Dilatrane (théophylline)

Médicaments à base de théophylline :

Découvrez Posos 🎉

L’outil d’aide à la prescription simple et personnalisé qui vous aide à prendre la meilleure décision.

  • Identifier une posologie complexe
  • Limiter la iatrogénie
  • Vérifier les contre-indications
  • Trouver un équivalent thérapeutique
Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

    Theophylline

  • Dosages

    N/A100 mg200 mg50 mg300 mg

  • Formes galéniques

    siropgélule à libération prolongée

  • Classe Thérapeutique

    R03DA - XANTHINES

Illustration indications

Indications - Quand utiliser dilatrane ?

  • Traitement symptomatique

  • Traitement symptomatique

  • Traitement symptomatique

  • Traitement symptomatique

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de dilatrane ?

  • Autre traitement en cours

    • Trt par enoxacine
    • Trt par erythromycine
    • Trt par troleandomycine
    • Trt par viloxazine
  • Enfant

    • Enfant de moins de 20 kg
    • Enfant de moins de 40 kg
    • Enfant de moins de 6 ans
  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite aminophylline
    • Hypersensibilite ballote
    • Hypersensibilite bamifylline
    • Hypersensibilite cafedrine
    • Hypersensibilite cafeine
    • Hypersensibilite camomille
    • Hypersensibilite croisee
    • Hypersensibilite dimenhydrinate
    • Hypersensibilite diprophylline
    • Hypersensibilite fenetylline
    • Hypersensibilite fluoresceine
    • Hypersensibilite inosine
    • Hypersensibilite inositocalcium
    • Hypersensibilite kola
    • Hypersensibilite mate
    • Hypersensibilite pentoxifylline
    • Hypersensibilite pimexitene
    • Hypersensibilite propyleneglycol derives
    • Hypersensibilite the vert
    • Hypersensibilite theine
    • Hypersensibilite theodrenaline
    • Hypersensibilite theophylline
    • Hypersensibilite xanthines
  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

  • Porphyrie cutanee

  • Porphyrie hepatique

    • Porphyrie aigue intermittente
    • Porphyrie hepatique maladie
  • Autre traitement en cours

    • Trt par erythromycine
    • Trt par viloxazine
  • Deficit en sucrase-isomaltase

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite fructose (intolerance)
    • Hypersensibilite galactose (intolerance)
    • Hypersensibilite glucose (intolerance)
    • Hypersensibilite saccharose (intolerance)
  • Intolerance genetique au fructose

  • Syndrome de malabsorption / intolerance digestive

    • Hypersensibilite fructose (intolerance)
    • Hypersensibilite galactose (intolerance)
    • Hypersensibilite glucose (intolerance)
    • Hypersensibilite saccharose (intolerance)
    • Syndrome malabsorption glucose/galactose
  • Angor

  • Autre traitement en cours

    • Trt par allopurinol
    • Trt par cimetidine
    • Trt par ciprofloxacine
    • Trt par fluconazole
    • Trt par fluvoxamine
    • Trt par inducteur enzymatique
    • Trt par mexiletine
    • Trt par mexilitine
    • Trt par norfloxacine
    • Trt par pefloxacine
    • Trt par pentoxifylline
    • Trt par tiabendazole
    • Trt par ticlopidine
  • Convulsions

    • Convulsions antecedent personnel
  • Diabete autre

  • Diabete type i

  • Diabete type ii

  • Epilepsie

    • Convulsions antecedent personnel
  • Exposition a une temperature extreme

  • Fievre

  • Hyperthyroidie

  • Infarctus du myocarde

  • Insuffisance cardiaque

    • Insuff cardiaque aigue
  • Insuffisance coronarienne

  • Insuffisance hepatique

  • Obesite

  • Pathologie coronarienne

  • Quel que soit le terrain

  • Regime cetogene

  • Regime hypocalorique

  • Regime hypoglucidique

  • Regime hyposode strict

  • Ulcere gastroduodenal

  • Angor

  • Autre traitement en cours

    • Trt par allopurinol
    • Trt par cimetidine
    • Trt par ciprofloxacine
    • Trt par fluconazole
    • Trt par fluvoxamine
    • Trt par inducteur enzymatique
    • Trt par mexiletine
    • Trt par mexilitine
    • Trt par norfloxacine
    • Trt par pefloxacine
    • Trt par pentoxifylline
    • Trt par tiabendazole
    • Trt par ticlopidine
  • Convulsions

