Dynastat (parécoxib)

Découvrez Posos 🎉

L’outil d’aide à la prescription simple et personnalisé qui vous aide à prendre la meilleure décision.

  • Identifier une posologie complexe
  • Limiter la iatrogénie
  • Vérifier les contre-indications
  • Trouver un équivalent thérapeutique
Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

    Parecoxib

  • Dosages

    40 mg

  • Formes galéniques

    poudre pour solution injectable

  • Classe Thérapeutique

    M01AH - COXIBS

Illustration indications

Indications - Quand utiliser dynastat ?

  • Traitement de courte duree

  • Chez l'adulte

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de dynastat ?

  • Accident vasculaire cerebral

    • Accident vascul cerebral atcd personnel
  • Allaitement

  • Arteriopathie

    • Arteriopathie peripherique
  • Asthme

    • Asthme antecedent personnel
  • Atteinte hepatique

    • Atteinte hepatique severe
  • Cardiopathie ischemique

  • Grossesse

    • Grossesse troisieme trimestre
  • Hemorragie digestive

    • Hemorragie digestive en cours
  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite aceclofenac
    • Hypersensibilite acetylsalicylate methyl
    • Hypersensibilite acide tiaprofenique
    • Hypersensibilite ains
    • Hypersensibilite alminoprofene
    • Hypersensibilite antecedent personnel
    • Hypersensibilite aspirine
    • Hypersensibilite benzydamine
    • Hypersensibilite bufexamac
    • Hypersensibilite carbasalate calcique
    • Hypersensibilite celecoxib
    • Hypersensibilite coxibs
    • Hypersensibilite croisee
    • Hypersensibilite dexketoprofene
    • Hypersensibilite diclofenac
    • Hypersensibilite diethylsalicylamide
    • Hypersensibilite diflunisal
    • Hypersensibilite etodolac
    • Hypersensibilite etoricoxib
    • Hypersensibilite fenoprofene
    • Hypersensibilite fentiazac
    • Hypersensibilite floctafenine
    • Hypersensibilite flurbiprofene
    • Hypersensibilite ibuprofene
    • Hypersensibilite indometacine
    • Hypersensibilite inhib prostaglandine
    • Hypersensibilite ketoprofene
    • Hypersensibilite ketorolac tromethamine
    • Hypersensibilite mefenamique acide
    • Hypersensibilite meloxicam
    • Hypersensibilite mesalazine
    • Hypersensibilite nabumetone
    • Hypersensibilite naproxene
    • Hypersensibilite niflumique acide
    • Hypersensibilite nimesulide
    • Hypersensibilite olsalazine
    • Hypersensibilite oxicams
    • Hypersensibilite para aminosalicyliq ac
    • Hypersensibilite parecoxib
    • Hypersensibilite phenazone
    • Hypersensibilite phenylbutazone
    • Hypersensibilite piroxicam
    • Hypersensibilite pyrazoles
    • Hypersensibilite rofecoxib
    • Hypersensibilite salicylamide
    • Hypersensibilite salicyles
    • Hypersensibilite salicylique/salicylate
    • Hypersensibilite salol
    • Hypersensibilite saule
    • Hypersensibilite sulfamides
    • Hypersensibilite sulfasalazine
    • Hypersensibilite sulindac
    • Hypersensibilite tenoxicam
    • Hypersensibilite thiomersal
  • Insuffisance cardiaque

    • Insuff cardiaque congestive
    • Insuff cardiaque legere classe ii
    • Insuff cardiaque moderee classe iii
    • Insuff cardiaque severe classe iv
  • Insuffisance hepatique

    • Insuffisance hepatique severe maladie
  • Intervention chirurgicale

    • Pontage aorto coronarien
  • Ischemie cerebrale

    • Accident vascul cerebral ischemique
    • Ischemie cerebrale atcd personnel
  • Maladie cerebrovasculaire

  • Maladie inflammatoire intestinale

  • Mode d'administration particulier

    • Voie intra articulaire
    • Voie intrathecale
  • Oedeme de quincke

    • Oedeme de quincke antecedent personnel
  • Polypose nasale

    • Polypose nasale antecedent personnel
  • Rhinite allergique medicamenteuse

    • Hypersensibilite ains
    • Hypersensibilite aspirine
    • Hypersensibilite coxibs
    • Hypersensibilite salicyles
  • Saignement gastro-intestinal

  • Terrain allergique

  • Ulcere gastroduodenal

    • Ulcere gastroduodenal en evolution
  • Urticaire

    • Urticaire antecedent personnel
  • Autre traitement en cours

    • Trt par ains
  • Femme en age de procreer

  • Adulte jeune (15-17 ans)

