Clottafact (fibrinogène)

Médicaments à base de fibrinogène :

Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

  • Dosages

    1,5 g/100 ml

  • Formes galéniques

    poudre et solvant pour solution injectable

  • Classe Thérapeutique

    B02BB - FIBRINOGENE

Illustration indications

Indications - Quand utiliser clottafact ?

    • Dans les formes acquises

    • Dans les formes severes

    • Dans les formes menacant pronostic vital

    • En obstetrique

    • En cas d'intervention chirurgicale

    • En traumatologie

    Illustration consindications

    Quelles sont les contre-indications de clottafact ?

    • Hypersensibilite

      • Hypersensibilite a l'un des excipients
      • Hypersensibilite fibrinogene
      • Atteinte hepatique

      • Choc anaphylactique

      • Coagulation intravasculaire disseminee

        • Civd antecedent personnel
      • Infarctus du myocarde

        • Infarctus du myocarde antecedent perso
      • Insuffisance hepatique

      • Intervention chirurgicale

      • Maladie thromboembolique

        • Maladie thromboembolique atcd personnel
      • Nouveau-ne

      • Pathologie coronarienne

        • Pathologie coronarienne atcd personnel
      • Quel que soit le terrain

      • Regime hyposode strict

      • Terrain allergique

      • Type particulier de traitement

        • Traitement prolonge
        • Traitement repete
      • Atteinte hepatique

      • Choc anaphylactique

      • Coagulation intravasculaire disseminee

        • Civd antecedent personnel
      • Infarctus du myocarde

        • Infarctus du myocarde antecedent perso
      • Insuffisance hepatique

      • Intervention chirurgicale

      • Maladie thromboembolique

        • Maladie thromboembolique atcd personnel
      • Nouveau-ne

      • Pathologie coronarienne

        • Pathologie coronarienne atcd personnel
      • Quel que soit le terrain

      • Regime hyposode strict

      • Terrain allergique

      • Type particulier de traitement

        • Traitement prolonge
        • Traitement repete
      Illustration side-effect

      Quels sont les effets indésirables de clottafact ?

      SEVERE(S)
      • civd coag intravascul disseminee
      • embolie pulmonaire
      • hemostase trouble
      • infarctus du myocarde
      • sueurs nocturnes
      • thromboembolie
      • thrombophlebite
      • thrombose veineuse
      • transmission agents infectieux
      MODERE(S) OU SEVERE(S)
      • anaphylaxie
      • cephalee
      • choc anaphylactique
      • fievre
      • frisson
      • hypotension arterielle
      • nausee vomissement
      • paresthesie
      • prurit
      • reaction allergique
      • tachycardie
      • urticaire
      Illustration general

      Liste des présentations disponibles

      • Illustration de la forme galénique

        CLOTTAFACT 1,5 g/100 ml, poudre et solvant pour solution injectable

        1 flacon(s) de poudre en verre - 1 flacon(s) de solvant en verre de 100 ml avec un système de transfert muni d'un évent à filtre stérilisant

        • REMBOURSABLE :
        • PRIX :
        Illustration posology

        Quelle est la posologie de clottafact ?

        Le traitement devra être initié sous la surveillance d'un médecin spécialiste des troubles de l'hémostase.

        • Posologie

        Le dosage et la durée de la substitution dépendent de la sévérité des troubles, de la localisation, de l'étendue du saignement et de l'état clinique du patient.

        La concentration plasmatique de fibrinogène doit être mesurée initialement, et surveillée régulièrement, pour déterminer la posologie et la fréquence d'administration adaptée à chaque individu. L'état clinique du patient et les autres thérapies de substitution utilisées feront l'objet d'une surveillance continue.

        Les valeurs normales de fibrinogène circulant sont en moyenne de 1.5 à 4.5 g /l. La valeur critique de fibrinogène en dessous de laquelle une hémorragie peut apparaitre est approximativement de 0.5-1 g/l.

        • Déficits constitutionnels

        L'objectif de la première injection est d'atteindre un taux de fibrinogène circulant supérieur à 1 g/l (valeurs normales comprises entre 1,5 et 4,5 g/l).

        Formule de calcul pour la dose initiale :

        quantité à injecter (g) = (taux à obtenir (g/l) - taux basal (g/l)) x 0,043 x poids corporel (kg).

        0,043 correspondant à 1/taux de récupération (g/l/g/kg)

        La posologie ultérieure (doses et fréquence des injections) sera adaptée à l'état clinique et au suivi biologique du patient.

        Le traitement doit être initié sous la surveillance d'un médecin spécialiste des troubles de l'hémostase.

        • Posologie

        Le dosage et la durée de la substitution dépendent de la sévérité des troubles, de la localisation, de l'étendue du saignement et de l'état clinique du patient.

        La concentration plasmatique de fibrinogène doit être mesurée initialement, et surveillée régulièrement, pour déterminer la posologie et la fréquence d'administration adaptée à chaque individu. L'état clinique du patient et les autres thérapies de substitution utilisées feront l'objet d'une surveillance continue.

        Les valeurs normales de fibrinogène circulant sont en moyenne de 1.5 à 4.5 g /l. La valeur critique de fibrinogène en dessous de laquelle une hémorragie peut apparaitre est approximativement de 0.5-1 g/l.

        • Déficits acquis

        . Adultes Généralement, une dose initiale de 1 à 2 g est administrée, et éventuellement répétée. Dans les hémorragies aigues sévères obstétricales, des quantités plus importantes de fibrinogène (4 à 8 g) peuvent être nécessaires. En cas d'urgence dans les hémorragies aigues, si la concentration de fibrinogène n'est pas disponible, une dose initiale sera administrée et les doses suivantes seront adaptées aux concentrations disponibles dans l'intervalle.

        Le traitement doit être initié sous la surveillance d'un médecin spécialiste des troubles de l'hémostase.

        • Posologie

        Le dosage et la durée de la substitution dépendent de la sévérité des troubles, de la localisation, de l'étendue du saignement et de l'état clinique du patient.

        La concentration plasmatique de fibrinogène doit être mesurée initialement, et surveillée régulièrement, pour déterminer la posologie et la fréquence d'administration adaptée à chaque individu. L'état clinique du patient et les autres thérapies de substitution utilisées feront l'objet d'une surveillance continue.

        Les valeurs normales de fibrinogène circulant sont en moyenne de 1.5 à 4.5 g /l. La valeur critique de fibrinogène en dessous de laquelle une hémorragie peut apparaitre est approximativement de 0.5-1 g/l.

        • Déficits acquis

        . Enfants La posologie déterminée en fonction du poids corporel et de la situation clinique est généralement de 0,02 à 0,03 g/kg.