Donepezil (donépézil)

Médicaments à base de donépézil :

Découvrez Posos 🎉

L’outil d’aide à la prescription simple et personnalisé qui vous aide à prendre la meilleure décision.

  • Identifier une posologie complexe
  • Limiter la iatrogénie
  • Vérifier les contre-indications
  • Trouver un équivalent thérapeutique
Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

    Donepezil

  • Dosages

    5 mg10 mg

  • Formes galéniques

    comprimé pelliculécomprimé orodispersiblecomprimé

  • Classe Thérapeutique

    N06DA - ANTICHOLINESTERASIQUES

Illustration indications

Indications - Quand utiliser donepezil ?

  • Traitement symptomatique

  • Dans les formes legeres

  • Dans les formes moderement severes

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de donepezil ?

  • Adulte jeune (15-17 ans)

  • Allaitement

  • Enfant

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite alfentanil
    • Hypersensibilite aminoglutethimide
    • Hypersensibilite arachide
    • Hypersensibilite aspartam (intolerance)
    • Hypersensibilite biperidene
    • Hypersensibilite bupivacaine
    • Hypersensibilite carpipramine
    • Hypersensibilite clopamide
    • Hypersensibilite crizotinib
    • Hypersensibilite croisee
    • Hypersensibilite cyproheptadine
    • Hypersensibilite desloratadine
    • Hypersensibilite dihexyverine
    • Hypersensibilite diphemanil
    • Hypersensibilite diphenoxylate
    • Hypersensibilite dipyridamole
    • Hypersensibilite domperidone
    • Hypersensibilite donepezil
    • Hypersensibilite ebastine
    • Hypersensibilite encainide
    • Hypersensibilite fentanyl
    • Hypersensibilite fexofenadine
    • Hypersensibilite flavoxate
    • Hypersensibilite flecainide
    • Hypersensibilite haloperidol
    • Hypersensibilite ifenprodil
    • Hypersensibilite irinotecan
    • Hypersensibilite ketotifene
    • Hypersensibilite lenalidomide
    • Hypersensibilite levobupivacaine
    • Hypersensibilite levocabastine
    • Hypersensibilite loperamide
    • Hypersensibilite loratadine
    • Hypersensibilite mepivacaine
    • Hypersensibilite methylphenidate
    • Hypersensibilite metopimazine
    • Hypersensibilite miglitol
    • Hypersensibilite minoxidil
    • Hypersensibilite naratriptan
    • Hypersensibilite paliperidone
    • Hypersensibilite pancuronium
    • Hypersensibilite paroxetine
    • Hypersensibilite penfluridol
    • Hypersensibilite periciazine
    • Hypersensibilite pethidine
    • Hypersensibilite phenylalanine
    • Hypersensibilite pimozide
    • Hypersensibilite pipamperone
    • Hypersensibilite piperidine derives
    • Hypersensibilite pipotiazine
    • Hypersensibilite pizotifene
    • Hypersensibilite pomalidomide
    • Hypersensibilite propyleneglycol derives
    • Hypersensibilite prucalopride
    • Hypersensibilite raloxifene
    • Hypersensibilite remifentanil
    • Hypersensibilite risperidone
    • Hypersensibilite roxatidine
    • Hypersensibilite soja/lecithine de soja
    • Hypersensibilite sufentanil
    • Hypersensibilite thalidomide
    • Hypersensibilite tirofiban
    • Hypersensibilite trihexyphenidyle
    • Hypersensibilite vandetanib
    • Hypersensibilite vecuronium
  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

  • Phenylcetonurie

  • Syndrome malin des neuroleptiques

  • Anomalie metabolisme galactose

  • Deficit en lactase

  • Grossesse

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite galactose (intolerance)
    • Hypersensibilite glucose (intolerance)
    • Hypersensibilite lactose (intolerance)
  • Regime sans galactose

  • Syndrome de malabsorption / intolerance digestive

    • Hypersensibilite galactose (intolerance)
    • Hypersensibilite glucose (intolerance)
    • Hypersensibilite lactose (intolerance)
    • Syndrome malabsorption glucose/galactose
  • Alzheimer maladie

    • Alzheimer maladie severe
  • Anesthesie

  • Asthme

    • Asthme antecedent personnel
  • Autre traitement en cours

    • Trt par ains
    • Trt par anticholinergique
    • Trt par antipsychotique
    • Trt par cholinergique
    • Trt par inhibiteur acethylcholinesterase
    • Trt par substances atropiniques
  • Bloc auriculo-ventriculaire faible degre

