Dexambutol (éthambutol)

Médicaments à base de éthambutol :

Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

  • Dosages

    500 mg

  • Formes galéniques

    comprimé pelliculé

  • Classe Thérapeutique

    J04AK - AUTRES ANTITUBERCULEUX

Illustration indications

Indications - Quand utiliser dexambutol ?

  • Traitement curatif

  • Associer a d'autres therapeutiques

  • Traiter apres confirmation du diagnostic

  • Dans les formes actives

  • Associer a d'autres therapeutiques

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de dexambutol ?

  • Allergie alimentaire

    • Allergie au ble
  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite amidon de ble/gluten
    • Hypersensibilite ethambutol
  • Nevrite optique

    • Alcoolisme chronique

    • Atteinte hepatique

      • Atteinte hepatique antecedent personnel
    • Autre traitement en cours

      • Trt par antiinflammatoire
      • Trt par antipaludeen de synthese
      • Trt par disulfirame
    • Diabete autre

    • Diabete type i

    • Diabete type ii

    • Hepatite

      • Hepatite antecedent personnel
    • Lesion oculaire

      • Lesion oculaire antecedent personnel
    • Quel que soit le terrain

    • Tabagisme

    • Atteinte hepatique

      • Atteinte hepatique antecedent personnel
    • Autre traitement en cours

      • Trt par rifampicine
    • Hepatite

      • Hepatite antecedent personnel
    • Insuffisance renale chronique

    • Quel que soit le terrain

    Illustration side-effect

    Quels sont les effets indésirables de dexambutol ?

    SEVERE(S)
    • anurie
    • exantheme
    • fievre
    • hypercreatininemie
    • insuffisance renale aigue
    • nephrite interstitielle
    • oligurie
    • sans info sur effets surdosage
    MODERE(S) OU SEVERE(S)
    • acuite visuelle modification
    • arthralgie
    • dress syndrome
    • dyschromatopsie
    • eosinophilie
    • eruption cutanee
    • erytheme
    • leucopenie
    • lyell syndrome
    • neuropathie peripherique
    • nevrite optique
    • paresthesie
    • prurit
    • reaction allergique
    • scotome
    • thrombocytopenie
    • vision alteration
    • vision floue
    MODERE(S)
    • cephalee
    • confusion mentale
    • desorientation spatio temporelle
    • hallucination
    • malaise lipothymie
    • vertige etourdissement
    MINEUR(S) OU MODERE(S)
    • alat modification
    • anorexie
    • appetit perte
    • asat modification
    • atteinte hepatique
    • bilirubine modification
    • cholestase
    • douleur abdominale
    • dysgueusie
    • dyspepsie
    • epigastralgie
    • gamma gt modification
    • hepatite
    • hyperuricemie
    • ictere
    • lactico deshydrogenase modification
    • lesion hepatique
    • nausee vomissement
    • phosphatase alcaline modification
    Illustration general

    Liste des présentations disponibles

    • Illustration de la forme galénique

      DEXAMBUTOL 500 mg, comprimé pelliculé

      plaquette(s) thermoformée(s) PVC-aluminium de 50 comprimé(s)

      • REMBOURSABLE : 65%
      • PRIX : 5,23
      Illustration posology

      Quelle est la posologie de dexambutol ?

      Règles générales du traitement de la tuberculose.

      Le traitement curatif de la tuberculose doit respecter les principales règles suivantes :

      • Un traitement bien conduit et bien suivi est avec, la négativation durable des examens bactériologiques, le critère de guérison essentiel.
      • Le traitement ne doit être administré qu'après preuve bactériologique de la tuberculose. L'examen bactériologique comprend systématiquement l'examen direct, la mise en culture et l'antibiogramme. Toutefois, s'il y a urgence ou si les lésions sont typiques et la bacilloscopie négative malgré sa répétition, le traitement peut être institué et sera reconsidéré lorsque l'on disposera de la culture.

      • Un traitement efficace doit : . Associer 3 antituberculeux (traitement d'attaque) jusqu'aux résultats de l'antibiogramme et pendant au moins deux mois pour éviter l'émergence d'une résistance, puis deux antituberculeux (traitement d'entretien). . Associer 4 antituberculeux en cas d'antécédent de tuberculose traitée ou de rechute. . La phase d'attaque peut être poursuivie jusqu'à 3 mois si le résultat de l'antibiogramme n'est pas disponible. . Utiliser les antituberculeux les plus actifs (bactéricides à des doses efficaces, mais adaptées pour éviter tout surdosage). . Etre administré en une seule prise quotidienne, de manière continue et pendant au moins 6 mois en cas de tri-ou-quadri-thérapie initiale de deux mois incluant au moins la rifampicine et le pyrazinamide ; de 9 mois en cas de trithérapie initiale de deux mois n'incluant pas ces deux antibiotiques.

