Arsenic trioxide (arsenic)

Médicaments à base de arsenic :

Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

  • Dosages

    1 mg /mL

  • Formes galéniques

    solution à diluer pour perfusion

  • Classe Thérapeutique

    L01XX - AUTRES ANTINEOPLASIQUES

Illustration indications

Indications - Quand utiliser arsenic trioxide ?

  • Traitement d'induction

  • Traitement de consolidation

  • En cas d'echec a une autre therapeutique

  • En cas de resistance a un autre trt

  • Dans les formes refractaires

  • Avec facteur cytogenetique associe

  • En cas de rechute

  • Chez l'adulte

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de arsenic trioxide ?

  • Adulte jeune (15-17 ans)

  • Allaitement

  • Enfant

  • Grossesse

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite arsenic
  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

    • Arythmie cardiaque

      • Espace qt allonge
      • Espace qt allonge congenital
    • Atteinte hepatique

    • Atteinte respiratoire

    • Autre traitement en cours

      • Trt par amiodarone
      • Trt par amitriptyline
      • Trt par amphotericine b
      • Trt par antiarythmique classe iii
      • Trt par antiarythmique classe ia
      • Trt par antidepresseur
      • Trt par antipsychotique
      • Trt par astemizole
      • Trt par cisapride
      • Trt par diuretique hypokaliemiant
      • Trt par dofetilide
      • Trt par erythromycine
      • Trt par macrolide
      • Trt par med augmentant intervalle qt
      • Trt par med provoquant torsades pointe
      • Trt par quinidine
      • Trt par sotalol
      • Trt par sparfloxacine
      • Trt par terfenadine
      • Trt par thioridazine
      • Trt par tretinoine
    • Carence en vitamine

      • Carence en vitamine b1
    • Dialyse

    • Dyspnee

    • Femme en age de procreer

    • Fievre

    • Homme

    • Hypokaliemie

    • Hypomagnesemie

    • Insuffisance cardiaque

      • Insuff cardiaque congestive
    • Insuffisance hepatique

    • Insuffisance renale chronique

    • Insuffisance respiratoire

    • Leucocytose

    • Personnel soignant

    • Personnel soignant feminin

    • Prise ponderale

    • Quel que soit le terrain

    • Sujet age

    • Syncope

    • Tachycardie

    • Torsades de pointes

      • Torsades de pointes atcd personnel
    • Traitement anterieur

      • Trt par anthracycline
    • Trouble hydroelectrolytique

    • Arythmie cardiaque

      • Espace qt allonge
      • Espace qt allonge congenital
    • Atteinte hepatique

    • Atteinte respiratoire

    • Autre traitement en cours

      • Trt par amiodarone
      • Trt par amitriptyline
      • Trt par amphotericine b
      • Trt par antiarythmique classe iii
      • Trt par antiarythmique classe ia
      • Trt par antidepresseur
      • Trt par antipsychotique
      • Trt par astemizole
      • Trt par cisapride
      • Trt par diuretique hypokaliemiant
      • Trt par dofetilide
      • Trt par erythromycine
      • Trt par macrolide
      • Trt par med augmentant intervalle qt
      • Trt par med provoquant torsades pointe
      • Trt par quinidine
      • Trt par sotalol
      • Trt par sparfloxacine
      • Trt par terfenadine
      • Trt par thioridazine
      • Trt par tretinoine
    • Carence en vitamine

      • Carence en vitamine b1
    • Dialyse

    • Dyspnee

    • Femme en age de procreer

    • Fievre

    • Homme

    • Hypokaliemie

    • Hypomagnesemie

    • Insuffisance cardiaque

      • Insuff cardiaque congestive
    • Insuffisance hepatique

    • Insuffisance renale chronique

    • Insuffisance respiratoire

    • Leucocytose

    • Personnel soignant

    • Personnel soignant feminin

    • Prise ponderale

    • Quel que soit le terrain

    • Sujet age

    • Syncope

    • Tachycardie

    • Torsades de pointes

      • Torsades de pointes atcd personnel
    • Traitement anterieur

      • Trt par anthracycline
    • Trouble hydroelectrolytique

    Illustration side-effect

    Quels sont les effets indésirables de arsenic trioxide ?

