Blenrep

Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

  • Dosages

    100 mg

  • Formes galéniques

    poudre pour solution à diluer pour perfusion

  • Classe Thérapeutique

Illustration indications

Indications - Quand utiliser blenrep ?

  • Monochimiotherapie

  • En monotherapie

  • En cas d'echec a une autre therapeutique

  • Dans les formes progressives

  • Chez l'adulte

  • En cas de traitement prealable

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de blenrep ?

  • Adulte jeune (15-17 ans)

  • Enfant

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite belantamab mafodotine
  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

  • Allaitement

  • Grossesse

  • Atteinte oculaire

  • Autre traitement en cours

    • Trt par anticoagulant
  • Femme en age de procreer

  • Homme

  • Insuffisance hepatique

    • Insuffisance hepatique moderee maladie
    • Insuffisance hepatique severe maladie
  • Insuffisance renale chronique

    • Insuffisance renale severe
  • Port de lentilles de contact

  • Quel que soit le terrain

  • Secheresse oculaire

  • Thrombopenie

    • Thrombopenie moderee
    • Thrombopenie severe
  • Atteinte oculaire

  • Autre traitement en cours

    • Trt par anticoagulant
  • Femme en age de procreer

  • Homme

  • Insuffisance hepatique

    • Insuffisance hepatique moderee maladie
    • Insuffisance hepatique severe maladie
  • Insuffisance renale chronique

    • Insuffisance renale severe
  • Port de lentilles de contact

  • Quel que soit le terrain

  • Secheresse oculaire

  • Thrombopenie

    • Thrombopenie moderee
    • Thrombopenie severe
Illustration side-effect

Quels sont les effets indésirables de blenrep ?

SEVERE(S)
  • cancer col uterus
  • cancer cutane
  • cancer de la prostate
  • cancer du poumon
  • cancer du sein
  • cancer larynx
  • carcinome basocellulaire
  • carcinome epidermoide cutane
  • deces mortalite
  • douleur tumorale
  • hodgkin maladie
  • leucemie aigue
  • lymphadenopathie
  • lymphome
  • lymphome hepatosplenique
  • melanome primitif
  • meningiome
  • myelome multiple
  • naevus
  • neoplasme
  • papillome cutane
  • sans info sur effets surdosage
  • syndrome lymphoproliferatif
  • syndrome myeloproliferatif
  • tumeur cutanee
  • tumeur maligne
MODERE(S) OU SEVERE(S)
  • augmentation du risque infectieux
  • bronchite
  • candidose
  • candidose gastro intestinale
  • candidose vaginale
  • catheter infection
  • cellulite
  • cephalee
  • conjonctivite
  • cystite
  • douleur dentaire
  • enterite
  • fasciite
  • fievre
  • furonculose
  • gastrite
  • hepatite
  • infection a herpes virus
  • infection bacterienne
  • infection cutanee
  • infection dentaire
  • infection des voies respiratoires
  • infection fongique mycose
  • infection oculaire
  • infection parasitaire parasitose
  • infection pulmonaire
  • infection urinaire
  • infection virale
  • laryngite
  • leucoencephalopathie
  • meningite
  • meningite aseptique
  • meningite infectieuse
  • myalgie
  • neutropenie
  • ongles alteration
  • orgelet
  • otite
  • pharyngite
  • pneumonie
  • pneumopathie interstitielle diffuse
  • pustulose
  • rhinite
  • sepsis choc septique
  • septicemie
  • sinusite
  • stomatite
  • syndrome grippal
  • tuberculose secondaire
  • zona
MINEUR(S)
  • anemie
  • anticorps apparition
  • asat modification
  • asthenie
  • bouffee vasomotrice
  • champ visuel anomalie
  • creatine kinase modification
  • diarrhee
  • diplopie
  • flush
  • frisson
  • gamma gt modification
  • gene oculaire
  • hypertension arterielle
  • irritation oculaire
  • keratite
  • keratopathie
  • lethargie
  • leucopenie
  • lymphopenie
  • nausee vomissement
  • photophobie
  • reaction allergique
  • secheresse oculaire
  • sensation corps etranger
  • tachycardie
  • thrombocytopenie
  • vision alteration
  • vision corps flottants myodesopsie
  • vision floue
Illustration general

Liste des présentations disponibles

  • Illustration de la forme galénique

    BLENREP 100 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion

    1 flacon(s) en verre de 100 mg

    • REMBOURSABLE :
    • PRIX :
    Illustration posology

    Quelle est la posologie de blenrep ?

