Atenolol (aténolol)

Médicaments à base de aténolol :

Découvrez Posos 🎉

L’outil d’aide à la prescription simple et personnalisé qui vous aide à prendre la meilleure décision.

  • Identifier une posologie complexe
  • Limiter la iatrogénie
  • Vérifier les contre-indications
  • Trouver un équivalent thérapeutique
Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

    Atenolol

  • Dosages

    100 mg50 mg

  • Formes galéniques

    comprimé pelliculé sécablecomprimé sécable

  • Classe Thérapeutique

    C07AB - BETABLOQUANTS, SELECTIFS

Illustration indications

Indications - Quand utiliser atenolol ?

    • Traitement preventif

    • En relais de la voie parenterale

    • Debuter dans les 12h suivant symptomes

    • Dans la phase aigue

      • Traitement preventif

      • Traitement curatif

      • Dans les formes paroxystiques

      • En cas d'echec a une autre therapeutique

      • En cas de contre-indication a autre trt

      • En cas d'echec a une autre therapeutique

      • En cas de contre-indication a autre trt

        • Traitement curatif

        • Traitement preventif

        • Traitement preventif

        • Traitement preventif

        Illustration consindications

        Quelles sont les contre-indications de atenolol ?

        • Allaitement

        • Angor de prinzmetal

          • Angor de prinzmetal pur
        • Arteriopathie

          • Arteriopathie peripherique severe
        • Asthme

          • Asthme modere
          • Asthme severe
        • Autre traitement en cours

          • Trt par floctafenine
          • Trt par sultopride
        • Bloc auriculo-ventriculaire haut degre

          • Bav haut degre non appareille
        • Bloc sino-auriculaire

        • Bradycardie

          • Bradycardie < 45-50 battements par min
        • Bronchopneumopathie chronique obstruct

          • Bpco moderee
          • Bpco severe
        • Choc cardiogenique

        • Collapsus cardiovasculaire

        • Dysfonctionnement sinusal

        • Enfant

          • Enfant de moins de 6 ans
        • Hypersensibilite

          • Hypersensibilite a l'un des excipients
          • Hypersensibilite acebutolol
          • Hypersensibilite alprenolol
          • Hypersensibilite atenolol
          • Hypersensibilite befunolol
          • Hypersensibilite beta bloquants
          • Hypersensibilite betaxolol
          • Hypersensibilite bisoprolol
          • Hypersensibilite carteolol
          • Hypersensibilite carvedilol
          • Hypersensibilite celiprolol
          • Hypersensibilite cicloprolol
          • Hypersensibilite croisee
          • Hypersensibilite epanolol
          • Hypersensibilite esmolol
          • Hypersensibilite labetalol
          • Hypersensibilite levobunolol
          • Hypersensibilite metipranolol
          • Hypersensibilite metoprolol
          • Hypersensibilite nadolol
          • Hypersensibilite nadoxolol
          • Hypersensibilite nebivolol
          • Hypersensibilite oxprenolol
          • Hypersensibilite penbutolol
          • Hypersensibilite pindolol
          • Hypersensibilite propranolol
          • Hypersensibilite sotalol
          • Hypersensibilite tertatolol
          • Hypersensibilite timolol
        • Hypotension arterielle

        • Insuffisance cardiaque

          • Insuff cardiaque non controlee
        • Myasthenie

        • Nourrisson

        • Nouveau-ne

        • Pheochromocytome

          • Pheochromocytome non traite
        • Raynaud syndrome

          • Raynaud syndrome severe
        • Terrain allergique

          • Anaphylaxie antecedent personnel
        • Trouble arteriel peripherique

          • Trouble arteriel peripherique severe
        • Trouble circulatoire

          • Trouble circulatoire peripherique severe
        • Anomalie metabolisme galactose

        • Autre traitement en cours

          • Trt par amiodarone
          • Trt par bepridil
          • Trt par diltiazem
          • Trt par inhibiteur calcique
          • Trt par verapamil
        • Deficit en lactase

        • Enfant

          • Enfant de plus de 6 ans
        • Hypersensibilite

          • Hypersensibilite galactose (intolerance)
          • Hypersensibilite glucose (intolerance)
          • Hypersensibilite lactose (intolerance)
        • Regime sans galactose