    SEVERE(S)
    • agranulocytose
    • alopecie
    • anurie
    • arret cardiaque
    • arythmie
    • asthenie
    • atrophie musculaire
    • atteinte renale
    • augmentation du risque infectieux
    • bacteriemie
    • bronchite
    • bursite
    • candidose
    • candidose gastro intestinale
    • candidose vaginale
    • cellulite
    • choc cardiogenique
    • cirrhose
    • collapsus cardiovasculaire
    • conjonctivite
    • crampe musculaire
    • cystite
    • dermatite
    • dysesthesie
    • dyspepsie
    • eczema
    • effet immunosuppresseur
    • electrocardiogramme modification
    • encephalite
    • endocardite
    • enterite
    • extrasystole
    • faiblesse musculaire
    • fasciite
    • fibrillation auriculaire
    • fievre
    • flutter auriculaire
    • folliculite
    • frisson
    • furonculose
    • gangrene
    • gastrite
    • haleine modification halitose
    • hematurie
    • hemorragie digestive
    • hepatite
    • hepatomegalie
    • hyperpigmentation
    • hypersudation
    • hypertension portale
    • hypotension arterielle
    • ictere
    • infection a herpes virus
    • infection bacterienne
    • infection cutanee
    • infection des voies respiratoires
    • infection fongique mycose
    • infection pulmonaire
    • infection urinaire
    • infection virale
    • insuffisance cardiaque
    • keratose
    • larmoiement
    • leucopenie
    • malaise lipothymie
    • meningite
    • meningite infectieuse
    • myalgie
    • neutropenie
    • nevralgie
    • odeur corporelle modification
    • oedeme palpebral
    • orgelet
    • paralysie
    • peritonite
    • pharyngite
    • pneumonie
    • pneumopathie
    • pneumopathie interstitielle diffuse
    • proteinurie
    • pustulose
    • rhinite
    • sepsis choc septique
    • septicemie
    • sialorrhee
    • sinusite
    • stomatite
    • syncope
    • syndrome grippal
    • tachycardie
    • torsade de pointe
    • vascularite
    • verrue
    • zona
    MODERE(S) OU SEVERE(S)
    • amenorrhee
    • avortement spontane
    • azoospermie
    • cycle menstruel irregulier
    • douleur mammaire
    • douleur pelvienne
    • douleur testiculaire
    • dysovulation
    • epididymite
    • erection trouble
    • estrogene modification
    • gynecomastie
    • hemorragie uro genitale
    • hypersecretion vaginale
    • impuissance
    • inflammation de la muqueuse
    • insuffisance ovarienne
    • libido trouble
    • menometrorragie
    • menorragie
    • mort foetale
    • oligospermie
    • prostatite
    • saignement vaginal
    • sterilite secondaire
    • teratogenicite
    • testicule modification de la taille
    • testosterone modification
    • ulceration vaginale
    • ulceration vulvaire
    • vaginite
    MODERE(S)
    • acidose metabolique
    • alat modification
    • anemie
    • arthralgie
    • asat modification
    • atteinte hepatique
    • bilirubine modification
    • cephalee
    • cetose
    • civd coag intravascul disseminee
    • confusion mentale
    • convulsion
    • deshydratation
    • diarrhee
    • dorsalgie
    • douleur
    • douleur abdominale
    • douleur oppression thoracique
    • douleur osseuse
    • dyspnee
    • encephalopathie
    • epanchement pericardique
    • epanchement pleural
    • erytheme
    • gamma gt modification
    • hemorragie intrapulmonaire
    • hypercreatininemie
    • hyperglycemie
    • hyperleucocytose
    • hypermagnesemie
    • hypernatremie
    • hypokaliemie
    • hypomagnesemie
    • hypoxie
    • infiltrat pulmonaire
    • insuffisance renale chronique
    • lymphopenie
    • nausee vomissement
    • neuropathie peripherique
    • oedeme
    • oedeme facial
    • pancytopenie
    • paresthesie
    • prise ponderale
    • prurit
    • retention hydrique
    • saignement hemorragie
    • thrombocytopenie
    • vertige etourdissement
    • vision floue
    Illustration general

