  • Hypertension intracranienne

  • Hypovolemie

  • Insuffisance cardiaque

    • Insuff cardiaque congestive
    • Insuff cardiaque controlee
    • Insuff cardiaque legere classe i
    • Insuff cardiaque legere classe ii
    • Insuff cardiaque moderee classe iii
  • Insuffisance renale chronique

    • Insuffisance renale legere
    • Insuffisance renale moderee
  • Ischemie cerebrale

    • Ischemie cerebrale atcd personnel
  • Polypose nasale

  • Quel que soit le terrain

  • Rectocolite hemorragique

    • Maladie hepatobiliaire obstruct severe
  • Rhinite chronique

  • Sinusite chronique

  • Sujet age

  • Syndrome nephrotique

  • Toux

    • Toux productive
  • Trouble arteriel peripherique

Illustration side-effect

Quels sont les effets indésirables de antarene codeine ?

SEVERE(S)
  • accident vasculaire cerebral
  • anorexie
  • arret cardiaque
  • arythmie
  • atteinte hepatique
  • bradycardie
  • cellulite
  • colite
  • collapsus cardiovasculaire
  • deces mortalite
  • encephalopathie
  • encephalopathie hepatique
  • fasciite
  • flush
  • hypotension arterielle
  • hypovolemie
  • ileus paralytique
  • infarctus du myocarde
  • infection bacterienne
  • infection des voies respiratoires
  • infection pulmonaire
  • insuffisance cardiaque
  • insuffisance cardiaque congestive
  • insuffisance renale aigue
  • kounis syndrome
  • mediastinite
  • mydriase
  • myoglobinurie
  • obturation du canal arteriel
  • oedeme facial
  • pancreatite aigue
  • pleuresie
  • prurit
  • rectorragie
  • retention durine
  • rhabdomyolyse
  • sepsis choc septique
  • septicemie
  • stomatite
  • thrombose arterielle
  • urticaire
MODERE(S) OU SEVERE(S)
  • acidose metabolique
  • acouphene bourdonnement doreille
  • acuite visuelle modification
  • agitation
  • agranulocytose
  • agressivite
  • albuminurie
  • amblyopie
  • amenorrhee
  • amnesie
  • anaphylaxie
  • anemie
  • anemie hemolytique
  • anoxie
  • anurie
  • anxiete
  • apathie
  • aplasie medullaire
  • apnee
  • arachnoidite
  • arret respiratoire
  • arthralgie
  • asthenie
  • ataxie
  • atteinte pulmonaire
  • atteinte renale
  • avortement spontane
  • baillements
  • bouffee vasomotrice
  • bradypnee
  • bronchospasme asthme
  • candidose
  • cauchemar
  • cephalee
  • choc anaphylactique
  • coma
  • concentration alteration
  • concentration baisse
  • confusion mentale
  • congestion nasale
  • conjonctive hyperhemie
  • conscience trouble
  • convulsion
  • coordination trouble
  • crampe musculaire
  • cyanose
  • cystite
  • delire
  • dependance
  • depression
  • depression respiratoire
  • dermatite
  • deshydratation
  • desorientation spatio temporelle
  • desquamation
  • dorsalgie
  • douleur
  • douleur abdominale
  • douleur oppression thoracique
  • douleur pelvienne
  • douleur pharyngolaryngee
  • dress syndrome
  • dysarthrie parole difficulte
  • dysesthesie
  • dysgueusie
  • dyskinesie
  • dysmenorrhee
  • dyspnee
  • dystonie
  • dysurie
  • ecchymoses
  • eczema
  • eosinophilie
  • epistaxis
  • erection trouble
  • eruption cutanee
  • erytheme
  • erytheme noueux
  • erytheme pigmente fixe
  • erytheme polymorphe
  • erythrodermie dermatite exfoliative
  • eternuements
  • euphorie
  • exantheme
  • fievre
  • fragilite emotionnelle
  • frisson
  • gastrite
  • gorge irritation
  • hallucination
  • hematemese
  • hematocrite modification
  • hematurie
  • hemoptysie
  • hemorragie digestive
  • hoquet
  • humeur trouble
  • hyperacousie
  • hyperactivite
  • hypercreatininemie
  • hyperesthesie
  • hyperkaliemie
  • hyperkinesie
  • hyperreflexie
  • hypersudation
  • hypertension arterielle
  • hypertension intracranienne
  • hypertonie musculaire
  • hyperuremie hyperazotemie
  • hyperuricemie
  • hypoesthesie
  • hypogonadisme male
  • hypokinesie
  • hypothermie
  • hypotonie musculaire
  • hypoxie
  • impuissance
  • incontinence urinaire
