Circadin (mélatonine)

Médicaments à base de mélatonine :

Illustration general

Informations générales

Illustration indications

Indications - Quand utiliser circadin ?

  • Traitement de courte duree

  • En monotherapie

  • Dans les formes primaires

  • Chez l'adulte a partir de 55 ans

  • Chez le sujet age

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de circadin ?

  • Enfant

    • Enfant de moins de 6 ans
  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite melatonine
  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

  • Allaitement

  • Anomalie metabolisme galactose

  • Autre traitement en cours

    • Trt par med contenant de l'alcool
  • Deficit en lactase

  • Grossesse

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite galactose (intolerance)
    • Hypersensibilite glucose (intolerance)
    • Hypersensibilite lactose (intolerance)
  • Insuffisance hepatique

  • Interaction d'origine alimentaire

    • Ingestion d'alcool
  • Maladie autoimmune

  • Regime sans galactose

  • Syndrome de malabsorption / intolerance digestive

    • Hypersensibilite galactose (intolerance)
    • Hypersensibilite glucose (intolerance)
    • Hypersensibilite lactose (intolerance)
    • Syndrome malabsorption glucose/galactose
  • Adulte jeune (15-17 ans)

  • Enfant

    • Enfant de plus de 6 ans
  • Insuffisance renale chronique

  • Quel que soit le terrain

  • Adulte jeune (15-17 ans)

  • Enfant

    • Enfant de plus de 6 ans
  • Insuffisance renale chronique

  • Quel que soit le terrain

Illustration side-effect

Quels sont les effets indésirables de circadin ?

MODERE(S) OU SEVERE(S)
  • acuite visuelle modification
  • agitation
  • agressivite
  • angor
  • anxiete
  • appetit perte
  • arthralgie
  • arthrite
  • asthenie
  • bouffee vasomotrice
  • cauchemar
  • cephalee
  • constipation
  • convulsion
  • crampe musculaire
  • depression
  • dermatite
  • desorientation spatio temporelle
  • dorsalgie
  • douleur
  • douleur abdominale
  • douleur cervicale
  • douleur des extremites
  • douleur oppression thoracique
  • dyspepsie
  • dyspnee
  • eczema
  • epistaxis
  • eruption cutanee
  • erytheme
  • flatulence meteorisme
  • galactorrhee
  • gastrite
  • glycosurie
  • haleine modification halitose
  • hematurie
  • humeur trouble
  • hyperactivite
  • hypersudation
  • hypertension arterielle
  • hypertriglyceridemie
  • hypocalcemie
  • hyponatremie
  • infection a herpes virus
  • insomnie
  • irritabilite
  • jambes sans repos syndrome
  • langue oedeme
  • larmoiement
  • lethargie
  • leucopenie
  • libido trouble
  • manifestation cutanee
  • memoire trouble
  • nausee vomissement
  • nervosite
  • neutropenie
  • nycturie
  • obnubilation
  • oedeme de quincke angioedeme
  • oedeme facial
  • ongles alteration
  • palpitations
  • paresthesie
  • pharyngite
  • pleurs inhabituels
  • polyurie
  • priapisme
  • prise ponderale
  • prostatite
  • proteinurie
  • prurit
  • psoriasis
  • raideur musculaire
  • reaction allergique
  • reflux gastro oesophagien
  • rhinite
  • secheresse buccale
  • secheresse cutanee
  • sialorrhee
  • sinusite
  • sommeil attaque
  • sommeil trouble
  • somnolence diurne
  • souffle cardiaque
  • sueurs nocturnes
  • symptomes menopausiques
  • syncope
  • thrombocytopenie
  • trouble onirique
  • trouble psychocomportemental
  • ulceration buccale
  • vertige etourdissement
  • vigilance trouble
  • vision alteration
  • vision floue
  • zona
MODERE(S)
  • alat modification
  • asat modification
  • atteinte hepatique
  • bilirubine modification
  • gamma gt modification
  • lactico deshydrogenase modification
  • phosphatase alcaline modification
Illustration general

Liste des présentations disponibles

  • Illustration de la forme galénique

    CIRCADIN 2 mg, comprimé à libération prolongée

    plaquette(s) thermoformée(s) PVC PVDC aluminium de 30 comprimé(s)

    • REMBOURSABLE :
    • PRIX :
    Illustration posology

    Quelle est la posologie de circadin ?

    • Posologie

    La posologie recommandée est de 2 mg une fois par jour, 1 à 2 heures avant le coucher et après le repas. Cette posologie peut être poursuivie pendant une période allant jusqu'à 13 semaines.

    • Population pédiatrique La sécurité et l'efficacité de ce médicament chez les enfants âgés de 0 à 18 ans n'a pas encore été établie. Aucune donnée n'est disponible.

    • Utilisation chez l'insuffisant rénal L'effet d'une insuffisance rénale, quelle que soit son degré, sur la pharmacocinétique de la mélatonine n'a pas été étudié. La prudence s'impose lors de l'administration de la mélatonine chez des patients présentant une insuffisance rénale.

    • Utilisation chez l'insuffisant hépatique Aucune donnée n'est actuellement disponible sur l'utilisation de ce médicament chez les patients présentant une insuffisance hépatique. Les données publiées montrent que le taux de mélatonine endogène augmente de façon marquée durant les heures diurnes en raison d'une clairance réduite chez les insuffisants hépatiques. De ce fait, ce médicament est déconseillé chez les insuffisants hépatiques.