Discotrine (trinitrine)

Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

  • Dosages

    15 mg/24 heures10 mg/24 heures5 mg/24 heures

  • Formes galéniques

    dispositif transdermique

  • Classe Thérapeutique

    C01DA - DERIVES NITRES

Illustration indications

Indications - Quand utiliser discotrine ?

  • Traitement preventif

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de discotrine ?

  • Anemie

    • Anemie severe
  • Autre traitement en cours

    • Trt par avanafil
    • Trt par inhib phosphodiesterase 5
    • Trt par sildenafil
    • Trt par tadalafil
    • Trt par vardenafil
  • Cardiomyopathie

    • Cardiomyopathie obstructive
  • Choc cardiogenique

  • Choc electrique

  • Choc hypovolemique

  • Collapsus cardiovasculaire

  • Enfant

  • Etat de choc

  • Examen radiologique et/ou endoscopie

    • Examen par irm
  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite croisee
    • Hypersensibilite erythrityle tetranitrate
    • Hypersensibilite isosorbide dinitrate
    • Hypersensibilite isosorbide mononitrate
    • Hypersensibilite nicorandil
    • Hypersensibilite nitres derives
    • Hypersensibilite pentaerythrityle tetran
    • Hypersensibilite trinitrine
  • Hypertension intracranienne

  • Hypotension arterielle

    • Hypotension arterielle severe
  • Hypovolemie

    • Hypovolemie severe
  • Insuffisance cardiaque

    • Insuff cardiaque en cours
  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

  • Obstruction dynamique intraventriculaire

  • Oedeme cerebral

  • Oedeme pulmonaire

    • Oedeme pulmonaire toxique
  • Pericardite

    • Pericardite constrictive
  • Sismotherapie/electroconvulsivotherapie

  • Stenose vasculaire

    • Retrecissement aortique
    • Stenose de la valve aortique
  • Traitement anterieur

    • Trt par avanafil
    • Trt par inhib phosphodiesterase 5
    • Trt par sildenafil
    • Trt par tadalafil
    • Trt par vardenafil
  • Traumatisme cranien

  • Traumatisme intracranien

  • Valvulopathie

    • Stenose de la valve aortique
    • Valvulopathie aortique
  • Allaitement

  • Infarctus du myocarde

    • Infarctus du myocarde phase aigue
  • Atherosclerose

  • Autre traitement en cours

    • Trt par antihypertenseur
    • Trt par diuretique
    • Trt par med contenant de l'alcool
    • Trt par substance vasodilatatrice
    • Trt par vasodilatateur
  • Cardiomyopathie hypertrophique

  • Emphyseme pulmonaire

  • Exposition a une temperature extreme

  • Hypoxie

  • Infarctus du myocarde

    • Infarctus du myocarde recent
  • Insuffisance cardiaque

    • Insuff cardiaque aigue
  • Insuffisance circulatoire cerebrale

  • Insuffisance respiratoire

  • Interaction d'origine alimentaire

    • Ingestion d'alcool
  • Ischemie cerebrale

  • Maladie cerebrovasculaire

  • Quel que soit le terrain

  • Trouble de la ventilation pulmonaire

  • Trouble oxygenation

  • Exposition a une temperature extreme

  • Glaucome a angle ferme

  • Hypertension / hypertonie oculaire

  • Hypotension arterielle

    • Hypotension arterielle legere
    • Hypotension arterielle moderee
  • Infarctus du myocarde

    • Infarctus du myocarde recent
  • Insuffisance cardiaque

    • Insuff cardiaque aigue
  • Quel que soit le terrain

Illustration side-effect

Quels sont les effets indésirables de discotrine ?

SEVERE(S)
  • asthenie
  • conscience trouble
  • convulsion
  • diarrhee
  • dyspnee
  • hypertension intracranienne
  • somnolence diurne
  • tachypnee
  • vasodilatation arteriolaire
  • vasodilatation peripherique
MODERE(S) OU SEVERE(S)
  • anemie
  • anemie hemolytique
  • bouffee vasomotrice
  • bradycardie
  • cephalee
  • collapsus cardiovasculaire
  • confusion mentale
  • cyanose
  • dependance
  • douleur angineuse
  • erytheme
  • flush
  • hemolyse
  • hypotension arterielle
  • hypotension arterielle orthostatique
  • hypoxemie
  • ischemie myocardique
  • malaise lipothymie
  • methemoglobinemie
  • palpitations
  • syncope
  • syndrome de sevrage
  • tachycardie
  • tolerance accoutumance
  • vasodilatation cutanee
  • vertige etourdissement
MODERE(S)
  • anaphylaxie
  • brulure locale
  • dermatite
  • eczema
  • eruption cutanee
  • erythrodermie dermatite exfoliative
  • irritation cutanee
  • manifestation cutanee
  • prurit
  • reaction allergique
  • urticaire
MINEUR(S) OU MODERE(S)
  • dyspepsie
  • gastralgie
  • nausee vomissement
Illustration general

Liste des présentations disponibles

  • Illustration de la forme galénique

    DISCOTRINE 15 mg/24 heures, dispositif transdermique

    30 sachet(s) aluminium polyéthylène de 1 dispositif(s)

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 15,10
  • Illustration de la forme galénique

    DISCOTRINE 10 mg/24 heures, dispositif transdermique

    30 sachet(s) aluminium polyéthylène de 1 dispositif(s)

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 14,03
  • Illustration de la forme galénique

    DISCOTRINE 5 mg/24 heures, dispositif transdermique

    30 sachet(s) aluminium polyéthylène de 1 dispositif(s)

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 12,98
    Illustration posology

    Quelle est la posologie de discotrine ?

    Réservé à l'adulte.

    • Les dérivés nitrés s'administrent de façon discontinue sur le nycthémère en aménageant un intervalle libre quotidien afin d'éviter le phénomène d'échappement thérapeutique, bien établi lorsque les dérivés nitrés sont administrés de façon continue.
    • Cet intervalle libre doit être choisi dans la période où le patient ne présente pas de crise. La durée de l'intervalle libre est d'au moins 8 heures. L'horaire des prises du traitement antiangineux associé (bêtabloquant et/ou antagoniste calcique) devra être choisi pour assurer une couverture thérapeutique pendant cet intervalle libre.
    • Dans le traitement préventif de la crise d'angor, le phénomène d'échappement est bien établi. Une maîtrise des modalités de prescription respectant un intervalle libre assure aux dérivés nitrés une efficacité thérapeutique reconnue. Les horaires d'application et de retrait du patch transdermique doivent figurer clairement sur l'ordonnance. La réponse aux dérivés nitrés varie d'un patient à l'autre et la dose efficace la plus basse doit être prescrite en début de traitement.
    • Le schéma thérapeutique est le suivant : mise en place d'un dispositif par jour, en commençant par le dispositif le moins dosé, soit 5 mg/24 heures par jour. En cas d'efficacité insuffisante, la posologie doit être augmentée à un dispositif transdermique 10 mg/24 heures par jour soit 0,4 mg par heure, puis si nécessaire à une posologie de 15 mg/24 heures par jour, soit 0,6 mg par heure.