Cefazoline (céfazoline)

Découvrez Posos 🎉

L’outil d’aide à la prescription simple et personnalisé qui vous aide à prendre la meilleure décision.

  • Identifier une posologie complexe
  • Limiter la iatrogénie
  • Vérifier les contre-indications
  • Trouver un équivalent thérapeutique
Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

    Cefazoline

  • Dosages

    1 g/3 ml2 g1 g2 g/10 ml1 g/5 ml

  • Formes galéniques

    poudre et solution pour usage parentéralpoudre pour solution injectablepoudre pour usage parentéral

  • Classe Thérapeutique

    J01DB - CEPHALOSPORINES DE PREMIERE GENERATION

Illustration indications

Indications - Quand utiliser cefazoline ?

  • Traitement curatif

  • Traitement curatif

  • Traitement curatif

  • Traitement curatif

  • Traitement curatif

  • Traitement curatif

  • Traitement curatif

  • Traitement curatif

  • Traitement curatif

  • Traitement curatif

  • Traitement curatif

  • Traitement curatif

  • Traitement curatif

  • Traitement preventif

  • En cas de neurochirurgie

  • En cas de chirurgie cardiovasculaire

  • En cas de chirurgie thoracique

  • En cas de chirurgie digestive

  • En cas de chirurgie biliaire

  • En cas de cesarienne

  • En cas de chirurgie gynecologique

  • En cas de chirurgie orl

  • En cas de chirurgie orthopedique

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de cefazoline ?

  • Bloc auriculo-ventriculaire faible degre

    • Bav faible degre non appareille
  • Bloc auriculo-ventriculaire haut degre

    • Bav haut degre non appareille
  • Choc cardiogenique

  • Colite pseudomembraneuse

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite aconit
    • Hypersensibilite amoxicilline
    • Hypersensibilite ampicilline
    • Hypersensibilite amyleine
    • Hypersensibilite anesth locaux amide
    • Hypersensibilite anesthesiques locaux
    • Hypersensibilite aptocaine
    • Hypersensibilite articaine
    • Hypersensibilite aztreonam
    • Hypersensibilite bacampicilline
    • Hypersensibilite benzocaine
    • Hypersensibilite benzylpenicilline
    • Hypersensibilite beta lactamines
    • Hypersensibilite bupivacaine
    • Hypersensibilite butacaine
    • Hypersensibilite butoforme
    • Hypersensibilite capsicine/capsicum
    • Hypersensibilite carbenicilline
    • Hypersensibilite cefaclor
    • Hypersensibilite cefadroxil
    • Hypersensibilite cefalexine
    • Hypersensibilite cefalotine
    • Hypersensibilite cefamandole
    • Hypersensibilite cefapirine
    • Hypersensibilite cefatrizine
    • Hypersensibilite cefazoline
    • Hypersensibilite cefepime
    • Hypersensibilite cefiderocol
    • Hypersensibilite cefixime
    • Hypersensibilite cefotaxime
    • Hypersensibilite cefotetan
    • Hypersensibilite cefotiam
    • Hypersensibilite cefoxitine
    • Hypersensibilite cefpirome
    • Hypersensibilite cefpodoxime proxetil
    • Hypersensibilite cefradine
    • Hypersensibilite cefsulodine sodique
    • Hypersensibilite ceftaroline
    • Hypersensibilite ceftazidime
    • Hypersensibilite ceftizoxime sodique
    • Hypersensibilite ceftobiprole
    • Hypersensibilite ceftolozane
    • Hypersensibilite ceftriaxone
    • Hypersensibilite cefuroxime
    • Hypersensibilite cephalosporines
    • Hypersensibilite chlorobutanol
    • Hypersensibilite chloroforme
    • Hypersensibilite chloroprocaine
    • Hypersensibilite cinchocaine
    • Hypersensibilite cloxacilline
    • Hypersensibilite croisee
    • Hypersensibilite disopyramide
    • Hypersensibilite doripeneme
    • Hypersensibilite ertapeneme
    • Hypersensibilite etidocaine
    • Hypersensibilite hetacilline
    • Hypersensibilite imipeneme
    • Hypersensibilite levobupivacaine
    • Hypersensibilite lidocaine
    • Hypersensibilite mepivacaine
    • Hypersensibilite meropeneme
    • Hypersensibilite metampicilline
    • Hypersensibilite meticilline
    • Hypersensibilite mezlocilline
    • Hypersensibilite myrtecaine
    • Hypersensibilite oxacilline
    • Hypersensibilite oxetacaine
    • Hypersensibilite oxybuprocaine
    • Hypersensibilite parethoxycaine
    • Hypersensibilite penicillamine
    • Hypersensibilite penicillines
    • Hypersensibilite phenoxymethylpenicill
    • Hypersensibilite piment cayenne
    • Hypersensibilite piperacilline
    • Hypersensibilite pivampicilline
    • Hypersensibilite pivmecillinam
    • Hypersensibilite pramocaine
    • Hypersensibilite prilocaine
    • Hypersensibilite procaine
    • Hypersensibilite propanocaine
    • Hypersensibilite quinisocaine
    • Hypersensibilite ropivacaine
    • Hypersensibilite temocilline
    • Hypersensibilite tetracaine
    • Hypersensibilite ticarcilline
  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