    Le traitement par belantamab mafodotin doit être instauré et supervisé par des médecins expérimentés dans le traitement du myélome multiple.

    • Soins de support recommandés

    Un examen ophtalmologique (incluant une évaluation de l'acuité visuelle et un examen à la lampe à fente) doit être réalisé par un ophtalmologue avant l'instauration du traitement, avant la réalisation des 3 cycles suivants, puis tout au long du traitement comme cliniquement indiqué (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

    Les médecins doivent recommander aux patients l'administration de larmes artificielles sans conservateur, au moins 4 fois par jour, à partir du premier jour de perfusion et continuer jusqu'à la fin du traitement, car cela pourrait réduire les symptômes cornéens (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

    Pour les patients présentant des symptômes de sécheresse oculaire, d'autres traitements peuvent être envisagés selon les recommandations de l'ophtalmologue.

    • Posologie

    La dose recommandée de belantamab mafodotin est de 2,5 mg/kg administrés par perfusion intraveineuse une fois toutes les 3 semaines.

    Il est recommandé de poursuivre le traitement jusqu'à progression de la maladie ou l'apparition d'une toxicité inacceptable (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

    • Adaptations posologiques

    Les adaptations posologiques recommandées pour les effets indésirables cornéens sont indiquées ci-dessus. Les données ci-dessous indiquent les adaptations posologiques pour d'autres effets indésirables.

    • Prise en charge des effets indésirables cornéens Les effets indésirables cornéens peuvent inclure des anomalies observées à l'examen oculaire et/ou des modifications de l'acuité visuelle (Cf. rubriques "Mises en garde et précautions d'emploi" et "Effets indésirables"). Le médecin prescripteur doit évaluer les résultats de l'examen ophtalmologique du patient avant l'administration et déterminer la posologie de ce médicament en fonction du degré de sévérité de l'oeil le plus sévèrement atteint, les deux yeux pouvant ne pas être affectés au même degré.

    Au cours de l'examen ophtalmologique, l'ophtalmologue doit évaluer les éléments suivants :

    • Les anomalies observées à l'examen de la cornée et la diminution de la meilleure acuité visuelle corrigée (MAVC).
    • En cas de diminution de la MAVC, le lien de cause à effet entre les anomalies observées à l'examen de la cornée et ce médicament doit être évalué.
    • Les résultats d'examen et de la MAVC de l'oeil le plus sévèrement atteint doivent être rapportés au médecin prescripteur.

    Adaptations posologiques pour les effets indésirables cornéens

    • Degré de sévérité (a) : Léger . Anomalies observées à l'examen oculaire : Anomalie(s) à l'examen de la cornée : Kératopathie superficielle légère (b) . Adaptations posologiques recommandées : Modification de la MAVC (c) : Diminution de l'acuité visuelle initiale d'1 ligne sur l'échelle de Snellen

    Poursuivre le traitement à la dose actuelle.

    • Degré de sévérité (a) : Modéré . Anomalies observées à l'examen oculaire : Anomalie(s) à l'examen de la cornée : Kératopathie superficielle modérée (c) . Adaptations posologiques recommandées : Modification de la MAVC : Diminution de l'acuité visuelle initiale de 2 ou 3 lignes (et non inférieure à 20/200 sur l'échelle de Snellen)

    Suspendre le traitement jusqu'à l'amélioration des résultats d'examen de la cornée et de la MAVC vers un degré de sévérité léger ou mieux. Envisager la reprise du traitement à une dose réduite de 1,9 mg/kg.

    • Degré de sévérité (a) : Sévère . Anomalies observées à l'examen oculaire : Anomalie(s) à l'examen de la cornée : Kératopathie superficielle sévère (d) / Ulcère cornéen (e) / Modification de la MACV : Diminution de l'acuité visuelle initiale de plus de 3 lignes . Adaptations posologiques recommandées : Suspendre le traitement jusqu'à l'amélioration des résultats d'examen de la cornée et de la MAVC vers un degré de sévérité léger ou mieux. En cas d'aggravation des symptômes ne répondant pas à toute prise en charge appropriée, envisager l'arrêt du traitement.

