Colimycine 1. (colistiméthate)

Découvrez Posos 🎉

L’outil d’aide à la prescription simple et personnalisé qui vous aide à prendre la meilleure décision.

  • Identifier une posologie complexe
  • Limiter la iatrogénie
  • Vérifier les contre-indications
  • Trouver un équivalent thérapeutique
Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

    Colistimethate

  • Dosages

    000.000 U.I.

  • Formes galéniques

    poudre et solvant pour solution injectable

  • Classe Thérapeutique

    J01XB - POLYMYXINES

Illustration indications

Indications - Quand utiliser colimycine 1. ?

  • En cas de resistance a un autre trt

  • Associer a d'autres therapeutiques

  • Dans les formes severes

  • Chez l'adulte

  • Chez l'enfant

  • Chez le nourrisson

  • Chez le nouveau-ne

  • Chez le sujet age

  • Dans les formes documentees

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de colimycine 1. ?

  • Colite pseudomembraneuse

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite colistimethate sodique
    • Hypersensibilite colistine
    • Hypersensibilite polymyxines
  • Allaitement

  • Myasthenie

  • Autre traitement en cours

    • Trt par aminoside voie parenterale
    • Trt par curare
    • Trt par medicament nephrotoxique
  • Diarrhee

    • Diarrhee severe
  • Hypovolemie

  • Insuffisance renale chronique

  • Nourrisson

    • Nourrisson de moins de 12 mois
  • Nouveau-ne

  • Porphyrie cutanee

  • Porphyrie hepatique

  • Quel que soit le terrain

  • Diarrhee

    • Diarrhee severe
  • Hypovolemie

  • Insuffisance renale chronique

  • Nourrisson

    • Nourrisson de moins de 12 mois
  • Nouveau-ne

  • Porphyrie cutanee

  • Porphyrie hepatique

  • Quel que soit le terrain

Illustration side-effect

Quels sont les effets indésirables de colimycine 1. ?

SEVERE(S)
  • irritation meningee
MODERE(S) OU SEVERE(S)
  • acouphene bourdonnement doreille
  • anurie
  • apnee
  • asthenie
  • ataxie
  • atteinte renale
  • blocage neuromusculaire
  • cephalee
  • confusion mentale
  • convulsion
  • depression respiratoire
  • desorientation spatio temporelle
  • diarrhee
  • douleur dentaire
  • dysarthrie parole difficulte
  • dysgueusie
  • electroencephalogramme modification
  • equilibre trouble
  • faiblesse musculaire
  • flatulence meteorisme
  • hematurie
  • hypercreatininemie
  • hyperuremie hyperazotemie
  • hypocalcemie
  • hypokaliemie
  • hyponatremie
  • insuffisance renale aigue
  • insuffisance renale chronique
  • nausee vomissement
  • necrose tubulaire renale
  • neurotoxicite
  • oligurie
  • oreille trouble
  • paresthesie
  • polydipsie
  • proteinurie
  • psychose
  • sialorrhee
  • somnolence diurne
  • vertige etourdissement
  • vision alteration
  • vision floue
MODERE(S)
  • amaigrissement
  • anxiete
  • appetit perte
  • arthralgie
  • reaction locale au point dinjection
MINEUR(S) OU MODERE(S)
  • bronchospasme asthme
  • eczema
  • eruption cutanee
  • eruption maculo papuleuse
  • fievre
  • oedeme de quincke angioedeme
  • prurit
  • reaction allergique
Illustration general

Liste des présentations disponibles

  • Illustration de la forme galénique

    COLIMYCINE 1.000.000 U.I., poudre et solvant pour solution injectable

    50 flacon(s) en verre

    • REMBOURSABLE :
    • PRIX :
    Illustration posology

    Quelle est la posologie de colimycine 1. ?

    La dose à administrer et la durée du traitement doivent tenir compte de la sévérité de l'infection, ainsi que de la réponse clinique. Les recommandations thérapeutiques doivent être respectées.

    La dose est exprimée en unités internationales (UI) de colistiméthate sodique (CMS). Des données de conversion d'UI de CMS en mg de CMS aussi bien qu'en mg d'activité de colistine base (ACB) sont mentionnées dans la rubrique "Mode d'administration".

    Les recommandations posologiques suivantes ont été établies sur la base de données pharmacocinétiques limitées chez des patients présentant un état sévère (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

    • Adultes et adolescents

    Dose d'entretien de 9 MUI/jour, répartis en 2-3 doses.

    Chez des patients présentant un état sévère, une dose de charge de 9 MUI devrait être administrée.

    L'intervalle de temps le plus approprié par rapport à la première dose d'entretien n'a pas été établi.

    Une modélisation suggère que des doses de charge et d'entretien jusqu'à 12 MUI peuvent être nécessaires chez des patients avec une fonction rénale normale dans certains cas. L'expérience clinique avec de telles doses est toutefois extrêmement limitée, et la sécurité d'emploi n'a pas été établie.

    La dose de charge est à utiliser chez des patients aux fonctions rénales normales et altérées, y compris chez ceux ayant eu une transplantation rénale.

    • Insuffisance hépatique

    Il n'y a pas de données chez les patients insuffisants hépatiques. La prudence est recommandée quand le colistiméthate sodique est administré chez ces patients.

    • Sujet âgé

    Aucun ajustement posologique chez les patients âgés présentant une fonction rénale normale n'est jugé nécessaire.

    • Population pédiatrique

    Les données à l'appui d'un schéma posologique dans la population pédiatrique sont très limitées. La maturité rénale doit être prise en considération lors de la détermination de la dose. La dose doit être basée sur la masse maigre.