  • Porphyrie hepatique

    • Autre traitement en cours

      • Trt par acide etacrynique
      • Trt par aminoside
      • Trt par antibiotique nephrotoxique
      • Trt par furosemide
      • Trt par medicament nephrotoxique
    • Examen laboratoire interference

      • Dosage glucosurie methode reductrice
      • Interaction avec examens de laboratoire
      • Test de coombs
    • Insuffisance renale chronique

    • Nouveau-ne

    • Quel que soit le terrain

    • Regime hyposode strict

    • Sportif / dopage

    • Denutrition

    • Diarrhee

      • Diarrhee severe
    • Examen laboratoire interference

      • Dosage glucosurie methode reductrice
      • Interaction avec examens de laboratoire
      • Test de coombs
    • Hemophilie

    • Insuffisance hepatique

    • Insuffisance renale chronique

    • Maladie hemorragique

    • Malnutrition

    • Mode d'administration particulier

    • Nutrition parenterale

    • Quel que soit le terrain

    • Regime hyposode strict

    • Syndrome hemorragique

    • Terrain hemorragique

    • Thrombopenie

    • Trouble de l'hemostase

    • Trouble de la coagulation

    • Type particulier de traitement

      • Traitement a dose elevee
    • Ulcere gastroduodenal

      • Ulcere duodenal
      • Ulcere gastrique
    Illustration side-effect

    Quels sont les effets indésirables de cefazoline ?

    SEVERE(S)
    • alat modification
    • anticorps apparition
    • anurie
    • arthralgie
    • arthrite
    • asat modification
    • atteinte hepatique
    • atteinte renale
    • bilirubine modification
    • candidose vaginale
    • cholestase
    • coma
    • confusion mentale
    • conscience trouble
    • convulsion
    • encephalopathie
    • gamma gt modification
    • hepatite
    • hypercreatininemie
    • ictere
    • insuffisance renale aigue
    • lactico deshydrogenase modification
    • lymphadenopathie
    • maladie serique
    • mouvement anormal
    • nephrite interstitielle
    • neurotoxicite
    • oedeme
    • oligurie
    • phosphatase alcaline modification
    • proteinurie
    • vascularite
    • vigilance trouble
    MODERE(S) OU SEVERE(S)
    • agranulocytose
    • anaphylaxie
    • anemie hemolytique
    • anorexie
    • bouffee vasomotrice
    • bronchospasme asthme
    • brulure locale
    • candidose
    • candidose gastro intestinale
    • cephalee
    • choc anaphylactique
    • choc cardiogenique
    • coagulation trouble
    • colite pseudomembraneuse
    • collapsus cardiovasculaire
    • constipation
    • dermatite
    • diarrhee
    • douleur abdominale
    • dyspepsie
    • dyspnee
    • ecchymoses
    • eczema
    • enterite
    • eosinophilie
    • epistaxis
    • eruption cutanee
    • eruption maculo papuleuse
    • erytheme polymorphe
    • exantheme
    • fievre
    • flatulence meteorisme
    • frisson
    • gingivorrhagie
    • hallucination
    • hematome
    • hematurie
    • hemoptysie
    • hemorragie cerebrale
    • hemorragie digestive
    • hyperleucocytose
    • hypoprothrombinemie
    • hypotension arterielle
    • leucopenie
    • lyell syndrome
    • metrorragie
    • nausee vomissement
    • necrose cutanee
    • neutropenie
    • oedeme de quincke angioedeme
    • oedeme peripherique
    • paresthesie
    • perforation digestive
    • petechies
    • prurit
    • pustulose exanthematique aigue generalisee peag
    • reaction allergique
    • saignement hemorragie
    • secheresse buccale
    • selles molles
    • stevens johnson syndrome
    • stomatite
    • temps prothrombine modification
    • temps saignement modification
    • thrombocytopenie
    • thrombocytose
    • toxidermie bulleuse pemphigus
    • urticaire
    • veinite
    • vertige etourdissement
    MINEUR(S) OU MODERE(S)
    • douleur
    • douleur locale au point dinjection
    • erytheme
    • induration
    • inflammation locale au point dinjection
    • reaction locale au point dinjection
    • thrombophlebite
    Illustration general

