Buccolam (midazolam)

Médicaments à base de midazolam :

Illustration general

Informations générales

Illustration indications

Indications - Quand utiliser buccolam ?

  • Traiter apres confirmation du diagnostic

  • Chez le nourrisson a partir de 3 mois

  • Chez le nourrisson jusqu'a 6 mois

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de buccolam ?

  • Apnee du sommeil syndrome

  • Atteinte respiratoire

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite alprazolam
    • Hypersensibilite benzodiazepines
    • Hypersensibilite bromazepam
    • Hypersensibilite chlordiazepoxide
    • Hypersensibilite clobazam
    • Hypersensibilite clonazepam
    • Hypersensibilite clorazepate
    • Hypersensibilite clotiazepam
    • Hypersensibilite croisee
    • Hypersensibilite diazepam
    • Hypersensibilite estazolam
    • Hypersensibilite ethyle loflazepate
    • Hypersensibilite flunitrazepam
    • Hypersensibilite loprazolam
    • Hypersensibilite lorazepam
    • Hypersensibilite lormetazepam
    • Hypersensibilite midazolam
    • Hypersensibilite nitrazepam
    • Hypersensibilite nordazepam
    • Hypersensibilite oxazepam
    • Hypersensibilite prazepam
    • Hypersensibilite temazepam
    • Hypersensibilite tetrazepam
  • Insuffisance hepatique

    • Insuffisance hepatique severe maladie
  • Insuffisance respiratoire

    • Insuff respiratoire severe
  • Myasthenie

    • Myasthenie severe
  • Nourrisson

    • Nourrisson de moins de 3 mois
  • Nouveau-ne

  • Autre traitement en cours

    • Ingestion d'alcool
    • Trt par depresseur du snc
    • Trt par med contenant de l'alcool
  • Alcoolisme chronique

    • Alcoolisme chronique atcd personnel
  • Alteration de l'etat general

  • Autre traitement en cours

    • Trt par inducteur enzymatique cyp3a4
    • Trt par inhibiteur enzymatique cyp3a4
  • Dependance a une substance psychoactive

    • Dependance subst psychoactive atcd perso
  • Exposition a une temperature extreme

  • Insuffisance cardiaque

  • Insuffisance hepatique

    • Insuffisance hepatique legere maladie
    • Insuffisance hepatique moderee maladie
  • Insuffisance renale chronique

  • Insuffisance respiratoire

    • Insuff respiratoire chronique
    • Insuff respiratoire legere
    • Insuff respiratoire moderee
  • Nourrisson

    • Nourrisson de moins de 6 mois
    • Nourrisson de plus de 3 mois
  • Quel que soit le terrain

  • Regime hyposode strict

  • Alcoolisme chronique

    • Alcoolisme chronique atcd personnel
  • Alteration de l'etat general

  • Autre traitement en cours

    • Trt par inducteur enzymatique cyp3a4
    • Trt par inhibiteur enzymatique cyp3a4
  • Dependance a une substance psychoactive

    • Dependance subst psychoactive atcd perso
  • Exposition a une temperature extreme

  • Insuffisance cardiaque

  • Insuffisance hepatique

    • Insuffisance hepatique legere maladie
    • Insuffisance hepatique moderee maladie
  • Insuffisance renale chronique

  • Insuffisance respiratoire

    • Insuff respiratoire chronique
    • Insuff respiratoire legere
    • Insuff respiratoire moderee
  • Nourrisson

    • Nourrisson de moins de 6 mois
    • Nourrisson de plus de 3 mois
  • Quel que soit le terrain

  • Regime hyposode strict

Illustration side-effect

Quels sont les effets indésirables de buccolam ?

