Chenodeoxycholic acid (acide chénodésoxycholique)

Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

  • Dosages

    250 mg

  • Formes galéniques

    gélule

  • Classe Thérapeutique

    A05AA - ACIDES BILIAIRES ET DERIVES

Illustration indications

Indications - Quand utiliser chenodeoxycholic acid ?

  • En cas de deficit congenital en c27 sterolhydroxylase

  • Chez le nourrisson

  • Chez l'enfant

  • Chez l'adulte

  • Chez le sujet age

  • En cas de deficit congenital en c27 sterolhydroxylase

  • Chez le nourrisson

  • Chez l'enfant

  • Chez l'adulte

  • Chez le sujet age

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de chenodeoxycholic acid ?

  • Allaitement

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite acide cholique
    • Hypersensibilite acides biliaires
    • Hypersensibilite chenodesoxycholique acide
    • Hypersensibilite croisee
    • Hypersensibilite dehydrocholique acide
    • Hypersensibilite obeticholique acide
    • Hypersensibilite ursodesoxycholique ac
  • Nouveau-ne

  • Autre traitement en cours

    • Trt par ciclosporine
    • Trt par contraceptif oral
    • Trt par phenobarbital
    • Trt par sirolimus
  • Femme en age de procreer

    • En l'absence de contraception efficace
  • Grossesse

  • Autre traitement en cours

    • Trt par aluminium hydroxyde
    • Trt par colestipol
    • Trt par colestyramine
    • Trt par smectite
  • Femme en age de procreer

    • En cas de contraception
  • Grossesse

  • Quel que soit le terrain

  • Autre traitement en cours

    • Trt par aluminium hydroxyde
    • Trt par colestipol
    • Trt par colestyramine
    • Trt par smectite
  • Femme en age de procreer

    • En cas de contraception
  • Grossesse

  • Quel que soit le terrain

Illustration side-effect

Quels sont les effets indésirables de chenodeoxycholic acid ?

SEVERE(S)
  • sans info sur effets surdosage
MODERE(S)
  • alat modification
  • asat modification
  • atteinte hepatique
  • bilirubine modification
  • constipation
  • gamma gt modification
  • lactico deshydrogenase modification
  • phosphatase alcaline modification
Illustration general

Liste des présentations disponibles

  • Illustration de la forme galénique

    CHENODEOXYCHOLIC ACID LEADIANT 250 mg, gélule

    plaquette(s) thermoformée(s) PVC aluminium de 100 gélule(s)

    • REMBOURSABLE :
    • PRIX :
    Illustration posology

    Quelle est la posologie de chenodeoxycholic acid ?

    Le traitement doit être instauré et surveillé par des médecins expérimentés dans la prise en charge de la XCT et des anomalies congénitales de la synthèse des acides biliaires primaires.

    Pendant l'instauration du traitement et l'ajustement de la dose, le cholestanol sérique et/ou les alcools biliaires urinaires doivent être surveillés tous les 3 mois jusqu'à atteinte du contrôle métabolique, puis une fois par an. Il convient de choisis dose d'acide chénodésoxycholique la plus faible capable de réduire efficacement le cholestanol sérique et/ou les alcools biliaires urinaires pour obtenir une concentration normale. La fonction hépatique doit également être surveillée. L'élévation concomitante des enzymes hépatiques au-dessus de la normale peut être le signe d'un surdosage. Après la phase d'instauration, le cholestanol, les alcools biliaires urinaires et les paramètres hépatiques doivent être déterminés au moins une fois par an, et la dose ajustée en conséquence. Des analyses complémentaires ou plus fréquentes doivent être réalisées pour surveiller le traitement pendant les périodes de croissance rapide, en cas de pathologie concomitante et pendant la grossesse (Cf. rubrique "Grossesse et allaitement").

    En cas d'absence persistante de réponse thérapeutique à la monothérapie par l'acide chénodésoxycholique, d'autres options thérapeutiques doivent être envisagées.

    • Adultes

    La dose initiale chez l'adulte est de 750 mg/jour divisée en trois doses, si cela suffit à normaliser le cholestanol sérique et/ou les alcools biliaires urinaires. La dose quotidienne peut ensuite être augmentée par paliers de 250 mg jusqu'à une dose maximale de 1000 mg/jour si le cholestanol sérique et/ou les alcools biliaires urinaires restent élevés.

    • Populations spéciales
    • Sujets âgés (de plus de 65 ans) Aucun ajustement de la posologie n'est nécessaire.

    • Insuffisance rénale Aucune donnée n'est disponible pour les patients insuffisants rénaux. Aussi, ces patients doivent être étroitement surveillés et la dose d'acide chénodésoxycholique doit être ajustée individuellement.

    • Insuffisance hépatique Aucune donnée n'est disponible pour les patients insuffisants hépatiques. Aussi, ces patients doivent être étroitement surveillés et la dose d'acide chénodésoxycholique doit être ajustée individuellement.

    Le traitement doit être instauré et surveillé par des médecins expérimentés dans la prise en charge de la XCT et des anomalies congénitales de la synthèse des acides biliaires primaires.

    Pendant l'instauration du traitement et l'ajustement de la dose, le cholestanol sérique et/ou les alcools biliaires urinaires doivent être surveillés tous les 3 mois jusqu'à atteinte du contrôle métabolique, puis une fois par an. Il convient de choisis dose d'acide chénodésoxycholique la plus faible capable de réduire efficacement le cholestanol sérique et/ou les alcools biliaires urinaires pour obtenir une concentration normale. La fonction hépatique doit également être surveillée. L'élévation concomitante des enzymes hépatiques au-dessus de la normale peut être le signe d'un surdosage. Après la phase d'instauration, le cholestanol, les alcools biliaires urinaires et les paramètres hépatiques doivent être déterminés au moins une fois par an, et la dose ajustée en conséquence. Des analyses complémentaires ou plus fréquentes doivent être réalisées pour surveiller le traitement pendant les périodes de croissance rapide, en cas de pathologie concomitante et pendant la grossesse (Cf. rubrique "Grossesse et allaitement").

    En cas d'absence persistante de réponse thérapeutique à la monothérapie par l'acide chénodésoxycholique, d'autres options thérapeutiques doivent être envisagées.

    • Population pédiatrique (1 mois à 18 ans)

    La dose initiale chez l'enfant est de 5 mg/kg/jour divisée en trois doses. Lorsque la dose calculée n'est pas un multiple de 250, il convient de choisie la dose la plus proche en deçà de la dose maximale de 15 mg/kg/jour, à condition que cela suffise à normaliser le cholestanol sérique et/ou les alcools biliaires urinaires.

    • Nouveau-nés âgés de moins d'un mois

    La sécurité et l'efficacité de l'acide chénodésoxycholique chez les nouveau-nés âgés de moins d'un mois n'ont pas été établies. Des données de sécurité limitées sont disponibles (Cf. rubrique "Effets indésirables").

    • Populations spéciales
    • Sujets âgés (de plus de 65 ans) Aucun ajustement de la posologie n'est nécessaire.

    • Insuffisance rénale Aucune donnée n'est disponible pour les patients insuffisants rénaux. Aussi, ces patients doivent être étroitement surveillés et la dose d'acide chénodésoxycholique doit être ajustée individuellement.

    • Insuffisance hépatique Aucune donnée n'est disponible pour les patients insuffisants hépatiques. Aussi, ces patients doivent être étroitement surveillés et la dose d'acide chénodésoxycholique doit être ajustée individuellement.