        • Syndrome de malabsorption / intolerance digestive

          • Hypersensibilite galactose (intolerance)
          • Hypersensibilite glucose (intolerance)
          • Hypersensibilite lactose (intolerance)
          • Syndrome malabsorption glucose/galactose
        • Anesthesie

          • Anesthesie generale
        • Angor

        • Angor de prinzmetal

          • Angor de prinzmetal forme associee
          • Angor de prinzmetal mineur
        • Arteriopathie

          • Arteriopathie peripherique
          • Arteriopathie peripherique obliterante
        • Asthme

          • Asthme leger
        • Autre traitement en cours

          • Trt par medicament desensibilisant
        • Bloc auriculo-ventriculaire faible degre

        • Bradycardie

          • Bradycardie < 50-55 battements par min
        • Bronchopneumopathie chronique obstruct

          • Bpco legere
        • Cardiopathie ischemique

        • Diabete autre

        • Diabete type i

        • Diabete type ii

        • Dialyse

        • Exposition a une temperature extreme

        • Hyperthyroidie

          • Thyreotoxicose
        • Insuffisance cardiaque

          • Insuff cardiaque controlee
        • Insuffisance coronarienne

        • Insuffisance renale chronique

        • Pathologie coronarienne

        • Pheochromocytome

          • Pheochromocytome traite
        • Psoriasis

        • Quel que soit le terrain

        • Raynaud syndrome

          • Raynaud syndrome leger
          • Raynaud syndrome modere
        • Sportif / dopage

        • Sujet age

        • Terrain allergique

          • Hypersensibilite floctafenine
          • Hypersensibilite pdts contraste iodes
          • Trt par medicament desensibilisant
        • Trouble arteriel peripherique

          • Trouble arteriel peripherique leger
          • Trouble arteriel peripherique modere
        • Trouble circulatoire

          • Trouble circulatoire peripherique leger
          • Trouble circulatoire peripherique modere
        • Angor

        • Cardiopathie ischemique

        • Diabete autre

        • Diabete type ii

        • Dialyse

        • Exposition a une temperature extreme

        • Insuffisance coronarienne

        • Pathologie coronarienne

        • Quel que soit le terrain

        Illustration side-effect

        Quels sont les effets indésirables de atenolol ?

