Cufence (trientine)

Médicaments à base de trientine :

Illustration general

Informations générales

Illustration indications

Indications - Quand utiliser cufence ?

  • Chez l'adulte

  • Chez l'enfant a partir de 5 ans

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de cufence ?

  • Allaitement

  • Enfant

    • Enfant de moins de 5 ans
  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite croisee
    • Hypersensibilite propyleneglycol derives
    • Hypersensibilite trientine
  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

  • Autre traitement en cours

    • Trt par zinc
  • Atteinte gastrointestinale

  • Atteinte hepatique

  • Autre traitement en cours

    • Trt par antiacide
  • Enfant

    • Enfant de plus de 5 ans
  • Grossesse

  • Insuffisance hepatique

  • Insuffisance renale chronique

  • Quel que soit le terrain

  • Traitement anterieur

    • Trt par penicillamine
  • Tremblement

  • Trouble hematologique

  • Atteinte gastrointestinale

  • Atteinte hepatique

  • Autre traitement en cours

    • Trt par antiacide
  • Enfant

    • Enfant de plus de 5 ans
  • Grossesse

  • Insuffisance hepatique

  • Insuffisance renale chronique

  • Quel que soit le terrain

  • Traitement anterieur

    • Trt par penicillamine
  • Tremblement

  • Trouble hematologique

Illustration side-effect

Quels sont les effets indésirables de cufence ?

SEVERE(S)
  • anemie
  • aplasie medullaire
  • atteinte renale
  • fer metabolisme perturbation
  • syndrome lupique
MODERE(S)
  • dysarthrie parole difficulte
  • dystonie
  • neurotoxicite
  • raideur musculaire
  • tremblement
MINEUR(S)
  • colite
  • duodenite
  • eruption cutanee
  • erytheme
  • hypocupremie
  • nausee vomissement
  • prurit
  • urticaire
  • vertige etourdissement
Illustration general

Liste des présentations disponibles

  • Illustration de la forme galénique

    CUFENCE 200 mg, gélule

    1 flacon(s) en verre jaune(brun) de 100 gélule(s)

    • REMBOURSABLE :
    • PRIX :
    Illustration posology

    Quelle est la posologie de cufence ?

    Le traitement ne doit être instauré que par des spécialistes expérimentés dans la prise en charge de la maladie de Wilson.

    • Posologie

    La dose initiale doit généralement correspondre à la dose la plus faible dans la plage recommandée ; la dose doit ensuite être adaptée en fonction de la réponse clinique du patient (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

    La dose recommandée est de 800 à 1600 mg (4 à 8 gélules) par jour fractionnée en 2 à 4 prises.

    Les doses recommandées de ce médicament sont exprimées en mg de trientine base (et non en mg de sel de dichlorhydrate de trientine) (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

    • Populations particulières
    • Insuffisance rénale Les données chez les patients présentant une insuffisance rénale sont limitées. Chez les patients atteints d'insuffisance rénale, la dose recommandée est la même que chez l'adulte. Pour connaître les précautions spécifiques, voir la rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi".

    • Insuffisance hépatique Les données chez les patients présentant une insuffisance hépatique sont limitées. Chez les patients atteints d'insuffisance hépatique, la dose recommandée est la même que chez l'adulte. Pour connaître les précautions spécifiques, voir la rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi".

    • Patients présentant principalement des symptômes hépatiques Chez les patients présentant principalement des symptômes hépatiques, la dose recommandée est la même que chez l'adulte. Il est conseillé, toutefois, que ces patients fassent l'objet d'un suivi toutes les deux à trois semaines après le début du traitement par ce médicament.

    • Patients présentant principalement des symptômes neurologiques Les recommandations de dose sont les mêmes que chez l'adulte. Toutefois, toute augmentation de la dose doit être effectuée lentement et avec précaution, et être adaptée à la réponse clinique du patient, comme l'aggravation des tremblements, car certains patients peuvent présenter une détérioration neurologique au début du traitement (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi"). Il est également conseillé que les patients présentant des symptômes neurologiques fassent l'objet d'un suivi toutes les deux à trois semaines après le début du traitement par ce médicament et jusqu'à ce que la dose cible soit atteinte.

    Le traitement ne doit être instauré que par des spécialistes expérimentés dans la prise en charge de la maladie de Wilson.

    • Populations particulières
    • Sujets âgés Il n'y a pas suffisamment d'informations cliniques disponibles sur ce médicament pour déterminer s'il existe des différences de réponse entre les sujets âgés et les plus jeunes. De manière générale, il convient de choisir la dose avec prudence en démarrant par la dose la plus basse de la plage posologique recommandée chez l'adulte, afin de prendre en compte la fréquence supérieure de diminution de la fonction hépatique, rénale ou cardiaque, ainsi que de maladie concomitante ou de traitements médicamenteux associés.

    Le traitement ne doit être instauré que par des spécialistes expérimentés dans la prise en charge de la maladie de Wilson.

    • Populations particulières
    • Population pédiatrique La dose est inférieure à celle indiquée chez l'adulte et dépend de l'âge et du poids. La dose devra être ajustée en fonction de la réponse clinique ; des doses situées entre 400 et 1 000 mg (2 à 5 gélules) ont été utilisées au début du traitement. (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

    • Enfants âgés de moins de 5 ans La sécurité et l'efficacité de ce médicament chez les enfants de 0 à 5 ans n'ont pas encore été établies. Aucune donnée n'est disponible.