Informations générales

Indications et autres usages documentés

Contre-indications

Interactions

Effets indésirables

Composition, prix et conditionnement

Posologie

Dantrium (dantrolène)

Dantrium (dantrolène)

Informations générales

Indications et autres usages documentés

  • Traitement curatif

  • Traitement preventif

  • Traiter en milieu hospitalier

  • Administrer en per operatoire

  • Associer a d'autres therapeutiques

  • Chez l'adulte

  • Traitement symptomatique

  • Dans les formes evoluees

  • Chez l'adulte

Contre-indications

Contre-indication absolue

Utilisation déconseillée

Précautions d'emploi

Mise en garde

  • Allergie alimentaire

    • Allergie au ble
  • Anomalie metabolisme galactose

  • Deficit en lactase

  • Enfant

    • Enfant de moins de 6 ans
  • Insuffisance hepatique

    • Insuffisance hepatique severe maladie
  • Maladie coeliaque/intolerance au gluten

  • Myasthenie

  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

  • Porphyrie cutanee

  • Porphyrie hepatique

    • Porphyrie hepatique maladie
  • Regime sans galactose

  • Syndrome de malabsorption / intolerance digestive

    • Hypersensibilite galactose (intolerance)
    • Hypersensibilite glucose (intolerance)
    • Hypersensibilite lactose (intolerance)
    • Syndrome malabsorption glucose/galactose
    • Insuffisance cardiaque

      • Insuff cardiaque severe classe iv
    • Insuffisance respiratoire

      • Insuff respiratoire severe
    • Quel que soit le terrain

    • Atteinte hepatique

    • Hepatite

    • Quel que soit le terrain

    Interactions

    Précautions d'emploi

    Mise en garde

    Pas de résultat

    Il n'existe aucune interaction pour ce médicament.

    Effets indésirables

    Fréquents

    Rares

    Fréquence indéterminée

    fréquent (> 1%)
    • anorexie
    • asthenie
    • cephalee
    • confusion mentale
    • constipation
    • depression
    • diarrhee
    • douleur abdominale
    • dysphagie deglutition difficulte
    • faiblesse musculaire
    • fievre
    • frisson
    • gastralgie
    • insomnie
    • malaise lipothymie
    • myalgie
    • nausee vomissement
    • nervosite
    • saignement gastrointestinal
    • saignement hemorragie
    • somnolence diurne
    • vertige etourdissement
    • vision alteration
    rare (< 1%)
    • acne
    • alat modification
    • anaphylaxie
    • anemie
    • aplasie medullaire
    • asat modification
    • atteinte hepatique
    • bilirubine modification
    • coloration urine
    • cristallurie
    • cytolyse hepatique
    • depression respiratoire
    • dyspnee
    • eruption cutanee
    • hematurie
    • hepatite
    • hypertension arterielle
    • hypotension arterielle
    • hypotonie uterine
    • ictere
    • incontinence urinaire
    • insuffisance cardiaque
    • leucopenie
    • lymphome
    • pollakiurie
    • prurit
    • retention durine
    • tachycardie
    Fréquence non précisée
    • coma
    • conscience trouble
    • diplopie
    • hypotonie musculaire
    • lethargie

    Liste des présentations disponibles

    • DANTRIUM INTRAVEINEUX, lyophilisat pour préparation injectable

      1 flacon(s) en verre avec un dispositif de filtration à usage unique

      • REMBOURSABLE :
      • PRIX :
    • DANTRIUM 25 mg, gélule

      plaquette(s) thermoformée(s) PVC-Aluminium de 50 gélule(s)

      • REMBOURSABLE : 30%
      • PRIX : 6,27
    • DANTRIUM 100 mg, gélule

      plaquette(s) thermoformée(s) PVC-aluminium de 30 gélule(s)

      • REMBOURSABLE : 30%
      • PRIX : 11,78

      Posologie

      • Posologie

      Rapportées au poids, les doses chez l'adulte et chez l'enfant sont identiques.

      • Traitement de la crise

      Dès que le diagnostic d'hyperthermie maligne est posé, une dose initiale de 2,5 mg/kg doit être administrée par voie IV. En fonction de la réponse clinique, des doses complémentaires de 1mg/kg sont administrées (toutes les 5 à 10 min) jusqu'à régression des symptômes (rigidité, hypercapnie, arythmies cardiaques et hyperthermie).

      Au cours des 24 premières heures, la dose totale administrée est généralement de l'ordre de 5 mg/kg, mais dans certains cas, des doses totales cumulées supérieures ou égales à 10 mg/kg ont été nécessaires.