    Liste des présentations disponibles

    • Illustration de la forme galénique

      ARSENIC TRIOXIDE ACCORD 1 mg /mL, solution à diluer pour perfusion

      10 flacons en verre de 10 mL

      • REMBOURSABLE :
      • PRIX :
      Illustration posology

      Quelle est la posologie de arsenic trioxide ?

      • Posologie

      Ce médicament doit être administré sous la surveillance d'un médecin ayant l'expérience du traitement des leucémies aiguës ; d'autre part, les procédures inhérentes aux contrôles particuliers tels que décrits dans la rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi" doivent être suivies.

      La dose recommandée est identique pour les adultes et les sujets âgés.

      • Leucémie promyélocytaire aiguë (LPA) en rechute/réfractaire
      • Plan du traitement d'induction

      Ce médicament doit être administré par voie intraveineuse, à la dose fixe de 0,15 mg/kg/jour prise quotidiennement jusqu'à rémission complète (moins de 5 % de blastes présents dans la moelle osseuse riche en cellules, sans trace de cellules leucémiques). Si une rémission complète n'est pas intervenue après 50 jours, le traitement doit être interrompu.

      • Suspension, modification et réinitiation de traitement

      Le traitement par ce médicament devra à tout moment être suspendu, ajusté ou abandonné avant le terme programmé du traitement, dès lors qu'une toxicité de grade 3 ou plus (National Cancer Institute, Common Toxicity Criteria,) est observée et jugée comme pouvant être liée au traitement par ce médicament. Les patients présentant de telles réactions considérées comme liées à ce médicament ne pourront reprendre le traitement qu'après résolution de l'effet toxique ou après retour à l'état initial de l'anomalie ayant provoqué l'interruption. Dans ce cas, le traitement devra reprendre à 50% de la dose quotidienne précédente. Si l'effet toxique ne se reproduit pas dans les 3 jours suivant la reprise du traitement à la dose réduite, la dose quotidienne pourra repasser à 100 % de la dose originale. Le traitement sera abandonné chez les patients présentant une récurrence de la toxicité. Pour des valeurs d'ECG et d'électrolytes anormales, Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi"

      • Populations particulières
      • Insuffisance hépatique Du fait de l'absence de données dans tous les groupes de patients présentant une insuffisance hépatique et compte tenu de la survenue possible d'effets hépatotoxiques pendant le traitement par ce médicament, il est recommandé d'utiliser ce médicament avec prudence chez les patients ayant une insuffisance hépatique (Cf. rubriques "Mises en garde et précautions d'emploi" et "Effets indésirables").

      • Insuffisance rénale Du fait de l'absence de données dans tous les groupes de patients présentant une insuffisance rénale, il est recommandé d'utiliser ce médicament avec prudence chez les patients ayant une insuffisance rénale.

      • Population pédiatrique La sécurité et l'efficacité de ce médicament chez les enfants jusqu'à l'âge de 17 ans n'ont pas été établies. Les données actuellement disponibles chez les enfants âgés de 5 à 16 ans sont décrites à la rubrique "Propriétés pharmacodynamiques" mais aucune recommandation sur la posologie ne peut être donnée. Aucune donnée n'est disponible chez les enfants de moins de 5 ans.

      • Posologie

      Ce médicament doit être administré sous la surveillance d'un médecin ayant l'expérience du traitement des leucémies aiguës ; d'autre part, les procédures inhérentes aux contrôles particuliers tels que décrits dans la rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi" doivent être suivies.

      La dose recommandée est identique pour les adultes et les sujets âgés.