    Liste des présentations disponibles

    • Illustration de la forme galénique

      CEFAZOLINE PANPHARMA 1 g/3 ml, poudre et solution pour usage parentéral (IM)

      25 flacon(s) en verre de 1 g - 25 ampoule(s) en verre de 3 ml

      • REMBOURSABLE :
      • PRIX :
    • Illustration de la forme galénique

      CEFAZOLINE MYLAN 2 g, poudre pour solution injectable (IM-IV)

      10 flacon(s) en verre de 2 g

      • REMBOURSABLE :
      • PRIX :
    • Illustration de la forme galénique

      CEFAZOLINE MYLAN 1 g, poudre pour solution injectable (IM-IV)

      10 flacon(s) en verre de 15 ml

      • REMBOURSABLE :
      • PRIX :
    • Illustration de la forme galénique

      CEFAZOLINE PANPHARMA 2 g/10 ml, poudre et solution pour usage parentéral (IV)

      25 flacon(s) en verre de 2 g

      • REMBOURSABLE :
      • PRIX :
    • Illustration de la forme galénique

      CEFAZOLINE PANPHARMA 1 g/5 ml, poudre et solution pour usage parentéral (IV)

      25 flacon(s) en verre de 1 g - 25 ampoule(s) en verre de 5 ml

      • REMBOURSABLE :
      • PRIX :
    Illustration posology

    Quelle est la posologie de cefazoline ?

    Adultes : 0,5 gramme à 1 gramme toutes les 8 à 12 heures.

    Cette posologie peut être augmentée en fonction de la sévérité de l'infection.

    Insuffisants rénaux

    En cas d'insuffisance rénale, la posologie est adaptée en fonction de la clairance de la créatinine ou de la créatininémie (Cf. ci-dessous).

    • Infection légère ou peu sévère

    . Clairance de la créatinine : 50 à 20 ml/min Dose de charge : 500 mg Dose d'entretien : 125 à 250 mg toutes les 12 heures

    . Clairance de la créatinine : 20 à 10 ml/min Dose de charge : 500 mg Dose d'entretien : 125 à 250 mg toutes les 24 heures

    . Clairance de la créatinine : 10 à 5 ml/min Dose de charge : 500 mg Dose d'entretien : 75 à 125 mg toutes les 24 heures

    . Clairance de la créatinine : < 5 ml/min sujets hémodialysés Dose de charge : 500 mg voie IV Dose d'entretien : 50 à 75 mg toute les 72 heures

    Insuffisants rénaux

    En cas d'insuffisance rénale, la posologie est adaptée en fonction de la clairance de la créatinine ou de la créatininémie (Cf. ci-dessous).

    • Infection sévère ou très sévère

    . Clairance de la créatinine : 50 à 20 ml/min Dose de charge : 500 mg Dose d'entretien : 250 mg toutes les 6 heures ou 500 mg toutes les 12 heures

    . Clairance de la créatinine : 20 à 10 ml/min Dose de charge : 500 mg Dose d'entretien : 250 mg toutes les 12 heures ou 500 mg toutes les 24 heures

    . Clairance de la créatinine : 10 à 5 ml/min Dose de charge : 500 mg Dose d'entretien : 250 mg toutes les 24-36 heures ou 500 mg toutes les 48-72 heures

    . Clairance de la créatinine : < 5 ml/min sujets hémodialysés Dose de charge : 500 mg voie IV Dose d'entretien : 500 mg toutes les 72 heures

    Posologie usuelle

    Enfants et nourrissons de plus de 30 mois (IM) : 25 à 50 mg/kg et par 24 heures.

    Cette posologie peut être augmentée en fonction de la sévérité de l'infection.

    N. B. : la sécurité d'emploi de ce médicament chez les prématurés et les nourrissons de moins d'un mois n'ayant pas été établie, il n'est pas recommandé d'utiliser la céfazoline chez ces patients.