        SEVERE(S)
        • acidose metabolique
        • acidose respiratoire
        • arret cardiaque
        • arret respiratoire
        • arythmie
        • bloc auriculo ventriculaire
        • bloc sino auriculaire
        • bradycardie
        • bronchiolite
        • bronchite
        • bronchospasme asthme
        • choc cardiogenique
        • collapsus cardiovasculaire
        • coma
        • conduction trouble
        • congestion nasale
        • conscience trouble
        • crampe musculaire
        • depression respiratoire
        • dyspnee
        • electrocardiogramme modification
        • extrasystole
        • fibrillation ventriculaire
        • fibrose retroperitoneale
        • hyperglycemie
        • hyperkaliemie
        • hypertension arterielle
        • hypertension portale
        • hypocalcemie
        • hypoglycemie
        • hypokaliemie
        • hypothermie
        • hypoxemie
        • hypoxie
        • infection des voies respiratoires
        • insuffisance cardiaque
        • insuffisance cardiaque congestive
        • insuffisance renale aigue
        • insuffisance respiratoire
        • mediastinite
        • myasthenie
        • mydriase
        • oedeme pulmonaire
        • pneumonie
        • pneumopathie interstitielle diffuse
        • rales bronchiques
        • rhabdomyolyse
        • rhinite
        • sifflement pulmonaire
        • tachycardie
        • torsade de pointe
        • toux
        • tremblement
        MODERE(S) OU SEVERE(S)
        • accident vasculaire cerebral
        • acuite visuelle modification
        • agranulocytose
        • alat modification
        • anemie
        • angor
        • anorexie
        • anticorps apparition
        • arthralgie
        • arthropathie
        • asat modification
        • atteinte hepatique
        • bilirubine modification
        • cardiomyopathie
        • cholestase
        • chondrite
        • claudication intermittente
        • conjonctive ulcere
        • conjonctivite
        • cornee erosion amincissement cornee
        • creatine kinase modification
        • cyanose
        • cytolyse hepatique
        • deces mortalite
        • depression myocardique
        • diabete
        • douleur oculaire
        • douleur oppression thoracique
        • douleur osseuse
        • douleur scapulaire
        • eosinophilie
        • faiblesse musculaire
        • fibrillation auriculaire
        • fibrose dermique
        • gamma gt modification
        • gangrene
        • gene oculaire
        • glycosurie
        • hematocrite modification
        • hemoglobine modification
        • hepatite
        • hyperammoniemie
        • hypercholesterolemie
        • hyperlipidemie
        • hypertension pulmonaire
        • hypertriglyceridemie
        • hypervolemie
        • hypotension arterielle
        • hypotension arterielle orthostatique
        • ictere
        • infarctus du myocarde
        • inflammation de la muqueuse
        • insuffisance hepatique
        • irritation oculaire
        • ischemie
        • keratite
        • keratopathie
        • lactico deshydrogenase modification
        • larmoiement
        • leucopenie
        • lipoproteines modification
        • muqueuse ulcere
        • myalgie
        • myopathie
        • neutropenie
        • oedeme des membres inferieurs
        • oedeme peripherique
        • oreille trouble
        • otite
        • otorrhee
        • paleur
        • paleur des extremites
        • palpitations
        • peritonite
        • phosphatase alcaline modification
        • pleuresie
        • prise ponderale
        • raynaud syndrome
        • refroidissement des extremites
        • retention hydrique
        • secheresse oculaire
        • spasme coronaire
        • syndrome de sevrage
        • syndrome lupique
        • thrombocytopenie
        • thrombopathie
        • trouble cutaneo muqueux
        • trouble vasculaire peripherique
        • ulcere nasal
        • vasoconstriction cutanee
        • vasoconstriction peripherique
        • vision alteration
        • xerosis
        MODERE(S)
        • acouphene bourdonnement doreille
        • agitation
        • alopecie
        • amnesie
        • anxiete
        • cauchemar
        • cephalee
        • concentration alteration
        • concentration baisse
        • confusion mentale
        • convulsion
        • depression
        • dysarthrie parole difficulte
        • hallucination
        • humeur trouble
        • hypoacousie surdite
        • insomnie
        • irritabilite
        • malaise lipothymie
        • memoire trouble
        • nervosite
        • paresthesie
        • personnalite trouble
        • psychose
        • sommeil trouble
        • somnolence diurne
        • syncope
        • trouble cognitif
        • vigilance trouble
        • vision floue
        MINEUR(S) OU MODERE(S)
        • asthenie
        • bouffee vasomotrice
        • depigmentation
        • dermatite
        • douleur
        • dysgueusie
        • eczema
        • erection trouble
        • eruption cutanee
        • eruption maculo papuleuse
        • erytheme
        • erytheme polymorphe
        • exantheme
        • fievre
        • flush
        • frisson
        • hypersudation
        • impuissance
        • la peyronie maladie
        • lethargie
        • libido trouble
        • lichen
        • lyell syndrome
        • manifestation cutanee
        • necrose cutanee
        • oedeme
        • oedeme de quincke angioedeme
        • phlyctene vesicule
        • photosensibilisation medicamenteuse
        • prurit
        • psoriasis
        • purpura
        • reaction allergique
        • stevens johnson syndrome
        • trouble sexuel
        • urticaire
        • vertige etourdissement
        MINEUR(S)
        • appetit perte
        • constipation
        • diarrhee
        • douleur abdominale
        • dyspepsie
        • flatulence meteorisme
        • gastralgie
        • haleine modification halitose
        • nausee vomissement
        • secheresse buccale
        • sialorrhee
        Illustration general

        Liste des présentations disponibles

        • Illustration de la forme galénique

          ATENOLOL ARROW 100 mg, comprimé pelliculé sécable

          plaquette(s) thermoformée(s) PVC-aluminium PVDC de 30 comprimé(s)

          • REMBOURSABLE : 65%
          • PRIX : 5,62
        • Illustration de la forme galénique

          ATENOLOL ACCORD HEALTHCARE 100 mg, comprimé sécable

          plaquette(s) PVC PVDC aluminium de 30 comprimé(s)

          • REMBOURSABLE : 65%
          • PRIX : 5,62
        • Illustration de la forme galénique

          ATENOLOL ACCORD HEALTHCARE 50 mg, comprimé sécable

          plaquette(s) PVC PVDC aluminium de 30 comprimé(s)

          • REMBOURSABLE : 65%
          • PRIX : 3,82
        • Illustration de la forme galénique

          ATENOLOL ARROW 50 mg, comprimé pelliculé sécable

          plaquette(s) thermoformée(s) PVC-aluminium PVDC de 30 comprimé(s)

          • REMBOURSABLE : 65%
          • PRIX : 3,82
        Illustration posology

        Quelle est la posologie de atenolol ?

