Efient (prasugrel / prasugel)

Médicaments à base de prasugrel ou prasugel :

Illustration general

Informations générales

Illustration indications

Indications - Quand utiliser efient ?

  • Traitement preventif

  • Associer a l'aspirine

  • En cas d'angor instable

  • En cas d'infarctus du myocarde

  • En cas infarctus avec decalage st

  • En cas synd coronaire sans decalage st

  • En cas interv coronarienne percutanee

  • Chez l'adulte

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de efient ?

  • Accident vasculaire cerebral

    • Accident vascul cerebral atcd personnel
  • Adulte jeune (15-17 ans)

  • Enfant

  • Hemorragie interne

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite prasugrel
  • Insuffisance hepatique

    • Insuffisance hepatique severe maladie
  • Ischemie cerebrale

    • Ischemie cerebrale atcd personnel
  • Maladie hemorragique

  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

  • Saignement veineux ou arteriel important

  • Syndrome hemorragique

  • Terrain hemorragique

  • Anomalie metabolisme galactose

  • Deficit en lactase

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite galactose (intolerance)
    • Hypersensibilite glucose (intolerance)
    • Hypersensibilite lactose (intolerance)
  • Regime sans galactose

  • Sujet age

    • Sujet age de plus de 75 ans
  • Syndrome de malabsorption / intolerance digestive

    • Hypersensibilite galactose (intolerance)
    • Hypersensibilite glucose (intolerance)
    • Hypersensibilite lactose (intolerance)
    • Syndrome malabsorption glucose/galactose
  • Autre traitement en cours

    • Trt par ains
    • Trt par anticoagulant oral
    • Trt par clopidogrel
    • Trt par fibrinolytique
    • Trt par med augmentant risque hemorragiq
    • Trt par morphine
    • Trt par opiace / opioide
  • Hemorragie digestive

    • Hemorragie digestive recente
  • Insuffisance hepatique

    • Insuffisance hepatique legere maladie
    • Insuffisance hepatique moderee maladie
  • Insuffisance renale chronique

  • Intervention chirurgicale

    • Intervention chirurgicale programmee
    • Intervention chirurgicale recente
  • Patient de faible poids

    • Patient de moins de 60 kg
  • Purpura thrombopenique thrombotique

  • Quel que soit le terrain

  • Terrain allergique

    • Hypersensibilite clopidogrel
    • Hypersensibilite croisee
    • Hypersensibilite prasugrel
    • Hypersensibilite thienopyridines
    • Hypersensibilite ticlopidine
  • Traumatisme

    • Traumatisme recent
  • Ulcere gastroduodenal

  • Autre traitement en cours

    • Trt par ains
    • Trt par anticoagulant oral
    • Trt par clopidogrel
    • Trt par fibrinolytique
    • Trt par med augmentant risque hemorragiq
    • Trt par morphine
    • Trt par opiace / opioide
  • Hemorragie digestive

    • Hemorragie digestive recente
  • Insuffisance hepatique

    • Insuffisance hepatique legere maladie
    • Insuffisance hepatique moderee maladie
  • Insuffisance renale chronique

  • Intervention chirurgicale

    • Intervention chirurgicale programmee
    • Intervention chirurgicale recente
  • Patient de faible poids

    • Patient de moins de 60 kg
  • Purpura thrombopenique thrombotique

  • Quel que soit le terrain

  • Terrain allergique

    • Hypersensibilite clopidogrel
    • Hypersensibilite croisee
    • Hypersensibilite prasugrel
    • Hypersensibilite thienopyridines
    • Hypersensibilite ticlopidine
  • Traumatisme

    • Traumatisme recent
  • Ulcere gastroduodenal

Illustration side-effect

Quels sont les effets indésirables de efient ?

MODERE(S) OU SEVERE(S)
  • agranulocytose
  • anemie
  • aplasie medullaire
  • cicatrisation trouble
  • conjonctive hyperhemie
  • ecchymoses
  • eczema
  • eosinophilie
  • epistaxis
  • eruption cutanee
  • erytheme
  • erytheme polymorphe
  • gingivorrhagie
  • hematome
  • hematurie
  • hemoptysie
  • hemorragie cerebrale
  • hemorragie digestive
  • hemorragie intrapulmonaire
  • hemorragie oculaire
  • hemorragie retinienne
  • hemorragie uro genitale
  • leucopenie
  • lichen
  • melena
  • neutropenie
  • oedeme de quincke angioedeme
  • pancytopenie
  • prurit
  • purpura
  • rectorragie
  • saignement gastrointestinal
  • saignement hemorragie
  • stevens johnson syndrome
  • temps saignement modification
  • thrombocytopenie
  • toxidermie bulleuse pemphigus
  • urticaire
Illustration general

Liste des présentations disponibles

  • Illustration de la forme galénique

    EFIENT 10 mg, comprimé pelliculé

    plaquette(s) thermoformée(s) aluminium de 30 comprimé(s)

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 37,18
    Illustration posology

    Quelle est la posologie de efient ?

    • Posologie
    • Adultes

    Ce médicament doit être initié à une dose de charge unique de 60 mg puis poursuivi par une dose de 10 mg une fois par jour. Chez les patients avec un AI/NSTEMI pour lesquels une coronarographie doit être réalisée dans les 48 heures après l'admission, la dose de charge doit être administrée uniquement au moment de l'ICP (Cf. rubriques "Mises en garde et précautions d'emploi", "Effets indésirables" et "Propriétés pharmacodynamiques"). Les patients sous prasugrel doivent également prendre de l'acide acétylsalicylique tous les jours (dose de 75 mg à 325 mg).

