Bcg-medac (bactérie bcg)

Médicaments à base de bactérie bcg :

Découvrez Posos 🎉

L’outil d’aide à la prescription simple et personnalisé qui vous aide à prendre la meilleure décision.

  • Identifier une posologie complexe
  • Limiter la iatrogénie
  • Vérifier les contre-indications
  • Trouver un équivalent thérapeutique
Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

    Bacterie Bcg

  • Dosages

    N/A

  • Formes galéniques

    poudre et solvant pour suspension pour administration intravésicale

  • Classe Thérapeutique

    L03AX - AUTRES IMMUNOSTIMULANTS

Illustration indications

Indications - Quand utiliser bcg-medac ?

  • Traitement curatif

  • Traitement preventif des rechutes

  • Dans les formes non invasives

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de bcg-medac ?

  • Allaitement

  • Autre traitement en cours

    • Trt par corticoide
    • Trt par cytostatique
    • Trt par immunosuppresseur
    • Trt par steroide
  • Deficit immunitaire

    • Deficit immunitaire acquis (vih)
    • Deficit immunitaire congenital
    • Deficit immunitaire severe
  • Enfant

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite bcg
  • Infection urinaire

    • Infection urinaire aigue
  • Mode d'administration particulier

    • Voie intradermique
    • Voie intramusculaire
    • Voie intraveineuse
    • Voie sous cutanee
  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

  • Perforation de la vessie

  • Radiotherapie

    • Radiotherapie en cours
    • Radiotherapie vesicale antecedent perso
  • Tuberculose

    • Tuberculose active
  • Vaccination

    • Vaccination bcg
    • Anevrisme arteriel

    • Anevrisme arterioveineux intracranien

    • Anevrisme ventriculaire

    • Femme

    • Fievre

    • Grossesse

    • Hematurie

    • Homme

    • Patient hla-b27 positif

    • Personnel soignant

    • Port de materiel prothetique

    • Port de prothese cardiaque valvulaire

    • Quel que soit le terrain

    • Sujet age

    • Anevrisme arteriel

    • Anevrisme arterioveineux intracranien

    • Anevrisme ventriculaire

    • Femme

    • Fievre

    • Grossesse

    • Hematurie

    • Homme

    • Patient hla-b27 positif

    • Personnel soignant

    • Port de materiel prothetique

    • Port de prothese cardiaque valvulaire

    • Quel que soit le terrain

    • Sujet age

    Illustration side-effect

    Quels sont les effets indésirables de bcg-medac ?

    SEVERE(S)
    • alat modification
    • asat modification
    • hepatite
    MODERE(S) OU SEVERE(S)
    • bronchite
    • cystite
    • dyspareunie
    • dysurie
    • epididymite
    • fievre
    • glomerulonephrite
    • hematurie
    • hypercreatininemie
    • hyperuremie hyperazotemie
    • incontinence urinaire
    • infection urinaire
    • insuffisance renale chronique
    • irritation vesicale
    • miction trouble
    • nephrite interstitielle
    • nycturie
    • orchite
    • osteomyelite
    • pharyngite
    • pneumonie
    • pneumopathie interstitielle diffuse
    • pollakiurie
    • prostatite
    • pyelonephrite
    • pyurie
    • retention durine
    • rhinite
    • sepsis choc septique
    • septicemie
    • spasme vesical
    • tuberculose secondaire
    • uretrite
    • urines modification
    • veinite
    MODERE(S)
    • alopecie
    • amaigrissement
    • anemie
    • anorexie
    • arthralgie
    • arthrite
    • asthenie
    • atteinte cardiovasculaire
    • atteinte hepatique
    • bilirubine modification
    • cephalee
    • coagulation trouble
    • conjonctivite
    • constipation
    • crampe musculaire
    • diarrhee
    • dorsalgie
    • douleur
    • douleur abdominale
    • dyspepsie
    • dyspnee
    • eruption cutanee
    • erytheme noueux
    • fistule digestive
    • flatulence meteorisme
    • frisson
    • gamma gt modification
    • granulome
    • hypertonie musculaire
    • hypotension arterielle
    • insuffisance cardiaque
    • leucopenie
    • lymphadenopathie
    • lymphangite
    • malaise lipothymie
    • manifestation cutanee
    • myalgie
    • nausee vomissement
    • oedeme
    • oedeme peripherique
    • peritonite
    • phosphatase alcaline modification
    • polyarthrite
    • reaction allergique
    • stomatite
    • syndrome grippal
    • thrombocytopenie
    • toux
    • trouble cutaneo muqueux
    • ulceration buccale
    • ulceration linguale
    • ulcere digestif
    • uveite
    Illustration general