  • infection a herpes virus
  • infection cutanee
  • infection fongique mycose
  • infection urinaire
  • insomnie
  • insuffisance hepatique
  • insuffisance respiratoire
  • irritabilite
  • irritation meningee
  • langage trouble
  • larmoiement
  • laryngospasme
  • lesion hepatique
  • lethargie
  • leucopenie
  • leucorrhee
  • libido trouble
  • lichen
  • lithiase renale
  • lyell syndrome necrolyse epidermique toxique net
  • malaise lipothymie
  • marche trouble
  • meningite aseptique
  • menorragie
  • metrorragie
  • miction trouble
  • mouvement anormal
  • myalgie
  • myasthenie
  • myoclonie
  • myosis
  • nausee vomissement
  • necrose papillaire renale
  • necrose tubulaire renale
  • nephrite interstitielle
  • nervosite
  • neutropenie
  • obstruction voie respiratoire sup
  • oedeme
  • oedeme de la muqueuse buccale
  • oedeme de quincke angioedeme
  • oedeme des membres inferieurs
  • oedeme larynge aigu
  • oedeme pulmonaire
  • oligurie
  • palpitations
  • pancytopenie
  • panique
  • paranoia
  • paresthesie
  • perforation septum nasal
  • personnalite trouble
  • pharyngite
  • photophobie
  • photosensibilisation medicamenteuse
  • pleurs inhabituels
  • pneumonie
  • pneumopathie interstitielle diffuse
  • pollakiurie
  • proteinurie
  • psychose
  • purpura
  • pustulose exanthematique aigue generalisee peag
  • raideur de la nuque
  • raideur musculaire
  • reaction allergique
  • reflux vesico ureteral
  • respiration trouble
  • retention hydrique
  • rhinite
  • rhinorrhee
  • saignement hemorragie
  • secheresse buccale
  • secheresse cutanee
  • secheresse nasale
  • sensation ebrieuse
  • sifflement pulmonaire
  • sommeil trouble
  • somnolence diurne
  • stevens johnson syndrome
  • stupeur
  • syncope
  • syndrome de sevrage
  • syndrome grippal
  • syndrome nephrotique
  • tachycardie
  • tachypnee
  • taux prothrombine modification
  • temps saignement modification
  • thrombocytopenie
  • timbre de la voix modification
  • tolerance accoutumance
  • toux
  • toxidermie bulleuse pemphigus
  • tremblement
  • trouble cognitif
  • trouble onirique
  • trouble psychocomportemental
  • trouble sexuel
  • ulceration buccale
  • ulceration duodenale
  • ulceration gastrique
  • ulcere nasal
  • urines modification
  • vascularite
  • vertige etourdissement
  • vigilance trouble
  • vision alteration
MODERE(S)
  • alat modification
  • amaigrissement
  • angor
  • appetit augmentation
  • appetit perte
  • arthrite
  • asat modification
  • asialie
  • audition alteration
  • bilirubine modification
  • bloc auriculo ventriculaire
  • choc cardiogenique
  • cholestase
  • constipation
  • decoloration langue
  • depression myocardique
  • diarrhee
  • diplopie
  • distension abdominale
  • douleur buccale
  • douleur hypocondre
  • douleur osseuse
  • dyspepsie
  • dysphagie deglutition difficulte
  • electrocardiogramme modification
  • endocardite
  • epigastralgie
  • eructation
  • faiblesse musculaire
  • flatulence meteorisme
  • gamma gt modification
  • gastralgie
  • gene oculaire
  • hepatite
  • hyperamylasemie
  • hyperglycemie
  • hyperlipidemie
  • hypoglycemie
  • hypotension arterielle orthostatique
  • ictere
  • lactico deshydrogenase modification
  • lithiase biliaire
  • lymphoedeme
  • melena
  • necrose hepatique
  • nevrite optique
  • occlusion intestinale
  • oedeme papillaire
  • oedeme peripherique
  • oesophagite
  • paleur
  • perforation digestive
  • peritonite
  • phosphatase alcaline modification
  • polydipsie
  • proteine c reactive augmentation
  • reflux gastro oesophagien
  • regurgitation
  • saignement gastrointestinal
  • secheresse labiale gercure
  • spasme voies biliaires
  • stenose intestinale
  • thrombophlebite
  • torsade de pointe
  • ulceration linguale
  • vasodilatation peripherique
  • vision floue
MINEUR(S)
  • alopecie
Illustration general

