Duloxetine (duloxétine)

Médicaments à base de duloxétine :

Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

  • Dosages

    60 mg30 mg

  • Formes galéniques

    gélule gastro-résistante

  • Classe Thérapeutique

    N06AX - AUTRES ANTIDEPRESSEURS

Illustration indications

Indications - Quand utiliser duloxetine ?

  • Dans les formes severes

  • Chez l'adulte a partir de 18 ans

  • Dans les formes peripheriques

  • En cas de diabete de type i

  • En cas de diabete de type ii

  • Chez l'adulte a partir de 18 ans

  • Chez l'adulte a partir de 18 ans

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de duloxetine ?

  • Adulte jeune (15-17 ans)

    • Adulte de moins de 18 ans
  • Atteinte hepatique

  • Autre traitement en cours

    • Trt par ciprofloxacine
    • Trt par enoxacine
    • Trt par fluvoxamine
    • Trt par imao irreversible (non selectif)
    • Trt par inhibiteur enzymatique cyp1a2
  • Enfant

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite croisee
    • Hypersensibilite duloxetine
    • Hypersensibilite jaune orange s
    • Hypersensibilite propyleneglycol derives
    • Hypersensibilite rouge allura
  • Hypertension arterielle

    • Hypertension arterielle non controlee
  • Insuffisance hepatique

  • Insuffisance renale chronique

    • Insuffisance renale severe
  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

  • Allaitement

  • Anomalie metabolisme galactose

  • Autre traitement en cours

    • Trt par bleu de methylene
    • Trt par imao reversible (selectif)
    • Trt par linezolide
    • Trt par mequitazine
    • Trt par sympathomimetique alfa et beta
    • Trt par tamoxifene
  • Deficit en lactase

  • Deficit en sucrase-isomaltase

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite fructose (intolerance)
    • Hypersensibilite galactose (intolerance)
    • Hypersensibilite glucose (intolerance)
    • Hypersensibilite lactose (intolerance)
    • Hypersensibilite saccharose (intolerance)
  • Intolerance genetique au fructose

  • Regime sans galactose

  • Syndrome de malabsorption / intolerance digestive

    • Hypersensibilite fructose (intolerance)
    • Hypersensibilite galactose (intolerance)
    • Hypersensibilite glucose (intolerance)
    • Hypersensibilite lactose (intolerance)
    • Hypersensibilite saccharose (intolerance)
    • Syndrome malabsorption glucose/galactose
  • Acces maniaque

    • Acces maniaque antecedent personnel
  • Adulte

    • Adulte de moins de 25 ans
    • Adulte de plus de 17 ans
  • Atteinte cardiovasculaire

  • Autre traitement en cours

    • Trt par ains
    • Trt par antagoniste dopaminergique
    • Trt par antiagregant plaquettaire
    • Trt par anticoagulant
    • Trt par antidepresseur
    • Trt par antidepresseur noradrenergique
    • Trt par antidepresseur tricyclique
    • Trt par antipsychotique
    • Trt par aspirine
    • Trt par diuretique
    • Trt par inhib selec recapture serotonine
    • Trt par medicament hepatotoxique
    • Trt par millepertuis
    • Trt par triptan
  • Cardiopathie

  • Cirrhose

  • Convulsions

  • Deshydratation

  • Epilepsie

  • Exposition a une temperature extreme

  • Glaucome

  • Hypertension / hypertonie oculaire

  • Hypertension arterielle

    • Hypertension arterielle controlee
  • Hypovolemie

  • Insuffisance renale chronique

    • Insuffisance renale legere
    • Insuffisance renale moderee
  • Interaction d'origine alimentaire

    • Apport de millepertuis
  • Mouvement anormal

  • Post partum

  • Quel que soit le terrain

  • Sujet age

  • Tachycardie

  • Tendance suicidaire / suicide

    • Tendance suicidaire atcd personnel
  • Terrain hemorragique

  • Trouble bipolaire / maniaco-depression

  • Trouble hydroelectrolytique

  • Acces maniaque

    • Acces maniaque antecedent personnel
  • Adulte

    • Adulte de moins de 25 ans
    • Adulte de plus de 17 ans
  • Atteinte cardiovasculaire

  • Autre traitement en cours

    • Trt par ains
    • Trt par antagoniste dopaminergique
    • Trt par antiagregant plaquettaire
    • Trt par anticoagulant
    • Trt par antidepresseur
    • Trt par antidepresseur noradrenergique
    • Trt par antidepresseur tricyclique
    • Trt par antipsychotique
    • Trt par aspirine
    • Trt par diuretique
    • Trt par inhib selec recapture serotonine
    • Trt par medicament hepatotoxique
    • Trt par millepertuis
    • Trt par triptan
  • Cardiopathie