    • Convulsions antecedent personnel
  • Diabete autre

  • Diabete type i

  • Diabete type ii

  • Enfant

  • Epilepsie

    • Convulsions antecedent personnel
  • Exposition a une temperature extreme

  • Fievre

  • Hyperthyroidie

  • Insuffisance cardiaque

    • Insuff cardiaque aigue
  • Insuffisance coronarienne

  • Insuffisance hepatique

  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

  • Obesite

  • Pathologie coronarienne

  • Quel que soit le terrain

  • Regime cetogene

  • Regime hypocalorique

  • Regime hypoglucidique

  • Regime hyposode strict

Illustration side-effect

Quels sont les effets indésirables de dilatrane ?

SEVERE(S)
  • arret cardiaque
  • delire
  • depression respiratoire
  • desorientation spatio temporelle
  • electrocardiogramme modification
  • electroencephalogramme modification
  • fibrillation ventriculaire
  • fievre
  • hypokaliemie
  • hypotension arterielle
  • logorrhee
  • palpitations
  • tachycardie
  • tachypnee
  • tachysystolie ventriculaire
MODERE(S) OU SEVERE(S)
  • agitation
  • alat modification
  • anxiete
  • asat modification
  • bronchospasme asthme
  • cephalee
  • confusion mentale
  • convulsion
  • depression
  • dyskinesie
  • erytheme
  • hepatite
  • insomnie
  • malaise lipothymie
  • nervosite
  • prurit
  • psychose
  • reaction allergique
  • stevens johnson syndrome
  • thrombocytopenie
  • tremblement
  • urticaire
  • vertige etourdissement
  • vision alteration
  • vision floue
MINEUR(S) OU MODERE(S)
  • anaphylaxie
  • diarrhee
  • dyspnee
  • epigastralgie
  • erytheme polymorphe
  • hemorragie digestive
  • nausee vomissement
  • occlusion intestinale
  • reflux gastro oesophagien
  • ulceration duodenale
  • ulceration gastrique
Illustration general

Liste des présentations disponibles

  • Illustration de la forme galénique

    DILATRANE 1 POUR CENT, sirop

    1 flacon(s) PVC de 200 ml avec cuillère-mesure polypropylène de 5 ml

    • REMBOURSABLE : 30%
    • PRIX : 3,71
  • Illustration de la forme galénique

    DILATRANE 100 mg, gélule à libération prolongée

    plaquette(s) thermoformée(s) PVC aluminium de 30 gélule(s)

    • REMBOURSABLE : 30%
    • PRIX : 2,69
  • Illustration de la forme galénique

    DILATRANE 200 mg, gélule à libération prolongée

    plaquette(s) thermoformée(s) PVC aluminium de 30 gélule(s)

    • REMBOURSABLE : 30%
    • PRIX : 2,97
  • Illustration de la forme galénique

    DILATRANE 50 mg, gélule à libération prolongée

    plaquette(s) thermoformée(s) PVC-Aluminium de 30 gélule(s)

    • REMBOURSABLE : 30%
    • PRIX : 2,29
  • Illustration de la forme galénique

    DILATRANE 300 mg, gélule à libération prolongée

    plaquette(s) thermoformée(s) PVC-Aluminium de 30 gélule(s)

    • REMBOURSABLE : 30%
    • PRIX : 3,27
Illustration posology

Quelle est la posologie de dilatrane ?

  • Posologie

Réservé à l'adulte et à l'enfant de plus de 30 mois (soit environ 12 kg).

La posologie sera adaptée à la susceptibilité individuelle en fonction de l'effet thérapeutique et des effets indésirables.