  • Bloc auriculo-ventriculaire haut degre

  • Bloc sino-auriculaire

  • Bradycardie sinusale

  • Bronchopneumopathie chronique obstruct

    • Bpco antecedent personnel
  • Demence

    • Demence sauf alzheimer maladie
  • Dysfonctionnement sinusal

  • Dystonie

  • Epilepsie

  • Etat de conscience alteration

  • Fievre

  • Insuffisance hepatique

    • Insuffisance hepatique severe maladie
  • Insuffisance renale aigue

  • Quel que soit le terrain

  • Rhabdomyolyse

  • Trouble cognitif

  • Trouble de la conduction

    • Trouble conduction supraventriculaire
  • Trouble de la memoire

  • Ulcere gastroduodenal

    • Ulcere gastroduodenal atcd personnel
  • Alzheimer maladie

    • Alzheimer maladie severe
  • Anesthesie

  • Asthme

    • Asthme antecedent personnel
  • Autre traitement en cours

    • Trt par ains
    • Trt par anticholinergique
    • Trt par antipsychotique
    • Trt par cholinergique
    • Trt par inhibiteur acethylcholinesterase
    • Trt par substances atropiniques
  • Bloc auriculo-ventriculaire faible degre

  • Bloc auriculo-ventriculaire haut degre

  • Bloc sino-auriculaire

  • Bradycardie sinusale

  • Bronchopneumopathie chronique obstruct

    • Bpco antecedent personnel
  • Demence

    • Demence sauf alzheimer maladie
  • Dysfonctionnement sinusal

  • Dystonie

  • Epilepsie

  • Etat de conscience alteration

  • Fievre

  • Insuffisance hepatique

    • Insuffisance hepatique severe maladie
  • Insuffisance renale aigue

  • Quel que soit le terrain

  • Rhabdomyolyse

  • Trouble cognitif

  • Trouble de la conduction

    • Trouble conduction supraventriculaire
  • Trouble de la memoire

  • Ulcere gastroduodenal

    • Ulcere gastroduodenal atcd personnel
Illustration side-effect

Quels sont les effets indésirables de donepezil ?

SEVERE(S)
  • accommodation trouble
  • anoxie
  • anxiete
  • apnee
  • arret cardiaque
  • arythmie
  • bronchoconstriction
  • bronchospasme asthme
  • collapsus cardiovasculaire
  • coma
  • confusion mentale
  • coordination trouble
  • deces mortalite
  • depression respiratoire
  • dysarthrie parole difficulte
  • dyspnee
  • electrocardiogramme modification
  • enuresie
  • eructation
  • faiblesse musculaire
  • hypersecretion broncho pulmonaire
  • hypersecretion voie respiratoire sup
  • hypertension arterielle
  • hypokinesie
  • hyporeflexie
  • hypotension arterielle
  • hypothermie
  • hypotonie musculaire
  • incontinence fecale
  • incontinence urinaire
  • insuffisance respiratoire
  • irritabilite
  • larmoiement
  • malaise lipothymie
  • myasthenie
  • myoclonie
  • myosis
  • nervosite
  • paleur
  • paralysie
  • pollakiurie
  • prostration
  • respiration trouble
  • rhinite
  • rhinorrhee
  • tachycardie
  • tachysystolie ventriculaire
  • torsade de pointe
MODERE(S) OU SEVERE(S)
  • agitation
  • agressivite
  • alat modification
  • anaphylaxie
  • asat modification
  • asthenie
  • atteinte hepatique
  • bloc auriculo ventriculaire
  • bloc sino auriculaire
  • bradycardie
  • cauchemar
  • cephalee
  • choc anaphylactique
  • convulsion
  • douleur
  • equilibre trouble
  • eruption cutanee
  • eruption maculo papuleuse
  • erytheme
  • hallucination
  • hepatite
  • hypersudation
  • insomnie
  • marche trouble
  • phlyctene vesicule
  • phosphatase alcaline modification
  • prurit
  • reaction allergique
  • somnolence diurne
  • syncope
  • syndrome extrapyramidal
  • syndrome neuroleptique malin
  • trouble onirique
  • urticaire
  • vertige etourdissement
MODERE(S)
  • crampe musculaire
  • creatine kinase modification
  • enzyme musculaire modification
  • rhabdomyolyse
MINEUR(S) OU MODERE(S)
  • amaigrissement
  • anorexie
  • appetit perte
  • constipation
  • deshydratation
  • diarrhee
  • douleur abdominale
  • douleur colique
  • dyspepsie
  • dysphagie deglutition difficulte
  • epigastralgie
  • flatulence meteorisme
  • hemorragie digestive
  • nausee vomissement
  • regurgitation
  • saignement gastrointestinal
  • sialorrhee
  • ulceration duodenale
  • ulceration gastrique
  • ulcere oesophagien
Illustration general