        • Hypertension artérielle La posologie recommandée est de 100 mg par jour en une prise (soit un comprimé à 100 mg ou deux comprimés à 50 mg), (de préférence le matin).

        (L'activité antihypertensive de l'aténolol justifie son utilisation (en monothérapie) en une prise par jour.)

        Cependant, dans les cas d'hypertension sévère, une posologie supérieure peut être nécessaire.

        L'association aux autres thérapeutiques antihypertensives, par exemple aux diurétiques, est possible.

        Le comprimé dosé à 50 mg devra être, selon les cas, privilégié à celui dosé à 100 mg.

        • Troubles du rythme Après contrôle des troubles du rythme par l'aténolol administré par voie intraveineuse (si indiqué), l'aténolol doit être administré par voie orale et la dose d'entretien recommandée est de 50 à 100 mg par jour.

        Le comprimé dosé à 50 mg devra être, selon les cas, privilégié à celui dosé à 100 mg.

        En cas d'insuffisance rénale, la posologie est ajustée aux valeurs de la créatinine sérique ou de la clairance de la créatinine selon les données suivantes :

        Créatinine sérique : < 25 mg/litre (< 0,3 mmol/litre) Clairance de la créatinine (Clcr) : > ou = à 35 ml/min/1,73 m2 Posologie : inchangée (2 x 50 mg par jour) en une prise.

        Créatinine sérique : 25 - 50 mg/litre (0,3 - 0,6 mmol/litre) Clairance de la créatinine (Clcr) : 15 < ou = à Clcr < 35 ml/min/1,73 m2 Posologie : 1 x 50 mg par jour.

        Créatinine sérique : > 50 mg/litre (> 0,6 mmol/litre) Clairance de la créatinine (Clcr) : < 15 ml/min/1,73 m2 Posologie : 1 x 25 mg par jour (soit 1/2 comprimé par jour d'aténolol dosé à 50 mg) ou 1 x 50 mg tous les deux jours.

        Hémodialyse chronique : traitement initié en milieu hospitalier Posologie : 50 mg après chaque séance.

        Le comprimé dosé à 50 mg doit être, selon le cas, privilégié par rapport à celui dosé à 100 mg.

        • Prophylaxie des crises d'angor d'effort La posologie moyenne est de un comprimé à 100 mg par jour, elle peut être portée à 2 comprimés par jour si nécessaire.

        Le comprimé dosé à 50 mg devra être, selon les cas, privilégié à celui dosé à 100 mg.

        • Infarctus du myocarde en phase aiguë Relais de la forme IV. Le relais est pris par 50 mg per os 15 minutes après injection.

        Cette dose est renouvelée 12 heures après. A la 24ème heure, puis une fois par jour jusqu'au 10ème jour, administrer 100 mg par voie orale (1 comprimé).

        Le comprimé dosé à 50 mg devra être, selon les cas, privilégié à celui dosé à 100 mg.

        • Hypertension artérielle La posologie recommandée est de 100 mg par jour en une prise (soit un comprimé à 100 mg ou deux comprimés à 50 mg), (de préférence le matin).

        (L'activité antihypertensive de l'aténolol justifie son utilisation (en monothérapie) en une prise par jour.)

        Cependant, dans les cas d'hypertension sévère, une posologie supérieure peut être nécessaire.

        L'association aux autres thérapeutiques antihypertensives, par exemple aux diurétiques, est possible.

        Le comprimé dosé à 50 mg devra être, selon les cas, privilégié à celui dosé à 100 mg.

        • Troubles du rythme Après contrôle des troubles du rythme par l'aténolol administré par voie intraveineuse (si indiqué), l'aténolol doit être administré par voie orale et la dose d'entretien recommandée est de 50 à 100 mg par jour.

        Le comprimé dosé à 50 mg devra être, selon les cas, privilégié à celui dosé à 100 mg.

        En cas d'insuffisance rénale, la posologie est ajustée aux valeurs de la créatinine sérique ou de la clairance de la créatinine selon les données suivantes :

        Créatinine sérique : < 25 mg/litre (< 0,3 mmol/litre) Clairance de la créatinine (Clcr) : > ou = à 35 ml/min/1,73 m2 Posologie : inchangée (2 x 50 mg par jour) en une prise.

