Curacne (isotrétinoïne)

Médicaments à base de isotrétinoïne :

Découvrez Posos 🎉

L’outil d’aide à la prescription simple et personnalisé qui vous aide à prendre la meilleure décision.

  • Identifier une posologie complexe
  • Limiter la iatrogénie
  • Vérifier les contre-indications
  • Trouver un équivalent thérapeutique
Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

    Isotretinoine

  • Dosages

    5 mg20 mg40 mg10 mg

  • Formes galéniques

    capsule molle

  • Classe Thérapeutique

    D10BA - RETINOIDES POUR LE TRAITEMENT DE L'ACNE

Illustration indications

Indications - Quand utiliser curacne ?

  • En cas de resistance a un autre trt

  • Dans les formes severes

  • En cas de resistance a un autre trt

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de curacne ?

  • Allaitement

  • Atteinte hepatique

  • Autre traitement en cours

    • Trt par acitretine
    • Trt par alitretinoine
    • Trt par cycline
    • Trt par retinoide
    • Trt par tetracycline
    • Trt par vitamine a
  • Dyslipidemie / anomalie metab lipide

  • Femme en age de procreer

    • En l'absence de contraception efficace
  • Grossesse

  • Hyperlipidemie

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite acitretine
    • Hypersensibilite alitretinoine
    • Hypersensibilite arachide
    • Hypersensibilite croisee
    • Hypersensibilite etretinate
    • Hypersensibilite isotretinoine
    • Hypersensibilite propyleneglycol derives
    • Hypersensibilite soja/lecithine de soja
    • Hypersensibilite tretinoine et derives
  • Hypervitaminose

    • Hypervitaminose a
  • Insuffisance hepatique

  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

  • Enfant

    • Enfant de moins de 12 ans
  • Activite physique

    • Activite physique intense
  • Alcoolisme chronique

  • Atteinte cutanee

    • Atteinte cutanee severe
  • Autre traitement en cours

    • Trt par antiacneique local
    • Trt par keratolytique
  • Depression

    • Depression antecedent personnel
  • Diabete autre

  • Diabete type i

  • Diabete type ii

  • Exposition solaire / ultra-violets

  • Femme en age de procreer

    • En cas de contraception
  • Hypertension intracranienne

  • Insuffisance renale chronique

    • Insuffisance renale severe
  • Obesite

  • Pancreatite

  • Port de lentilles de contact

  • Quel que soit le terrain

  • Trouble psychiatrique

    • Trouble psychiatrique atcd personnel
  • Activite physique

    • Activite physique intense
  • Alcoolisme chronique

  • Atteinte cutanee

    • Atteinte cutanee severe
  • Autre traitement en cours

    • Trt par antiacneique local
    • Trt par keratolytique
  • Depression

    • Depression antecedent personnel
  • Diabete autre

  • Diabete type i

  • Diabete type ii

  • Diarrhee

    • Diarrhee severe
  • Exposition solaire / ultra-violets

  • Femme en age de procreer

    • En cas de contraception
  • Hypertension intracranienne

  • Insuffisance renale chronique

    • Insuffisance renale severe
  • Obesite

  • Pancreatite

  • Port de lentilles de contact

  • Quel que soit le terrain

  • Trouble psychiatrique

    • Trouble psychiatrique atcd personnel
Illustration side-effect

Quels sont les effets indésirables de curacne ?

