Chlorure de methylthioninium proveblue (méthylthioninium)

Découvrez Posos 🎉

L’outil d’aide à la prescription simple et personnalisé qui vous aide à prendre la meilleure décision.

  • Identifier une posologie complexe
  • Limiter la iatrogénie
  • Vérifier les contre-indications
  • Trouver un équivalent thérapeutique
Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

    Methylthioninium

  • Dosages

    5 mg/ml

  • Formes galéniques

    solution injectable

  • Classe Thérapeutique

    V03AB - ANTIDOTES

Illustration indications

Indications - Quand utiliser chlorure de methylthioninium proveblue ?

  • Traitement symptomatique

  • Traitement d'urgence

  • Chez l'adulte

  • Chez l'enfant

  • Chez le nourrisson

  • Chez le nouveau-ne

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de chlorure de methylthioninium proveblue ?

  • Allaitement

  • Deficit en nadh methemoglobine reductase

  • Deficit en nadph reductase

  • Deficit gluc 6 phosphate deshydrogenase

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite aceprometazine
    • Hypersensibilite acetylcholine
    • Hypersensibilite alimemazine
    • Hypersensibilite ambenonium
    • Hypersensibilite ammonium iodure
    • Hypersensibilite ammonium molybdate
    • Hypersensibilite atracurium
    • Hypersensibilite benzalkonium
    • Hypersensibilite benzododecinium
    • Hypersensibilite betaine citrate
    • Hypersensibilite bethanechol
    • Hypersensibilite bourse a pasteur
    • Hypersensibilite carbachol
    • Hypersensibilite cetalkonium
    • Hypersensibilite cethexonium
    • Hypersensibilite cetrimide
    • Hypersensibilite cetrimonium
    • Hypersensibilite cetylpyridinium
    • Hypersensibilite chlorpromazine
    • Hypersensibilite choline chlorhydrate
    • Hypersensibilite choline chlorure
    • Hypersensibilite cisatracurium
    • Hypersensibilite citicoline
    • Hypersensibilite clidinium
    • Hypersensibilite colestyramine
    • Hypersensibilite colorants thiaziniques
    • Hypersensibilite croisee
    • Hypersensibilite cyamemazine
    • Hypersensibilite dequalinium
    • Hypersensibilite diphemanil
    • Hypersensibilite dodeclonium bromure
    • Hypersensibilite domiphene bromure
    • Hypersensibilite fluorocholine
    • Hypersensibilite fluphenazine
    • Hypersensibilite ichtyolammonium
    • Hypersensibilite ipratropium
    • Hypersensibilite isothipendyl
    • Hypersensibilite levomepromazine
    • Hypersensibilite mecetronium etilsulfate
    • Hypersensibilite mequitazine
    • Hypersensibilite methacholine
    • Hypersensibilite methylthioninium/bleu methylene
    • Hypersensibilite metopimazine
    • Hypersensibilite miristalkonium
    • Hypersensibilite mivacurium
    • Hypersensibilite neostigmine
    • Hypersensibilite octenidine
    • Hypersensibilite oxitropium
    • Hypersensibilite oxomemazine
    • Hypersensibilite pancuronium
    • Hypersensibilite periciazine
    • Hypersensibilite perphenazine
    • Hypersensibilite phenothiazines
    • Hypersensibilite pinaverium bromure
    • Hypersensibilite pipotiazine
    • Hypersensibilite pralidoxime
    • Hypersensibilite prochlorperazine
    • Hypersensibilite promethazine
    • Hypersensibilite pyridostigmine
    • Hypersensibilite pyrvinium
    • Hypersensibilite rocuronium
    • Hypersensibilite scopolamine
    • Hypersensibilite suxamethonium
    • Hypersensibilite tiemonium
    • Hypersensibilite tiotropium
    • Hypersensibilite trospium
    • Hypersensibilite vecuronium
  • Intoxication medicamenteuse ou chimique

    • Intoxication par chlorate
    • Intoxication par nitrite de sodium
  • Methemoglobinemie

    • Methemoglobinemie congenitale
  • Mode d'administration particulier

    • Administration en bolus iv rapide
    • Voie intrathecale
    • Voie sous cutanee
  • Porphyrie cutanee

  • Porphyrie hepatique

    • Porphyrie hepatique maladie
  • Grossesse

  • Anesthesie

    • Anesthesie generale
  • Autre traitement en cours

    • Trt par inhib selec recapture serotonine
  • Cyanose

  • Diabete type i

  • Examen laboratoire interference

    • Mesure saturation en oxygene
  • Hyperglycemie

  • Insuffisance hepatique

  • Insuffisance renale chronique

    • Insuffisance renale moderee
    • Insuffisance renale severe
  • Intoxication medicamenteuse ou chimique

    • Intoxication par l'aniline
    • Intoxication par la dapsone
  • Nourrisson

    • Nourrisson de moins de 3 mois
  • Nouveau-ne

  • Quel que soit le terrain

  • Trouble coloration urine

  • Anesthesie

    • Anesthesie generale
  • Autre traitement en cours

    • Trt par inhib selec recapture serotonine
  • Cyanose

  • Diabete type i

  • Examen laboratoire interference

    • Mesure saturation en oxygene
  • Hyperglycemie

  • Insuffisance hepatique

  • Insuffisance renale chronique

    • Insuffisance renale moderee
    • Insuffisance renale severe
  • Intoxication medicamenteuse ou chimique

    • Intoxication par l'aniline
    • Intoxication par la dapsone
  • Nourrisson

    • Nourrisson de moins de 3 mois
  • Nouveau-ne

  • Quel que soit le terrain

  • Trouble coloration urine

Illustration side-effect

Quels sont les effets indésirables de chlorure de methylthioninium proveblue ?

