Cerezyme (imiglucérase)

Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

  • Dosages

    400 U

  • Formes galéniques

    poudre pour solution à diluer pour perfusion

  • Classe Thérapeutique

Illustration indications

Indications - Quand utiliser cerezyme ?

  • Traitement substitutif

  • Traitement au long cours

  • Traiter apres confirmation du diagnostic

  • Traiter en milieu hospitalier

  • Dans les formes de type 1

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de cerezyme ?

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite antecedent personnel
    • Hypersensibilite imiglucerase
    • Quel que soit le terrain

    • Regime hyposode strict

    • Traitement anterieur

      • Trt par alglucerase
    • Quel que soit le terrain

    • Regime hyposode strict

    • Traitement anterieur

      • Trt par alglucerase
    Illustration side-effect

    Quels sont les effets indésirables de cerezyme ?

    SEVERE(S)
    • arthralgie
    • crampe musculaire
    • dorsalgie
    • douleur osseuse
    • glycosurie
    • hypertonie musculaire
    • sans info sur effets surdosage
    MODERE(S) OU SEVERE(S)
    • anaphylaxie
    • anticorps apparition
    • bouffee vasomotrice
    • bronchospasme asthme
    • brulure locale
    • choc anaphylactique
    • cyanose
    • douleur locale au point dinjection
    • douleur oppression thoracique
    • dyspnee
    • eruption cutanee
    • erytheme
    • flush
    • hypertension arterielle
    • hypotension arterielle
    • induration
    • infection des voies respiratoires
    • inflammation locale au point dinjection
    • irritation cutanee
    • oedeme cutane
    • oedeme de quincke angioedeme
    • paresthesie
    • prurit
    • reaction allergique
    • reaction locale au point dinjection
    • respiration trouble
    • tachycardie
    • toux
    • urticaire
    MODERE(S)
    • asthenie
    • cephalee
    • diarrhee
    • douleur abdominale
    • fievre
    • frisson
    • nausee vomissement
    • temperature perception trouble
    • vertige etourdissement
    Illustration general

    Liste des présentations disponibles

    • Illustration de la forme galénique

      CEREZYME 400 U, poudre pour solution à diluer pour perfusion

      1 flacon(s) en verre de 10 ml

      • REMBOURSABLE :
      • PRIX :
      Illustration posology

      Quelle est la posologie de cerezyme ?

      • Posologie

      La prise en charge de la maladie de Gaucher doit être effectuée par un médecin ayant l'expérience de cette maladie.

      En raison de l'hétérogénéité et de la nature multisystémique de la maladie de Gaucher, la posologie doit être adaptée à chaque patient après un bilan clinique exhaustif. Dès lors que la réponse de chaque patient concernant l'ensemble des manifestations cliniques observées est clairement établie, la posologie et la fréquence d'administration peuvent être ajustées afin de maintenir les paramètres cliniques optimaux déjà atteints ou d'améliorer ceux qui n'auraient pas encore été normalisés.

      Divers schémas posologiques ont prouvé leur efficacité dans le traitement d'une partie ou de l'ensemble des manifestations non neurologiques de la maladie. Une posologie initiale de 60 U/kg de poids corporel à raison d'une administration toutes les 2 semaines a permis d'améliorer les paramètres hématologiques et viscéraux en 6 mois de traitement et la poursuite du traitement a interrompu la progression de la maladie osseuse, voire entraîné son amélioration. L'administration de doses de l'ordre de 15 U/kg de poids corporel une fois toutes les 2 semaines a permis d'améliorer les paramètres hématologiques et de réduire l'hypertrophie des organes mais n'a pas modifié les paramètres osseux. La fréquence habituelle d'administration est d'une perfusion toutes les 2 semaines ; c'est pour ce schéma d'administration que l'on dispose du plus grand nombre d'informations.

      Populations pédiatrique Aucun ajustement de dose n'est nécessaire pour la population pédiatrique.

      L'efficacité de ce médicament sur les symptômes neurologiques des patients atteints d'une maladie de Gaucher neuronopathique chronique n'a pas été établie et aucune posologie particulière ne peut être recommandée pour ces manifestations (voir rubrique '' propriétés pharmacodynamiques '').

      • Mode d'administration

      Après reconstitution et dilution (voir rubrique ''reconstitution/administration''), la préparation est administrée par perfusion intraveineuse. Les premières perfusions de ce médicament devront être administrées à un débit ne dépassant pas 0,5 unité par kg de poids corporel par minute. Pour les perfusions suivantes, la vitesse de perfusion pourra être augmentée sans dépasser 1 unité par kg de poids corporel par minute. Toute augmentation de la vitesse de perfusion devra être effectuée sous le contrôle d'un professionnel de santé.

      Le personnel médical et soignant est encouragé à enregistrer les patients souffrant d'une maladie de Gaucher, y compris ceux présentant des manifestations neuronopathiques chroniques de la maladie, dans le '' Registre ICGG de Gaucher '' (voir rubrique ''Propriétés pharmacodynamiques '').