Confidex (protéine s / protéine c / facteur x / facteur vii / facteur ix / fa...

Médicaments à base de facteur ii ou facteur x ou facteur ix ou protéine s ou facteur vii ou protéine c :

Illustration general

Informations générales

Illustration indications

Indications - Quand utiliser confidex ?

  • Traitement curatif

  • Traitement preventif

  • Traitement substitutif

  • Dans les formes acquises

  • En cas de traitement par anti vitamine k

  • En cas de surdosage en anti vitamine k

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de confidex ?

  • Coagulation intravasculaire disseminee

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite facteur ii
    • Hypersensibilite facteur ix
    • Hypersensibilite facteur vii
    • Hypersensibilite facteur x
    • Hypersensibilite heparine
    • Hypersensibilite proteine c
    • Hypersensibilite proteine s
  • Thrombopenie

    • Thrombopenie induite heparine antecedent personnel
    • Thrombopenie induite heparine type ii
  • Adulte jeune (15-17 ans)

  • Enfant

  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

  • Angor

    • Angor antecedent personnel
  • Atteinte hepatique

    • Atteinte hepatique antecedent personnel
  • Autre traitement en cours

    • Trt par antivitamine k
  • Cardiopathie ischemique

    • Cardiopathie antecedent personnel
  • Carence en vitamine

    • Carence en vitamine k
  • Choc anaphylactique

  • Deficit inhibiteur coagulation

  • Hemophilie

    • Hemophilie b
  • Infarctus du myocarde

    • Infarctus du myocarde recent
  • Insuffisance coronarienne

    • Insuffisance coronarienne atcd personnel
  • Insuffisance hepatique

    • Insuffisance hepatique atcd personnel
  • Intervention chirurgicale

    • Intervention chirurgicale recente
  • Pathologie coronarienne

    • Pathologie coronarienne atcd personnel
  • Quel que soit le terrain

  • Regime hyposode strict

  • Angor

    • Angor antecedent personnel
  • Atteinte hepatique

    • Atteinte hepatique antecedent personnel
  • Autre traitement en cours

    • Trt par antivitamine k
  • Cardiopathie ischemique

    • Cardiopathie antecedent personnel
  • Carence en vitamine

    • Carence en vitamine k
  • Choc anaphylactique

  • Deficit inhibiteur coagulation

  • Hemophilie

    • Hemophilie b
  • Infarctus du myocarde

    • Infarctus du myocarde recent
  • Insuffisance coronarienne

    • Insuffisance coronarienne atcd personnel
  • Insuffisance hepatique

    • Insuffisance hepatique atcd personnel
  • Intervention chirurgicale

    • Intervention chirurgicale recente
  • Pathologie coronarienne

    • Pathologie coronarienne atcd personnel
  • Quel que soit le terrain

  • Regime hyposode strict

Illustration side-effect

Quels sont les effets indésirables de confidex ?

SEVERE(S)
  • agitation
  • angor
  • anticorps apparition
  • bouffee vasomotrice
  • civd coag intravascul disseminee
  • fievre
  • frisson
  • hypotension arterielle
  • lethargie
  • nausee vomissement
  • oedeme de quincke angioedeme
  • picotement
  • syndrome nephrotique
  • tachycardie
  • thrombocytopenie
  • thromboembolie
  • transmission agents infectieux
  • urticaire
Illustration general

Liste des présentations disponibles

  • Illustration de la forme galénique

    CONFIDEX 250 UI, poudre et solvant pour solution injectable

    1 flacon(s) en verre - 1 flacon(s) en verre de 10 ml avec dispositif(s) de transfert

    • REMBOURSABLE :
    • PRIX :
  • Illustration de la forme galénique

    CONFIDEX 1000 UI, poudre et solvant pour solution injectable

    1 flacon(s) en verre - 1 flacon(s) en verre de 40 ml avec dispositif(s) de transfert 20/20 muni d’un filtre

    • REMBOURSABLE :
    • PRIX :
  • Illustration de la forme galénique

    CONFIDEX 500 UI, poudre et solvant pour solution injectable

    1 flacon(s) en verre - 1 flacon(s) en verre de 20 ml avec dispositif(s) de transfert

    • REMBOURSABLE :
    • PRIX :
    Illustration posology

    Quelle est la posologie de confidex ?

    Les posologies recommandées ci-dessous sont données à titre indicatif. Le traitement doit être initié sous la surveillance d'un médecin spécialiste des troubles de la coagulation. La posologie et la durée du traitement de substitution dépendent de l'indication thérapeutique, de la sévérité du trouble, de la localisation et de l'étendue de l'accident hémorragique, ainsi que de l'état clinique du patient.

    La dose et la fréquence d'administration doivent être calculées sur la base de chaque cas individuel. L'intervalle entre les administrations doit être adapté en fonction des demi-vies des différents facteurs de coagulation du complexe prothrombique (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques"). La posologie individuelle nécessaire peut uniquement être déterminée sur la base des évaluations régulières des taux plasmatiques du facteur de coagulation à corriger ou sur la base d'un test global évaluant le taux de complexe prothrombique (temps de Quick, INR), et en fonction d'un suivi régulier de l'état clinique du patient.

    Dans le cas d'interventions chirurgicales majeures, il est essentiel de réaliser un suivi précis du traitement de substitution à l'aide de tests de coagulation (tests spécifiques évaluant les facteurs de coagulation et/ou test global évaluant le taux de complexe prothrombique).