      • Leucémie promyélocytaire aiguë (LPA) en rechute/réfractaire
      • Plan du traitement de consolidation

      Le traitement de consolidation doit commencer 3 à 4 semaines après la fin du traitement d'induction. Ce médicament doit être administré par voie intraveineuse à la dose de 0,15 mg/kg/jour, 25 fois, réparties à raison de 5 jours par semaine, suivis par 2 jours d'interruption, et ce pendant 5 semaines.

      • Suspension, modification et réinitiation de traitement

      Le traitement par ce médicament devra à tout moment être suspendu, ajusté ou abandonné avant le terme programmé du traitement, dès lors qu'une toxicité de grade 3 ou plus (National Cancer Institute, Common Toxicity Criteria,) est observée et jugée comme pouvant être liée au traitement par ce médicament. Les patients présentant de telles réactions considérées comme liées à ce médicament ne pourront reprendre le traitement qu'après résolution de l'effet toxique ou après retour à l'état initial de l'anomalie ayant provoqué l'interruption. Dans ce cas, le traitement devra reprendre à 50% de la dose quotidienne précédente. Si l'effet toxique ne se reproduit pas dans les 3 jours suivant la reprise du traitement à la dose réduite, la dose quotidienne pourra repasser à 100 % de la dose originale. Le traitement sera abandonné chez les patients présentant une récurrence de la toxicité. Pour des valeurs d'ECG et d'électrolytes anormales, Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi"

      • Populations particulières
      • Insuffisance hépatique Du fait de l'absence de données dans tous les groupes de patients présentant une insuffisance hépatique et compte tenu de la survenue possible d'effets hépatotoxiques pendant le traitement par ce médicament, il est recommandé d'utiliser ce médicament avec prudence chez les patients ayant une insuffisance hépatique (Cf. rubriques "Mises en garde et précautions d'emploi" et "Effets indésirables").

      • Insuffisance rénale Du fait de l'absence de données dans tous les groupes de patients présentant une insuffisance rénale, il est recommandé d'utiliser ce médicament avec prudence chez les patients ayant une insuffisance rénale.

      • Population pédiatrique La sécurité et l'efficacité de ce médicament chez les enfants jusqu'à l'âge de 17 ans n'ont pas été établies. Les données actuellement disponibles chez les enfants âgés de 5 à 16 ans sont décrites à la rubrique "Propriétés pharmacodynamiques" mais aucune recommandation sur la posologie ne peut être donnée. Aucune donnée n'est disponible chez les enfants de moins de 5 ans.

      • Posologie

      Ce médicament doit être administré sous la surveillance d'un médecin ayant l'expérience du traitement des leucémies aiguës ; d'autre part, les procédures inhérentes aux contrôles particuliers tels que décrits dans la rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi" doivent être suivies.

      La dose recommandée est identique pour les adultes et les sujets âgés.

      • Leucémie promyélocytaire aiguë (LPA) à risque faible ou intermédiaire nouvellement diagnostiquée
      • Plan du traitement d'induction Ce médicament doit être administré par voie intraveineuse à la dose de 0,15 mg/kg/jour, injectée quotidiennement jusqu'à rémission complète. Si une rémission complète n'est pas intervenue après 60 jours, le traitement doit être interrompu.

      • Suspension, modification et réinitiation de traitement

      Le traitement par ce médicament devra à tout moment être suspendu, ajusté ou abandonné avant le terme programmé du traitement, dès lors qu'une toxicité de grade 3 ou plus (National Cancer Institute, Common Toxicity Criteria,) est observée et jugée comme pouvant être liée au traitement par ce médicament. Les patients présentant de telles réactions considérées comme liées à ce médicament ne pourront reprendre le traitement qu'après résolution de l'effet toxique ou après retour à l'état initial de l'anomalie ayant provoqué l'interruption. Dans ce cas, le traitement devra reprendre à 50% de la dose quotidienne précédente. Si l'effet toxique ne se reproduit pas dans les 3 jours suivant la reprise du traitement à la dose réduite, la dose quotidienne pourra repasser à 100 % de la dose originale. Le traitement sera abandonné chez les patients présentant une récurrence de la toxicité. Pour des valeurs d'ECG et d'électrolytes anormales, Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi"

      • Populations particulières
      • Insuffisance hépatique Du fait de l'absence de données dans tous les groupes de patients présentant une insuffisance hépatique et compte tenu de la survenue possible d'effets hépatotoxiques pendant le traitement par ce médicament, il est recommandé d'utiliser ce médicament avec prudence chez les patients ayant une insuffisance hépatique (Cf. rubriques "Mises en garde et précautions d'emploi" et "Effets indésirables").