    • Adulte de moins de 18 ans
  • Atteinte cardiovasculaire

  • Atteinte cutanee

  • Atteinte gastrointestinale

  • Atteinte hepatique

    • Atteinte hepatique moderee
  • Atteinte renale

  • Autre traitement en cours

    • Trt par ains
    • Trt par anticoagulant oral
    • Trt par apixaban
    • Trt par aspirine
    • Trt par corticoide
    • Trt par coumarine
    • Trt par dabigatran
    • Trt par diuretique
    • Trt par inhib selec recapture serotonine
    • Trt par rivaroxaban
    • Trt par warfarine
  • Deshydratation

  • Diabete autre

  • Diabete type i

  • Diabete type ii

  • Dyslipidemie / anomalie metab lipide

  • Enfant

  • Exposition a une temperature extreme

  • Hemorragie digestive

    • Hemorragie digestive atcd personnel
  • Hyperlipidemie

  • Hypernatremie

  • Hypertension arterielle

  • Hypervolemie

  • Hypotension arterielle

    • Hypotension arterielle severe
  • Hypovolemie

  • Infection

    • Infection locale
  • Insuffisance hepatique

    • Insuffisance hepatique moderee maladie
  • Insuffisance renale chronique

  • Intervention chirurgicale

    • Intervention chirurgicale digestive
    • Intervention chirurgicale urologique
  • Lesion cutanee

  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

  • Oedeme

  • Quel que soit le terrain

    • Atteinte gastrointestinale atcd perso
  • Retention hydrique

  • Sujet age

  • Tabagisme

  • Type particulier de traitement

    • Traitement prolonge
  • Ulcere gastroduodenal

    • Ulcere gastroduodenal atcd personnel
  • Adulte jeune (15-17 ans)

    • Adulte de moins de 18 ans
  • Atteinte cardiovasculaire

  • Atteinte cutanee

  • Atteinte gastrointestinale

  • Atteinte hepatique

    • Atteinte hepatique moderee
  • Atteinte renale

  • Autre traitement en cours

    • Trt par ains
    • Trt par anticoagulant oral
    • Trt par apixaban
    • Trt par aspirine
    • Trt par corticoide
    • Trt par coumarine
    • Trt par dabigatran
    • Trt par diuretique
    • Trt par inhib selec recapture serotonine
    • Trt par rivaroxaban
    • Trt par warfarine
  • Deshydratation

  • Diabete autre

  • Diabete type i

  • Diabete type ii

  • Dyslipidemie / anomalie metab lipide

  • Enfant

  • Exposition a une temperature extreme

  • Hemorragie digestive

    • Hemorragie digestive atcd personnel
  • Hyperlipidemie

  • Hypernatremie

  • Hypertension arterielle

  • Hypervolemie

  • Hypotension arterielle

    • Hypotension arterielle severe
  • Hypovolemie

  • Infection

    • Infection locale
  • Insuffisance hepatique

    • Insuffisance hepatique moderee maladie
  • Insuffisance renale chronique

  • Intervention chirurgicale

    • Intervention chirurgicale digestive
    • Intervention chirurgicale urologique
  • Lesion cutanee

  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

  • Oedeme

  • Quel que soit le terrain

    • Atteinte gastrointestinale atcd perso
  • Retention hydrique

  • Sujet age

  • Tabagisme

  • Type particulier de traitement

    • Traitement prolonge
  • Ulcere gastroduodenal

    • Ulcere gastroduodenal atcd personnel
Illustration side-effect

Quels sont les effets indésirables de dynastat ?

