Copaxone (glatiramère)

Médicaments à base de glatiramère :

Découvrez Posos 🎉

L’outil d’aide à la prescription simple et personnalisé qui vous aide à prendre la meilleure décision.

  • Identifier une posologie complexe
  • Limiter la iatrogénie
  • Vérifier les contre-indications
  • Trouver un équivalent thérapeutique
Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

    Glatiramere

  • Dosages

    20 mg/ml40 mg/ml

  • Formes galéniques

    solution injectable

  • Classe Thérapeutique

    L03AX - AUTRES IMMUNOSTIMULANTS

Illustration indications

Indications - Quand utiliser copaxone ?

  • Dans les formes evoluant par poussees

  • Dans les formes recurrentes

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de copaxone ?

  • Adulte jeune (15-17 ans)

  • Enfant

    • Enfant de moins de 12 ans
  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite antecedent personnel
    • Hypersensibilite glatiramere acetate
  • Mode d'administration particulier

    • Voie intramusculaire
    • Voie intraveineuse
  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

  • Grossesse

  • Adulte jeune (15-17 ans)

  • Allaitement

  • Atteinte cardiovasculaire

    • Atteinte cardiovasculaire atcd personnel
  • Douleur

    • Douleur thoracique
  • Dyspnee

  • Enfant

    • Enfant de plus de 12 ans
  • Exposition a une temperature extreme

  • Immunisation

    • Titre d'anticorps
  • Insuffisance renale chronique

  • Quel que soit le terrain

  • Sujet age

  • Tachycardie

  • Adulte jeune (15-17 ans)

  • Allaitement

  • Atteinte cardiovasculaire

    • Atteinte cardiovasculaire atcd personnel
  • Douleur

    • Douleur thoracique
  • Dyspnee

  • Enfant

    • Enfant de plus de 12 ans
  • Exposition a une temperature extreme

  • Immunisation

    • Titre d'anticorps
  • Insuffisance renale chronique

  • Quel que soit le terrain

  • Sujet age

  • Tachycardie

Illustration side-effect

Quels sont les effets indésirables de copaxone ?

