Bronchodermine (pin / gaïacol / créosote / cinéole)

Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

  • Dosages

    N/A

  • Formes galéniques

    pommadesuppositoire

  • Classe Thérapeutique

    R05 - MEDICAMENTS DU RHUME ET DE LA TOUX

Illustration indications

Indications - Quand utiliser bronchodermine ?

  • Traitement d'appoint

  • En cas d'affection respiratoire

  • Traitement d'appoint

  • Traitement de courte duree

  • Traitement d'appoint

  • Dans les formes benignes

  • Dans les formes aigues

  • Au cours d'affection bronchique

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de bronchodermine ?

  • Allaitement

  • Convulsions

    • Convulsions antecedent personnel
    • Convulsions febriles
  • Dermatose infectieuse primitive

  • Dermatose surinfectee

  • Enfant

    • Enfant de moins de 7 ans
  • Epilepsie

    • Epilepsie antecedent personnel
  • Hemorroide / lesion anorectale

    • Hemorroide/lesion anorectale atcd perso
    • Lesion anorectale antecedent personnel
  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite aconit
    • Hypersensibilite amyleine
    • Hypersensibilite anesth locaux amide
    • Hypersensibilite anesthesiques locaux
    • Hypersensibilite aptocaine
    • Hypersensibilite arachide
    • Hypersensibilite articaine
    • Hypersensibilite benzocaine
    • Hypersensibilite bupivacaine
    • Hypersensibilite butacaine
    • Hypersensibilite butoforme
    • Hypersensibilite capsicine/capsicum
    • Hypersensibilite chlorobutanol
    • Hypersensibilite chloroforme
    • Hypersensibilite chloroprocaine
    • Hypersensibilite cinchocaine
    • Hypersensibilite creosote
    • Hypersensibilite croisee
    • Hypersensibilite disopyramide
    • Hypersensibilite etidocaine
    • Hypersensibilite eucalyptol/eucalyptus
    • Hypersensibilite gaiacol
    • Hypersensibilite guaiacol
    • Hypersensibilite levobupivacaine
    • Hypersensibilite lidocaine
    • Hypersensibilite mepivacaine
    • Hypersensibilite myrtecaine
    • Hypersensibilite oxetacaine
    • Hypersensibilite oxybuprocaine
    • Hypersensibilite parethoxycaine
    • Hypersensibilite piment cayenne
    • Hypersensibilite pin
    • Hypersensibilite pramocaine
    • Hypersensibilite prilocaine
    • Hypersensibilite procaine
    • Hypersensibilite propanocaine
    • Hypersensibilite quinisocaine
    • Hypersensibilite ropivacaine
    • Hypersensibilite soja/lecithine de soja
    • Hypersensibilite tetracaine
  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

  • Plaie

  • Allaitement

  • Allaitement

  • Atteinte respiratoire

  • Bronchite chronique

  • Bronchopneumopathie chronique obstruct

  • Enfant

    • Enfant de plus de 7 ans
  • Epilepsie

    • Epilepsie antecedent personnel
  • Fievre

  • Infection respiratoire

  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

  • Quel que soit le terrain

  • Toux

    • Toux productive
  • Allaitement

  • Atteinte respiratoire

  • Bronchite chronique

  • Bronchopneumopathie chronique obstruct

  • Enfant

    • Enfant de plus de 7 ans
  • Epilepsie

    • Epilepsie antecedent personnel
  • Fievre

  • Infection respiratoire

  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

  • Quel que soit le terrain

  • Toux

    • Toux productive
Illustration side-effect

Quels sont les effets indésirables de bronchodermine ?