  • Cirrhose

  • Convulsions

  • Deshydratation

  • Epilepsie

  • Exposition a une temperature extreme

  • Glaucome

  • Hypertension / hypertonie oculaire

  • Hypertension arterielle

    • Hypertension arterielle controlee
  • Hypovolemie

  • Insuffisance renale chronique

    • Insuffisance renale legere
    • Insuffisance renale moderee
  • Interaction d'origine alimentaire

    • Apport de millepertuis
  • Mouvement anormal

  • Post partum

  • Quel que soit le terrain

  • Sujet age

  • Tachycardie

  • Tendance suicidaire / suicide

    • Tendance suicidaire atcd personnel
  • Terrain hemorragique

  • Trouble bipolaire / maniaco-depression

  • Trouble hydroelectrolytique

Illustration side-effect

Quels sont les effets indésirables de duloxetine ?

SEVERE(S)
  • deces mortalite
  • irritabilite
  • syndrome de sevrage
MODERE(S) OU SEVERE(S)
  • acces maniaque
  • agitation
  • agressivite
  • akathisie
  • alat modification
  • alimentation trouble
  • amaigrissement
  • anaphylaxie
  • anorgasmie orgasme trouble
  • anxiete
  • apathie
  • appetit perte
  • arythmie
  • asat modification
  • ataxie
  • atteinte hepatique
  • bilirubine modification
  • bouffee vasomotrice
  • bruxisme grincement des dents
  • cauchemar
  • cephalee
  • choc anaphylactique
  • coma
  • concentration alteration
  • concentration baisse
  • confusion mentale
  • convulsion
  • delire
  • depression
  • dermatite
  • deshydratation
  • desorientation spatio temporelle
  • diarrhee
  • dysgueusie
  • dyskinesie
  • ecchymoses
  • eruption cutanee
  • fibrillation auriculaire
  • fievre
  • flush
  • fracture osseuse
  • fragilite emotionnelle
  • frisson
  • gamma gt modification
  • hallucination
  • hepatite
  • hormone antidiuretique modification
  • humeur trouble
  • hyperactivite
  • hypercholesterolemie
  • hyperglycemie
  • hyperreflexie
  • hypersudation
  • hypertension arterielle
  • hyponatremie
  • hypotension arterielle
  • hypotension arterielle orthostatique
  • hypothyroidie
  • ictere
  • insomnie
  • insuffisance hepatique
  • jambes sans repos syndrome
  • lactico deshydrogenase modification
  • lethargie
  • levee de linhibition psychomotrice
  • libido trouble
  • myoclonie
  • nervosite
  • oedeme de quincke angioedeme
  • palpitations
  • panique
  • paresthesie
  • personnalite trouble
  • phosphatase alcaline modification
  • photosensibilisation medicamenteuse
  • pleurs inhabituels
  • prise ponderale
  • raideur musculaire
  • reaction allergique
  • refroidissement des extremites
  • retard staturo ponderal
  • sommeil trouble
  • somnolence diurne
  • stevens johnson syndrome
  • sueurs nocturnes
  • syncope
  • syndrome extrapyramidal
  • syndrome serotoninergique
  • tachycardie
  • tendance tentative suicidaire
  • tremblement
  • trouble onirique
  • urticaire
  • vascularite
  • vertige etourdissement
MINEUR(S) OU MODERE(S)
  • acouphene bourdonnement doreille
  • arthralgie
  • asthenie
  • atteinte pulmonaire
  • baillements
  • colite
  • constipation
  • coordination trouble
  • crampe musculaire
  • cycle menstruel irregulier
  • douleur abdominale
  • douleur auriculaire otalgie
  • douleur oppression thoracique
  • douleur osseuse
  • douleur pharyngolaryngee
  • douleur testiculaire
  • dyspepsie
  • dysphagie deglutition difficulte
  • dysurie
  • ejaculation retardee
  • ejaculation trouble
  • enterite
  • enzyme musculaire modification
  • epistaxis
  • erection trouble
  • eructation
  • flatulence meteorisme
  • galactorrhee
  • gastrite
  • glaucome
  • gorge constriction
  • gorge irritation
  • haleine modification halitose
  • hemorragie digestive
  • hemorragie uro genitale
  • hyperkaliemie
  • hyperprolactinemie
  • hypertonie musculaire
  • laryngite
  • malaise lipothymie
  • marche trouble
  • melena
  • menorragie
  • miction trouble
  • myalgie
  • mydriase
  • nausee vomissement
  • nycturie
  • oligurie
  • pharyngite
  • pneumopathie
  • pollakiurie
  • polydipsie
  • polyurie
  • retention durine
  • saignement gastrointestinal
  • saignement vaginal
  • secheresse buccale
  • stomatite
  • symptomes menopausiques
  • temperature perception trouble
  • trismus
  • trouble sexuel
  • urines modification
  • vision alteration
  • vision floue
Illustration general

Liste des présentations disponibles

  • Illustration de la forme galénique

    DULOXETINE ZENTIVA 60 mg, gélule gastro-résistante

    plaquette(s) thermoformée(s) PVC polychlortrifluoroéthylène aluminium de 28 gélule(s)

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 5,73
  • Illustration de la forme galénique

    DULOXETINE MYLAN PHARMA 30 mg, gélule gastro-résistante

    plaquette(s) PVC PVDC aluminium de 28 gélule(s)

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 5,73
    Illustration posology

    Quelle est la posologie de duloxetine ?

