Découvrez Posos 🎉

L’outil d’aide à la prescription simple et personnalisé qui vous aide à prendre la meilleure décision.

  • Identifier une posologie complexe
  • Limiter la iatrogénie
  • Vérifier les contre-indications
  • Trouver un équivalent thérapeutique
Illustration general

Informations générales

Illustration indications

Indications - Quand utiliser coquelusedal ?

  • Traitement symptomatique

  • Traitement symptomatique

  • Dans les formes legeres

  • Dans les formes moderees

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de coquelusedal ?

  • Enfant

    • Enfant de moins de 13 kg
  • Insuffisance hepatique

    • Insuffisance hepatique maladie
  • Nourrisson

    • Enfant de moins de 13 kg
  • Nouveau-ne

  • Rectite / rectorragie

    • Lesion anorectale antecedent personnel
    • Rectite/rectorragie antecedent personnel
    • Autre traitement en cours

      • Trt par antipyretique
      • Trt par paracetamol
    • Deficit gluc 6 phosphate deshydrogenase

    • Examen laboratoire interference

      • Dosage sanguin acide urique
      • Dosage sanguin glycemie
      • Interaction avec examens de laboratoire
    • Hepatite

      • Hepatite virale
    • Autre traitement en cours

      • Trt par antipyretique
      • Trt par paracetamol
    • Deficit gluc 6 phosphate deshydrogenase

    • Diarrhee

    • Examen laboratoire interference

      • Dosage sanguin acide urique
      • Dosage sanguin glycemie
      • Interaction avec examens de laboratoire
    • Hepatite

      • Hepatite virale
    • Quel que soit le terrain

    Illustration side-effect

    Quels sont les effets indésirables de coquelusedal ?

    MODERE(S) OU SEVERE(S)
    • accommodation trouble
    • acouphene bourdonnement doreille
    • agranulocytose
    • alat modification
    • albuminurie
    • amnesie
    • anaphylaxie
    • anemie hemolytique
    • anurie
    • anxiete
    • asat modification
    • ataxie
    • atteinte hepatique
    • atteinte renale
    • bouffee vasomotrice
    • bronchospasme asthme
    • cauchemar
    • cephalee
    • choc anaphylactique
    • cirrhose
    • coagulation trouble
    • colite
    • confusion mentale
    • constipation
    • convulsion
    • cytolyse hepatique
    • deces mortalite
    • delire
    • dependance
    • depression
    • diarrhee
    • douleur oppression thoracique
    • dysarthrie parole difficulte
    • dyscrasie sanguine
    • dyspnee
    • dysurie
    • eczema
    • eruption cutanee
    • erytheme
    • erytheme pigmente fixe
    • euphorie
    • exantheme
    • fibrose hepatique
    • fievre
    • frisson
    • hallucination
    • hematurie
    • hemorragie digestive
    • hepatite
    • humeur trouble
    • hypersudation
    • hypertension arterielle
    • hypotension arterielle
    • ictere
    • insuffisance hepatique
    • kounis syndrome
    • lesion hepatique
    • leucopenie
    • lyell syndrome necrolyse epidermique toxique net
    • malaise lipothymie
    • mydriase
    • myosis
    • necrose hepatique
    • nephrite interstitielle
    • nephrotoxicite
    • nervosite
    • neutropenie
    • oedeme
    • oedeme de quincke angioedeme
    • pancytopenie
    • prurit
    • purpura
    • pustulose
    • reaction allergique
    • retention durine
    • sommeil trouble
    • somnolence diurne
    • stevens johnson syndrome
    • syncope
    • tachycardie
    • taux prothrombine modification
    • thrombocytopenie
    • toxidermie bulleuse pemphigus
    • tremblement
    • urines modification
    • urticaire
    • vertige etourdissement
    • vision alteration
    MODERE(S)
    • acidose metabolique
    • anorexie
    • arythmie
    • bilirubine modification
    • coma
    • douleur abdominale
    • encephalopathie hepatique
    • hyperamylasemie
    • hyperglycemie
    • hypoglycemie
    • insuffisance renale aigue
    • irritation cutanee
    • lactico deshydrogenase modification
    • nausee vomissement
    • necrose tubulaire renale
    • paleur
    • pancreatite aigue
    MINEUR(S)
    • anorectite
    • irritation anale
    • ulceration anorectale
    Illustration general

