Informations générales

Indications

Contre-indications

Interactions

Effets indésirables

Liste des médicaments

Posologie

Desomedine (hexamidine)

Médicaments à base de hexamidine :

Desomedine (hexamidine)

Informations générales

Indications

  • Traitement symptomatique

  • Traitement par voie locale

  • Chez l'adulte

  • Traitement symptomatique

  • Traitement par voie locale

  • Chez l'adulte

  • Traitement symptomatique

  • Traitement par voie locale

  • Chez l'adulte

  • Traitement symptomatique

  • Traitement par voie locale

  • Chez l'adulte

  • Traitement par voie locale

  • Traitement d'appoint

  • Chez l'adulte

Contre-indications

Contre-indication absolue

Utilisation déconseillée

Précautions d'emploi

Mise en garde

      • Autre traitement en cours

        • Trt par collyre
      • Quel que soit le terrain

      • Type particulier de traitement

        • Traitement prolonge

        Interactions

        Précautions d'emploi

        Mise en garde

        Pas de résultat

        Il n'existe aucune interaction pour ce médicament.

        Effets indésirables

        Fréquents

        Rares

        Fréquence indéterminée

        Aucun résultat à afficher
        rare (< 1%)
        • brulure locale
        • dermatite
        • eczema
        • eruption cutanee
        • eruption maculo papuleuse
        • irritation nasale
        • picotement
        • secheresse cutanee
        • sensibilisation
        Fréquence non précisée
        • sans info sur effets surdosage

        Liste des présentations disponibles

        • DESOMEDINE 0,1 %, collyre en solution

          1 flacon(s) compte-gouttes polyéthylène basse densité (PEBD) de 10 ml

          • REMBOURSABLE :
          • PRIX :
        • DESOMEDINE 0,1 %, solution pour pulvérisations nasales

          1 flacon(s) polyéthylène de 10 ml avec embout nasal

          • REMBOURSABLE :
          • PRIX :

          Posologie

          Instillations oculaires : 2 gouttes 4 à 6 fois par jour, en fonction des exigences thérapeutiques.

          Le passage systémique peut être réduit par une occlusion nasolacrymale ou par la fermeture des paupières pendant 2 minutes. Cette méthode peut contribuer à diminuer les effets indésirables systémiques et à augmenter l'efficacité locale.

          Population pédiatrique : aucune donnée n'est disponible.