Informations générales

Indications et autres usages documentés

Contre-indications

Interactions

Effets indésirables

Composition, prix et conditionnement

Posologie

Clomid (clomifene)

Clomid (clomifene)

Informations générales

Indications et autres usages documentés

  • Effectuer une surveillance clinique

  • Effectuer une surveillance biologique

  • Chez l'adulte

  • Usage diagnostic et/ou exploration

  • Traitement curatif

  • Effectuer une surveillance biologique

  • Chez l'adulte

  • Chez l'adulte

Contre-indications

Contre-indication absolue

Utilisation déconseillée

Précautions d'emploi

Mise en garde

  • Anomalie metabolisme galactose

  • Atteinte hepatique

    • Atteinte hepatique antecedent personnel
    • Atteinte hepatique en cours
    • Atteinte hepatique severe
  • Cancer de l'ovaire

  • Cancer de l'uterus

  • Cancer du sein

  • Cataracte

  • Deficit en lactase

  • Deficit en sucrase-isomaltase

  • Enfant

  • Hemorragie genitale

    • Hemorragie genitale non diagnostiquee
  • Insuffisance hepatique

    • Insuffisance hepatique atcd personnel
    • Insuffisance hepatique severe maladie
  • Intolerance genetique au fructose

  • Kyste ovaire

  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

  • Regime sans galactose

  • Syndrome de malabsorption / intolerance digestive

    • Hypersensibilite fructose (intolerance)
    • Hypersensibilite galactose (intolerance)
    • Hypersensibilite glucose (intolerance)
    • Hypersensibilite lactose (intolerance)
    • Hypersensibilite saccharose (intolerance)
    • Syndrome malabsorption glucose/galactose
  • Trouble de la vision

  • Tumeur estrogenodependante

  • Tumeur maligne organes genitaux femme

  • Tumeur progestogene dependante

  • Allaitement

  • Grossesse

  • Dyslipidemie / anomalie metab lipide

  • Hyperlipidemie

    • Hypertriglyceridemie
    • Hypertriglyceridemie atcd familial
    • Hypertriglyceridemie atcd personnel
  • Obesite

  • Quel que soit le terrain

  • Hypertrophie ovarienne

  • Quel que soit le terrain

  • Syndrome ovarien polykystique

Interactions

Précautions d'emploi

Mise en garde

Pas de résultat

Il n'existe aucune interaction pour ce médicament.

Effets indésirables

Fréquents

Rares

Fréquence indéterminée

fréquent (> 1%)
  • accommodation trouble
  • cancer de lovaire
  • cataracte
  • champ visuel anomalie
  • constipation
  • diarrhee
  • diplopie
  • distension abdominale
  • douleur oculaire
  • douleur pelvienne
  • endometre hyperplasie
  • endometrite
  • estrogene modification
  • grossesse extra uterine
  • grossesse multiple
  • hyperstimulation ovarienne
  • hypertrophie ovarienne
  • kyste ovarien
  • malformation congenitale
  • menorragie
  • metrorragie
  • nevrite optique
  • oedeme maculaire
  • palpitations
  • photophobie
  • photopsie phosphene
  • scotome
  • spotting petit saignement
  • tachycardie
  • tension mammaire
  • thrombophlebite
  • vision alteration
  • vision corps flottants myodesopsie
  • vision floue
rare (< 1%)
  • alat modification
  • alopecie
  • asat modification
  • asthenie
  • cephalee
  • convulsion
  • depression
  • dermatite
  • eruption cutanee
  • hyperamylasemie
  • hyperlipasemie
  • hypertriglyceridemie
  • insomnie
  • nervosite
  • pancreatite aigue
  • pollakiurie
  • prurit
  • psychose
  • reaction allergique
  • sensation ebrieuse
  • urticaire
  • vertige etourdissement
Fréquence non précisée
  • bouffee vasomotrice
  • douleur abdominale
  • nausee vomissement

Liste des présentations disponibles

  • CLOMID 50 mg, comprimé

    plaquette(s) thermoformée(s) PVC-aluminium de 5 comprimé(s)

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 4,51

    Posologie

    Ce médicament s'administre par voie orale et ne peut être employé que sous surveillance médicale spécialisée.

    • Traitement de la stérilité par anovulation et dysovulation normoprolactinémiques d'origine haute fonctionnelle

    La posologie initiale est de 1 comprimé par jour (soit 50 mg) pendant 5 jours.

    Le traitement débutera 2 à 5 jours après le début d'une hémorragie de privation, naturelle ou induite par un progestatif, ou bien, en l'absence de cycle, un jour arbitrairement choisi par le médecin traitant.

    En cas d'ovulation il n'y a aucun avantage à augmenter la posologie dans les cycles suivants. Dans le cas contraire, (pas de décalage thermique, progestérone plasmatique au 20ème-26ème jour du cycle < 3 mg/ml), on prescrira au cours du second cycle de traitement 100 mg par jour pendant 5 jours (2 comprimés en une seule prise quotidienne).

    Il n'est pas recommandé d'augmenter la dose quotidienne et la durée des traitements au-delà de 100 mg/jour, pendant 5 jours. Si, à cette posologie, trois cures n'ont pas permis d'obtenir une ovulation, on considérera l'épreuve thérapeutique comme terminée. Lorsque, à la dose de 50 ou 100 mg, on aura obtenu une ovulation sans que celle-ci soit suivie de grossesse, on pourra persévérer jusqu'à un total de six cycles de traitement.

    Certaines patientes avec ovaires polymicrokystiques peuvent être hypersensibles au clomifène, même à la posologie initiale (50 mg/jour). En ce cas, la posologie pour les cycles suivants peut être diminuée à 1/2 comprimé par jour (25 mg/jour).

    Il est important de rappeler au couple la nécessité de rapports sexuels réguliers lors de la période de fécondité présumée.

    Le clomifène n'est pas indiqué chez les femmes qui ovulent.