Découvrez Posos 🎉

L’outil d’aide à la prescription simple et personnalisé qui vous aide à prendre la meilleure décision.

  • Identifier une posologie complexe
  • Limiter la iatrogénie
  • Vérifier les contre-indications
  • Trouver un équivalent thérapeutique
Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

    Paracetamol

  • Dosages

    1000 mg500 mg

  • Formes galéniques

    comprimé pelliculé

  • Classe Thérapeutique

    N02BE - ANILIDES

Illustration indications

Indications - Quand utiliser dolipranetabs ?

  • Traitement symptomatique

  • Chez l'adulte

  • Chez l'enfant a partir de 50 kg

  • Traitement symptomatique

  • Dans les formes legeres

  • Dans les formes moderees

  • Chez l'adulte

  • Chez l'enfant a partir de 50 kg

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de dolipranetabs ?

  • Enfant

    • Enfant de moins de 27 kg
    • Enfant de moins de 50 kg
    • Enfant de moins de 6 ans
  • Hepatite

    • Hepatite aigue
  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite paracetamol
  • Insuffisance hepatique

    • Insuffisance hepatique severe maladie
  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

  • Interaction d'origine alimentaire

    • Ingestion d'alcool
  • Alcoolisme chronique

  • Amaigrissement

  • Anorexie

  • Autre traitement en cours

    • Trt par antipyretique
  • Cachexie

  • Deficit gluc 6 phosphate deshydrogenase

  • Denutrition

  • Deshydratation

  • Enfant

    • Enfant de moins de 50 kg
    • Enfant de plus de 26 kg
    • Enfant de plus de 6 ans
  • Examen laboratoire interference

    • Dosage sanguin acide urique
    • Dosage sanguin glycemie
  • Hepatite

    • Hepatite chronique
  • Hypovolemie

  • Infection vih

  • Insuffisance hepatique

    • Insuffisance hepatique legere maladie
    • Insuffisance hepatique moderee maladie
  • Insuffisance renale chronique

    • Insuffisance renale severe
  • Jeune strict

  • Malnutrition

    • Malnutrition chronique
  • Mucoviscidose

  • Patient de faible poids

    • Patient de moins de 50 kg
  • Quel que soit le terrain

  • Sevrage alcoolique syndrome

    • Sevrage alcoolique
  • Sujet age

    • Sujet age de plus de 75 ans
    • Sujet polypathologique
  • Syndrome de gilbert

  • Anorexie

  • Autre traitement en cours

    • Trt par antipyretique
    • Trt par paracetamol
  • Cachexie

  • Deficit gluc 6 phosphate deshydrogenase

  • Examen laboratoire interference

    • Dosage sanguin acide urique
    • Dosage sanguin glycemie
  • Quel que soit le terrain

  • Syndrome de gilbert

Illustration side-effect

Quels sont les effets indésirables de dolipranetabs ?

MODERE(S) OU SEVERE(S)
  • acouphene bourdonnement doreille
  • agranulocytose
  • alat modification
  • albuminurie
  • amnesie
  • anaphylaxie
  • anemie hemolytique
  • anurie
  • anxiete
  • asat modification
  • ataxie
  • atteinte hepatique
  • atteinte renale
  • bouffee vasomotrice
  • bronchospasme asthme
  • cauchemar
  • cephalee
  • choc anaphylactique
  • cirrhose
  • coagulation trouble
  • confusion mentale
  • constipation
  • convulsion
  • cytolyse hepatique
  • deces mortalite
  • delire
  • dependance
  • depression
  • diarrhee
  • douleur oppression thoracique
  • dysarthrie parole difficulte
  • dyscrasie sanguine
  • dyspnee
  • dysurie
  • eczema
  • eruption cutanee
  • erytheme
  • erytheme pigmente fixe
  • euphorie
  • exantheme
  • fibrose hepatique
  • fievre
  • frisson
  • hallucination
  • hematurie
  • hemorragie digestive
  • hepatite
  • humeur trouble
  • hypersudation
  • hypertension arterielle
  • hypotension arterielle
  • ictere
  • insuffisance hepatique
  • kounis syndrome
  • lesion hepatique
  • leucopenie
  • lyell syndrome
  • malaise lipothymie
  • mydriase
  • myosis
  • necrose hepatique
  • nephrite interstitielle
  • nephrotoxicite
  • nervosite
  • neutropenie
  • oedeme
  • oedeme de quincke angioedeme
  • pancytopenie
  • prurit
  • purpura
  • pustulose
  • reaction allergique
  • retention durine
  • sommeil trouble
  • somnolence diurne
  • stevens johnson syndrome
  • syncope
  • tachycardie
  • taux prothrombine modification
  • thrombocytopenie
  • toxidermie bulleuse pemphigus
  • tremblement
  • urines modification
  • urticaire
  • vertige etourdissement
  • vision alteration
MODERE(S)
  • acidose metabolique
  • anorectite
  • anorexie
  • arythmie
  • bilirubine modification
  • coma
  • douleur abdominale
  • encephalopathie hepatique
  • hyperamylasemie
  • hyperglycemie
  • hypoglycemie
  • insuffisance renale aigue
  • irritation anale
  • lactico deshydrogenase modification
  • nausee vomissement
  • necrose tubulaire renale
  • paleur
  • pancreatite aigue
Illustration general