    Chez les patients avec un syndrome coronaire aigu (SCA) pris en charge par une ICP, l'arrêt prématuré de tout antiagrégant plaquettaire, y compris ce médicament, pourrait entraîner un risque accru de thrombose, d'infarctus du myocarde ou de décès dû à la maladie sous-jacente du patient. Un traitement d'une durée allant jusqu'à 12 mois est recommandé, à moins qu'un arrêt de ce médicament soit cliniquement indiqué (Cf. rubriques "Mises en garde et précautions d'emploi" et "Propriétés pharmacodynamiques").

    • Patients > ou = 75 ans

    L'utilisation de ce médicament chez les patients > ou = 75 ans est en général déconseillée. Si, après une évaluation attentive du rapport bénéfice/risque individuel par le médecin prescripteur (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi"), le traitement est jugé nécessaire chez les patients > ou = 75 ans, alors une dose d'entretien réduite de 5 mg doit être prescrite après une dose de charge de 60 mg. Les patients > ou = 75 ans présentent une sensibilité accrue de survenue d'un saignement et une exposition plus élevée au métabolite actif du prasugrel (Cf. rubriques "Mises en garde et précautions d'emploi", "Effets indésirables", "Propriétés pharmacodynamiques" et "Propriétés pharmacocinétiques").

    • Insuffisance rénale

    Aucun ajustement posologique n'est nécessaire chez les patients avec une insuffisance rénale, y compris les patients avec une insuffisance rénale terminale (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques"). L'expérience thérapeutique est limitée chez les patients avec une insuffisance rénale (Cf. rubrique "Mises en garde spéciales et précautions d'emploi").

    • Insuffisance hépatique

    Aucun ajustement posologique n'est nécessaire chez les patients avec une insuffisance hépatique légère à modérée (classes A et B de Child-Pugh) (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques"). L'expérience thérapeutique est limitée chez les patients présentant une anomalie légère à modérée de la fonction hépatique (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi"). Ce médicament est contre-indiqué chez les patients présentant une insuffisance hépatique sévère (classe C de Child-Pugh).

    • Population pédiatrique

    La sécurité et l'efficacité de ce médicament chez les enfants de moins de 18 ans n'ont pas été établies. Des données limitées sont disponibles chez les enfants atteints d'anémie falciforme (Cf. rubrique "Propriétés pharmacodynamiques").

    • Posologie
    • Adultes

    Chez les patients avec un AI/NSTEMI pour lesquels une coronarographie doit être réalisée dans les 48 heures après l'admission, la dose de charge doit être administrée uniquement au moment de l'ICP (Cf. rubriques "Mises en garde et précautions d'emploi" et "Effets indésirables" et "Propriétés pharmacodynamiques"). Les patients sous prasugrel doivent également prendre de l'acide acétylsalicylique tous les jours (dose de 75 mg à 325 mg).

    Chez les patients avec un syndrome coronaire aigu (SCA) pris en charge par une ICP, l'arrêt prématuré de tout antiagrégant plaquettaire, y compris ce médicament, pourrait entraîner un risque accru de thrombose, d'infarctus du myocarde ou de décès dû à la maladie sous-jacente du patient. Un traitement d'une durée allant jusqu'à 12 mois est recommandé, à moins qu'un arrêt de ce médicament soit cliniquement indiqué (Cf. rubriques "Mises en garde spéciales et précautions d'emploi" et "Propriétés pharmacodynamiques").

    • Patients > ou = 75 ans

    L'utilisation de ce médicament chez les patients > ou =75 ans est en général déconseillée. Si, après une évaluation attentive du rapport bénéfice/risque individuel par le médecin prescripteur (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi"), le traitement est jugé nécessaire chez les patients > ou = 75 ans, alors une dose d'entretien réduite de 5 mg doit être prescrite après une dose de charge de 60 mg. Les patients > ou = 75 ans présentent une sensibilité accrue de survenue d'un saignement et une exposition plus élevée au métabolite actif du prasugrel (Cf. rubriques "Mises en garde et précautions d'emploi", "Effets indésirables", "Propriétés pharmacodynamiques" et "Propriétés pharmacocinétiques").

    • Patients de poids < 60 kg

    Ce médicament doit être administré sous forme d'une dose de charge unique de 60 mg puis poursuivi à une dose de 5 mg une fois par jour. La dose d'entretien de 10 mg n'est pas recommandée. Ceci est dû à une augmentation de l'exposition au métabolite actif du prasugrel et à un risque accru de saignement chez les patients < 60 kg lorsqu'ils reçoivent une dose quotidienne de 10 mg par comparaison avec les patients > ou = 60 kg (Cf. rubriques "Mises en garde et précautions d'emploi", "Effets indésirables" et "Propriétés pharmacocinétiques").

    • Insuffisance rénale

    Aucun ajustement posologique n'est nécessaire chez les patients avec une insuffisance rénale, y compris les patients avec une insuffisance rénale terminale (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques"). L'expérience thérapeutique est limitée chez les patients avec une insuffisance rénale (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

    • Insuffisance hépatique

    Aucun ajustement posologique n'est nécessaire chez les patients avec une insuffisance hépatique légère à modérée (classes A et B de Child-Pugh) (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques"). L'expérience thérapeutique est limitée chez les patients présentant une anomalie légère à modérée de la fonction hépatique (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi"). Ce médicament est contre-indiqué chez les patients présentant une insuffisance hépatique sévère (classe C de Child-Pugh).

    • Population pédiatrique

    La sécurité et l'efficacité de ce médicament chez les enfants de moins de 18 ans n'ont pas été établies.Des données limitées sont disponibles chez les enfants atteints d'anémie falciforme (Cf. rubrique "Propriétés pharmacodynamiques").