Edex (alprostadil)

Médicaments à base de alprostadil :

Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

  • Dosages

    10 microgrammes/1 ml20 microgrammes/1 ml

  • Formes galéniques

    poudre et solvant pour solution injectable (voie intracaverneuse) en cartouche bicompartiment.poudre et solvant pour solution injectable (voie intracaverneuse) en cartouche bicompartiment

  • Classe Thérapeutique

Illustration indications

Indications - Quand utiliser edex ?

  • Traitement symptomatique

  • Chez l'adulte

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de edex ?

  • Angor

    • Angor severe
  • Angulation penienne

  • Anomalie anatomique organes genitaux masculins

  • Atteinte cardiovasculaire

    • Atteinte cardiovasculaire severe
  • Drepanocytose / anemie falciforme

  • Enfant

  • Femme

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite alprostadil
    • Hypersensibilite bimatoprost
    • Hypersensibilite carboprost
    • Hypersensibilite dinoprost
    • Hypersensibilite dinoprostone
    • Hypersensibilite epoprostenol
    • Hypersensibilite gemeprost
    • Hypersensibilite iloprost
    • Hypersensibilite latanoprost
    • Hypersensibilite misoprostol
    • Hypersensibilite prostaglandines
    • Hypersensibilite sulprostone
    • Hypersensibilite tafluprost
    • Hypersensibilite travoprost
  • Implant penien

  • Infarctus du myocarde

  • Insuffisance cardiaque

    • Insuff cardiaque severe classe iv
  • Insuffisance coronarienne

  • La peyronie maladie

  • Leucemie

  • Mode d'administration particulier

    • Voie intramusculaire
    • Voie intraveineuse
  • Myelome multiple

  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

  • Partenaire : femme enceinte

  • Pathologie coronarienne

  • Priapisme

  • Sclerose / fibrose corps caverneux

  • Terrain ci activite sexuelle

    • Angor

      • Angor instable
    • Atteinte cardiovasculaire

      • Atteinte cardiovasculaire instable
    • Autre traitement en cours

      • Trt par antiagregant plaquettaire
      • Trt par anticoagulant
      • Trt par heparine
      • Trt par med des troubles erectiles
      • Trt par thrombolytique
      • Trt par warfarine
    • Cardiopathie

      • Cardiopathie congenitale
    • Cardiopathie ischemique

      • Cardiopathie antecedent personnel
    • Dependance a une substance psychoactive

    • Exposition a une temperature extreme

    • Hypertension arterielle

    • Insuffisance cardiaque

      • Insuff cardiaque congestive
    • Maladie vasculaire ischemique

      • Accident vascul cerebral atcd personnel
      • Ischemie cerebrale atcd personnel
    • Pathologie cardiorespiratoire

    • Quel que soit le terrain

    • Trouble de l'hemostase

    • Trouble de la coagulation

    • Trouble psychiatrique

    • Trouble psychique

    • Adulte jeune (15-17 ans)

      • Adulte de moins de 18 ans
    • Angor

      • Angor instable
    • Atteinte cardiovasculaire

      • Atteinte cardiovasculaire instable
    • Autre traitement en cours

      • Trt par anticoagulant
      • Trt par heparine
      • Trt par med des troubles erectiles
      • Trt par sympathomimetique alpha
      • Trt par warfarine
    • Cardiopathie ischemique

      • Cardiopathie antecedent personnel
    • Dependance a une substance psychoactive

    • Enfant

    • Exposition a une temperature extreme

    • Insuffisance cardiaque

      • Insuff cardiaque congestive
    • Maladie vasculaire ischemique

      • Accident vascul cerebral atcd personnel
      • Ischemie cerebrale atcd personnel
    • Nourrisson

    • Nouveau-ne

    • Pathologie cardiorespiratoire

    • Quel que soit le terrain

    • Sujet age

      • Sujet age de plus de 75 ans
    • Trouble psychiatrique

    • Trouble psychique

    Illustration side-effect

    Quels sont les effets indésirables de edex ?