    -> Trouble dépressif majeur

    La posologie initiale et recommandée pour le maintien de la réponse est de 60 mg une fois par jour, à prendre au cours ou en dehors des repas. Des posologies supérieures à 60 mg par jour en une prise, jusqu'à une dose maximale de 120 mg par jour, ont été évaluées, en terme de sécurité d'emploi, lors des études cliniques. Toutefois, l'intérêt d'une augmentation posologique chez les patients ne répondant pas à la dose initiale recommandée n'est pas établi.

    La réponse thérapeutique apparaît généralement après 2-4 semaines de traitement.

    Après obtention de l'effet thérapeutique attendu, il est recommandé de poursuivre le traitement plusieurs mois afin de prévenir les rechutes. Chez les patients répondant à la duloxétine, et présentant des antécédents d'épisodes dépressifs majeurs répétés, la poursuite à long terme du traitement peut être envisagée, à une posologie de 60 à 120 mg/jour.

    • Populations particulières
    • Sujets âgés Aucune adaptation posologique sur la seule base de l'âge n'est nécessaire chez le sujet âgé. Cependant, comme pour tout médicament, la prudence s'impose chez le sujet âgé, principalement avec la duloxétine à la posologie de 120 mg par jour pour le trouble dépressif majeur, du fait de données limitées (Cf. rubriques "Mises en garde et précautions d'emploi" et "Propriétés pharmacocinétiques").

    • Insuffisance hépatique La duloxétine ne doit pas être utilisée chez les patients présentant une pathologie hépatique entraînant une insuffisance hépatique (Cf. rubrique "Contre-indications" et "Propriétés pharmacocinétiques").

    • Insuffisance rénale Aucune adaptation posologique n'est nécessaire en cas d'insuffisance rénale légère à modérée (clairance de la créatinine comprise entre 30 et 80 ml/min). La duloxétine ne doit pas être utilisée chez les patients présentant une insuffisance rénale sévère (clairance de la créatinine < 30 ml/min ; Cf. rubrique "Contre-indications").

    • Population pédiatrique La duloxétine ne doit pas être utilisée chez les enfants et les adolescents âgés de moins de 18 ans dans le traitement du trouble dépressif majeur en raison de problème(s) de sécurité et d'efficacité (Cf. rubriques "Mises en garde et précautions d'emploi", "Effets indésirables" et "Propriétés pharmacodynamiques").

    • Arrêt du traitement

    L'arrêt brutal du traitement doit être évité. Lors de l'arrêt du traitement par la duloxétine, la dose doit être progressivement diminuée sur une durée d'au moins une à deux semaines, afin de limiter le risque de réactions de sevrage (Cf. rubriques "Mises en garde et précautions d'emploi" et "Effets indésirables"). Si des symptômes non tolérables apparaissent lors de la diminution de la dose ou à l'arrêt du traitement, le retour à la dose précédemment prescrite peut être envisagé. Le médecin pourra ensuite reprendre la diminution de la dose, mais à un rythme plus progressif.

    -> Trouble d'anxiété généralisée

    La posologie initiale recommandée chez les patients présentant un trouble anxiété généralisée est de 30 mg une fois par jour, à prendre au cours ou en dehors des repas. Chez les patients ayant une réponse insuffisante, la dose devra être augmentée à 60 mg, qui est la dose d'entretien habituelle chez la plupart des patients.

    Chez les patients présentant un trouble dépressif majeur associé, la posologie initiale comme d'entretien est de 60 mg une fois par jour (veuillez également lire les recommandations de posologie pour le trouble dépressif majeur).

    Des doses allant jusqu'à 120 mg par jour se sont montrées efficaces et leur sécurité d'emploi a été évaluée dans des essais cliniques. Chez les patients présentant une réponse insuffisante à la dose de 60 mg, une augmentation de doses jusqu'à 90 mg ou 120 mg peut donc être envisagée. L'augmentation des doses doit être basée sur la réponse clinique et la tolérance.

    Après consolidation de la réponse, il est recommandé de continuer le traitement pendant plusieurs mois afin d'éviter une rechute.