SEVERE(S)
  • accident vasculaire cerebral
  • agitation
  • agueusie
  • anxiete
  • ataxie
  • cephalee
  • confusion mentale
  • conscience trouble
  • convulsion
  • depression
  • hallucination
  • hemorragie cerebrale
  • hyperamylasemie
  • hyperlipasemie
  • hypertonie musculaire
  • hypoesthesie
  • hyposmie anosmie
  • insomnie
  • meningite aseptique
  • pancreatite aigue
  • paresthesie
  • sans info sur effets surdosage
  • sommeil trouble
  • somnolence diurne
  • vertige etourdissement
MODERE(S) OU SEVERE(S)
  • alat modification
  • alopecie
  • alveolite pulmonaire
  • anaphylaxie
  • angor
  • arythmie
  • asat modification
  • atteinte hepatique
  • atteinte renale
  • bouffee vasomotrice
  • bradycardie
  • bronchospasme asthme
  • choc anaphylactique
  • cholestase
  • colite
  • collapsus cardiovasculaire
  • constipation
  • dermatite
  • diarrhee
  • diverticulite
  • douleur abdominale
  • dress syndrome
  • dysgueusie
  • dyspepsie
  • dysphagie deglutition difficulte
  • dyspnee
  • ecchymoses
  • electrocardiogramme modification
  • embolie pulmonaire
  • eosinophilie
  • epigastralgie
  • eructation
  • eruption cutanee
  • erytheme pigmente fixe
  • erytheme polymorphe
  • erythrodermie dermatite exfoliative
  • exantheme
  • fibrillation auriculaire
  • flatulence meteorisme
  • flush
  • gastralgie
  • gastrite
  • glomerulonephrite
  • hemorragie digestive
  • hepatite
  • hepatite fulminante
  • hypercreatininemie
  • hyperkaliemie
  • hypersudation
  • hypertension arterielle
  • hyperuremie hyperazotemie
  • hypokaliemie
  • hyponatremie
  • hypotension arterielle
  • ictere
  • infarctus du myocarde
  • insuffisance cardiaque
  • insuffisance cardiaque congestive
  • insuffisance hepatique
  • insuffisance renale aigue
  • insuffisance renale chronique
  • insuffisance respiratoire
  • ischemie
  • lyell syndrome
  • melena
  • nausee vomissement
  • necrose cutanee
  • necrose hepatique
  • nephrite interstitielle
  • nephrotoxicite
  • oedeme de la muqueuse buccale
  • oedeme de quincke angioedeme
  • oedeme pulmonaire
  • oesophagite
  • oligurie
  • palpitations
  • perforation digestive
  • pharyngite
  • phosphatase alcaline modification
  • photosensibilisation medicamenteuse
  • pneumonie
  • proteinurie
  • prurit
  • pustulose
  • pustulose exanthematique aigue generalisee peag
  • reaction allergique
  • reflux gastro oesophagien
  • regurgitation
  • rhinite
  • saignement gastrointestinal
  • secheresse buccale
  • stevens johnson syndrome
  • stomatite
  • syndrome nephrotique
  • tachycardie
  • thrombose veineuse
  • toux
  • ulceration anorectale
  • ulceration buccale
  • ulceration colon
  • ulceration duodenale
  • ulceration gastrique
  • ulcere oesophagien
  • urticaire
  • vascularite
MODERE(S)
  • acouphene bourdonnement doreille
  • anemie
  • anorexie
  • appetit augmentation
  • appetit perte
  • arthralgie
  • asthenie
  • atteinte vasculaire de la retine
  • audition alteration
  • augmentation du risque infectieux
  • conjonctivite
  • crampe musculaire
  • creatine kinase modification
  • dorsalgie
  • douleur auriculaire otalgie
  • douleur locale au point dinjection
  • douleur oppression thoracique
  • hematocrite modification
  • hemoglobine modification
  • hemorragie oculaire
  • hyperglycemie
  • hypertension hypertonie oculaire
  • hypoacousie surdite
  • infection a herpes virus
  • infection bacterienne
  • infection des voies respiratoires
  • infection fongique mycose
  • infection urinaire
  • lactico deshydrogenase modification
  • leucopenie
  • oedeme facial
  • oedeme peripherique
  • otite
  • pancytopenie
  • polymyosite
  • prise ponderale
  • raideur musculaire
  • reaction locale au point dinjection
  • retention hydrique
  • sinusite
  • syndrome grippal
  • thrombocytopenie
  • vision floue
  • zona
MINEUR(S)
  • cancer de la prostate
  • cycle menstruel irregulier
  • dysmenorrhee
  • hemorragie uro genitale
  • kyste ovarien
  • mastodynie
  • prostate trouble
  • prostatite
  • symptomes menopausiques
  • testosterone modification
Illustration general

Liste des présentations disponibles

  • Illustration de la forme galénique

    DYNASTAT 40 mg, poudre pour solution injectable

    10 flacon(s) en verre

    • REMBOURSABLE :
    • PRIX :
    Illustration posology

    Quelle est la posologie de dynastat ?

    La dose recommandée est de 40 mg administrée par voie intraveineuse (IV) ou intramusculaire (IM), suivie toutes les 6 à 12 heures d'une administration de 20 mg ou 40 mg en fonction des besoins, sans dépasser 80 mg/jour.