        Créatinine sérique : 25 - 50 mg/litre (0,3 - 0,6 mmol/litre) Clairance de la créatinine (Clcr) : 15 < ou = à Clcr < 35 ml/min/1,73 m2 Posologie : 1 x 50 mg par jour.

        Créatinine sérique : > 50 mg/litre (> 0,6 mmol/litre) Clairance de la créatinine (Clcr) : < 15 ml/min/1,73 m2 Posologie : 1 x 25 mg par jour (soit 1/2 comprimé par jour d'aténolol dosé à 50 mg) ou 1 x 50 mg tous les deux jours.

        Hémodialyse chronique : traitement initié en milieu hospitalier Posologie : 50 mg après chaque séance.

        Le comprimé dosé à 50 mg doit être, selon le cas, privilégié par rapport à celui dosé à 100 mg.

        • Prophylaxie des crises d'angor d'effort La posologie moyenne est de un comprimé à 100 mg par jour, elle peut être portée à 2 comprimés par jour si nécessaire.

        Le comprimé dosé à 50 mg devra être, selon les cas, privilégié à celui dosé à 100 mg.

        • Infarctus du myocarde en phase aiguë Relais de la forme IV. Le relais est pris par 50 mg per os 15 minutes après injection.

        Cette dose est renouvelée 12 heures après. A la 24ème heure, puis une fois par jour jusqu'au 10ème jour, administrer 100 mg par voie orale (1 comprimé).

        Le comprimé dosé à 50 mg devra être, selon les cas, privilégié à celui dosé à 100 mg.

        La posologie doit être déterminée au cas par cas, en se basant plus spécialement sur l'effet clinique. Il est recommandé de commencer avec la dose la plus faible possible de telle sorte que l'on puisse remarquer le plus tôt possible tout symptôme d'insuffisance cardiaque, de bradycardie et tout symptôme bronchique.

        • Hypertension Une dose initiale de 50 mg est recommandée. La dose d'entretien habituelle dans l'hypertension est de un comprimé (50-100 mg) par jour. L'effet maximum sera obtenu après 1 à 2 semaines. Pour obtenir une amélioration supplémentaire de la pression artérielle, l'aténolol peut être associé à un autre antihypertenseur, par exemple un diurétique. La dose de 25 mg est uniquement indiquée chez les patients présentant une insuffisance rénale sévère ou chez les patients âgés en début de traitement si nécessaire.
        • Enfants

        Il n'y a pas d'expérience de l'utilisation de l'aténolol chez l'enfant. Il n'est par conséquent pas recommandé d'utiliser l'aténolol chez les enfants.

        • Patients âgés

        Chez les patients âgés, le traitement doit être instauré à une dose plus faible. Une titration de la dose sera fonction de l'effet clinique.

        • Insuffisance hépatique

        Aucune modification de dose n'est nécessaire.

        Il n'est pas recommandé d'interrompre brusquement le traitement par l'aténolol car cela pourrait entraîner une aggravation de l'hypertension, de l'insuffisance cardiaque ou de la cardiopathie ischémique, qui pourrait provoquer un infarctus du myocarde. La posologie d'aténolol doit toujours être diminuée de façon progressive.

        La posologie doit être déterminée au cas par cas, en se basant plus spécialement sur l'effet clinique. Il est recommandé de commencer avec la dose la plus faible possible de telle sorte que l'on puisse remarquer le plus tôt possible tout symptôme d'insuffisance cardiaque, de bradycardie et tout symptôme bronchique.

        • Angor 50-100 mg par jour en fonction de l'effet clinique. L'augmentation de la dose au delà de 100 mg par jour n'entraîne généralement pas d'augmentation de l'effet anti-angineux. Si besoin, la posologie de 100 mg par jour peut être divisée en deux prises.
        • Enfants

        Il n'y a pas d'expérience de l'utilisation de l'aténolol chez l'enfant. Il n'est par conséquent pas recommandé d'utiliser l'aténolol chez les enfants.

        • Patients âgés

        Chez les patients âgés, le traitement doit être instauré à une dose plus faible. Une titration de la dose sera fonction de l'effet clinique.

        • Insuffisance hépatique

        Aucune modification de dose n'est nécessaire.