    Pour des enfants ayant un poids supérieur à 40 kg, l'utilisation des recommandations posologiques pour les adultes doit être envisagée.

    L'utilisation de doses > 150000 UI/kg/jour a été rapportée chez des enfants atteints de mucoviscidose.

    Il n'y a pas de données concernant l'utilisation d'une dose de charge, ni la quantité de cette dose, chez les enfants présentant un état sévère.

    Aucune recommandation posologique n'a été établie chez des enfants présentant une insuffisance rénale.

    La dose à administrer et la durée du traitement doivent tenir compte de la sévérité de l'infection, ainsi que de la réponse clinique. Les recommandations thérapeutiques doivent être respectées.

    La dose est exprimée en unités internationales (UI) de colistiméthate sodique (CMS). Des données de conversion d'UI de CMS en mg de CMS aussi bien qu'en mg d'activité de colistine base (ACB) sont mentionnées dans la rubrique "Mode d'administration".

    Les recommandations posologiques suivantes ont été établies sur la base de données pharmacocinétiques limitées chez des patients présentant un état sévère (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

    • Insuffisance rénale

    Des adaptations posologiques en cas d'insuffisance rénale sont nécessaires, mais les données pharmacocinétiques disponibles chez l'insuffisant rénal sont très limitées.

    Les adaptations posologiques suivantes peuvent être proposées à titre indicatif.

    Des diminutions de posologie sont recommandées pour les patients avec une clairance de la créatinine < 50 ml/min :

    Une administration 2 fois par jour est recommandée.

    Clairance de la créatinine (ml/min) : < 50-30 Dose quotidienne : 5,5-7,5 MUI

    Clairance de la créatinine (ml/min) : < 30-10 Dose quotidienne : 4,5-5,5 MUI

    Clairance de la créatinine (ml/min) : < 10 Dose quotidienne : 3,5 MUI

    M UI = million UI

    • Hémodialyse et hémo(dia)filtration continue La colistine semble être dialysable par hémodialyse conventionnelle et hémo(dia)filtration veino-veineuse continue (HFVVC, HDFVVC). Il existe des données très limitées provenant d'études pharmacocinétiques menées sur de très petits nombres de patients transplantés rénaux. Aucune recommandation posologique ne peut pas être établie. Les schémas suivants pourraient être envisagés.

    . Hémodialyse

    Jours sans hémodialyse : 2,25 MUI /jour (2,2-2,3 MUI / jour).

    Jours avec hémodialyse : 3 MUI/jour les jours d'hémodialyse, à administrer après la séance d'hémodialyse.

    Une administration 2 fois par jour est recommandée.

    . HFVVC, HDFVVC

    Comme pour les patients avec une fonction rénale normale. Une administration 3 fois par jour est recommandée.

    • Sujet âgé

    Aucun ajustement posologique chez les patients âgés présentant une fonction rénale normale n'est jugé nécessaire.

    La dose à administrer et la durée du traitement doivent tenir compte de la sévérité de l'infection, ainsi que de la réponse clinique. Les recommandations thérapeutiques doivent être respectées.

    La dose est exprimée en unités internationales (UI) de colistiméthate sodique (CMS). Des données de conversion d'UI de CMS en mg de CMS aussi bien qu'en mg d'activité de colistine base (ACB) sont mentionnées dans la rubrique "Mode d'administration".

    Les recommandations posologiques suivantes ont été établies sur la base de données pharmacocinétiques limitées chez des patients présentant un état sévère (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

    • Population pédiatrique

    Les données à l'appui d'un schéma posologique dans la population pédiatrique sont très limitées. La maturité rénale doit être prise en considération lors de la détermination de la dose. La dose doit être basée sur la masse maigre.

    Enfants < ou = 40 kg

    75000 à 150000 UI/kg/jour répartis en 3 doses.

    Pour des enfants ayant un poids supérieur à 40 kg, l'utilisation des recommandations posologiques pour les adultes doit être envisagée.

    L'utilisation de doses > 150000 UI/kg/jour a été rapportée chez des enfants atteints de mucoviscidose.

    Il n'y a pas de données concernant l'utilisation d'une dose de charge, ni la quantité de cette dose, chez les enfants présentant un état sévère.

    Aucune recommandation posologique n'a été établie chez des enfants présentant une insuffisance rénale.

    La dose à administrer et la durée du traitement doivent tenir compte de la sévérité de l'infection, ainsi que de la réponse clinique. Les recommandations thérapeutiques doivent être respectées.

    La dose est exprimée en unités internationales (UI) de colistiméthate sodique (CMS). Des données de conversion d'UI de CMS en mg de CMS aussi bien qu'en mg d'activité de colistine base (ACB) sont mentionnées dans la rubrique "Mode d'administration".

    Les recommandations posologiques suivantes ont été établies sur la base de données pharmacocinétiques limitées chez des patients présentant un état sévère (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

    • Administration intrathécale et intraventriculaire

    Basée sur des données limitées, la posologie suivante est recommandée chez les adultes :

    Voie intraventriculaire.

    125000 UI/jour

    Les doses administrées par voie intrathécale ne doivent pas dépasser celles recommandées pour l'administration intraventriculaire.

    Aucune recommandation posologique spécifique concernant l'administration par voies intrathécale et intraventriculaire ne peut être effectuée pour les enfants.

    Pour les voies d'administration intrathécale et intraventriculaire, il est recommandé d'utiliser le dosage 1000000 UI.