Informations générales

Indications et autres usages documentés

Contre-indications

Interactions

Effets indésirables

Grossesse et allaitement

Composition, prix et conditionnement

Posologie

Dafalganhop (paracétamol)

Informations générales

Indications et autres usages documentés

  • Traitement symptomatique

  • Chez l'adulte

  • Chez l'enfant a partir de 50 kg

  • Traitement symptomatique

  • Dans les formes legeres

  • Dans les formes moderees

  • Chez l'adulte

  • Chez l'enfant a partir de 50 kg

  • Traitement symptomatique

  • Associer a prise en charge medicale

  • Dans les formes douloureuses

  • Au cours des poussees

  • Chez l'adulte

Contre-indications

Contre-indication absolue

Utilisation déconseillée

Précautions d'emploi

Mise en garde

  • Enfant

    • Enfant de moins de 50 kg
  • Hepatite

    • Hepatite aigue
  • Insuffisance hepatique

    • Insuffisance hepatique severe maladie
  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

  • Phenylcetonurie

  • Interaction d'origine alimentaire

    • Ingestion d'alcool
  • Intolerance genetique au fructose

  • Syndrome de malabsorption / intolerance digestive

    • Hypersensibilite fructose (intolerance)
    • Hypersensibilite sorbitol (intolerance)
  • Alcoolisme chronique

  • Amaigrissement

  • Anorexie

  • Cachexie

  • Deficit gluc 6 phosphate deshydrogenase

  • Denutrition

  • Deshydratation

  • Examen laboratoire interference

    • Dosage sanguin acide urique
    • Dosage sanguin glycemie
  • Hepatite

    • Hepatite chronique
  • Hypovolemie

  • Infection vih

  • Insuffisance hepatique

    • Insuffisance hepatique legere maladie
    • Insuffisance hepatique moderee maladie
  • Insuffisance renale chronique

    • Insuffisance renale severe
  • Jeune strict

  • Malnutrition

    • Malnutrition chronique
  • Mucoviscidose

  • Patient de faible poids

    • Patient de moins de 50 kg
  • Quel que soit le terrain

  • Regime hyposode strict

  • Regime pauvre en potassium

  • Sevrage alcoolique syndrome

    • Sevrage alcoolique
  • Sujet age

    • Sujet polypathologique
  • Syndrome de gilbert

  • Quel que soit le terrain

Interactions

Précautions d'emploi

Mise en garde

Pas de résultat

Il n'existe aucune interaction pour ce médicament.

Effets indésirables

Fréquents

Rares

Fréquence indéterminée

Aucun résultat à afficher
rare (< 1%)
  • accommodation trouble
  • acouphene bourdonnement doreille
  • agranulocytose
  • alat modification
  • albuminurie
  • amnesie
  • anaphylaxie
  • anemie hemolytique
  • anurie
  • anxiete
  • asat modification
  • ataxie
  • atteinte hepatique
  • atteinte renale
  • bouffee vasomotrice
  • bronchospasme asthme
  • cauchemar
  • cephalee
  • choc anaphylactique
  • cirrhose
  • coagulation trouble
  • colite
  • confusion mentale
  • constipation
  • convulsion
  • cytolyse hepatique
  • deces mortalite
  • delire
  • dependance
  • depression
  • diarrhee
  • douleur oppression thoracique
  • dysarthrie parole difficulte
  • dyscrasie sanguine
  • dyspnee
  • dysurie
  • eczema
  • eruption cutanee
  • erytheme
  • erytheme pigmente fixe
  • euphorie
  • exantheme
  • fibrose hepatique
  • fievre
  • frisson
  • hallucination
  • hematurie
  • hemorragie digestive
  • hepatite
  • humeur trouble
  • hypersudation
  • hypertension arterielle
  • hypotension arterielle
  • ictere
  • insuffisance hepatique
  • kounis syndrome
  • lesion hepatique
  • leucopenie
  • lyell syndrome necrolyse epidermique toxique net
  • malaise lipothymie
  • mydriase
  • myosis
  • necrose hepatique
  • nephrite interstitielle
  • nephrotoxicite
  • nervosite
  • neutropenie
  • oedeme
  • oedeme de quincke angioedeme
  • pancytopenie
  • prurit
  • purpura
  • pustulose
  • reaction allergique
  • retention durine
  • sommeil trouble
  • somnolence diurne
  • stevens johnson syndrome
  • syncope
  • tachycardie
  • taux prothrombine modification
  • thrombocytopenie
  • toxidermie bulleuse pemphigus
  • tremblement
  • urines modification
  • urticaire
  • vertige etourdissement
  • vision alteration
Fréquence non précisée
  • acidose metabolique
  • anorectite
  • anorexie
  • arythmie
  • bilirubine modification
  • coma
  • douleur abdominale
  • encephalopathie hepatique
  • hyperamylasemie
  • hyperglycemie
  • hypoglycemie
  • insuffisance renale aigue
  • irritation anale
  • lactico deshydrogenase modification
  • nausee vomissement
  • necrose tubulaire renale
  • paleur
  • pancreatite aigue

Grossesse et allaitement

    • Les données publiées sont très nombreuses et rassurantes, quel que soit le terme de la grossesse.
    • Les effets suivants ont été évoqués chez les enfants exposés in utero au paracétamol : cryptorchidies, asthme / wheezing, troubles neuro-développementaux .... A ce jour, les données cliniques disponibles et les biais méthodologiques des études publiées ne permettent pas de retenir un lien de causalité.
    • Si le paracétamol reste l’antalgique de palier 1 et l’antipyrétique de choix chez la femme enceinte, les éléments évoqués justifient qu’il soit utilisé à bon escient en cours de grossesse, quel que soit le terme.

Liste des présentations disponibles

  • DAFALGANHOP 1000 mg, comprimé effervescent

    film(s) thermosoudé(s) aluminium polyéthylène de 40 comprimé(s)

    • REMBOURSABLE :
    • PRIX :

    Posologie

    • Posologie

    • Adultes et enfants > ou = 50 kg (à partir d'environ 15 ans) :

    . Dose par administration : 1000 mg (1 comprimé) . Intervalle d'administration : 4 heures. . Dose journalière maximale : 3000 mg (3 comprimés)

    Il n'est généralement pas nécessaire de dépasser 3 g de paracétamol par jour, soit 3 comprimés par jour.

    Cependant, en cas de douleurs plus intenses, la posologie maximale peut être augmentée jusqu'à 4 g, soit 4 comprimés par jour.

    Toujours respecter un intervalle de 4 heures entre les prises.

    • Doses maximales recommandées (cf. "Mises en garde et précautions d'emploi")

    Chez l'adulte et l'enfant pesant plus de 50 kg, la dose totale de paracétamol ne doit pas excéder 4 grammes par jour (cf. "Surdosage").

    • Fréquence d'administration

    Les prises systématiques permettent d'éviter les oscillations de douleur ou de fièvre : - chez l'adulte et l'enfant de plus de 15 ans, elles doivent être espacées de 4 heures minimum.

    • Précautions particulières (cf. Notice)

    Si la douleur persiste plus de 5 jours, ou la fièvre plus de 3 jours, ou en cas d'efficacité insuffisante ou de survenue de tout autre signe, ne pas continuer le traitement sans l'avis du médecin.