Disulone (oxalate de fer / dapsone)

Découvrez Posos 🎉

L’outil d’aide à la prescription simple et personnalisé qui vous aide à prendre la meilleure décision.

  • Identifier une posologie complexe
  • Limiter la iatrogénie
  • Vérifier les contre-indications
  • Trouver un équivalent thérapeutique
Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

    Oxalate De Fer, Dapsone

  • Dosages

    N/A

  • Formes galéniques

    comprimé sécable

  • Classe Thérapeutique

    J04BA - ANTILEPREUX

Illustration indications

Indications - Quand utiliser disulone ?

  • Associer a d'autres therapeutiques

            • Dans les formes muqueuses

            • Dans les formes muqueuses

              • Prevention primaire

              • Prevention secondaire

              • En cas d'intolerance a un autre trt

              Illustration consindications

              Quelles sont les contre-indications de disulone ?

              • Allergie alimentaire

                • Allergie au ble
              • Anemie

              • Deficit en nadh methemoglobine reductase

              • Deficit gluc 6 phosphate deshydrogenase

              • Hypersensibilite

                • Hypersensibilite a l'un des excipients
                • Hypersensibilite acetazolamide
                • Hypersensibilite altizide
                • Hypersensibilite amidon de ble/gluten
                • Hypersensibilite amsacrine
                • Hypersensibilite bendroflumethiazide
                • Hypersensibilite bosentan
                • Hypersensibilite brinzolamide
                • Hypersensibilite bumetanide
                • Hypersensibilite carbutamide
                • Hypersensibilite chlortalidone
                • Hypersensibilite clopamide
                • Hypersensibilite cloprothiazole
                • Hypersensibilite cotrimoxazole
                • Hypersensibilite croisee
                • Hypersensibilite cyclothiazide
                • Hypersensibilite dapsone
                • Hypersensibilite darunavir
                • Hypersensibilite dofetilide
                • Hypersensibilite dorzolamide
                • Hypersensibilite fer
                • Hypersensibilite furosemide
                • Hypersensibilite glibenclamide
                • Hypersensibilite glibornuride
                • Hypersensibilite gliclazide
                • Hypersensibilite glimepiride
                • Hypersensibilite glipizide
                • Hypersensibilite hydrochlorothiazide
                • Hypersensibilite hydroflumethiazide
                • Hypersensibilite ibutilide fumarate
                • Hypersensibilite indapamide
                • Hypersensibilite mafenide
                • Hypersensibilite methyclothiazide
                • Hypersensibilite naratriptan
                • Hypersensibilite para aminobenzoique ac
                • Hypersensibilite piretanide
                • Hypersensibilite polythiazide
                • Hypersensibilite probenecide
                • Hypersensibilite quinagolide
                • Hypersensibilite sitaxentan
                • Hypersensibilite sotalol
                • Hypersensibilite sulfacetamide
                • Hypersensibilite sulfadiazine
                • Hypersensibilite sulfadoxine
                • Hypersensibilite sulfafurazole
                • Hypersensibilite sulfaguanidine
                • Hypersensibilite sulfamethizol
                • Hypersensibilite sulfamethoxazole
                • Hypersensibilite sulfametrole
                • Hypersensibilite sulfamides
                • Hypersensibilite sulfamoxole
                • Hypersensibilite sulfasalazine
                • Hypersensibilite sulfasuccinamide
                • Hypersensibilite sulfonamide
                • Hypersensibilite sulfonyluree
                • Hypersensibilite sulpiride
                • Hypersensibilite sultiame
                • Hypersensibilite sumatriptan
                • Hypersensibilite tamsulosine
                • Hypersensibilite thiazidiques
                • Hypersensibilite tipranavir
                • Hypersensibilite tolbutamide
                • Hypersensibilite torasemide
                • Hypersensibilite veralipride
                • Hypersensibilite xipamide
                • Hypersensibilite zonisamide
              • Leucopenie

              • Methemoglobinemie

              • Neutropenie

              • Porphyrie cutanee

              • Porphyrie hepatique

                • Porphyrie hepatique maladie
              • Thrombopenie

              • Deficit gluc 6 phosphate deshydrogenase

              • Insuffisance hepatique

              • Insuffisance renale chronique

              • Atteinte cutanee

              • Atteinte hepatique

              • Cyanose

              • Diabete autre

              • Diabete type i

              • Diabete type ii

              • Enfant

                • Enfant de moins de 6 ans
              • Examen laboratoire interference

                • Dosage hemoglobine glycosylee
                • Interaction avec examens de laboratoire
              • Quel que soit le terrain

              • Surcharge martiale

              • Type particulier de traitement

                • Traitement prolonge
              • Atteinte cutanee

              • Atteinte hepatique

              • Cyanose

              • Diabete autre

              • Diabete type i

              • Diabete type ii

              • Enfant

                • Enfant de moins de 6 ans
              • Examen laboratoire interference

                • Dosage hemoglobine glycosylee
                • Interaction avec examens de laboratoire
              • Quel que soit le terrain

              • Surcharge martiale

              • Type particulier de traitement

                • Traitement prolonge
              Illustration side-effect

              Quels sont les effets indésirables de disulone ?