SEVERE(S)
  • agitation
  • anorexie
  • anxiete
  • appetit perte
  • areflexie
  • cephalee
  • coma
  • confusion mentale
  • convulsion
  • deces mortalite
  • dependance
  • depression
  • depression myocardique
  • douleur abdominale
  • dyspepsie
  • faiblesse musculaire
  • fragilite emotionnelle
  • hallucination
  • hypersudation
  • hypnose
  • insomnie
  • insuffisance respiratoire
  • irritabilite
  • myalgie
  • palpitations
  • paresthesie
  • personnalite trouble
  • sensibilisation
  • syndrome de sevrage
  • tendance tentative suicidaire
  • tolerance accoutumance
  • tremblement
  • trouble psychocomportemental
  • vertige etourdissement
MODERE(S) OU SEVERE(S)
  • alopecie
  • anaphylaxie
  • apnee
  • arret cardiaque
  • arret respiratoire
  • arythmie
  • bradycardie
  • bradypnee
  • bronchospasme asthme
  • choc anaphylactique
  • depression respiratoire
  • dyspnee
  • eruption cutanee
  • erytheme
  • erytheme polymorphe
  • gynecomastie
  • hypersecretion voie respiratoire sup
  • hypotension arterielle
  • hypoxie
  • impuissance
  • insuffisance cardiaque
  • laryngospasme
  • libido trouble
  • lyell syndrome necrolyse epidermique toxique net
  • oedeme de quincke angioedeme
  • prurit
  • reaction allergique
  • stevens johnson syndrome
  • tachycardie
  • urticaire
  • vasodilatation peripherique
MODERE(S)
  • agressivite
  • amnesie
  • asthenie
  • ataxie
  • bradypsychie
  • cauchemar
  • conscience trouble
  • constipation
  • delire
  • diplopie
  • dysarthrie parole difficulte
  • dyskinesie
  • dystonie
  • enuresie
  • euphorie
  • hoquet
  • hyperactivite
  • lethargie
  • memoire trouble
  • mouvement anormal
  • myoclonie
  • nausee vomissement
  • nervosite
  • psychose
  • secheresse buccale
  • sensation ebrieuse
  • sommeil trouble
  • somnolence diurne
  • soumission chimique
  • trouble onirique
  • vigilance trouble
  • vision floue
MINEUR(S) OU MODERE(S)
  • fracture osseuse
  • hypotonie musculaire
  • syncope
Illustration general

Liste des présentations disponibles

  • Illustration de la forme galénique

    BUCCOLAM 7,5 mg, solution buccale

    4 seringue(s) préremplie(s) polypropylène jaune(brun) de 1,5 ml

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 80,68
  • Illustration de la forme galénique

    BUCCOLAM 5 mg, solution buccale

    4 seringue(s) préremplie(s) polypropylène jaune(brun) de 1 ml

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 80,68
  • Illustration de la forme galénique

    BUCCOLAM 2,5 mg, solution buccale

    4 seringue(s) préremplie(s) polypropylène jaune(brun) de 0,5 ml

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 80,68
  • Illustration de la forme galénique

    BUCCOLAM 10 mg, solution buccale

    4 seringue(s) préremplie(s) polypropylène jaune(brun) de 2 ml

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 80,68
Illustration posology

Quelle est la posologie de buccolam ?

Les doses habituelles sont indiquées ci-dessous :

  • Nourrissons, jeunes enfants, enfants et adolescents :
  • 5 ans à < 10 ans . Dose : 7,5 mg . Couleur de l'étiquette : Mauve

Les accompagnants ne doivent administrer qu'une seule dose de midazolam. Si la crise convulsive n'a pas cessé dans les 10 minutes suivant l'administration de midazolam, un service d'urgences médicales doit être appelé immédiatement et la seringue vide doit être remise au professionnel de santé afin qu'il soit informé de la dose reçue par le patient. Une seconde dose ou une dose répétée en cas de réapparition des crises après une réponse initiale ne doit pas être administrée sans avis médical préalable (Cf. rubrique "Pharmacocinétique").

  • Populations particulières
  • Population pédiatrique La sécurité et l'efficacité du midazolam chez les enfants âgés de moins de 3 mois n'ont pas été établies. Aucune donnée n'est disponible.

  • Insuffisance rénale Aucune adaptation posologique n'est nécessaire ; cependant, ce médicament doit être utilisé avec prudence chez les patients présentant une insuffisance rénale chronique car l'élimination du midazolam peut être retardée et ses effets prolongés (Cf. rubrique "Mise en garde et précautions d'emploi").

  • Insuffisance hépatique L'insuffisance hépatique diminue la clairance du midazolam avec pour conséquence un allongement de la demi-vie terminale. Les effets cliniques peuvent donc être plus puissants et prolongés et de ce fait une surveillance étroite des effets cliniques et des signes vitaux est recommandée après l'administration de midazolam chez des patients présentant une insuffisance hépatique (Cf. rubrique "Mise en garde et précautions d'emploi"). Ce médicament est contre-indiqué chez les patients atteints d'insuffisance hépatique sévère (Cf. rubrique "Contre indication").