    • Populations particulières
    • Sujets âgés Aucune adaptation posologique sur la seule base de l'âge n'est nécessaire chez le sujet âgé. Cependant, comme pour tout médicament, la prudence s'impose chez le sujet âgé, principalement avec la duloxétine à la posologie de 120 mg par jour pour le trouble d'anxiété généralisée, du fait de données limitées (Cf. rubriques "Mises en garde et précautions d'emploi" et "Propriétés pharmacocinétiques").

    • Insuffisance hépatique La duloxétine ne doit pas être utilisée chez les patients présentant une pathologie hépatique entraînant une insuffisance hépatique (Cf. rubrique "Contre-indications" et "Propriétés pharmacocinétiques").

    • Insuffisance rénale Aucune adaptation posologique n'est nécessaire en cas d'insuffisance rénale légère à modérée (clairance de la créatinine comprise entre 30 et 80 ml/min). La duloxétine ne doit pas être utilisée chez les patients présentant une insuffisance rénale sévère (clairance de la créatinine < 30 ml/min ; Cf. rubrique "Contre-indications").

    • Population pédiatrique La sécurité et l'efficacité de la duloxétine dans le traitement du trouble anxiété généralisée chez les patients pédiatriques âgés de 7 à 17 ans n'ont pas été établies. Les données actuellement disponibles sont décrites aux rubriques "Effets indésirables", "Propriétés pharmacodynamiques" et "Propriétés pharmacocinétiques".

    • Arrêt du traitement

    L'arrêt brutal du traitement doit être évité. Lors de l'arrêt du traitement par la duloxétine, la dose doit être progressivement diminuée sur une durée d'au moins une à deux semaines, afin de limiter le risque de réactions de sevrage (Cf. rubriques "Mises en garde et précautions d'emploi" et "Effets indésirables"). Si des symptômes non tolérables apparaissent lors de la diminution de la dose ou à l'arrêt du traitement, le retour à la dose précédemment prescrite peut être envisagé. Le médecin pourra ensuite reprendre la diminution de la dose, mais à un rythme plus progressif.

    -> Douleur neuropathique diabétique périphérique

    La posologie initiale et d'entretien recommandée est de 60 mg une fois par jour, à prendre au cours ou en dehors des repas. La sécurité d'utilisation de posologies supérieures à 60 mg une fois par jour, jusqu'à une dose maximale de 120 mg par jour, administrée en plusieurs prises équivalentes, a été évaluée au cours des essais cliniques. Les concentrations plasmatiques de duloxétine ont montré une grande variabilité inter-individuelle (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques"). De ce fait, chez certains patients, en cas de réponse insuffisante à la dose de 60 mg, la posologie pourra être augmentée.

    La réponse au traitement devra être évaluée après 2 mois. Chez les patients ayant une réponse initiale insuffisante, une réponse au traitement au-delà de cette période est peu probable.

    Le bénéfice thérapeutique devra être réévalué régulièrement (au moins tous les 3 mois) (Cf. rubrique "Propriétés pharmacodynamiques").

    • Populations particulières
    • Sujets âgés Aucune adatation posologique sur la seule base de l'âge n'est nécessaire chez le sujet âgé. Cependant, comme pour tout médicament, la prudence s'impose chez le sujet âgédu fait de données limitées.

    • Insuffisance hépatique La duloxétine ne doit pas être utilisée chez les patients présentant une pathologie hépatique entraînant une insuffisance hépatique (Cf. rubrique "Contre-indications" et "Propriétés pharmacocinétiques").

    • Insuffisance rénale Aucune adaptation posologique n'est nécessaire en cas d'insuffisance rénale légère à modérée (clairance de la créatinine comprise entre 30 et 80 ml/min). La duloxétine ne doit pas être utilisée chez les patients présentant une insuffisance rénale sévère (clairance de la créatinine < 30 ml/min ; Cf. rubrique "Contre-indications").

    • Population pédiatrique La sécurité et l'efficacité de la duloxétine dans le traitement de la douleur neuropathique diabétique périphérique ou du trouble anxiété généralisée n'ont pas fait l'objet d'étude. Aucune donnée n'est disponible.

    • Arrêt du traitement

    L'arrêt brutal du traitement doit être évité. Lors de l'arrêt du traitement par la duloxétine, la dose doit être progressivement diminuée sur une durée d'au moins une à deux semaines, afin de limiter le risque de réactions de sevrage (Cf. rubriques "Mises en garde et précautions d'emploi" et "Effets indésirables"). Si des symptômes non tolérables apparaissent lors de la diminution de la dose ou à l'arrêt du traitement, le retour à la dose précédemment prescrite peut être envisagé. Le médecin pourra ensuite reprendre la diminution de la dose, mais à un rythme plus progressif.