Informations générales

Indications

Contre-indications

Interactions

Effets indésirables

Grossesse et allaitement

Liste des médicaments

Posologie

Bonviva (acide ibandronique)

Médicaments à base de acide ibandronique :

Bonviva (acide ibandronique)

Informations générales

Indications

  • En cas risque de fracture osteoporotique

  • Chez l'adulte

Contre-indications

Contre-indication absolue

Utilisation déconseillée

Précautions d'emploi

Mise en garde

  • Achalasie

  • Adulte jeune (15-17 ans)

    • Adulte de moins de 18 ans
  • Anomalie de l'oesophage

    • Stenose de l'oesophage maladie
  • Enfant

  • Hypocalcemie

  • Mode d'administration particulier

    • Voie intra arterielle
    • Voie peri veineuse
  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

  • Patient alite

  • Anomalie metabolisme galactose

  • Deficit en lactase

  • Regime sans galactose

  • Syndrome de malabsorption / intolerance digestive

    • Hypersensibilite galactose (intolerance)
    • Hypersensibilite glucose (intolerance)
    • Hypersensibilite lactose (intolerance)
    • Syndrome malabsorption glucose/galactose
  • Anomalie de l'oesophage

  • Autre traitement en cours

    • Radiotherapie en cours
    • Trt par agents anti angiogeniques
    • Trt par ains
    • Trt par chimiotherapie
    • Trt par corticoide
  • Choc anaphylactique

  • Duodenite

  • Dysphagie

  • Fracture pathologique

  • Gastrite

  • Hypocalcemie

  • Infection

    • Infection bucco-dentaire
    • Infection chronique
    • Infection conduit auditif externe
    • Infection locale
  • Insuffisance cardiaque

  • Insuffisance hepatique

    • Insuffisance hepatique severe maladie
  • Insuffisance renale chronique

    • Insuffisance renale severe
  • Interaction d'origine alimentaire

    • Apport d'aluminium
    • Apport de calcium
    • Apport de cation polyvalent
    • Apport de fer
    • Apport de laitage fromage (calcium)
    • Apport de magnesium
  • Intervention chirurgicale

    • Extraction dentaire
  • Lesion buccale

  • Osteomyelite

  • Osteoporose

    • Traitement prolonge
  • Quel que soit le terrain

  • Radiotherapie

  • Traumatisme

    • Traumatisme antecedent
    • Traumatisme mineur
    • Traumatisme recent
  • Tumeur

    • Tumeur maligne
  • Type particulier de traitement

    • Traitement prolonge
  • Ulcere de l'oesophage

    Interactions

    Précautions d'emploi

    Mise en garde

    Pas de résultat

    Il n'existe aucune interaction pour ce médicament.

    Effets indésirables

    Fréquents

    Rares

    Fréquence indéterminée

    fréquent (> 1%)
    • alopecie
    • amaigrissement
    • anomalie labiale
    • anomalie parathyroidienne
    • anorexie
    • appetit perte
    • arthralgie
    • arthrite
    • arthropathie
    • asthenie
    • atteinte cardiovasculaire
    • audition alteration
    • bloc auriculo ventriculaire
    • bloc sino auriculaire
    • bouffee vasomotrice
    • candidose
    • candidose gastro intestinale
    • cataracte
    • cephalee
    • cheilite
    • colite
    • conduction trouble
    • constipation
    • crampe musculaire
    • demineralisation osseuse
    • dents alteration
    • depression
    • deshydratation
    • diarrhee
    • distension abdominale
    • dorsalgie
    • douleur
    • douleur abdominale
    • douleur cervicale
    • douleur dentaire
    • douleur des extremites
    • douleur oesophagienne
    • douleur oppression thoracique
    • douleur osseuse
    • duodenite
    • dysgueusie
    • dyspepsie
    • dysphagie deglutition difficulte
    • epanchement articulaire
    • epigastralgie
    • eructation
    • fievre
    • flatulence meteorisme
    • fracture osseuse
    • frisson
    • gastralgie
    • gastrite
    • gingivite
    • glossite
    • gorge irritation
    • hematemese
    • hemorragie digestive
    • hemorroides
    • hernie abdominale
    • hyperkaliemie
    • hypernatremie
    • hypertension arterielle
    • hypertonie musculaire
    • hypoacousie surdite
    • hypoesthesie
    • hypokaliemie
    • hypotension arterielle
    • hypothermie
    • incontinence fecale
    • ischemie myocardique
    • langue hypertrophie
    • maladie inflammatoire intestinale
    • malaise lipothymie
    • melena
    • myalgie
    • myasthenie
    • nausee vomissement
    • oedeme de quincke angioedeme
    • oedeme peripherique
    • oedeme pulmonaire
    • oesophagite
    • osteomalacie
    • osteonecrose
    • palpitations
    • paresthesie
    • parosmie
    • perforation digestive
    • pharyngite
    • polyarthrite
    • polydipsie
    • prise ponderale
    • proteine c reactive augmentation
    • pyrosis
    • raideur articulaire
    • raideur musculaire
    • reaction locale au point dinjection
    • reflux gastro oesophagien
    • regurgitation
    • saignement gastrointestinal
    • saignement hemorragie
    • sclerite episclerite
    • secheresse buccale
    • sifflement pulmonaire
    • stenose oesophagienne
    • stomatite
    • syndrome grippal
    • ulceration buccale
    • ulceration duodenale
    • ulceration gastrique
    • ulceration pharyngee
    • ulcere oesophagien
    • uveite
    • varices
    • vertige etourdissement
    rare (< 1%)
    • agranulocytose
    • alat modification
    • anaphylaxie
    • anemie
    • asat modification
    • atteinte hepatique
    • atteinte renale
    • bronchoconstriction
    • bronchospasme asthme
    • choc anaphylactique
    • coagulation trouble
    • cystite
    • douleur pelvienne
    • dyspnee
    • eruption cutanee
    • erytheme
    • erytheme maculaire
    • erythrodermie dermatite exfoliative
    • gamma gt modification
    • glomerulonephrite
    • hematurie
    • hypersudation
    • hyperuremie hyperazotemie
    • insuffisance renale aigue
    • insuffisance renale chronique
    • kyste ovarien
    • kyste renal
    • lactico deshydrogenase modification
    • leucopenie
    • lithiase biliaire
    • lyell syndrome necrolyse epidermique toxique net
    • lymphopenie
    • necrose cutanee
    • nephrite interstitielle
    • neutropenie
    • nycturie
    • oedeme facial
    • pancytopenie
    • phosphatase alcaline modification
    • photosensibilisation medicamenteuse
    • pollakiurie
    • prurit
    • reaction allergique
    • retention durine
    • stevens johnson syndrome
    • syndrome nephrotique
    • thrombocytopenie
    • toxidermie bulleuse pemphigus
    • urticaire
    • vaginite
    • vascularite
    Fréquence non précisée
    • hypercreatininemie
    • hypocalcemie
    • hypomagnesemie
    • hypophosphoremie hypophosphatemie