SEVERE(S)
  • acidose metabolique
  • asat modification
  • audition alteration
  • bradypnee
  • choc anaphylactique
  • civd coag intravascul disseminee
  • conduction trouble
  • conscience trouble
  • crampe musculaire
  • cyanose
  • depression respiratoire
  • enzyme musculaire modification
  • fievre
  • hypercapnie
  • hyperkaliemie
  • hypertension arterielle
  • hyperthermie maligne
  • hypertonie musculaire
  • hypocalcemie
  • hypoxie
  • insuffisance renale aigue
  • reaction allergique
  • tachycardie
  • tachypnee
  • torsade de pointe
  • urticaire
  • vision alteration
MODERE(S) OU SEVERE(S)
  • acouphene bourdonnement doreille
  • agitation
  • anaphylaxie
  • anxiete
  • apnee
  • arret cardiaque
  • arythmie
  • ataxie
  • atrophie cutaneo muqueuse
  • baillements
  • bloc auriculo ventriculaire
  • bradycardie
  • bronchospasme asthme
  • cephalee
  • collapsus cardiovasculaire
  • confusion mentale
  • convulsion
  • depression myocardique
  • desorientation spatio temporelle
  • eruption cutanee
  • erytheme
  • extrasystole
  • fausses routes
  • fibrillation ventriculaire
  • hypotension arterielle
  • langue engourdissement
  • logorrhee
  • manifestation cutanee
  • nausee vomissement
  • nervosite
  • nystagmus
  • oedeme cutane
  • oedeme de quincke angioedeme
  • paresthesie
  • prurit
  • sensation ebrieuse
  • somnolence diurne
  • toux
  • tremblement
  • vasodilatation peripherique
  • vertige etourdissement
  • vision floue
Illustration general

Liste des présentations disponibles

  • Illustration de la forme galénique

    BRONCHODERMINE, pommade

    1 tube(s) aluminium verni de 60 g avec dispositif(s) doseur(s) polystyrène

    • REMBOURSABLE :
    • PRIX :
  • Illustration de la forme galénique

    BRONCHODERMINE ENFANTS, suppositoire

    plaquette(s) thermoformée(s) PVC polyéthylène de 10 suppositoire(s)

    • REMBOURSABLE :
    • PRIX :
    Illustration posology

    Quelle est la posologie de bronchodermine ?

    Utiliser le dispositif doseur permettant de contrôler la quantité de pommade délivrée.

    Chez l'adule, appliquer 1,7 grammes de pommade, 2 fois par jour maximum.

    Etaler la pommade sur la poitrine avec le bout des doigts.

    Ne pas frictionner ni masser. Ne pas recouvrir avec un linge.

    Se laver les mains après application.

    Utiliser le dispositif doseur permettant de contrôler la quantité de pommade délivrée.

    Chez l'enfant de 30 mois à 6 ans, la posologie usuelle est de 1 application par jour de 1 gramme de pommade.

    Etaler la pommade sur la poitrine avec le bouts des doigts.

    Ne pas frictionner ni masser. Ne pas recouvrir d'un linge.

    Ne pas appliquer sur des surfaces étendues du corps.

    Utiliser le dispositif doseur permettant de contrôler la quantité de pommade délivrée.

    Chez l'enfant de plus de 6 ans, la posologie usuelle est de 2 applications par jour de 1 gramme de pommade.

    Etaler la pommade sur la poitrine avec le bouts des doigts.

    Ne pas frictionner ni masser. Ne pas recouvrir d'un linge.

    Ne pas appliquer sur des surfaces étendues du corps.

    Réservé à l'enfant de plus de 30 mois.

    • Posologie

    De 30 mois à 6 ans : 1 suppositoire par jour.

    Ce médicament est contre-indiqué chez les enfants de moins de 30 mois (Cf. rubrique "Contre-indications").

    • Durée du traitement

    La durée du traitement est limitée à 3 jours.

    Réservé à l'enfant de plus de 30 mois.

    • Posologie

    De 6 à 10 ans : 2 suppositoires par jour.

    Ce médicament est contre-indiqué chez les enfants de moins de 30 mois (Cf. rubrique "Contre-indications").

    • Durée du traitement

    La durée du traitement est limitée à 3 jours.

    Réservé à l'enfant de plus de 30 mois.

    • Posologie

    De 10 à 15 ans : 3 suppositoires par jour.

    Ce médicament est contre-indiqué chez les enfants de moins de 30 mois (Cf. rubrique "Contre-indications").

    • Durée du traitement

    La durée du traitement est limitée à 3 jours.

    Voie rectale.

    Le choix de la voie rectale n'est déterminé que par la commodité d'administration du médicament.

    Réservé à l'adulte.

    1 à 3 suppositoires par jour.

    L'indication ne justifie pas un traitement prolongé.