    Le risque cardio-vasculaire lié aux inhibiteurs spécifiques de cyclo-oxygénase-2 (COX-2) pouvant augmenter avec la dose et la durée d'utilisation, il convient d'administrer le traitement pendant la durée la plus courte nécessaire au soulagement des symptômes et à la dose la plus faible possible. L'expérience clinique pour des traitements par parécoxib de plus de 3 jours est limitée.

    • Utilisation concomitante avec les analgésiques opioïdes : Les analgésiques opioïdes peuvent être utilisés en même temps que le parécoxib en suivant la posologie indiquée ci-dessus. Lors de toutes les évaluations cliniques, le parécoxib a été administré à intervalles fixes, tandis que les opiacés ont été administrés à la demande.
    • Sujets âgés :

    Aucune adaptation posologique n'est généralement requise pour les sujets âgés (> 65 ans). (Cf. rubrique Propriétés pharmacocinétiques). Cependant, chez les sujets âgés de moins de 50kg la posologie doit être réduite.

    • Insuffisance hépatique :
    • Il n'existe pas de données cliniques chez les patients présentant une insuffisance hépatique sévère (score de Child-Pugh > ou = 10), en conséquence l'utilisation est contre-indiquée chez ces patients (Cf. rubriques "Contre Indications" et "Propriétés pharmacocinétiques").
    • Aucune adaptation posologique n'est généralement requise chez les patients présentant une insuffisance hépatique légère (score de Child-Pugh 5-6).
    • Insuffisance rénale :

    Sur la base des paramètres pharmacocinétiques, aucune adaptation posologique n'est nécessaire chez les patients présentant une insuffisance rénale légère à modérée (clairance de la créatinine entre 30 et 80 ml/min).

    • Population pédiatrique

    La sécurité et l'efficacité du parécoxib chez les enfants et adolescents âgés de moins de 18 ans n'ont pas été établies. Aucune donnée n'est disponible. L'utilisation du parécoxib n'est donc pas recommandée chez ces patients.

    Le risque cardio-vasculaire lié aux inhibiteurs spécifiques de cyclo-oxygénase-2 (COX-2) pouvant augmenter avec la dose et la durée d'utilisation, il convient d'administrer le traitement pendant la durée la plus courte nécessaire au soulagement des symptômes et à la dose la plus faible possible. L'expérience clinique pour des traitements par parécoxib de plus de 3 jours est limitée.

    • Sujets âgés

    Chez les sujets âgés dont le poids corporel est inférieur à 50 kg, le traitement doit être initié à la moitié de la dose usuelle recommandée de parécoxib et la dose maximale journalière doit être réduite à 40 mg (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques").

    • Insuffisance hépatique :
    • Il n'existe pas de données cliniques chez les patients présentant une insuffisance hépatique sévère (score de Child-Pugh > ou = 10), en conséquence l'utilisation est contre-indiquée chez ces patients (Cf. rubriques "Contre Indications" et "Propriétés pharmacocinétiques").
    • Le parécoxib doit être administré avec précaution, à la moitié de la dose usuelle recommandée chez les patients présentant une insuffisance hépatique modérée (score de Child-Pugh 7-9) et la dose maximale journalière devra être réduite à 40 mg.
    • Population pédiatrique

    La sécurité et l'efficacité du parécoxib chez les enfants et adolescents âgés de moins de 18 ans n'ont pas été établies. Aucune donnée n'est disponible. L'utilisation du parécoxib n'est donc pas recommandée chez ces patients.

    Le risque cardio-vasculaire lié aux inhibiteurs spécifiques de cyclo-oxygénase-2 (COX-2) pouvant augmenter avec la dose et la durée d'utilisation, il convient d'administrer le traitement pendant la durée la plus courte nécessaire au soulagement des symptômes et à la dose la plus faible possible. L'expérience clinique pour des traitements par parécoxib de plus de 3 jours est limitée.

    • Insuffisance rénale

    Chez les patients atteints d'insuffisance rénale sévère (clairance de la créatinine < 30 ml/min) ou qui pourraient être prédisposés à des rétentions liquidiennes, le parécoxib doit être initié à la dose la plus faible recommandée (20 mg) et la fonction rénale des patients doit être étroitement surveillée (Cf. rubriques "Mises en garde spéciales et précautions particulières d'emploi" et "Propriétés pharmacocinétiques")

    • Population pédiatrique

    La sécurité et l'efficacité du parécoxib chez les enfants et adolescents âgés de moins de 18 ans n'ont pas été établies. Aucune donnée n'est disponible. L'utilisation du parécoxib n'est donc pas recommandée chez ces patients.