Beromun (tasonermine)

Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

  • Dosages

    1 mg

  • Formes galéniques

    poudre pour solution pour perfusion

  • Classe Thérapeutique

    L03AX - AUTRES IMMUNOSTIMULANTS

Illustration indications

Indications - Quand utiliser beromun ?

  • Associer au melphalan

  • Dans les formes inoperables

  • Chez l'adulte

  • En cas sarcome tissus mous des membres

  • Avant resection chirurgicale

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de beromun ?

  • Adulte jeune (15-17 ans)

    • Adulte de moins de 18 ans
  • Allaitement

  • Anemie

    • Anemie severe
  • Angor

    • Angor severe
  • Arteriopathie

    • Arteriopathie peripherique obliterante
  • Arythmie cardiaque

  • Ascite

  • Atteinte hepatique

    • Atteinte hepatique severe
  • Atteinte renale

    • Atteinte renale severe
  • Autre traitement en cours

    • Trt par anthracycline
    • Trt par cardiotoxique
  • Embolie pulmonaire

    • Embolie pulmonaire atcd personnel
  • Enfant

  • Grossesse

  • Hemophilie

  • Hypercalcemie

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite latex
    • Hypersensibilite tasonermine
  • Infarctus du myocarde

    • Infarctus du myocarde recent
  • Insuffisance cardiaque

    • Insuff cardiaque congestive
    • Insuff cardiaque legere classe ii
    • Insuff cardiaque moderee classe iii
    • Insuff cardiaque severe classe iv
  • Insuffisance hepatique

    • Insuffisance hepatique severe maladie
  • Insuffisance renale chronique

    • Insuffisance renale severe
  • Irrigation du membre par la tumeur

  • Leucopenie

    • Leucopenie severe
  • Lymphoedeme

    • Lymphoedeme severe des membres
  • Maladie hemorragique

  • Mode d'administration particulier

    • Voie intra arterielle
    • Voie intrarachidienne
    • Voie intrathecale
    • Voie intraveineuse
  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

  • Pneumopathie

  • Syndrome hemorragique

  • Syndrome nephrotique

  • Terrain ci anticoagulant

  • Terrain ci hyperthermie du membre

  • Terrain ci marqueurs radioactifs

  • Terrain ci vasopresseurs

  • Thrombopenie

    • Thrombopenie severe
  • Thrombose

    • Thrombose veineuse
  • Trouble hematologique

  • Ulcere gastroduodenal

  • Von willebrand maladie

  • Autre traitement en cours

    • Trt par medicament hypotenseur
  • Autre traitement en cours

    • Trt par medicament hypotenseur
  • Choc cardiogenique

  • Dyspnee

  • Fievre

  • Hypotension arterielle

  • Hypoxie

  • Insuffisance respiratoire

  • Oedeme pulmonaire

  • Quel que soit le terrain

  • Regime hyposode strict

  • Trouble neuromusculaire

  • Autre traitement en cours

    • Trt par medicament hypotenseur
  • Choc cardiogenique

  • Dyspnee

  • Fievre

  • Hypotension arterielle

  • Hypoxie

  • Insuffisance respiratoire

  • Oedeme pulmonaire

  • Quel que soit le terrain

  • Regime hyposode strict

  • Trouble neuromusculaire

Illustration side-effect

Quels sont les effets indésirables de beromun ?

SEVERE(S)
  • asthenie
  • augmentation du risque infectieux
  • choc anaphylactique
  • constipation
  • diarrhee
  • douleur abdominale
  • douleur locale au point dinjection
  • fievre
  • frisson
  • gastrite
  • hypotension arterielle
  • infection bacterienne
  • infection virale
  • nausee vomissement
  • reaction allergique
  • sepsis choc septique
  • septicemie
  • sueurs nocturnes
  • syndrome grippal
MODERE(S)
  • alat modification
  • arythmie
  • asat modification
  • atteinte cardiovasculaire
  • atteinte hepatique
  • bilirubine modification
  • cephalee
  • choc cardiogenique
  • conscience trouble
  • depression respiratoire
  • douleur
  • gamma gt modification
  • gangrene
  • hypercreatininemie
  • infection cutanee
  • insuffisance cardiaque
  • insuffisance renale aigue
  • lactico deshydrogenase modification
  • leucopenie
  • myalgie
  • necrose cutanee
  • neuromyopathie
  • neurotoxicite
  • oedeme
  • oedeme cutane
  • oedeme peripherique
  • oedeme pulmonaire
  • ongles alteration
  • onychomadese chute des ongles
  • osteonecrose
  • proteinurie
  • reaction locale au point dinjection
  • rhabdomyolyse
  • syndrome compartimental
  • thrombocytopenie
  • thrombose arterielle
  • thrombose veineuse
Illustration general

Liste des présentations disponibles

  • Illustration de la forme galénique

    BEROMUN 1 mg, poudre pour solution pour perfusion

    4 flacon(s) en verre - 4 ampoule(s) en verre de 5 ml

    • REMBOURSABLE :
    • PRIX :
    Illustration posology

    Quelle est la posologie de beromun ?

    Ce traitement doit être instauré dans des centres spécialisés, par des équipes chirurgicales expérimentées dans le traitement des sarcomes des membres et connaissant bien la technique d'ILP. Ces hôpitaux doivent disposer d'une unité de soins intensifs et de tout l'équipement nécessaire pour surveiller et détecter de manière continue un passage du médicament dans la circulation systémique.

    • Posologie
    • Tasonermine Membre supérieur : dose totale de 3 mg, par ILP Membre inférieur : dose totale de 4 mg par ILP

    • Melphalan La dose de melphalan doit être calculée selon la méthode de Wieberdink (Wieberdink J, Benckhuysen C, Braat RP, van Slooten EA, Olthius GAA. Dosimetry in isolation perfusion of the limbs by assessments of perfused tissue volume and grading of toxic tissue reactions. Eur J Cancer Clin Oncol 1982; 18: 905-910.), sans dépasser 150 mg. 13 mg/unité de volume (en litre) du membre supérieur perfusé 10 mg/ unité de volume (en litre) du membre inférieur perfusé.

    • Population pédiatrique

    La sécurité et l'efficacité de ce médicament chez les enfants âgés de moins de 18 ans n'ont pas été établies. Aucune donnée n'est disponible.

    La résection chirurgicale de la tumeur résiduelle après ILP doit être effectuée dès que possible. Si nécessaire, une seconde ILP peut être éventuellement pratiquée 6 à 8 semaines après la première (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").