SEVERE(S)
  • sans info sur effets surdosage
MODERE(S) OU SEVERE(S)
  • alat modification
  • asat modification
  • asthenie
  • atteinte hepatique
  • avortement spontane
  • bilirubine modification
  • bouffee vasomotrice
  • cholestase
  • douleur
  • douleur oppression thoracique
  • dyspnee
  • frisson
  • gamma gt modification
  • hepatomegalie
  • hyperleucocytose
  • hypothermie
  • lactico deshydrogenase modification
  • leucopenie
  • lithiase biliaire
  • lymphadenopathie
  • oedeme de quincke angioedeme
  • oedeme facial
  • oedeme peripherique
  • palpitations
  • phosphatase alcaline modification
  • reaction allergique
  • splenomegalie
  • tachycardie
  • thrombocytopenie
MODERE(S)
  • canal carpien syndrome
  • cephalee
  • champ visuel anomalie
  • convulsion
  • dysarthrie parole difficulte
  • dysgraphie
  • dystonie
  • hypertonie musculaire
  • myoclonie
  • nevrite
  • nystagmus
  • paralysie
  • sciatique
  • stupeur
  • syncope
  • tremblement
  • trouble cognitif
MINEUR(S)
  • acces maniaque
  • agressivite
  • anorexie
  • anxiete
  • apnee
  • arthralgie
  • arthrite
  • arthropathie
  • atrophie cutaneo muqueuse
  • atrophie musculaire
  • atteinte genito urinaire
  • atteinte pulmonaire
  • augmentation du volume mammaire
  • blepharoptose ptosis
  • bradycardie
  • bronchite
  • bursite
  • cancer cutane
  • candidose vaginale
  • carie dentaire
  • cataracte
  • cellulite
  • colite
  • constipation
  • cornee modification
  • cornee ulceration
  • depression
  • dermatite
  • diplopie
  • dorsalgie
  • douleur cervicale
  • douleur des extremites
  • douleur locale au point dinjection
  • douleur pelvienne
  • dyspepsie
  • dysphagie deglutition difficulte
  • ecchymoses
  • enterite
  • epistaxis
  • erection trouble
  • eructation
  • eruption cutanee
  • erytheme
  • erytheme noueux
  • euphorie
  • extrasystole
  • fer metabolisme perturbation
  • fievre
  • furonculose
  • gastrite
  • glande salivaire modification
  • goitre
  • hallucination
  • hemorragie oculaire
  • hyperlipidemie
  • hypernatremie
  • hypersudation
  • hyperthyroidie
  • incontinence fecale
  • induration
  • infection a herpes virus
  • infection bacterienne
  • infection fongique mycose
  • infection oculaire
  • infection urinaire
  • infection virale
  • inflammation de la muqueuse
  • inflammation locale au point dinjection
  • laryngospasme
  • lipoatrophie lipodystrophie
  • lithiase renale
  • manifestation cutanee
  • miction trouble
  • mydriase
  • nausee vomissement
  • necrose cutanee
  • nephrite interstitielle
  • nervosite
  • oedeme
  • oreille trouble
  • otite
  • parodontite
  • personnalite trouble
  • pollakiurie
  • priapisme
  • prise ponderale
  • prostate trouble
  • prostatite
  • prurit
  • pyelonephrite
  • reaction locale au point dinjection
  • rectorragie
  • retention durine
  • rhinite
  • saignement vaginal
  • secheresse oculaire
  • syndrome grippal
  • tendance tentative suicidaire
  • toux
  • trouble cutaneo muqueux
  • trouble onirique
  • trouble urinaire
  • ulcere oesophagien
  • urines modification
  • urticaire
  • vaginite
  • varices
  • vasodilatation arteriolaire
  • vasodilatation peripherique
  • vision alteration
  • zona
Illustration general

Liste des présentations disponibles

  • Illustration de la forme galénique

    COPAXONE 20 mg/ml, solution injectable en seringue préremplie

    28 seringue(s) préremplie(s) en verre de 1 ml

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 692,97
  • Illustration de la forme galénique

    COPAXONE 40 mg/ml, solution injectable en seringue préremplie

    12 seringue(s) préremplie(s) en verre de 1 ml

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 645,97
    Illustration posology

    Quelle est la posologie de copaxone ?

    • Posologie

    La posologie recommandée chez l'adulte est de 20 mg d'acétate de glatiramère (une seringue préremplie) administrés par voie sous-cutanée une fois par jour.

    En l'état actuel des connaissances, la durée de traitement ne peut être précisée.

    La décision d'un traitement de longue durée sera prise sur la base d'une évaluation clinique personnalisée au cas par cas par le médecin prescripteur.

    • Population pédiatrique
    • Enfants et adolescents : aucune étude clinique contrôlée, prospective, randomisée ou pharmacocinétique n'a été réalisée chez l'enfant ou l'adolescent. Cependant quelques données publiées suggèrent que le profil de sécurité chez l'adolescent âgé de 12 à 18 ans traité par l'acétate de glatiramère en sous-cutanée tous les jours est comparable à celui observé chez les adultes.

    Il n'existe pas assez d'information disponible sur l'utilisation de l'acétate de glatiramère chez l'enfant de moins de 12 ans pour recommander son utilisation. Par conséquent, l'acétate de glatiramère ne doit pas être utilisé dans cette population.

    • Populations spécifiques
    • Patients âgés : L'acétate de glatiramère n'a pas été étudié spécifiquement chez le patient âgé.

    • Patients atteints d'une insuffisance rénale : L'acétate de glatiramère n'a pas été étudié spécifiquement chez les patients atteints d'une insuffisance rénale (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").