Le traitement sera débuté par une posologie initiale modérée afin de tester la tolérance individuelle, celle-ci sera ensuite adaptée progressivement en augmentant ou en diminuant la dose par paliers jusqu'à obtention d'un effet thérapeutique sans effet indésirable.

Les taux plasmatiques atteignant un état d'équilibre au minimum après 3 jours consécutifs de traitement bien conduit, ce délai minimum devra être respecté pour juger de l'effet thérapeutique avant chaque augmentation de dose.

En cas d'insuffisance thérapeutique et en l'absence de signe d'intolérance, la dose sera progressivement augmentée sous contrôle de la théophyllinémie, par paliers de 2 mg/kg/jour.

Chez l'enfant de plus de 30 mois, en dessous d'une dose quotidienne de 16 mg/kg/jour (adaptée en cas d'obésité au poids idéal) et ne dépassant pas, dans tous les cas, 400 mg/jour, et en l'absence de facteurs de risque de diminution de clairance plasmatique, le contrôle de la théophyllinémie n'est pas indispensable à la sécurité d'emploi du produit.

Les concentrations plasmatiques de théophylline efficaces se situent entre 8 et 20 microgrammes/ml.

Le seuil de toxicité de la théophyllinémie est de 20 microgrammes/ml.

Utiliser la cuillère doseuse graduée à 5ml et 10ml. Une dose de 5 ml contient 50 mg de théophylline. Une dose de 10 ml contient 100 mg de théophylline.

A titre indicatif :

  • Enfant de plus de 30 mois : Posologie habituellement efficace : 10 à 12 mg/kg/jour. La posologie quotidienne sera répartie en 4 prises.

  • Adulte : Posologie habituellement efficace : 7 à 12 mg/kg/jour sans dépasser 800 mg par jour. La posologie quotidienne sera répartie en 3 prises.

En cas d'obésité, la posologie sera adaptée au poids idéal (poids moyen rapporté à la taille mesurée sur les courbes de croissance staturo-pondérale standards).

  • Posologie

Réservé à l'adulte et à l'enfant de plus de 30 mois (soit environ 12 kg).

La posologie sera adaptée à la susceptibilité individuelle en fonction de l'effet thérapeutique et des effets indésirables.

Le traitement sera débuté par une posologie initiale modérée afin de tester la tolérance individuelle, celle-ci sera ensuite adaptée progressivement en augmentant ou en diminuant la dose par paliers jusqu'à obtention d'un effet thérapeutique sans effet indésirable.

Les taux plasmatiques atteignant un état d'équilibre au minimum après 3 jours consécutifs de traitement bien conduit, ce délai minimum devra être respecté pour juger de l'effet thérapeutique avant chaque augmentation de dose.

En cas d'insuffisance thérapeutique et en l'absence de signe d'intolérance, la dose sera progressivement augmentée sous contrôle de la théophyllinémie, par paliers de 2 mg/kg/jour.

Chez l'enfant de plus de 30 mois, en dessous d'une dose quotidienne de 16 mg/kg/jour (adaptée en cas d'obésité au poids idéal) et ne dépassant pas, dans tous les cas, 400 mg/jour, et en l'absence de facteurs de risque de diminution de clairance plasmatique, le contrôle de la théophyllinémie n'est pas indispensable à la sécurité d'emploi du produit.

Les concentrations plasmatiques de théophylline efficaces se situent entre 8 et 20 microgrammes/ml.

Le seuil de toxicité de la théophyllinémie est de 20 microgrammes/ml.

Utiliser la cuillère doseuse graduée à 5ml et 10ml. Une dose de 5 ml contient 50 mg de théophylline. Une dose de 10 ml contient 100 mg de théophylline.

A titre indicatif :

  • Adulte : Posologie habituellement efficace : 7 à 12 mg/kg/jour sans dépasser 800 mg par jour. La posologie quotidienne sera répartie en 3 prises.

En cas d'obésité, la posologie sera adaptée au poids idéal (poids moyen rapporté à la taille mesurée sur les courbes de croissance staturo-pondérale standards).