      Posologie

      La dose habituelle est :

      • Adulte : 15 à 20 mg/kg/jour. Elle peut être portée à 25 mg/kg/jour : . en cas de rechute, . en cas de résistance du bacille de Koch aux autres antibiotiques. Cette dose ne doit être prescrite que pendant une courte durée (inférieure ou égale à 2 mois) en fonction des indications et nécessite une surveillance accrue du patient (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

      Ce médicament sera administré par voie orale en une prise unique quotidienne.

      Règles générales du traitement de la tuberculose.

      Le traitement curatif de la tuberculose doit respecter les principales règles suivantes :

      • Un traitement bien conduit et bien suivi est avec, la négativation durable des examens bactériologiques, le critère de guérison essentiel.
      • Le traitement ne doit être administré qu'après preuve bactériologique de la tuberculose. L'examen bactériologique comprend systématiquement l'examen direct, la mise en culture et l'antibiogramme. Toutefois, s'il y a urgence ou si les lésions sont typiques et la bacilloscopie négative malgré sa répétition, le traitement peut être institué et sera reconsidéré lorsque l'on disposera de la culture.

      • Un traitement efficace doit : . Associer 3 antituberculeux (traitement d'attaque) jusqu'aux résultats de l'antibiogramme et pendant au moins deux mois pour éviter l'émergence d'une résistance, puis deux antituberculeux (traitement d'entretien). . Associer 4 antituberculeux en cas d'antécédent de tuberculose traitée ou de rechute. . La phase d'attaque peut être poursuivie jusqu'à 3 mois si le résultat de l'antibiogramme n'est pas disponible. . Utiliser les antituberculeux les plus actifs (bactéricides à des doses efficaces, mais adaptées pour éviter tout surdosage). . Etre administré en une seule prise quotidienne, de manière continue et pendant au moins 6 mois en cas de tri-ou-quadri-thérapie initiale de deux mois incluant au moins la rifampicine et le pyrazinamide ; de 9 mois en cas de trithérapie initiale de deux mois n'incluant pas ces deux antibiotiques.

      Posologie

      La dose habituelle est :

      • Enfant à partir de 3 mois : 20 (15-25) mg/kg/jour. Les doses les plus élevées sont recommandées pour le traitement des formes sévères de la maladie. Ces posologies peuvent nécessiter d'être ajustées au cas pas cas en tenant compte des facteurs pouvant influencer la pharmacocinétique des médicaments (statut nutritionnel, maturité enzymatique, ...).

      Chez l'enfant de moins de 3 mois, aucune recommandation posologique ne peut être préconisée en l'absence de données disponibles. Si nécessaire, se référer à l'avis de médecins expérimentés dans la prise en charge pédiatrique de la tuberculose.

      Chez le nourrisson, les comprimés seront écrasés et mélangés à l'alimentation ou à une boisson.

      Ce médicament sera administré par voie orale en une prise unique quotidienne.

      Règles générales du traitement de la tuberculose.

      Le traitement curatif de la tuberculose doit respecter les principales règles suivantes :

      • Un traitement bien conduit et bien suivi est avec, la négativation durable des examens bactériologiques, le critère de guérison essentiel.
      • Le traitement ne doit être administré qu'après preuve bactériologique de la tuberculose. L'examen bactériologique comprend systématiquement l'examen direct, la mise en culture et l'antibiogramme. Toutefois, s'il y a urgence ou si les lésions sont typiques et la bacilloscopie négative malgré sa répétition, le traitement peut être institué et sera reconsidéré lorsque l'on disposera de la culture.

      • Un traitement efficace doit : . Associer 3 antituberculeux (traitement d'attaque) jusqu'aux résultats de l'antibiogramme et pendant au moins deux mois pour éviter l'émergence d'une résistance, puis deux antituberculeux (traitement d'entretien). . Associer 4 antituberculeux en cas d'antécédent de tuberculose traitée ou de rechute. . La phase d'attaque peut être poursuivie jusqu'à 3 mois si le résultat de l'antibiogramme n'est pas disponible. . Utiliser les antituberculeux les plus actifs (bactéricides à des doses efficaces, mais adaptées pour éviter tout surdosage). . Etre administré en une seule prise quotidienne, de manière continue et pendant au moins 6 mois en cas de tri-ou-quadri-thérapie initiale de deux mois incluant au moins la rifampicine et le pyrazinamide ; de 9 mois en cas de trithérapie initiale de deux mois n'incluant pas ces deux antibiotiques.

      Posologie

      La dose habituelle est :

      • Insuffisant rénal

      Clairance de la créatinine (ml/min) : > 100 Posologie journalière éthambutol : 15 à 20 mg/kg/jour

      Clairance de la créatinine (ml/min) : entre 70 et 100 Posologie journalière éthambutol : 15 mg/kg/jour

      Clairance de la créatinine (ml/min) : < 70 Posologie journalière éthambutol : 10 mg/kg/jour

      sous hémodialyse Posologie journalière éthambutol : 5 mg/kg/jour

      le jour de la dialyse 7 mg/kg/jour Dans ce cas, il est souhaitable d'adapter la posologie après dosage sérique du produit.

      Ce médicament sera administré par voie orale en une prise unique quotidienne.