    Liste des présentations disponibles

    • Illustration de la forme galénique

      BCG-MEDAC, poudre et solvant pour suspension pour administration intravésicale

      1 flacon(s) en verre - 1 poche(s) PVC de 50 ml avec connecteur(s) avec adaptateur(s) luer-Lock pour catether avec cathéter(s)

      • REMBOURSABLE : 100%
      • PRIX : 157,18
      Illustration posology

      Quelle est la posologie de bcg-medac ?

      • Posologie

      Le contenu d'un flacon est requis pour une instillation vésicale.

      • Durée
      • Carcinome in situ

      Le schéma d'un traitement standard comprend une instillation intravésicale de BCG par semaine pendant 6 semaines consécutives en traitement d'induction. Le traitement par BCG ne doit débuter que 2 à 3 semaines après la résection transurétrale (RTU). Après une fenêtre thérapeutique de 4 semaines, l'administration intravésicale doit être reprise dans le cadre d'un traitement d'entretien pendant au moins un an. Les schémas de traitement d'entretien sont décrits ci-dessous.

      • Traitement d'entretien

      Un schéma comprend une thérapie mensuelle de 12 mois. Un autre schéma thérapeutique d'entretien consiste en 1 instillation par semaine pendant 3 semaines sur un minimum d'1 an et jusqu'à 3 ans aux 3ème, 6ème, 12ème, 18ème, 24ème, 30ème et 36ème mois. Dans le cadre de ce schéma, 27 instillations au maximim sont administrées pendant une période de trois ans.

      Les schémas thérapeutiques mentionnés avec différentes souches de BCG ont été étudiés dans le cadre d'études cliniques incluant un grand nombre de patients. A l'heure actuelle, il n'est pas possible d'indiquer lequel de ces schémas est le meilleur.

      Bien que le traitement d'entretien réduise les récidives et puisse réduire la progression de la maladie, les effets indésirables et l'inconfort liés au traitement peuvent l'emporter sur les bénéfices chez certains patients. Par conséquent, il est important d'évaluer le rapport bénéfice/risque et de prendre en compte les préférences du patient avant de débuter ou de poursuivre le traitement d'entretien.

      • Posologie

      Le contenu d'un flacon est requis pour une instillation vésicale.

      • Durée
      • Carcinome in situ

      Le schéma d'un traitement standard comprend une instillation intravésicale de BCG-MEDAC par semaine pendant six semaines consécutives en traitement d'induction. Le traitement par BCG ne doit débuter que 2 à 3 semaines après la résection transurétrale (RTU). Après une fenêtre thérapeutique de 4 semaines, l'administration intravésicale doit être reprise dans le cadre d'un traitement d'entretien pendant au moins un an. Les schémas de traitement d'entretien sont décrits ci-dessous.

      • Traitement d'induction (traitement prophylactique de la récurrence)

      Le traitement par BCG doit être instauré environ 2 à 3 semaines après la RTU ou après la biopsie vésicale sans cathétérisme traumatique et doit être répété chaque semaine pendant 6 semaines. Cette thérapie doit être suivie d'un traitement d'entretien pour les tumeurs à risque intermédiaire et élevé.