SEVERE(S)
  • anaphylaxie
  • anemie
  • anemie hemolytique
  • bilirubine modification
  • coloration muqueuse
  • confusion mentale
  • cyanose
  • deces mortalite
  • douleur locale au point dinjection
  • douleur oppression thoracique
  • dyspnee
  • hemoglobine modification
  • hemolyse
  • hypersudation
  • hypertension arterielle
  • hypoxemie
  • hypoxie
  • methemoglobinemie
  • mydriase
  • necrose cutanee
  • paraplegie
  • tachycardie
  • tachypnee
MODERE(S) OU SEVERE(S)
  • coloration tegument
  • douleur des extremites
  • occlusion intestinale
MODERE(S)
  • agitation
  • anxiete
  • aphasie
  • arythmie
  • cephalee
  • dysgueusie
  • fievre
  • hypotension arterielle
  • paresthesie
  • photosensibilisation medicamenteuse
  • syndrome serotoninergique
  • tremblement
  • urticaire
  • vertige etourdissement
MINEUR(S)
  • coloration urine
  • douleur abdominale
  • nausee vomissement
  • selles coloration trouble
Illustration general

Liste des présentations disponibles

  • Illustration de la forme galénique

    CHLORURE DE METHYLTHIONINIUM PROVEBLUE 5 mg/ml, solution injectable

    5 ampoule(s) en verre de 10 ml

    • REMBOURSABLE :
    • PRIX :
    Illustration posology

    Quelle est la posologie de chlorure de methylthioninium proveblue ?

    Le chlorure de méthylthioninium doit être administré par un professionnel de santé.

    • Posologie
    • Adultes La dose habituelle est de 1 à 2 mg par kg de poids corporel, soit 0,2 à 0,4 ml par kg de poids corporel, administré sur une durée de 5 minutes. La dose peut être répétée (1 à 2 mg /kg de poids corporel, soit 0,2 à 0,4 ml /kg de poids corporel) une heure après la première dose en cas de symptômes persistants ou récurrents ou si les taux de méthémoglobine restent très supérieurs à ceux de l'intervalle clinique normal.

    Le traitement ne dure en général pas plus d'un jour.

    La dose cumulée maximale recommandée pour la durée du traitement est de 7 mg/kg et ne doit pas être dépassée car au-delà de la dose maximale, le chlorure de méthylthioninium peut provoquer une méthémoglobinémie chez les patients sensibles.

    Dans le cas d'une méthémoglobinémie induite par l'aniline ou la dapsone, la dose cumulée maximale recommandée pour la durée du traitement est de 4 mg/kg (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

    Les données disponibles sont trop limitées pour permettre de recommander une dose pour une perfusion en continu.

    • Populations spéciales
    • Personnes âgées Aucun ajustement de dose n'est nécessaire.

    • Insuffisance hépatique L'expérience manque quant à l'utilisation du médicament chez des patients souffrant d'insuffisance hépatique sévère.

    • Population pédiatrique . Nourrissons de plus de 3 mois, enfants et adolescents Même posologie que pour les adultes.

    Le chlorure de méthylthioninium doit être administré par un professionnel de santé.

    • Populations spéciales
    • Insuffisance rénale Le chlorure de méthylthioninium doit être utilisé avec prudence chez les patients souffrant d'une insuffisance rénale modérée à grave, car les données disponibles sont limitées et le chlorure de méthylthioninium est principalement éliminé par les reins. Il peut être nécessaire d'utiliser des doses plus faibles (<1 mg/kg).

    Le chlorure de méthylthioninium doit être administré par un professionnel de santé.

    • Populations spéciales
    • Population pédiatrique . Nourrissons âgés de 3 mois ou moins et nouveau-nés La dose recommandée est de 0,3 à 0,5 mg/kg de poids corporel, soit 0,06 à 0,1 ml/kg de poids corporel, administrée sur une durée de 5 minutes. La dose peut être répétée (0,3 à 0,5 mg/kg de poids corporel, soit 0,06 à 0,1 ml/kg de poids corporel) une heure après la première dose en cas de symptômes persistants ou récurrents ou si les taux de méthémoglobine restent très supérieurs à ceux de l‘intervalle clinique normal (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi" pour des informations importantes sur la sécurité).

    Le traitement ne dure en général pas plus d'un jour.