Dedrogyl (calcifédiol)

Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

  • Dosages

    15 mg/ 100 ml

  • Formes galéniques

    solution buvable en gouttes

  • Classe Thérapeutique

    A11CC - VITAMINE D ET ANALOGUES

Illustration indications

Indications - Quand utiliser dedrogyl ?

  • Chez l'enfant

  • Chez le nourrisson

  • Traitement preventif

  • Chez l'enfant

  • Chez le nourrisson

  • Chez l'adulte

  • Traitement preventif

  • Chez l'enfant

  • Chez le nourrisson

  • Chez l'adulte

  • Traitement preventif

  • En cas d'insuffisance renale chronique

  • Chez l'enfant

  • Chez le nourrisson

  • Chez l'adulte

  • Chez l'adulte

  • Chez l'adulte

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de dedrogyl ?

  • Hypercalcemie

  • Hypercalciurie

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite croisee
    • Hypersensibilite propyleneglycol derives
    • Hypersensibilite vitamine d
  • Lithiase calcique

    • Autre traitement en cours

      • Apport de calcium
      • Trt par vitamine d
    • Insuffisance renale chronique

    • Quel que soit le terrain

    • Autre traitement en cours

      • Apport de calcium
      • Trt par vitamine d
    • Insuffisance renale chronique

    • Quel que soit le terrain

    Illustration side-effect

    Quels sont les effets indésirables de dedrogyl ?

    MODERE(S) OU SEVERE(S)
    • amaigrissement
    • anorexie
    • apathie
    • arythmie
    • asthenie
    • burnett syndrome
    • calcification
    • calcification vasculaire
    • cephalee
    • coma
    • constipation
    • deces mortalite
    • deshydratation
    • douleur abdominale
    • douleur osseuse
    • faiblesse musculaire
    • fievre
    • hypercalcemie
    • hypercalciurie
    • hyperphosphaturie
    • hyperphosphoremie hyperphosphatemie
    • hypertension arterielle
    • hypoparathyroidie
    • infection urinaire
    • insuffisance renale aigue
    • lithiase renale
    • nausee vomissement
    • nephrocalcinose
    • polydipsie
    • polyurie
    • reaction allergique
    • retard staturo ponderal
    • trouble psychocomportemental
    • vitamine metabolisme perturbation
    MINEUR(S)
    • bouffee vasomotrice
    • sensation ebrieuse
    • somnolence diurne
    • vertige etourdissement
    Illustration general

    Liste des présentations disponibles

    • Illustration de la forme galénique

      DEDROGYL 15 mg/ 100 ml, solution buvable en gouttes

      1 flacon(s) en verre jaune(brun) de 10 ml avec compte-gouttes polyéthylène basse densité (PEBD)

      • REMBOURSABLE : 30%
      • PRIX : 7,28
      Illustration posology

      Quelle est la posologie de dedrogyl ?

      1 goutte = 5 microgramme.

      Enfant et nourrisson (sous surveillance de la calciurie et de la calcémie, selon les précautions indiquées ci-dessous) : . Rachitisme carentiel : 2 à 4 gouttes par jour,

      Contrôle biologique : l'administration de ce médicament exige un dosage préalable et une surveillance répétée de la calciurie et de la calcémie pour éviter tout risque de surdosage, 1 à 3 mois après le début du traitement, puis en général tous les 3 mois environ (en cas de traitement prolongé).

      Adulte : . Ostéomalacie nutritionnelle : 2 à 5 gouttes par jour,

      1 goutte = 5 microgramme.

      Contrôle biologique : l'administration de ce médicament exige un dosage préalable et une surveillance répétée de la calciurie et de la calcémie pour éviter tout risque de surdosage, 1 à 3 mois après le début du traitement, puis en général tous les 3 mois environ (en cas de traitement prolongé).

      1 goutte = 5 microgramme.

      Prévention des troubles calciques : . de la corticothérapie : 1 à 4 gouttes par jour,

      Contrôle biologique : l'administration de ce médicament exige un dosage préalable et une surveillance répétée de la calciurie et de la calcémie pour éviter tout risque de surdosage, 1 à 3 mois après le début du traitement, puis en général tous les 3 mois environ (en cas de traitement prolongé).

      1 goutte = 5 microgramme.

      Prévention des troubles calciques : . des anti-convulsivants : 1 à 5 gouttes par jour,

      Contrôle biologique : l'administration de ce médicament exige un dosage préalable et une surveillance répétée de la calciurie et de la calcémie pour éviter tout risque de surdosage, 1 à 3 mois après le début du traitement, puis en général tous les 3 mois environ (en cas de traitement prolongé).

      1 goutte = 5 microgramme.

      Prévention de la carence en vitamine D native dans l'insuffisance rénale : 2 à 6 gouttes par jour.

      Contrôle biologique : l'administration de ce médicament exige un dosage préalable et une surveillance répétée de la calciurie et de la calcémie pour éviter tout risque de surdosage, 1 à 3 mois après le début du traitement, puis en général tous les 3 mois environ (en cas de traitement prolongé).

      Adulte : . Ostéomalacie par malabsorption et des anticonvulsivants : 4 à 10 gouttes par jour,

      Contrôle biologique : l'administration de ce médicament exige un dosage préalable et une surveillance répétée de la calciurie et de la calcémie pour éviter tout risque de surdosage, 1 à 3 mois après le début du traitement, puis en général tous les 3 mois environ (en cas de traitement prolongé).

      Adulte : . Traitement de la carence en vitamine D : 2 à 5 gouttes par jour,

      Contrôle biologique : l'administration de ce médicament exige un dosage préalable et une surveillance répétée de la calciurie et de la calcémie pour éviter tout risque de surdosage, 1 à 3 mois après le début du traitement, puis en général tous les 3 mois environ (en cas de traitement prolongé).