    (a) Le degré de sévérité est défini par l'oeil le plus sévèrement atteint, les deux yeux pouvant ne pas être affectés au même degré. (b) Kératopathie superficielle légère (aggravation documentée par rapport à l'examen initial), avec ou sans symptômes. (c) Kératopathie superficielle modérée avec ou sans dépôts d'aspect microkystique localisés, un haze sous-épithélial (périphérique), ou une nouvelle opacité stromale périphérique. (d) Kératopathie superficielle sévère avec ou sans dépôts d'aspect microkystique diffus impliquant le centre de la cornée, un haze sous-épithélial (central), ou une nouvelle opacité stromale centrale. (e) Un ulcère de la cornée doit faire l'objet d'une prise en charge rapide et adaptée par un ophtalmologue.

    Adaptations posologiques pour d'autres d'effets indésirables

    • Effet Indésirable : Thrombopénie (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi") . Sévérité : Grade 2-3 : . Adaptations posologiques recommandées : La numération plaquettaire est comprise entre 25 000 et moins de 75 000/mm3. Envisager de suspendre belantamab mafodotin et/ou de diminuer la dose de belantamab mafodotin à 1,9 mg/kg.

    • Effet Indésirable : Thrombopénie (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi") . Sévérité : Grade 4 : La numération plaquettaire est inférieure à 25 000/mm3 . Adaptations posologiques recommandées : Suspendre belantamab mafodotin jusqu'à l'amélioration de la numération plaquettaire (Grade 3 ou grade inférieur). Envisager de reprendre à une dose réduite de 1,9 mg/kg.

    • Effet Indésirable : Réactions liées à la perfusion (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi") . Sévérité : Grade 2 (modérée) . Adaptations posologiques recommandées : Interrompre la perfusion et instaurer un traitement symptomatique approprié. Après résolution des symptômes, reprendre à un débit de perfusion inférieur d'au moins 50 %.

    • Effet Indésirable : Réactions liées à la perfusion (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi") . Sévérité : Grade 3 ou 4 (sévère) . Adaptations posologiques recommandées : Interrompre la perfusion et instaurer un traitement symptomatique approprié. Après résolution des symptômes, reprendre à un débit de perfusion réduit d'au moins 50%. En cas de réaction anaphylactique ou menaçant le pronostic vital liée à la perfusion, interrompre définitivement le traitement et dispenser des soins d'urgence appropriés.

    Les effets indésirables ont été catégorisés selon les critères "Common Terminology Criteria for Adverse Events" du National Cancer Institute (CTCAE).

    • Populations particulières
    • Personnes âgées Aucune adaptation posologique n'est nécessaire chez les sujets âgés (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques").

    • Insuffisance rénale Aucune adaptation posologique n'est nécessaire chez les patients présentant une insuffisance rénale légère ou modérée (DFG estimé = 30 mL/min). Les données disponibles chez les patients présentant une insuffisance rénale sévère ne permettent pas d'établir de recommandation de posologie (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques").

    • Insuffisance hépatique Aucune adaptation posologique n'est nécessaire chez les patients présentant une insuffisance hépatique légère (bilirubine supérieure à la LSN (limite supérieure de la normale) mais inférieure ou égale à 1,5 x la LSN ou aspartate transaminase ASAT supérieure à la LSN). Les données sont insuffisantes chez les patients présentant une insuffisance hépatique modérée et aucune donnée n'est disponible chez les patients présentant une insuffisance hépatique sévère, ce qui ne permet pas d'établir de recommandation de posologie (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques").

    • Poids corporel Ce médicament n'a pas été étudié chez les patients dont le poids corporel est < 40 kg ou > 130 kg (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques").

    • Population pédiatrique La sécurité et l'efficacité de ce médicament chez les enfants et les adolescents âgés de moins de 18 ans n'ont pas été établies. Aucune donnée n'est disponible.