      • Insuffisance rénale Du fait de l'absence de données dans tous les groupes de patients présentant une insuffisance rénale, il est recommandé d'utiliser ce médicament avec prudence chez les patients ayant une insuffisance rénale.

      • Population pédiatrique La sécurité et l'efficacité de ce médicament chez les enfants jusqu'à l'âge de 17 ans n'ont pas été établies. Les données actuellement disponibles chez les enfants âgés de 5 à 16 ans sont décrites à la rubrique "Propriétés pharmacodynamiques" mais aucune recommandation sur la posologie ne peut être donnée. Aucune donnée n'est disponible chez les enfants de moins de 5 ans.

      • Posologie

      Ce médicament doit être administré sous la surveillance d'un médecin ayant l'expérience du traitement des leucémies aiguës ; d'autre part, les procédures inhérentes aux contrôles particuliers tels que décrits dans la rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi" doivent être suivies.

      La dose recommandée est identique pour les adultes et les sujets âgés.

      • Leucémie promyélocytaire aiguë (LPA) à risque faible ou intermédiaire nouvellement diagnostiquée
      • Plan du traitement de consolidation Ce médicament doit être administré par voie intraveineuse à la dose de 0,15 mg/kg/jour, 5 jours par semaine. Le traitement doit être poursuivi pendant 4 semaines, suivies de 4 semaines d'interruption, le nombre de cycles étant de 4 au total.

      • Suspension, modification et réinitiation de traitement

      Le traitement par ce médicament devra à tout moment être suspendu, ajusté ou abandonné avant le terme programmé du traitement, dès lors qu'une toxicité de grade 3 ou plus (National Cancer Institute, Common Toxicity Criteria,) est observée et jugée comme pouvant être liée au traitement par ce médicament. Les patients présentant de telles réactions considérées comme liées à ce médicament ne pourront reprendre le traitement qu'après résolution de l'effet toxique ou après retour à l'état initial de l'anomalie ayant provoqué l'interruption. Dans ce cas, le traitement devra reprendre à 50% de la dose quotidienne précédente. Si l'effet toxique ne se reproduit pas dans les 3 jours suivant la reprise du traitement à la dose réduite, la dose quotidienne pourra repasser à 100 % de la dose originale. Le traitement sera abandonné chez les patients présentant une récurrence de la toxicité. Pour des valeurs d'ECG et d'électrolytes anormales, Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi"

      • Populations particulières
      • Insuffisance hépatique Du fait de l'absence de données dans tous les groupes de patients présentant une insuffisance hépatique et compte tenu de la survenue possible d'effets hépatotoxiques pendant le traitement par ce médicament, il est recommandé d'utiliser ce médicament avec prudence chez les patients ayant une insuffisance hépatique (Cf. rubriques "Mises en garde et précautions d'emploi" et "Effets indésirables").

      • Insuffisance rénale Du fait de l'absence de données dans tous les groupes de patients présentant une insuffisance rénale, il est recommandé d'utiliser ce médicament avec prudence chez les patients ayant une insuffisance rénale.

      • Population pédiatrique La sécurité et l'efficacité de ce médicament chez les enfants jusqu'à l'âge de 17 ans n'ont pas été établies. Les données actuellement disponibles chez les enfants âgés de 5 à 16 ans sont décrites à la rubrique "Propriétés pharmacodynamiques" mais aucune recommandation sur la posologie ne peut être donnée. Aucune donnée n'est disponible chez les enfants de moins de 5 ans.