        Il n'est pas recommandé d'interrompre brusquement le traitement par l'aténolol car cela pourrait entraîner une aggravation de l'hypertension, de l'insuffisance cardiaque ou de la cardiopathie ischémique, qui pourrait provoquer un infarctus du myocarde. La posologie d'aténolol doit toujours être diminuée de façon progressive.

        La posologie doit être déterminée au cas par cas, en se basant plus spécialement sur l'effet clinique. Il est recommandé de commencer avec la dose la plus faible possible de telle sorte que l'on puisse remarquer le plus tôt possible tout symptôme d'insuffisance cardiaque, de bradycardie et tout symptôme bronchique.

        • Arythmies La dose orale d'entretien habituelle est de 50 à 100 mg d'aténolol par jour.
        • Enfants

        Il n'y a pas d'expérience de l'utilisation de l'aténolol chez l'enfant. Il n'est par conséquent pas recommandé d'utiliser l'aténolol chez les enfants.

        • Patients âgés

        Chez les patients âgés, le traitement doit être instauré à une dose plus faible. Une titration de la dose sera fonction de l'effet clinique.

        • Insuffisance hépatique

        Aucune modification de dose n'est nécessaire.

        Il n'est pas recommandé d'interrompre brusquement le traitement par l'aténolol car cela pourrait entraîner une aggravation de l'hypertension, de l'insuffisance cardiaque ou de la cardiopathie ischémique, qui pourrait provoquer un infarctus du myocarde. La posologie d'aténolol doit toujours être diminuée de façon progressive.

        La posologie doit être déterminée au cas par cas, en se basant plus spécialement sur l'effet clinique. Il est recommandé de commencer avec la dose la plus faible possible de telle sorte que l'on puisse remarquer le plus tôt possible tout symptôme d'insuffisance cardiaque, de bradycardie et tout symptôme bronchique.

        • Prévention secondaire de l'infarctus du myocarde En traitement d'entretien par voie orale jusqu'à la sortie de l'hôpital, la posologie est de 50 à 100 mg par jour en 1 ou 2 prises chez les patients qui sont stabilisés sur le plan hémodynamique.
        • Enfants

        Il n'y a pas d'expérience de l'utilisation de l'aténolol chez l'enfant. Il n'est par conséquent pas recommandé d'utiliser l'aténolol chez les enfants.

        • Patients âgés

        Chez les patients âgés, le traitement doit être instauré à une dose plus faible. Une titration de la dose sera fonction de l'effet clinique.

        • Insuffisance hépatique

        Aucune modification de dose n'est nécessaire.

        Il n'est pas recommandé d'interrompre brusquement le traitement par l'aténolol car cela pourrait entraîner une aggravation de l'hypertension, de l'insuffisance cardiaque ou de la cardiopathie ischémique, qui pourrait provoquer un infarctus du myocarde. La posologie d'aténolol doit toujours être diminuée de façon progressive.

        La posologie doit être déterminée au cas par cas, en se basant plus spécialement sur l'effet clinique. Il est recommandé de commencer avec la dose la plus faible possible de telle sorte que l'on puisse remarquer le plus tôt possible tout symptôme d'insuffisance cardiaque, de bradycardie et tout symptôme bronchique.

        • Insuffisance rénale

        Taux de filtration glomérulaire (ml/min/1,73 m2 de surface corporelle) : > 35 Dose d'aténolol recommandée (mg/jour) : pas de modification de la dose

        Taux de filtration glomérulaire (ml/min/1,73 m2 de surface corporelle) : 15-35 Dose d'aténolol recommandée (mg/jour) : 25-50 (ou 50-100 / 2 jours)

        Taux de filtration glomérulaire (ml/min/1,73 m2 de surface corporelle) : < 15 Dose d'aténolol recommandée (mg/jour) : 25 – 50 / 2 jours

        En cas l'hémodialyse, un comprimé de 50 mg est administré après chaque dialyse. L'administration doit être effectuée à l'hôpital en raison de la possibilité d'une baisse brusque de la pression artérielle.

        • Patients âgés

        Chez les patients âgés, le traitement doit être instauré à une dose plus faible. Une titration de la dose sera fonction de l'effet clinique.

        Il n'est pas recommandé d'interrompre brusquement le traitement par l'aténolol car cela pourrait entraîner une aggravation de l'hypertension, de l'insuffisance cardiaque ou de la cardiopathie ischémique, qui pourrait provoquer un infarctus du myocarde. La posologie d'aténolol doit toujours être diminuée de façon progressive.