    Liste des présentations disponibles

    • Illustration de la forme galénique

      COQUELUSEDAL PARACETAMOL 250 mg, suppositoire

      film(s) thermosoudé(s) PVC polyéthylène de 10 suppositoire(s)

      • REMBOURSABLE :
      • PRIX :
      Illustration posology

      Quelle est la posologie de coquelusedal ?

      Cette présentation est réservée au nourrisson pesant de 13 à 20 kg (soit environ de 2 à 7 ans).

      La posologie est de un suppositoire à 250 mg, à renouveler si besoin au bout de 6 heures, sans dépasser 4 suppositoires par jour.

      Chez l'enfant, il est impératif de respecter les posologies définies en fonction du poids de l'enfant, et donc de choisir une présentation adaptée. Les âges approximatifs en fonction du poids sont donnés à titre d'information.

      La dose quotidienne de paracétamol recommandée dépend du poids de l'enfant : elle est d'environ 60 mg/kg/jour, à répartir en 4 prises, soit environ 15 mg/kg toutes les 6 heures.

      La dose journalière efficace la plus faible soit être envisagée, sans excéder 60 mg/kg/jour(sans dépasser 3 g/jour) dans les situations suivantes :

      • enfants de moins de 50 kg,
      • insufisance hépatocellulaire légère à modérée,
      • malnutrition chronique,
      • déshydratation.

      En raison du risque de toxicité locale, l'administration d'un suppositoire n'est pas conseillée au delà de 4 fois par jour et la durée de traitement par voie rectale doit être la plus courte possible.

      En cas de diarrhée, l'administration de suppositoire n'est pas recommandée.

      • Doses maximales recommandées (Cf. rubrique "Mises en garde")

      • Fréquence d'administration Les prises systématiques permettent d'éviter les oscillations de douleur ou de fièvre. Chez l'enfant, elles doivent être régulièrement espacées, y compris la nuit, de préférence de 6 heures, et d'au moins 4 heures.

      Cette présentation est réservée au nourrisson pesant de 13 à 20 kg (soit environ de 2 à 7 ans).

      La posologie est de un suppositoire à 250 mg, à renouveler si besoin au bout de 6 heures, sans dépasser 4 suppositoires par jour.

      Chez l'enfant, il est impératif de respecter les posologies définies en fonction du poids de l'enfant, et donc de choisir une présentation adaptée. Les âges approximatifs en fonction du poids sont donnés à titre d'information.

      La dose quotidienne de paracétamol recommandée dépend du poids de l'enfant : elle est d'environ 60 mg/kg/jour, à répartir en 4 prises, soit environ 15 mg/kg toutes les 6 heures.

      La dose journalière efficace la plus faible soit être envisagée, sans excéder 60 mg/kg/jour(sans dépasser 3 g/jour) dans les situations suivantes :

      • enfants de moins de 50 kg,
      • insufisance hépatocellulaire légère à modérée,
      • malnutrition chronique,
      • déshydratation.

      En raison du risque de toxicité locale, l'administration d'un suppositoire n'est pas conseillée au delà de 4 fois par jour et la durée de traitement par voie rectale doit être la plus courte possible.

      En cas de diarrhée, l'administration de suppositoire n'est pas recommandée.

      • Doses maximales recommandées (Cf. rubrique "Mises en garde")

      • Fréquence d'administration Les prises systématiques permettent d'éviter les oscillations de douleur ou de fièvre. Chez l'enfant, elles doivent être régulièrement espacées, y compris la nuit, de préférence de 6 heures, et d'au moins 4 heures.

      • Insuffisance rénale En cas d'insuffisance rénale sévère(clairance de la créatinine inférieure à 10 ml/min), l'intervalle entre deux prises devra être augmenté et serat au minimum de 8 heures. La dose de paracétamol ne devra pas dépasser 3 g par jour.