Azadose (azithromycine)

Médicaments à base de azithromycine :

Illustration general

Informations générales

Illustration indications

Indications - Quand utiliser azadose ?

  • Traitement preventif

  • Chez le patient infecte par le vih/sida

  • Chez l'adulte

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de azadose ?

  • Allaitement

  • Atteinte cutanee

    • Atteinte cutanee severe
  • Autre traitement en cours

    • Trt par alcaloide ergot de seigle vasoconstricteur
    • Trt par cisapride
    • Trt par colchicine
    • Trt par dihydroergotamine
    • Trt par ergotamine
  • Choc anaphylactique

  • Colite pseudomembraneuse

  • Dress syndrome

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite azithromycine
    • Hypersensibilite clarithromycine
    • Hypersensibilite croisee
    • Hypersensibilite dirithromycine
    • Hypersensibilite erythromycine
    • Hypersensibilite everolimus
    • Hypersensibilite fidaxomicine
    • Hypersensibilite josamycine
    • Hypersensibilite macrolides
    • Hypersensibilite midecamycine diacetate
    • Hypersensibilite pimecrolimus
    • Hypersensibilite roxithromycine
    • Hypersensibilite sirolimus
    • Hypersensibilite spiramycine
    • Hypersensibilite tacrolimus
    • Hypersensibilite telithromycine
    • Hypersensibilite temsirolimus
  • Insuffisance hepatique

    • Insuffisance hepatique severe maladie
  • Oedeme de quincke

  • Pustulose exanthematique aigue generale (peag)

  • Anomalie metabolisme galactose

  • Autre traitement en cours

    • Trt par alcaloide ergot de seigle dopaminergique
    • Trt par bromocriptine
    • Trt par cabergoline
    • Trt par lisuride
    • Trt par pergolide
  • Cholestase

    • Cholestase severe
  • Deficit en lactase

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite galactose (intolerance)
    • Hypersensibilite glucose (intolerance)
    • Hypersensibilite lactose (intolerance)
  • Regime sans galactose

  • Syndrome de malabsorption / intolerance digestive

    • Hypersensibilite galactose (intolerance)
    • Hypersensibilite glucose (intolerance)
    • Hypersensibilite lactose (intolerance)
    • Syndrome malabsorption glucose/galactose
  • Anorexie

  • Arythmie cardiaque

    • Espace qt allonge
    • Espace qt allonge congenital
  • Asthenie

  • Autre traitement en cours

    • Trt par med augmentant intervalle qt
  • Bradycardie

  • Diarrhee

  • Encephalopathie hepatique

  • Femme

  • Hypokaliemie

  • Hypomagnesemie

  • Ictere

  • Insuffisance cardiaque

    • Insuff cardiaque severe classe iv
  • Insuffisance renale chronique

    • Insuffisance renale moderee
    • Insuffisance renale severe
  • Myasthenie

  • Quel que soit le terrain

  • Sujet age

  • Syndrome hemorragique

  • Trouble coloration urine

  • Trouble hydroelectrolytique

  • Anorexie

  • Arythmie cardiaque

    • Espace qt allonge
    • Espace qt allonge congenital
  • Asthenie

  • Autre traitement en cours

    • Trt par med augmentant intervalle qt
  • Bradycardie

  • Diarrhee

  • Encephalopathie hepatique

  • Femme

  • Hypokaliemie

  • Hypomagnesemie

  • Ictere

  • Insuffisance cardiaque

    • Insuff cardiaque severe classe iv
  • Insuffisance renale chronique

    • Insuffisance renale moderee
    • Insuffisance renale severe
  • Myasthenie

  • Quel que soit le terrain

  • Sujet age

  • Syndrome hemorragique

  • Trouble coloration urine

  • Trouble hydroelectrolytique

Illustration side-effect

Quels sont les effets indésirables de azadose ?

