Dulcilarmes (povidone)

Médicaments à base de povidone :

Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

  • Dosages

    1,5 %

  • Formes galéniques

    collyre en solutioncollyre en solution en récipient unidose

  • Classe Thérapeutique

    S01XA - AUTRES MEDICAMENTS OPHTALMOLOGIQUES

Illustration indications

Indications - Quand utiliser dulcilarmes ?

  • Traitement par voie locale

  • Traitement symptomatique

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de dulcilarmes ?

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite croisee
    • Hypersensibilite crospovidone
    • Hypersensibilite doxapram
    • Hypersensibilite ethosuximide
    • Hypersensibilite levetiracetam
    • Hypersensibilite piracetam
    • Hypersensibilite povidone
    • Hypersensibilite povidone iodee
    • Hypersensibilite pyrrolidone derives
    • Autre traitement en cours

      • Voie oculaire
    • Quel que soit le terrain

    • Autre traitement en cours

      • Voie oculaire
    • Quel que soit le terrain

    Illustration side-effect

    Quels sont les effets indésirables de dulcilarmes ?

    SEVERE(S)
    • brulure locale
    • calcification
    • conjonctive hyperhemie
    • douleur oculaire
    • gene oculaire
    • irritation oculaire
    • reaction allergique
    • sans objet
    • sensation de paupieres collees
    • vision alteration
    • vision floue
    Illustration general

    Liste des présentations disponibles

    • Illustration de la forme galénique

      DULCILARMES 1,5 %, collyre en solution

      1 flacon(s) compte-gouttes polyéthylène basse densité (PEBD) de 10 ml

      • REMBOURSABLE : 65%
      • PRIX : 5,54
    • Illustration de la forme galénique

      DULCILARMES 1,5 %, collyre en solution en récipient unidose

      60 récipient(s) unidose(s) polyéthylène basse densité (PEBD) de 0,4 ml

      • REMBOURSABLE : 65%
      • PRIX : 6,55
      Illustration posology

      Quelle est la posologie de dulcilarmes ?

      • Posologie

      Voie locale. En instillation oculaire.

      La posologie est d'1 goutte de collyre dans l'oeil ou les yeux malades, 4 à 6 fois par jour, selon la gravité des symptômes.

      • Posologie

      Voie locale. En instillation oculaire.

      La posologie est d'1 goutte de collyre dans l'oeil ou les yeux malades, 4 à 6 fois par jour, selon la gravité des symptômes.