    • Traitement et prophylaxie péri-opératoire des hémorragies lors d'un traitement par anti-vitamine K. La dose dépendra de l'INR avant traitement et de l'INR cible. L'INR avant traitement doit être mesuré juste avant l'administration afin de calculer la dose appropriée de ce médicament. Les données suivantes indiquent les doses approximatives (ml/kg de poids corporel de produit reconstitué et UI de FIX/kg de poids corporel) requises dans le cadre de la correction de l'INR (par ex. < ou = 1,3) pour des taux d'INR initiaux différents.

    INR avant traitement : 2,0 - 3,9 . Dose approximative en ml/kg de poids corporel = 1 . Dose approximative de facteur IX en UI/kg de poids corporel = 25

    INR avant traitement : 4,0 - 6,0 . Dose approximative en ml/kg de poids corporel = 1,4 . Dose approximative de facteur IX en UI/kg de poids corporel = 35

    INR avant traitement : > 6,0 . Dose approximative en ml/kg de poids corporel = 2 . Dose approximative de facteur IX en UI/kg de poids corporel = 50

    La dose maximale unique dépend du poids corporel qui ne doit pas excéder 100 kg. Pour les patients qui pèsent plus de 100 kg, la dose (en Unités Internationales de facteur IX) ne doit pas dépasser : . 2500 UI quand l'INR avant traitement est situé dans l'intervalle 2,0 - 3,9 . 3500 UI quand l'INR avant traitement est situé dans l'intervalle 4,0 - 6,0 . 5000 UI quand l'INR avant traitement est supérieur à 6.

    La correction des troubles de l'hémostase induits par l'anti-vitamine K est généralement obtenue approximativement 30 minutes après l'injection. L'administration simultanée de vitamine K doit être prise en compte chez les patients recevant ce médicament pour une correction rapide des antagonistes de la vitamine K, étant donné que les effets de celle-ci sont habituellement obtenus en 4 à 6 heures.

    Il n'y a pas de données cliniques sur l'administration répétée de ce médicament chez des patients nécessitant une correction rapide des antagonistes de la vitamine K. Par conséquent celle-ci n'est pas recommandée.

    Ces recommandations reposent sur des données d'études cliniques menées chez un nombre limité de sujets. La récupération et la durée de l'effet thérapeutique peuvent varier, en conséquence le suivi de l'INR est obligatoire au cours du traitement.

    • Traitement et prophylaxie péri-opératoire des hémorragies dans les cas de déficit congénital de l'un des facteurs de coagulation vitamine K dépendants, lorsque le facteur de coagulation spécifique purifié n'est pas disponible.

    Le calcul de la dose requise de concentré de complexe prothrombique repose sur des données issues d'études cliniques :

    • 1 UI de facteur IX par kg de poids corporel est supposée augmenter l'activité facteur IX plasmatique de 1,3 % (0,013 UI/ml) par rapport à la normale
    • 1 UI de facteur VII par kg de poids corporel augmente l'activité facteur VII plasmatique de 1,7 % (0,017 UI/ml) par rapport à la normale
    • 1 UI de facteur II par kg de poids corporel augmente l'activité facteur II plasmatique de 1,9 % (0,019 UI/ml) par rapport à la normale
    • 1 UI de facteur X par kg de poids corporel augmente l'activité facteur X plasmatique de 1,9 % (0,018 UI/ml) par rapport à la normale.

    La posologie d'un facteur spécifique administré est exprimée en Unités Internationales (UI) par rapport au standard de l'OMS en vigueur pour chaque facteur. L'activité plasmatique d'un facteur de coagulation spécifique est exprimée soit en pourcentage (de l'activité normale du plasma humain) soit en Unités Internationales (par rapport à l'étalon international pour le facteur de coagulation spécifique).

    Une Unité Internationale (UI) de l'activité d'un facteur de coagulation correspond à la quantité de ce facteur contenue dans un ml de plasma humain normal.

    Par exemple, le calcul de la dose requise de facteur X repose sur des observations montrant qu'une unité internationale (UI) de facteur X par kg de poids corporel augmente l'activité du facteur X plasmatique de 0,019 UI/ml.

    La posologie requise est déterminée en utilisant la formule suivante :

    Nombre d'unités requises = poids corporel (kg) x augmentation de facteur X souhaitée (UI/ml) x 53 où 53 (ml/kg) correspond à l'inverse de la récupération estimée.

    Le calcul est basé sur des données provenant de patients recevant des antagonistes de la vitamine K. Un calcul basé sur des données provenant de sujets sains donnerait une estimation plus faible de la dose requise.

    Si la récupération individuelle est connue, cette valeur doit être utilisée pour le calcul.

    Les données spécifiques sur le produit sont issues d'études cliniques chez des volontaires sains (N = 15), recevant des antagonistes de la vitamine K dans le traitement de saignement majeur aigu ou en prophylaxie péri-opératoire des saignements (N = 98, N = 43) (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques").

    • Population pédiatrique

    La sécurité et l'efficacité de ce médicament chez les enfants et les adolescents n'a pas encore été établie dans des études cliniques contrôlées (Cf. rubriques "Mises en garde et précautions d'emploi" et "Propriétés pharmacocinétiques").

    • Personnes âgées

    La posologie et le mode d'administration chez les personnes âgées (> 65 ans) sont identiques aux recommandations générales.