MODERE(S) OU SEVERE(S)
  • acouphene bourdonnement doreille
  • acuite visuelle modification
  • agranulocytose
  • agressivite
  • anemie
  • anxiete
  • asthenie
  • audition alteration
  • blepharite
  • blepharo conjonctivite
  • bronchospasme asthme
  • brulure locale
  • cataracte
  • cephalee
  • confusion mentale
  • convulsion
  • cornee depot
  • cornee opacite
  • cornee ulceration
  • depression
  • diabete
  • diminution de tolerance au glucose
  • dysarthrie parole difficulte
  • dyschromatopsie
  • dysgueusie
  • dyspnee
  • eosinophilie
  • epanchement pleural
  • fer metabolisme perturbation
  • fievre
  • frisson
  • hemeralopie
  • humeur trouble
  • hyperglycemie
  • hyperleucocytose
  • hypertension intracranienne
  • hyperuricemie
  • hypoacousie surdite
  • insomnie
  • insuffisance respiratoire
  • irritabilite
  • keratite
  • leucopenie
  • lymphadenopathie
  • malaise lipothymie
  • menorragie
  • myopie
  • nausee vomissement
  • neuropathie peripherique
  • neurotoxicite
  • neutropenie
  • oedeme papillaire
  • paresthesie
  • pharyngite
  • photophobie
  • picotement
  • pleuresie
  • pneumopathie interstitielle diffuse
  • psychose
  • reaction allergique
  • rhinite
  • sensation corps etranger
  • somnolence diurne
  • tendance tentative suicidaire
  • teratogenicite
  • thrombocytopenie
  • thrombocytose
  • thrombose veineuse
  • timbre de la voix modification
  • trouble psychocomportemental
  • vertige etourdissement
  • vision alteration
  • vision floue
  • vitamine metabolisme perturbation
  • vitesse sedimentation modification
MODERE(S)
  • acne
  • alopecie
  • atrophie cutaneo muqueuse
  • cheilite
  • cheveux alteration
  • conjonctivite
  • dermatite
  • dermatose aigue febrile neutrophilique syndrome de sweet
  • desquamation
  • eczema
  • epistaxis
  • eruption cutanee
  • erytheme
  • erytheme noueux
  • erytheme polymorphe
  • erythrodermie dermatite exfoliative
  • erythrodysesthesie palmo plantaire
  • exantheme
  • gangrene
  • hirsutisme
  • hyperpigmentation
  • hypersudation
  • hypertrichose
  • infection cutanee
  • irritation cutanee
  • irritation oculaire
  • lyell syndrome
  • madarose
  • ongles alteration
  • onychorrhexie ongles fragiles
  • paronychie
  • photosensibilisation medicamenteuse
  • prurit
  • rhagades
  • secheresse buccale
  • secheresse cutanee
  • secheresse labiale gercure
  • secheresse muqueuse
  • secheresse nasale
  • secheresse oculaire
  • secheresse vaginale
  • stevens johnson syndrome
  • toxidermie bulleuse pemphigus
  • ulceration genitale
  • ulcere cutane
  • urticaire
  • vascularite
MINEUR(S) OU MODERE(S)
  • alat modification
  • amaigrissement
  • anaphylaxie
  • anorectite
  • anorexie
  • appetit perte
  • arthralgie
  • arthrite
  • asat modification
  • augmentation du risque infectieux
  • bilirubine modification
  • calcification
  • choc anaphylactique
  • cholestase
  • colite
  • constipation
  • creatine kinase modification
  • demineralisation osseuse
  • diarrhee
  • dorsalgie
  • douleur abdominale
  • douleur oppression thoracique
  • douleur osseuse
  • dyspepsie
  • enterite
  • epiphysiolyse tete femorale
  • gamma gt modification
  • gastralgie
  • glomerulonephrite
  • gorge irritation
  • granulome
  • hematurie
  • hemorragie digestive
  • hepatite
  • hyperamylasemie
  • hypercholesterolemie
  • hyperlipasemie
  • hyperlipidemie
  • hyperostose
  • hypertriglyceridemie
  • ictere
  • ileite
  • infection bacterienne
  • inflammation bucco oesophagienne
  • lactico deshydrogenase modification
  • lipoproteines modification
  • maladie inflammatoire intestinale
  • myalgie
  • myopathie
  • oedeme de quincke angioedeme
  • oedeme peripherique
  • pancreatite aigue
  • phosphatase alcaline modification
  • polydipsie
  • polymyosite
  • proteinurie
  • rapport hdl ldl modification
  • rectorragie
  • rhabdomyolyse
  • saignement gastrointestinal
  • sensibilisation
  • soudure prematuree des epiphyses
  • splenomegalie
  • stomatite
  • tendinopathie
Illustration general

Liste des présentations disponibles

  • Illustration de la forme galénique

    CURACNE 5 mg, capsule molle

    plaquette(s) thermoformée(s) PVC polyéthylène PVDC aluminium de 30 capsule(s)