              SEVERE(S)
              • atteinte pulmonaire
              • lymphocytose
              • maladie serique
              • myocardite
              • oedeme des membres inferieurs
              • oedeme facial
              • oedeme peripherique
              • pericardite
              • urticaire
              MODERE(S) OU SEVERE(S)
              • acces maniaque
              • adenopathie
              • agranulocytose
              • anemie
              • anemie hemolytique
              • arthralgie
              • atteinte cardiovasculaire
              • atteinte hepatique
              • atteinte renale
              • cephalee
              • cholestase
              • coma
              • cyanose
              • cytolyse hepatique
              • deces mortalite
              • dress syndrome
              • dyspnee
              • eosinophilie
              • eruption cutanee
              • eruption maculo papuleuse
              • erytheme
              • fer metabolisme perturbation
              • fievre
              • granulome
              • hemolyse
              • hepatite
              • hypoalbuminemie
              • irritabilite
              • macrocytose
              • methemoglobinemie
              • myalgie
              • necrose papillaire renale
              • neuropathie peripherique
              • neurotoxicite
              • paresthesie
              • pneumopathie interstitielle diffuse
              • polynucleose neutrophile
              • proteine c reactive augmentation
              • prurit
              • reaction allergique
              • sulfhemoglobinemie
              • tachycardie
              • vitesse sedimentation modification
              MINEUR(S)
              • diarrhee
              • douleur abdominale
              • nausee vomissement
              • selles coloration trouble
              Illustration general

              Liste des présentations disponibles

              • Illustration de la forme galénique

                DISULONE, comprimé sécable

                1 boite(s) aluminium verni de 100 comprimé(s)

                • REMBOURSABLE : 65%
                • PRIX : 12,56
                Illustration posology

                Quelle est la posologie de disulone ?

                La posologie est variable en fonction de la pathologie, de l'âge et de la susceptibilité individuelle.

                • Traitement de la lèpre (maladie de Hansen). Dans le traitement de la maladie de Hansen, ce médicament ne doit jamais être prescrit seul, mais en association à d'autres anti-lépreux :

                . la rifampicine dans les formes pauci-bacillaires (index bacillaire négatif à l'examen microscopique dans tous les prélèvements), . la rifampicine et la clofazimine dans les formes multibacillaires (index bacillaire supérieur ou égal à 1 soit 1 à 10 bacilles ou plus dans 100 champs à l'examen microscopique des différents prélèvements).

                Chez l'adulte : la dapsone est habituellement prescrite à la dose de 100 mg (soit 1 comprimé) par jour.

                La posologie est variable en fonction de la pathologie, de l'âge et de la susceptibilité individuelle. Chez l'enfant, il ne faut pas dépasser la dose de 2 mg/kg/jour.

                Chez l'enfant de moins de 6 ans, compte-tenu du risque de fausse route inhérent à la forme pharmaceutique, les comprimés doivent être soigneusement écrasés puis mélangés à un liquide ou à un yaourt.

                • Traitement de la lèpre (maladie de Hansen). Dans le traitement de la maladie de Hansen, ce médicament ne doit jamais être prescrit seul, mais en association à d'autres anti-lépreux :

                . la rifampicine dans les formes pauci-bacillaires (index bacillaire négatif à l'examen microscopique dans tous les prélèvements), . la rifampicine et la clofazimine dans les formes multibacillaires (index bacillaire supérieur ou égal à 1 soit 1 à 10 bacilles ou plus dans 100 champs à l'examen microscopique des différents prélèvements).

                Chez l'enfant

                Chez l'enfant de moins de 10 ans, la dapsone est prescrite à la dose de 25 mg/jour.

                Les associations d'anti-lepreux sont les mêmes que chez l'adulte aux posologies adaptées à l'enfant.

                La posologie est variable en fonction de la pathologie, de l'âge et de la susceptibilité individuelle. Chez l'enfant, il ne faut pas dépasser la dose de 2 mg/kg/jour.

                Chez l'enfant de moins de 6 ans, compte-tenu du risque de fausse route inhérent à la forme pharmaceutique, les comprimés doivent être soigneusement écrasés puis mélangés à un liquide ou à un yaourt.

                • Traitement de la lèpre (maladie de Hansen). Dans le traitement de la maladie de Hansen, ce médicament ne doit jamais être prescrit seul, mais en association à d'autres anti-lépreux :

                . la rifampicine dans les formes pauci-bacillaires (index bacillaire négatif à l'examen microscopique dans tous les prélèvements), . la rifampicine et la clofazimine dans les formes multibacillaires (index bacillaire supérieur ou égal à 1 soit 1 à 10 bacilles ou plus dans 100 champs à l'examen microscopique des différents prélèvements).

                Chez l'enfant

                Chez l'enfant de 10 à 14 ans, la dapsone est prescrite à la dose de 50 mg/jour.

                Les associations d'anti-lepreux sont les mêmes que chez l'adulte aux posologies adaptées à l'enfant.

                La posologie est variable en fonction de la pathologie, de l'âge et de la susceptibilité individuelle.

                • Traitement des dermatoses bulleuses auto-immunes telles que dermatite herpétiforme, dermatose bulleuse auto-immune à IgA linéaire
                • Traitement des dermatoses à médiation neutrophilique, notamment syndrome de Sweet
                • Lupus bulleux

                La posologie moyenne est de 100 mg (de dapsone) par jour.

                Ce traitement sera poursuivi plusieurs années.

                Un régime sans gluten peut éventuellement être associé au traitement de la dermatite herpétiforme.

                La posologie est variable en fonction de la pathologie, de l'âge et de la susceptibilité individuelle.

                • Traitement de la polychondrite atrophiante 100 à 300 mg (de dapsone) par jour, administré de façon prolongée.

                La posologie est variable en fonction de la pathologie, de l'âge et de la susceptibilité individuelle.

                • Prophylaxie primaire et secondaire de la pneumocystose en cas d'intolérance au cotrimoxazole

                50 à 100 mg (de dapsone) par jour.

                Chez les patients intolérants au cotrimoxazole, il existe une intolérance croisée dans 30 à 40 % des cas.

                La dapsone peut aussi être utilisée à la dose de 50 mg/jour en association à la pyriméthamine (50 mg/semaine) et à l'acide folinique.