Liste des présentations disponibles

  • Illustration de la forme galénique

    ANTARENE CODEINE 200 mg/30 mg, comprimé pelliculé

    plaquette(s) thermoformée(s) PVC-Aluminium de 20 comprimé(s)

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 3,03
  • Illustration de la forme galénique

    ANTARENE CODEINE 400 mg/60 mg, comprimé pelliculé

    plaquette(s) thermoformée(s) PVC-Aluminium de 10 comprimé(s)

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 3,03
    Illustration posology

    Quelle est la posologie de antarene codeine ?

    La survenue d'effets indésirables peut être minimisée par l'utilisation de la dose la plus faible possible pendant la durée de traitement la plus courte nécessaire au soulagement des symptômes (Cf. "Mises en garde et précautions d'emploi").

    Réservé à l'adulte

    1 ou 2 comprimés lors de la première prise selon l'intensité des douleurs puis 1 comprimé toutes les 4 à 6 heures sans dépasser 6 comprimés par jour.

    • Fréquence d'administration Les prises systématiques permettent d'éviter les oscillations de douleur : elles doivent être régulièrement espacées de préférence de 6 heures et d'au moins 4 heures pour les comprimés dosés à 200 mg/30 mg et d'au moins 6 heures pour les comprimés dosés à 400 mg/60 mg.

    • Fréquence des prises et durée de traitement (Cf. "Notice") En général, les prises sont espacées de 6 heures et au minimum de 4 heures. En cas de douleur persistante, les prises systématiques permettant d'éviter les pics de douleur. La durée d'utilisation est limitée à 5 jours. Si la douleur persiste plus de 5 jours, si elle s'aggrave ou en cas de survenue d'un nouveau trouble, en informer votre médecin.

    • Posologie

    La survenue d'effets indésirables peut être minimisée par l'utilisation de la dose la plus faible possible pendant la durée de traitement la plus courte nécessaire au soulagement des symptômes (Cf. "MIses en garde et précautions d'emploi").

    Réservé à l'adulte

    1 ou 2 comprimés lors de la première prise selon l'intensité des douleurs puis 1 comprimé toutes les 4 à 6 heures sans dépasser 6 comprimés par jour.

    • Fréquence d'administration Les prises systématiques permettent d'éviter les oscillations de douleur : elles doivent être régulièrement espacées de préférence de 6 heures et d'au moins 4 heures pour les comprimés dosés à 200 mg/30 mg et d'au moins 6 heures pour les comprimés dosés à 400 mg/60 mg.

    • Fréquence des prises et durée de traitement (Cf. "Notice") En général, les prises sont espacées de 6 heures et au minimum de 4 heures. En cas de douleur persistante, les prises systématiques permettant d'éviter les pics de douleur. La durée d'utilisation est limitée à 5 jours. Si la douleur persiste plus de 5 jours, si elle s'aggrave ou en cas de survenue d'un nouveau trouble, en informer votre médecin. Si vous avez l'impression que l'effet de ce médicament, est trop fort ou trop faible : consultez votre médecin ou votre pharmacien.

    • Cf. "Mises en garde spéciales et précautions d'emploi"

    Sujet âgé : diminuer la posologie initiale de moitié par rapport à la posologie recommandée et l'augmenter secondairement en fonction de la tolérance et des besoins.