    SEVERE(S)
    • apnee
    • brulure vaginale
    • civd coag intravascul disseminee
    • depression respiratoire
    • hyperostose
    • prurit vulvaire
    • saignement hemorragie
    • thrombocytopenie
    • vaginite
    MODERE(S) OU SEVERE(S)
    • accident vasculaire cerebral
    • amnesie
    • arret cardiaque
    • arythmie
    • asthenie
    • bouffee vasomotrice
    • bradycardie
    • cephalee
    • collapsus cardiovasculaire
    • congestion nasale
    • convulsion
    • crampe musculaire
    • depression
    • diarrhee
    • douleur
    • douleur abdominale
    • douleur des extremites
    • ecchymoses
    • extrasystole
    • faiblesse musculaire
    • fievre
    • flush
    • frisson
    • hematome
    • hyperesthesie
    • hypersudation
    • hypoesthesie
    • hypokaliemie
    • hypotension arterielle
    • hypotension arterielle orthostatique
    • infarctus du myocarde
    • infection des voies respiratoires
    • inflammation locale au point dinjection
    • irritation cutanee
    • malaise lipothymie
    • nausee vomissement
    • oedeme
    • oedeme cutane
    • oedeme cutaneomuqueux
    • oedeme peripherique
    • paleur
    • polydipsie
    • prurit
    • reaction locale au point dinjection
    • saignement local au point dinjection
    • selles molles
    • syncope
    • tachycardie
    • tachypnee
    • trouble vasculaire peripherique
    • vasodilatation arteriolaire
    • vasodilatation cutanee
    • vasodilatation peripherique
    • vertige etourdissement
    MODERE(S)
    • eruption cutanee
    • erytheme
    • urticaire
    MINEUR(S) OU MODERE(S)
    • anomalie appareil genital
    • balanite
    • brulure locale
    • candidose
    • douleur penienne
    • douleur perineale
    • douleur testiculaire
    • dysurie
    • electroencephalogramme modification
    • erection trouble
    • hematurie
    • hemorragie uro genitale
    • hemosiderose
    • hypercreatininemie
    • infection urinaire
    • irritabilite
    • la peyronie maladie
    • miction trouble
    • muqueuse gastrique hypertrophie
    • occlusion gastrique
    • paresthesie
    • picotement
    • pollakiurie
    • priapisme
    • secheresse buccale
    • somnolence diurne
    • stenose uretrale
    • trouble sexuel
    • trouble urinaire
    • uretrite
    MINEUR(S)
    • mydriase
    Illustration general

    Liste des présentations disponibles

    • Illustration de la forme galénique

      EDEX 10 microgrammes/1 ml, poudre et solvant pour solution injectable (voie intracaverneuse) en cartouche bicompartiment.

      2 cartouche(s) bicompartimentée(s) en verre et de 1 ml avec aiguille(s)

      • REMBOURSABLE : 30%
      • PRIX : 20,14
    • Illustration de la forme galénique

      EDEX 20 microgrammes/1 ml, poudre et solvant pour solution injectable (voie intracaverneuse) en cartouche bicompartiment

      2 cartouche(s) bicompartimentée(s) en verre et de 1 ml avec aiguille(s)

      • REMBOURSABLE : 30%
      • PRIX : 20,14
      Illustration posology

      Quelle est la posologie de edex ?

      • Posologie

      La posologie est strictement individuelle et doit être déterminée au préalable par un test.

      La dose initiale est de 2,5 microgrammes.

      En cas d'érection insuffisante cette dose sera ensuite augmentée par paliers de 5 microgrammes jusqu'à 20 microgrammes, lors d'administrations ultérieures.

      La dose doit être ajustée pour permettre au patient d'être en érection complète 5 à 10 minutes après l'injection.

      L'érection ne doit pas durer plus d'une heure.

      Ne pas administrer plus d'une injection par jour, le rythme maximal des injections étant de 2 par semaine avec un intervalle d'au moins 24 heures entre les injections.

      La dose maximale individuelle par injection est de 20 microgrammes.

      La première injection doit obligatoirement être effectuée en milieu médical.

      Les auto-injections dans le corps caverneux ne seront effectuées qu'au terme d'un apprentissage de la technique d'injection.

      Une fois que le médecin aura expliqué le mode d'injection à son patient et aura déterminé la dose efficace, les auto-administrations pourront être faites par le patient à son domicile.

      Le malade ne doit injecter que la dose optimale individuelle déterminée pour lui.

      Il convient d'interdire au patient d'augmenter sa dose individuelle de son propre chef.