Digestodoron

Illustration general

Informations générales

Illustration indications

Indications - Quand utiliser digestodoron ?

  • Medicament homeopathique

  • Medicament homeopathique

  • Medicament homeopathique

  • Medicament homeopathique

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de digestodoron ?

  • Enfant

    • Enfant de moins de 12 ans
  • Grossesse

    • Grossesse troisieme trimestre
  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite aspidium filix mas
    • Hypersensibilite polypodium vulgare
    • Hypersensibilite salix alba
    • Hypersensibilite salix viminalis
    • Hypersensibilite salix vitellina
    • Hypersensibilite scolopendrium officinale
  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

  • Allaitement

  • Grossesse

    • Grossesse deuxieme trimestre
    • Grossesse premier trimestre
  • Alcoolisme chronique

  • Allaitement

  • Atteinte hepatique

  • Autre traitement en cours

  • Enfant

  • Epilepsie

  • Grossesse

  • Insuffisance hepatique

  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

  • Quel que soit le terrain

  • Alcoolisme chronique

  • Allaitement

  • Atteinte hepatique

  • Autre traitement en cours

  • Enfant

  • Epilepsie

  • Grossesse

  • Insuffisance hepatique

  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

  • Quel que soit le terrain

Illustration side-effect

Quels sont les effets indésirables de digestodoron ?

SEVERE(S)
  • aucun effet indesirable rapporte
  • sans objet
Illustration general

Liste des présentations disponibles

  • Illustration de la forme galénique

    DIGESTODORON, solution buvable en gouttes

    1 flacon(s) en verre brun de 30 ml avec compte-gouttes polyéthylène basse densité (PEBD)

    • REMBOURSABLE :
    • PRIX :
    Illustration posology

    Quelle est la posologie de digestodoron ?

    Réservé à l'adulte et l'enfant de plus de 12 ans.

    La posologie est de 8 à 15 gouttes, 3 fois par jour, à diluer dans un peu d'eau, un quart d'heure avant les repas.

    Espacer les prises dès amélioration et arrêter le traitement dès la disparition des symptômes.

    La durée du traitement ne doit pas dépasser un mois.