Liste des présentations disponibles

  • Illustration de la forme galénique

    DONEPEZIL ACCORD 5 mg, comprimé pelliculé

    plaquette(s) PVC-Aluminium de 28 comprimé(s)

    • REMBOURSABLE :
    • PRIX :
  • Illustration de la forme galénique

    DONEPEZIL CRISTERS 5 mg, comprimé pelliculé

    plaquette(s) PVC polyéthylène PVDC aluminium de 28 comprimé(s)

    • REMBOURSABLE :
    • PRIX :
  • Illustration de la forme galénique

    DONEPEZIL ARROW GENERIQUES 5 mg, comprimé orodispersible

    plaquette(s) formée(s) à froid polyamide aluminium PVC papier polytéréphtalate (PET) de 28 comprimé(s)

    • REMBOURSABLE :
    • PRIX :
  • Illustration de la forme galénique

    DONEPEZIL ARROW GENERIQUES 10 mg, comprimé orodispersible

    plaquette(s) formée(s) à froid polyamide aluminium PVC papier polytéréphtalate (PET) de 28 comprimé(s)

    • REMBOURSABLE :
    • PRIX :
  • Illustration de la forme galénique

    DONEPEZIL ACCORD 10 mg, comprimé pelliculé

    plaquette(s) PVC-Aluminium de 28 comprimé(s)

    • REMBOURSABLE :
    • PRIX :
Illustration posology

Quelle est la posologie de donepezil ?

  • Adultes - Sujets âgés

Le traitement doit être instauré à la dose de 5 mg par jour (en prise unique). La posologie de 5 mg/jour, sera maintenue pendant au moins 1 mois, durée nécessaire à l'évaluation des premières réponses cliniques au traitement et à l'atteinte de l'état d'équilibre des concentrations plasmatiques de chlorhydrate de donépézil. En fonction des résultats cliniques observés après 1 mois de traitement à la dose de 5 mg/jour, la dose de chlorhydrate de donépézil pourra être augmentée à 10 mg/jour (en prise unique). La posologie quotidienne maximale recommandée est de 10 mg. Les posologies supérieures à 10 mg/jour n'ont pas été étudiées dans les études cliniques.

Le traitement doit être instauré et supervisé par un médecin ayant l'expérience du diagnostic et du traitement des patients atteints de la maladie d'Alzheimer. Le diagnostic sera porté en accord avec les critères en vigueur (par exemple, DSM IV, ICD 10). Le traitement par chlorhydrate de donépézil ne doit être entrepris qu'en présence d'un proche pouvant s'assurer régulièrement de la prise du médicament par le patient. Le traitement d'entretien peut être poursuivi tant que le bénéfice existe pour le patient. En conséquence, le bénéfice clinique du chlorhydrate de donépézil doit être réévalué de façon régulière. L'arrêt du traitement doit être envisagé lorsqu'il est évident qu'il n'y a plus de bénéfice thérapeutique. La réponse individuelle au traitement n'est pas prévisible.

A l'arrêt du traitement il a été observé une réduction progressive des effets bénéfiques produits par le chlorhydrate de donépézil.

  • Population pédiatrique

L'utilisation du chlorhydrate de donépézil n'est pas recommandée chez les enfants et les adolescents âgés de moins de 18 ans.

  • Insuffisance rénale

Chez les patients présentant une insuffisance rénale, la clairance du chlorhydrate de donépézil n'étant pas modifiée, il n'est pas nécessaire d'adapter la posologie.

  • Mode d'administration

Ce médicament doit être pris, le soir avant le coucher.

  • Insuffisance hépatique

En cas d'insuffisance hépatique légère à modérée, en raison d'une possible augmentation de l'exposition au donépézil (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques"), l'augmentation posologique devra être adaptée en fonction de la tolérance individuelle au produit. Il n'existe pas de données chez les patients souffrant d'insuffisance hépatique sévère.

  • Population pédiatrique

L'utilisation du chlorhydrate de donépézil n'est pas recommandée chez les enfants et les adolescents âgés de moins de 18 ans.

  • Mode d'administration

Ce médicament doit être pris, le soir avant le coucher.

  • Adultes - Sujets âgés

Le traitement doit être instauré à la dose de 5 mg par jour (en prise unique). La posologie de 5 mg/jour, sera maintenue pendant au moins 1 mois, durée nécessaire à l'évaluation des premières réponses cliniques au traitement et à l'atteinte de l'état d'équilibre des concentrations plasmatiques de chlorhydrate de donépézil. En fonction des résultats cliniques observés après 1 mois de traitement à la dose de 5 mg/jour, la dose de chlorhydrate de donépézil pourra être augmentée à 10 mg/jour (en prise unique). La posologie quotidienne maximale recommandée est de 10 mg. Les posologies supérieures à 10 mg/jour n'ont pas été étudiées dans les études cliniques.