    Grossesse et allaitement

      • Les données publiées chez des femmes exposées à l’acide ibandronique en cours de grossesse sont quasi-inexistantes, mais aucun élément inquiétant n’a été rapporté à ce jour.
      • L’acide ibandronique n’est pas tératogène chez l’animal.
      • En raison de leur mécanisme d’action, les bisphosphonates peuvent provoquer des atteintes squelettiques foetales chez l’animal (retards d’ossification, déformations squelettiques...). Ces effets surviennent à de très fortes doses et sont réversibles à l’arrêt de l’exposition.

    Liste des présentations disponibles

    • BONVIVA 3 mg, solution injectable

      1 seringue(s) préremplie(s) en verre de 3 ml avec 1 aiguille

      • REMBOURSABLE :
      • PRIX :
    • BONVIVA 150 mg, comprimé pelliculé

      plaquette(s) thermoformée(s) PVC PVDC aluminium de 1 comprimé(s)

      • REMBOURSABLE :
      • PRIX :

      Posologie

      La posologie recommandée d'acide ibandronique est de 3 mg, administrée par une injection intraveineuse en 15 à 30 secondes, tous les 3 mois.

      Les patientes doivent être supplémentées en calcium et en vitamine D (cf. rubriques "Mises en garde et précautions d'emploi" et "Interactions médicamenteuses").

      En cas d'oubli, l'injection doit être pratiquée dès que possible. Les injections suivantes devront ensuite être planifiées tous les 3 mois à compter de la date de la dernière injection.

      La durée optimale du traitement par bisphosphonates pour l'ostéoporose n'a pas été établie. La nécessité de poursuivre le traitement doit être réévaluée régulièrement au cas par cas en fonction des bénéfices et des risques potentiels de ce médicament, particulièrement après 5 ans ou plus de traitement.

      • Insuffisants rénaux

      En raison de données limitées chez ces patientes lors des études cliniques, l'utilisation de l'acide ibandronique IV n'est pas recommandée chez les patientes présentant une créatinine sérique supérieure à 200 micromol/litre (2,3 mg/dl) ou une clairance de la créatinine (mesurée ou estimée) inférieure à 30 ml/min (cf. rubriques "Mises en garde et précautions d'emploi" et "Propriétés pharmacocinétiques").

      Aucune adaptation de la posologie n'est nécessaire chez les patientes présentant une insuffisance rénale légère ou modérée, caractérisée par une créatinine sérique inférieure ou égale à 200 micromol/litre (2,3 mg/dl) ou par une clairance de la créatinine (mesurée ou estimée) supérieure ou égale à 30 ml/min.

      • Insuffisants hépatiques

      Aucune adaptation de la posologie n'est nécessaire (cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques").

      • Personnes âgées (>65 ans)

      Aucune adaptation de la posologie n'est nécessaire (cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques").

      • Population pédiatrique

      Il n'y a pas d'utilisation spécifique de ce médicament chez l'enfant de moins de 18 ans, et il n'a pas été étudié dans cette population.