Liste des présentations disponibles

  • Illustration de la forme galénique

    DOLIPRANETABS 1000 mg, comprimé pelliculé

    plaquette(s) thermoformée(s) PVC-Aluminium de 8 comprimé(s)

    • REMBOURSABLE :
    • PRIX :
  • Illustration de la forme galénique

    DOLIPRANETABS 500 mg, comprimé pelliculé

    plaquette(s) thermoformée(s) PVC-Aluminium de 16 comprimé(s)

    • REMBOURSABLE :
    • PRIX :
    Illustration posology

    Quelle est la posologie de dolipranetabs ?

    • Posologie

    Attention : cette présentation contient 1000 mg de paracétamol par unité : ne pas prendre 2 unités à la fois.

    La posologie unitaire usuelle est de un comprimé à 1 g par prise, à renouveler au bout de 6 à 8 heures. En cas de besoin, la prise peut être répétée au bout de 4 heures minimum.

    Il n'est généralement pas nécessaire de dépasser 3 g de paracétamol par jour, soit 3 comprimés/gélules par jour.

    Cependant, en cas de douleurs plus intenses, la posologie maximale peut être augmentée jusqu'à 4 g (4 comprimés/gélules) par jour.

    Toujours respecter un intervalle de 4 heures entre deux prises.

    • Doses maximales recommandées (cf. "Mises en garde et précautions d'emploi")

    La dose totale de paracétamol ne doit pas excéder 4 grammes par jour.

    • Fréquences d'administration

    Les prises systématiques permettent d'éviter les oscillations de douleur ou de fièvre :

    • Chez l'enfant et l'adolescent, elles doivent être régulièrement espacées, y compris la nuit, de préférence de 6 heures, et d'au moins 4 heures ;
    • chez l'adulte, elles doivent être espacées de 4 heures minimum.
    • Précautions particulières (cf. Notice)

    Si la douleur persiste plus de 5 jours, ou la fièvre plus de 3 jours, ou en cas d'efficacité insuffisante ou de survenue de tout autre signe, ne pas continuer le traitement sans l'avis du médecin.

    • Posologie

    Attention : cette présentation contient 1000 mg de paracétamol par unité : ne pas prendre 2 unités à la fois.

    Pour les adultes et les enfants dont le poids est supérieur à 50 kg (à partir d'environ 15 ans), la posologie unitaire usuelle est de un comprimé/gélule à 1 g par prise, à renouveler en cas de besoin.

    • Insuffisance rénale

    En cas d'insuffisance rénale sévère (clairance de la créatinine inférieure à 10 ml/min), l'intervalle entre deux prises sera au minimum de 8 heures. La dose totale de paracétamol ne devra pas dépasser 3 g par jour, soit 3 comprimés/gélules.

    • Précautions particulières (cf. Notice)

    Si la douleur persiste plus de 5 jours, ou la fièvre plus de 3 jours, ou en cas d'efficacité insuffisante ou de survenue de tout autre signe, ne pas continuer le traitement sans l'avis du médecin.

    • Posologie

    Attention : cette présentation contient 1000 mg de paracétamol par unité : ne pas prendre 2 unités à la fois.

    La dose journalière efficace la plus faible possible doit être envisagée, sans excéder 60 mg/kg/jour (sans dépasser 3 g/j) dans les conditions suivantes :

    • adultes de moins de 50 kg,
    • insuffisance hépatocellulaire légère à modérée,
    • alcoolisme chronique,
    • malnutrition chronique,
    • déshydratation.
    • Précautions particulières (cf. Notice)

    Si la douleur persiste plus de 5 jours, ou la fièvre plus de 3 jours, ou en cas d'efficacité insuffisante ou de survenue de tout autre signe, ne pas continuer le traitement sans l'avis du médecin.

    • Fréquence d'administration

    Les prises systématiques permettent d'éviter les oscillations de douleur ou de fièvre :

    • chez l'adulte et l'enfant de plus de 15 ans, elles doivent être espacées de 4 heures minimum.