SEVERE(S)
  • anaphylaxie
  • arret cardiaque
  • arythmie
  • bloc auriculo ventriculaire
  • colite
  • colite pseudomembraneuse
  • electrocardiogramme modification
  • extrasystole
  • fibrillation auriculaire
  • fibrillation ventriculaire
  • hemorragie digestive
  • infarctus du myocarde
  • melena
  • oedeme de quincke angioedeme
  • palpitations
  • reaction allergique
  • rectorragie
  • saignement gastrointestinal
  • sans info sur effets surdosage
  • tachycardie
  • tachysystolie ventriculaire
  • torsade de pointe
MODERE(S) OU SEVERE(S)
  • alat modification
  • anurie
  • asat modification
  • asthenie
  • atteinte hepatique
  • atteinte renale
  • bilirubine modification
  • bouffee vasomotrice
  • candidose
  • candidose gastro intestinale
  • candidose vaginale
  • choc anaphylactique
  • cholestase
  • coloration urine
  • cytolyse hepatique
  • deces mortalite
  • dermatite
  • desquamation
  • douleur
  • douleur oppression thoracique
  • douleur renale
  • douleur testiculaire
  • dress syndrome
  • dyspnee
  • dysurie
  • encephalopathie hepatique
  • enterite
  • epistaxis
  • eruption cutanee
  • eruption maculo papuleuse
  • erytheme
  • erytheme pigmente fixe
  • erytheme polymorphe
  • erythrodermie dermatite exfoliative
  • exantheme
  • fievre
  • folliculite
  • gamma gt modification
  • hepatite
  • hepatite fulminante
  • hypercreatininemie
  • hypersudation
  • hyperuremie hyperazotemie
  • hypotension arterielle
  • ictere
  • infection bacterienne
  • infection des voies respiratoires
  • infection fongique mycose
  • insuffisance hepatique
  • insuffisance renale aigue
  • lactico deshydrogenase modification
  • lyell syndrome necrolyse epidermique toxique net
  • malaise lipothymie
  • metrorragie
  • necrose hepatique
  • nephrite interstitielle
  • oedeme
  • oedeme facial
  • oedeme peripherique
  • oligurie
  • pharyngite
  • phosphatase alcaline modification
  • photosensibilisation medicamenteuse
  • pneumonie
  • prurit
  • purpura
  • pustulose
  • pustulose exanthematique aigue generalisee peag
  • rhinite
  • saignement hemorragie
  • secheresse cutanee
  • stevens johnson syndrome
  • toxidermie bulleuse pemphigus
  • urticaire
  • vaginite
  • vascularite
MODERE(S)
  • acouphene bourdonnement doreille
  • agitation
  • agressivite
  • agueusie
  • anemie
  • anemie hemolytique
  • anxiete
  • arthralgie
  • arthrite
  • audition alteration
  • bicarbonate augmentation
  • bicarbonate diminution
  • cephalee
  • convulsion
  • delire
  • dorsalgie
  • douleur cervicale
  • dysgueusie
  • dysosmie
  • eosinophilie
  • hallucination
  • hematocrite modification
  • hemolyse
  • hyperactivite
  • hyperamylasemie
  • hyperchloremie
  • hyperglycemie
  • hyperkaliemie
  • hyperleucocytose
  • hyperlipasemie
  • hypernatremie
  • hypoacousie surdite
  • hypoesthesie
  • hypokaliemie
  • hyponatremie
  • hyposmie anosmie
  • insomnie
  • leucopenie
  • lymphopenie
  • monocytose
  • myalgie
  • myasthenie
  • nervosite
  • neutropenie
  • osteite
  • pancreatite aigue
  • paresthesie
  • parosmie
  • polynucleose neutrophile
  • somnolence diurne
  • syncope
  • thrombocytopenie
  • thrombocytose
  • vertige etourdissement
  • vision alteration
  • vision floue
MINEUR(S)
  • anorexie
  • appetit perte
  • coloration langue
  • constipation
  • decoloration langue
  • diarrhee
  • distension abdominale
  • douleur abdominale
  • douleur anale
  • dyspepsie
  • dysphagie deglutition difficulte
  • epigastralgie
  • eructation
  • flatulence meteorisme
  • gastralgie
  • gastrite
  • nausee vomissement
  • oesophagite
  • reflux gastro oesophagien
  • secheresse buccale
  • selles molles
  • sialorrhee
  • stomatite
  • ulceration buccale
  • ulcere oesophagien
Illustration general

Liste des présentations disponibles

  • Illustration de la forme galénique

    AZADOSE 600 mg, comprimé pelliculé

    plaquette(s) thermoformée(s) PVC aluminium de 8 comprimé(s)

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 53,56
    Illustration posology

    Quelle est la posologie de azadose ?

    • Chez l'adulte

    Pour la prophylaxie des infections à MAC chez les patients infectés par le VIH, la posologie est de 1200 mg une fois par semaine.

    • Sujet âgé

    La posologie recommandée est la même que chez le patient adulte. Les patients âgés pouvant présenter des conditions pro-arythmogènes, la prudence est particulièrement recommandée en raison du risque d'apparition d'arythmie cardiaque et de torsades de pointes (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

    • Insuffisance rénale

    La même posologie sera utilisée en cas d'insuffisance rénale légère (clairance à la créatinine > 40 ml/min).

    Il n'y a pas de donnée disponible pour les patients atteints d'une insuffisance rénale plus sévère (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

    • Insuffisance hépatique

    La dose de 1200 mg par semaine sera utilisée en cas d'insuffisance hépatique légère à modérée (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

    • Enfants

    L'efficacité et la tolérance de l'azithromycine dans la prophylaxie des infections à MAC n'ont pas été étudiées chez l'enfant. D'après les données de pharmacocinétique disponibles chez l'enfant, une dose de 20 mg/kg devrait représenter la même exposition que la dose de 1200 mg chez l'adulte, mais avec une concentration maximale supérieure.