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 7,58
  • Illustration de la forme galénique

    CURACNE 20 mg, capsule molle

    plaquette(s) thermoformée(s) PVC polyéthylène PVDC de 30 capsule(s)

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 20,14
  • Illustration de la forme galénique

    CURACNE 40 mg, capsule molle

    plaquette(s) PVC polyéthylène PVDC aluminium de 30 capsule(s)

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 37,45
  • Illustration de la forme galénique

    CURACNE 10 mg, capsule molle

    plaquette(s) thermoformée(s) PVC polyéthylène PVDC de 30 capsule(s)

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 12,07
Illustration posology

Quelle est la posologie de curacne ?

La prescription initiale d'isotrétinoïne est réservée aux spécialistes en dermatologie. La prescription peut être renouvelée par tout médecin.

L'isotrétinoïne doit être uniquement prescrite par ou sous la surveillance de médecins ayant l'expérience de l'utilisation des rétinoïdes systémiques dans le traitement de l'acné sévère ainsi qu'une parfaite connaissance des risques de l'isotrétinoïne et de la surveillance qu'elle impose.

Les capsules doivent être avalées au cours des repas, en une ou deux prises par jour.

  • Adolescents, adultes et personnes âgées

Le traitement par isotrétinoïne doit être débuté à la posologie de 0,5 mg/kg/jour.

La réponse thérapeutique à l'isotrétinoïne et certains des effets indésirables sont dose-dépendants et varient d'un patient à l'autre. Cela nécessite un ajustement individuel de la dose au cours du traitement. Pour la plupart des patients, la dose se situe entre 0,5 et 1 mg/kg/jour.

Les taux de rémission prolongée et de rechute après une cure d'isotrétinoïne dépendent plus de la dose cumulée totale que de la durée de traitement ou de la posologie quotidienne. Il a été démontré que la poursuite du traitement au-delà d'une dose cumulée de l'ordre de 120 à 150 mg/kg n'entraînait aucun bénéfice supplémentaire notable. La durée de traitement dépend de la dose quotidienne individuelle. Une cure de traitement d'une durée de 16 à 24 semaines suffit habituellement à atteindre la rémission.

Chez la majorité des patients, une guérison complète de l'acné est obtenue après une seule cure. En cas de rechute confirmée, une nouvelle cure d'isotrétinoïne peut être envisagée avec la même posologie quotidienne et la même dose thérapeutique cumulée. Comme l'amélioration de l'acné peut se poursuivre jusqu'à 8 semaines après l'arrêt du traitement, une nouvelle cure avant la fin de ce délai ne doit pas être envisagée.

  • Enfants

L'isotrétinoïne n'est pas indiquée dans le traitement de l'acné prépubertaire et n'est pas recommandée chez l'enfant de moins de 12 ans.

  • Patients intolérants

Chez les patients présentant une intolérance sévère à la dose recommandée, le traitement peut être poursuivi à une dose inférieure, exposant ainsi le patient à une plus longue durée de traitement et à un risque accru de rechute. Afin d'assurer la meilleure efficacité possible chez ces patients, le traitement doit normalement être poursuivi à la dose maximale tolérée.

La prescription initiale d'isotrétinoïne est réservée aux spécialistes en dermatologie. La prescription peut être renouvelée par tout médecin.

L'isotrétinoïne doit être uniquement prescrite par ou sous la surveillance de médecins ayant l'expérience de l'utilisation des rétinoïdes systémiques dans le traitement de l'acné sévère ainsi qu'une parfaite connaissance des risques de l'isotrétinoïne et de la surveillance qu'elle impose.

Les capsules doivent être avalées au cours des repas, en une ou deux prises par jour.

  • Patients en insuffisance rénale sévère

Chez les patients en insuffisance rénale sévère, le traitement doit être initié à une dose plus faible (ex : 10 mg/jour). La posologie sera ensuite augmentée progressivement, jusqu'à 1 mg/kg/jour, ou jusqu'à la dose maximale tolérée par le patient (Cf. rubrique "Mises en garde spéciales et précautions d'emploi").