Illustration general

Informations générales

Illustration indications

Indications - Quand utiliser dymista ?

  • Traitement symptomatique

  • En cas d'echec a une autre therapeutique

  • Dans les formes saisonnieres

  • Dans les formes perannuelles

  • Dans les formes moderees

  • Dans les formes severes

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de dymista ?

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite aceprometazine
    • Hypersensibilite alimemazine
    • Hypersensibilite antihistaminiques
    • Hypersensibilite azelastine
    • Hypersensibilite bilastine
    • Hypersensibilite brompheniramine
    • Hypersensibilite buclizine
    • Hypersensibilite carbinoxamine
    • Hypersensibilite cetirizine
    • Hypersensibilite chlorphenamine
    • Hypersensibilite chlorpromazine
    • Hypersensibilite cimetidine
    • Hypersensibilite clozapine
    • Hypersensibilite croisee
    • Hypersensibilite cyamemazine
    • Hypersensibilite cyproheptadine
    • Hypersensibilite desloratadine
    • Hypersensibilite dimenhydrinate
    • Hypersensibilite diphenhydramine
    • Hypersensibilite dosulepine
    • Hypersensibilite doxylamine
    • Hypersensibilite ebastine
    • Hypersensibilite emedastine
    • Hypersensibilite epinastine
    • Hypersensibilite famotidine
    • Hypersensibilite fenspiride
    • Hypersensibilite fexofenadine
    • Hypersensibilite flunarizine
    • Hypersensibilite fluphenazine
    • Hypersensibilite fluticasone
    • Hypersensibilite hydroxyzine
    • Hypersensibilite isothipendyl
    • Hypersensibilite ketotifene
    • Hypersensibilite levocabastine
    • Hypersensibilite levocetirizine
    • Hypersensibilite levomepromazine
    • Hypersensibilite loratadine
    • Hypersensibilite meclozine
    • Hypersensibilite mequitazine
    • Hypersensibilite mirtazapine
    • Hypersensibilite mizolastine
    • Hypersensibilite niaprazine
    • Hypersensibilite nizatidine
    • Hypersensibilite olanzapine
    • Hypersensibilite oxatomide
    • Hypersensibilite oxetorone
    • Hypersensibilite oxomemazine
    • Hypersensibilite periciazine
    • Hypersensibilite perphenazine
    • Hypersensibilite pheniramine
    • Hypersensibilite phenyltoloxamine
    • Hypersensibilite pimexitene
    • Hypersensibilite pipotiazine
    • Hypersensibilite pizotifene
    • Hypersensibilite promethazine
    • Hypersensibilite quetiapine
    • Hypersensibilite ranitidine
    • Hypersensibilite roxatidine
    • Hypersensibilite rupatadine
    • Hypersensibilite triprolidine
  • Enfant

    • Enfant de moins de 12 ans
  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

  • Autre traitement en cours

    • Trt par ritonavir
  • Cataracte

  • Dysfonctionnement surrenalien

  • Exposition a une temperature extreme

  • Glaucome

  • Hypertension / hypertonie oculaire

  • Infection

    • Infect non controlee therapeutiquement
  • Insuffisance hepatique

    • Insuffisance hepatique severe maladie
  • Intervention chirurgicale

    • Intervention chirurgicale bucco-dentaire
    • Intervention chirurgicale orl
  • Mode d'administration particulier

    • Traitement a dose elevee
    • Traitement prolonge
  • Plaie

  • Quel que soit le terrain

  • Trouble de la vision

  • Tuberculose

  • Autre traitement en cours

    • Trt par ritonavir
  • Cataracte

  • Dysfonctionnement surrenalien

  • Exposition a une temperature extreme

  • Glaucome

  • Hypertension / hypertonie oculaire

  • Infection

    • Infect non controlee therapeutiquement
  • Insuffisance hepatique

    • Insuffisance hepatique severe maladie
  • Intervention chirurgicale

    • Intervention chirurgicale bucco-dentaire
    • Intervention chirurgicale orl
  • Mode d'administration particulier

    • Traitement a dose elevee
    • Traitement prolonge
  • Plaie

  • Quel que soit le terrain

  • Trouble de la vision

  • Tuberculose

Illustration side-effect

Quels sont les effets indésirables de dymista ?

SEVERE(S)
  • coma
  • hypotension arterielle
  • somnolence diurne
  • tachycardie
MODERE(S) OU SEVERE(S)
  • anaphylaxie
  • eczema
  • eruption cutanee
  • irritation cutanee
  • irritation muqueuse
  • oedeme de quincke angioedeme
  • prurit
  • reaction allergique
  • urticaire
MODERE(S)
  • arthralgie
  • atrophie musculaire
  • aucun effet indesirable rapporte
  • cataracte
  • corticosurrenale trouble
  • crampe musculaire
  • demineralisation osseuse
  • douleur auriculaire otalgie
  • douleur des extremites
  • douleur oppression thoracique
  • effet systemique possible
  • faiblesse musculaire
  • fracture osseuse
  • glaucome
  • hypercalciurie
  • hypertension hypertonie oculaire
  • insuffisance surrenalienne
  • manifestation cutanee
  • myalgie
  • myasthenie
  • myopathie
  • osteomalacie
  • osteonecrose
  • osteopenie
  • osteoporose
  • retard staturo ponderal
  • retinopathie
  • rupture tendineuse
  • tendinopathie
  • vision alteration
  • vision floue
MINEUR(S) OU MODERE(S)
  • dysgueusie
  • dysosmie
  • epistaxis
  • eternuements
  • gorge irritation
  • irritation nasale
  • nausee vomissement
  • secheresse buccale
  • secheresse nasale
  • toux
MINEUR(S)
  • acces maniaque
  • agitation
  • agressivite
  • anxiete
  • asthenie
  • cephalee
  • confusion mentale
  • convulsion
  • depression
  • euphorie
  • extrasystole
  • hallucination
  • humeur trouble
  • hyperactivite
  • insomnie
  • irritabilite
  • levee de linhibition psychomotrice
  • nervosite
  • psychose
  • sommeil trouble
  • tremblement
  • trouble onirique
  • trouble psychocomportemental
  • vertige etourdissement
Illustration general

Liste des présentations disponibles

  • Illustration de la forme galénique

    DYMISTA 137 microgrammes/50 microgrammes, suspension pour pulvérisation nasale

    1 flacon(s) en verre brun de 23 g avec pompe doseuse avec applicateur nasal polypropylène

    • REMBOURSABLE : 30%
    • PRIX : 15,11
    Illustration posology

    Quelle est la posologie de dymista ?

    • Adultes et adolescents (âgés de 12 ans et plus)

    Pour un effet thérapeutique optimal, le traitement doit être administré de façon régulière.

    Une pulvérisation dans chaque narine deux fois par jour (matin et soir)

    • Enfants de moins de 12 ans

    Ce médicament n'est pas recommandé chez l'enfant de moins de 12 ans dans la mesure où la sécurité et l'efficacité n'ont pas été établies dans cette tranche d'âge.

    • Sujets âgés

    Il n'y a pas lieu d'adapter la posologie chez les sujets âgés

    • Insuffisance hépatique et rénale

    Aucune donnée n'est disponible chez l'insuffisant rénal et hépatique.