Le traitement doit être instauré et supervisé par un médecin ayant l'expérience du diagnostic et du traitement des patients atteints de la maladie d'Alzheimer. Le diagnostic sera porté en accord avec les critères en vigueur (par exemple, DSM IV, ICD 10). Le traitement par chlorhydrate de donépézil ne doit être entrepris qu'en présence d'un proche pouvant s'assurer régulièrement de la prise du médicament par le patient. Le traitement d'entretien peut être poursuivi tant que le bénéfice existe pour le patient. En conséquence, le bénéfice clinique du chlorhydrate de donépézil doit être réévalué de façon régulière. L'arrêt du traitement doit être envisagé lorsqu'il est évident qu'il n'y a plus de bénéfice thérapeutique. La réponse individuelle au traitement n'est pas prévisible.

A l'arrêt du traitement il a été observé une réduction progressive des effets bénéfiques produits par le chlorhydrate de donépézil.

  • Population pédiatrique

L'utilisation du chlorhydrate de donépézil n'est pas recommandée chez les enfants et les adolescents âgés de moins de 18 ans.

  • Insuffisance rénale

Chez les patients présentant une insuffisance rénale, la clairance du chlorhydrate de donépézil n'étant pas modifiée, il n'est pas nécessaire d'adapter la posologie.

  • Mode d'administration

Ce médicament doit être pris, le soir avant le coucher.

  • Insuffisance hépatique

En cas d'insuffisance hépatique légère à modérée, en raison d'une possible augmentation de l'exposition au donépézil (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques"), l'augmentation posologique devra être adaptée en fonction de la tolérance individuelle au produit. Il n'existe pas de données chez les patients souffrant d'insuffisance hépatique sévère.

  • Population pédiatrique

L'utilisation du chlorhydrate de donépézil n'est pas recommandée chez les enfants et les adolescents âgés de moins de 18 ans.

  • Mode d'administration

Ce médicament doit être pris, le soir avant le coucher.

  • Adultes - Sujets âgés

Le traitement doit être instauré à la dose de 5 mg par jour (en prise unique). La posologie de 5 mg/jour, sera maintenue pendant au moins 1 mois, durée nécessaire à l'évaluation des premières réponses cliniques au traitement et à l'atteinte de l'état d'équilibre des concentrations plasmatiques de chlorhydrate de donépézil. En fonction des résultats cliniques observés après 1 mois de traitement à la dose de 5 mg/jour, la dose de chlorhydrate de donépézil pourra être augmentée à 10 mg/jour (en prise unique). La posologie quotidienne maximale recommandée est de 10 mg. Les posologies supérieures à 10 mg/jour n'ont pas été étudiées dans les études cliniques.

Le traitement doit être instauré et supervisé par un médecin ayant l'expérience du diagnostic et du traitement des patients atteints de la maladie d'Alzheimer. Le diagnostic sera porté en accord avec les critères en vigueur (par exemple, DSM IV, ICD 10). Le traitement par chlorhydrate de donépézil ne doit être entrepris qu'en présence d'un proche pouvant s'assurer régulièrement de la prise du médicament par le patient. Le traitement d'entretien peut être poursuivi tant que le bénéfice existe pour le patient. En conséquence, le bénéfice clinique du chlorhydrate de donépézil doit être réévalué de façon régulière. L'arrêt du traitement doit être envisagé lorsqu'il est évident qu'il n'y a plus de bénéfice thérapeutique. La réponse individuelle au traitement n'est pas prévisible.

A l'arrêt du traitement il a été observé une réduction progressive des effets bénéfiques produits par le chlorhydrate de donépézil.

  • Population pédiatrique

L'utilisation du chlorhydrate de donépézil n'est pas recommandée chez les enfants et les adolescents âgés de moins de 18 ans.

  • Insuffisance rénale

Chez les patients présentant une insuffisance rénale, la clairance du chlorhydrate de donépézil n'étant pas modifiée, il n'est pas nécessaire d'adapter la posologie.

  • Mode d'administration

Ce médicament doit être pris, le soir avant le coucher.

  • Insuffisance hépatique

En cas d'insuffisance hépatique légère à modérée, en raison d'une possible augmentation de l'exposition au donépézil (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques"), l'augmentation posologique devra être adaptée en fonction de la tolérance individuelle au produit. Il n'existe pas de données chez les patients souffrant d'insuffisance hépatique sévère.

  • Population pédiatrique

L'utilisation du chlorhydrate de donépézil n'est pas recommandée chez les enfants et les adolescents âgés de moins de 18 ans.

  • Mode d'administration

Ce médicament doit être pris, le soir avant le coucher.